Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 24 mars 2015 à 22:30

EU, mondialisation, s'incorporer au système plutôt qu'a y résister ? Allons-nous perdre notre dialectal ? Geneva, 226 messages Le 9 avril 2015 à 19:14

L'identité est en effet le produit des relations dynamiques entre l'individu et les pratiques sociales de tous les jours. Le patois Savoyard est déjà mort dans tout le canton de Genève, Vaud et Valais, dans le pays de Gex et, en Savoie. On peut penser que sa disparition est inscrite dans l'évolution culturelle et sociale. Quand tous les Genevois, Savoyards, ne parlerons que le Français, on distinguera encore, à leurs accent,(tous ne pourront pas s'en débarrasser totalement et quelques un l'afficheront encore avec fierté). "NOTRE" façon égale et lente de dire son propos, ou sur la succession saccadée et même abrupte des syllabes. Tous les patoisants pratiquaient entre eux cette reconnaissance par les particularités linguistiques de leurs voisins. Ainsi tant que survivront des accents de Savoie et Suisse Romande, on pourra dire que le patois Savoyard n'est pas complètement mort.
(Mot Savoyard en Français officiel). D'ailleurs c'est déjà fait: il y a des mots savoyards qui sont entrés-parfois en changeant un peu de sens, de la langue française. C'est le cas du mot "CHALET" un exemple.
Corneille, Racine, et La Bryère ne connaissaient pas ce mot; Montesquieu, Voltaire et Diderot l'ont peut-être lu, ils ne l'ont jamais utilisé. C'est ROUSSEAU qui l'a introduit dans la littérature française: puis le mot chalet est entré dans les dictionnaires car il vient du patois savoyard.
Il est en effet inutile de discuter pour savoir si Rousseau était Suisse ou savoyard: comme tout Genevois, il est politiquement Suisse et linguistiquement Savoyard. C'est une affirmation que peut étonner les gens qui donnent automatiquement aux frontières politiques une importance culturelle qu'elles n'ont pas toujours.
Mais tout romaniste sait que le canton de Genève appartient au domaine du dialectal savoyard.
A la fin du XVIe siècle, c'était une vérité banale. Passant par Genève en 1596, Scaliger note qu'au Sénat de la ville de Genève, on parle en patois savoyard.

SOURCES:
Archives état de Genève.
www.savoiearchives.fr
http//enrysuter.ch glossaires patois.html


aucune réponse

Nouvelle réponse à "EU, mondialisation, s'incorporer au système plutôt qu'a y résister ? Allons-nous perdre notre dialectal ?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Frontaliers : peut-on s'en passer?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.