Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 10 mars 2015 à 22:35

Le problème c'est la misogynie banalisée. Betty Eugli, 567 messages Le 7 mars 2015 à 0:16

Les jeunes femmes, ont besoin de modèles de femmes fortes des femmes pionnières, pour se construire une personnalité forte à leur tour, et pouvoir assurer dans le cadre d'un job à haute valeur ajoutée.

Pour le moment, les femmes, sont toujours victimes de dumping salarial car elles sont perçues comme des fillettes éternelles, incapables de se défendre elles-mêmes dans un monde impitoyable qui arrangent bien les hommes.

A l'école, déjà, on va dire aux jeunes étudiantes : "tu sais le monde des affaires, c'est vraiment un monde cruel, tu es sûr de vouloir étudier l'économie et le droit international et si tu visais plutôt un métier moins complexe par exemple : fleuriste ? Et si tu te contentais de rester à la maison pour t'occuper des enfants, du ménage etc...? "

Les femmes sont disqualifiés socialement et professionnellement juste parce qu'elles n'ont pas beaucoup de force physique et qu'elles ne parlent pas avec une voix virile, grave et rassurante.

Dans notre système ultra-mysogine, les femmes n'ont pas le droit d'avoir des rôles à hautes responsabilités, elles n'ont pas le droit d'être des pionnières. On les éduquent pour qu'elles suivent les instructions du système patriarcal (pseudo-religieux) pour qu'elles restent dans l'ombre des hommes.

D'ailleurs, la plupart des grands scientifiques ou philosophes dans notre monde sont des hommes. Et on se plait à dire à notre époque "

derrière chaque grand homme se cache une femme"

alors que cette phrase souligne combien il est interdit à une femme de faire de l'ombre à un homme.

Les personnalités des femmes ne peuvent se construire et arriver à maturité, si elles n'ont pas bénéficié dans leur enfance durant leur développement psychique, des encouragements, de leurs parents, tout en côtoyant, un modèle vivant d'une femme forte qui les guident et qui les conduisent vers la réussite scolaire et professionnelle.

Aussi, notre société construit volontairement des hommes forts à haut potentiel de réussite professionnelle et à contrario, des femmes à la personnalité faible pour ne pas dire malade avec aux moins un trouble psychique handicapant sur le plan social et professionnel : ou un trouble névrotique ou un trouble borderline ou un trouble psychotique.

D'ailleurs, les victimes de burn-out ou de dépression liée à une période de deuil ou de chômage, n'est-ce pas d'abord des femmes ?

Pourquoi, les femmes craquent psychiquement et pas les hommes quand on les exposent à des pressions relativement similaires au travail ?

N'est-ce pas parce que leur horloge biologique pour faire des enfants n'est étrangement jamais synchronisée avec le monde du travail ?

N'est-ce pas aussi parce que la culture de beaucoup d'entreprise, est de ne surtout pas laisser les femmes venir au travail avec leur bébé ?

Moi, demain j'impose mon enfant à mon patron, je vais, "avec mon bébé sur le dos" aux travail pour ne pas le laisser seul (devant la télévision), avec une nounou dans laquelle je n'ai que moyennement confiance.

Oui, aux crèches dans les entreprises car elles maintiennent le lien mère-enfant ! Ne laissons pas les enfants sous cloches !

De plus, ce qui a trait aux affaires aux gros sous, au business, ce ne doit pas rester la chasse gardée des mâles !
61 réponses, dernière le 16 mars 2015 à 1:49

anonymous icon Réponse ombredeshin, 1081 messages Le 7 mars 2015 à 18:32

@Betty Eugli
Les jeunes femmes, ont besoin de modèles de femmes fortes des femmes pionnières, pour se construire une personnalité forte à leur tour, et pouvoir assurer dans le cadre d'un job à haute valeur ajoutée.

êtes-vous bien certaine que cela soit dans la nature féminine, d'être fortes comme vous le dites. Je ne parle pas, bien entendu, de la force intérieure!


Pour le reste, voyez mon post "un pavé dans la mare"

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 8 mars 2015 à 14:23

dire qu'une femme est moins capable est certes misogyne, mais il y a aussi une population de femme qui ne veut pas prendre la place de l'homme.

anonymous icon Réponse labuse, 804 messages Le 8 mars 2015 à 14:58

@almalin
dire qu'une femme est moins capable est certes misogyne, mais il y a aussi une population de femme qui ne veut pas prendre la place de l'homme.


Comme d'homme ne voulant pas prendre la place d'une femme (Maman)

Réponse Aurora, 675 messages Le 8 mars 2015 à 15:15

@almalin
mais il y a aussi une population de femme qui ne veut pas prendre la place de l'homme


... cela peut se comprendre, étant donné le niveau et la qualité des interactions souvent rencontrées dans les milieux tendanciellement plus masculin: guéguerres de pouvoir...(en plus on perd en efficacité et en logique)...

@ labuse
Comme d'homme ne voulant pas prendre la place d'une femme (Maman)


... du coup, et en comparaison (cf. supra), la grande triade du "vomis, du caca et des nuits blanches" en deviennent plaisante, voire préférables... (parole de maman!).

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 8 mars 2015 à 17:36

@Aurora
guéguerres de pouvoir.


en effet c'est une façon de voir cela, il y a moins de machiavélisme.

Bon je me suis fais censurer la tirade sur l’ouvrière, mais en deux mot certaines personnes préfèrent garder la tête dans le guidon et ne pas voir ce qu'il se passe autour. C'est pas un atout masculin ou féminin, mais il est sans doute plus exacerbé chez l'homme par ce coté gué-guerre permanente.

anonymous icon Réponse labuse, 804 messages Le 8 mars 2015 à 17:45

@Aurora
Grand papa est d'accord avec vous :)

Réponse La modération d'IR fait chier, 1837 messages Le 8 mars 2015 à 20:57

@Betty Eugli
"les femmes n'ont pas le droit d'avoir des rôles à hautes responsabilités"

Ben voyons, au Conseil Fédéral elles sont 4 sur 7 élus.
Des irresponsables ?

Vous sentez-vous parfois, comme femme, responsable des sotises que vous écrivez ?

(hum, je ne fais que passer, vu l'altitude du propos)

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 8 mars 2015 à 21:12

@ombredeshin
êtes-vous bien certaine que cela soit dans la nature féminine, d'être fortes comme vous le dites.
Pour le reste, voyez mon post "un pavé dans la mare"



Je viens de lire votre post, si je vous ai bien compris, vous avez un vécu qui fait office de théorème : de la femme un peu sacrifiée à cause du système capitaliste.

Mais combien de femmes, sont-elles dans votre cas, tout en ayant choisi d'avoir des enfants ?

Vous semblez espérer que les hommes protègent leur famille, leur femme et leurs enfants, mais vous reconnaissez que c'est devenu une illusion, une utopie.

A l'heure actuelle, les hommes sont pervertis, ils sont d'un égoïsme sans borne, ils préfèrent aller voir des prostituées que de s'occuper de leur famille.

Ils refusent de se marier, pour ne pas avoir à assumer des responsabilités conjugales et familiales.

Ils vivent avec une sorte de mentalité "sans foi, ni loi,".

Certains sont toxicomanes, alcooliques etc... Ils tapent sur leurs concubines et "leurs" enfants. Ces hommes-là, ils abusent de leur force physique pour faire régner la terreur si ce n'est pas dans la vie privée, c'est dans le monde du travail que leur violence s'exprime.

En conséquence, ceux-la même qui devraient avoir la charges d'aider les nécessiteux sont devenus des mauvais bougres, de beaux diables, qui ont choisi de mener la "belle vie", en laissant volontairement les femmes et les enfants dans la panade.

La plupart des hommes de notre époque ont choisi d'être des misogynes finis et des fumistes, démissionnaires. DSK est un modèle à suivre pour ce genre de type.
---


Pour répondre à votre question initiale :

"êtes-vous bien certaine que cela soit dans la nature féminine, d'être fortes comme vous le dites".

Je pense qu'on ne nous laisse pas le luxe de choisir et de se poser la question.

Il faut que toutes les femmes se construisent des personnalités de "bonhommes" et qu'elles s'organisent pour lutter contre la misogynie, le sexisme, le dumping salarial, le harcèlement.

Pour ce qui est de la force physique pure, je ne pense pas qu'un jour elles pourront rivaliser avec les hommes dans le cadre du service militaire par exemple.

Néanmoins, s'avouer vaincue, se laisser enfermer à la maison avec les enfants, et cesser de lutter en tant que féministe serait une grave erreur. En effet, il m’apparaît très clairement que les mouvements féministes ont pris du plomb dans l'aile, et qu'en conséquences, les droits des femmes sont bafoués dans le cadre du travail d'autant plus facilement.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 9 mars 2015 à 1:54

@almalin
mais il y a aussi une population de femme qui ne veut pas prendre la place de l'homme.


Les femmes qui peuvent refuser de prendre la place de l'homme et qui ont vraiment le choix, moi personnellement je n'en connais pas.

En revanche, je connais des mères qui seules (sans aucun homme dans leur vie )tentent d'offrir un semblant d'éducation à leurs enfants ?

Aussi, la réalité, nous rattrapent tous, qu'on le veuille ou non. Les femmes sont contraintes de prendre la place des hommes car les hommes les vraies, les Bonhommes, ils ont failli à leurs responsabilités.

anonymous icon Réponse ombredeshin, 1081 messages Le 9 mars 2015 à 10:53

@Betty Eugli
Néanmoins, s'avouer vaincue, se laisser enfermer à la maison avec les enfants, et cesser de lutter en tant que féministe serait une grave erreur.

bonjour betty,

tout ce que vous avez écrit est tout à fait vrai et je comprends votre révolte. J'ai aussi été révoltés comme vous, étant plus jeune.

Dans le monde actuel, il ne faut, effectivement, pas s'avouer vaincue.

Mais le problème, et vous l'avez bien décrit ci-dessus, est que tout est totalement faux dans notre civilisation.

Il ne s'agit pas de se faire enfermer à la maison, mais bien de tenir le rôle que la féminité doit tenir dans la Création. Tout est faux, et la seule solution pour l'individu (homme ou femme) est de rechercer le VRAI sens de notre vie.

Notre vie ici-bas, ce n'est pas toute la vie. La vie de votre esprit est éternelle et vous n'êtes dans la densité que pour un temps d'expérence.

Aussi le combat qui doit être mené en est un pour soi-même: devenir conscient de ce que nous sommes réellement, du but de notre existence ici-bas, qui n'est pas matériel du tout.

Au point où nous en sommes, c'est vrai que le femme doit avoir droit à un salaire égal. Mais si vous lisez une des réponses que j'ai données dans mon pavé dans la marre, vous comprendrez que c'est une notion très subjective.

Bien à vous!
@Betty Eugli
Les femmes sont contraintes de prendre la place des hommes car les hommes les vraies, les Bonhommes, ils ont failli à leurs responsabilités.

c'est en effet souvent le cas, mais posons nous la question de savoir pourquoi les hommes sont devenus comme cela: on leur a volé leur masculinité, on a voulu être comme eux, et eux, ils ne savent souvent plus qui ils sont.

En outre, les enfants étant bien trop gâtés dans notre "civilisation", cela donne, effectivement, des égoïstes, mais il y a aussi beaucoup de femmes égoïstes!

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 9 mars 2015 à 12:18

@Betty Eugli
Les femmes qui peuvent refuser de prendre la place de l'homme


Non je précise, des femmes qui ont un choix à faire entre famille ou carrière, il y en a.

Au delà de ceci, tout le monde est dans la difficulté après une interruption maternité ou chômage pour retrouver un poste, mais sur ce plan les femmes sont légèrement avantagées car il y a souvent besoin de meubles.

Réponse AB, 4949 messages Le 9 mars 2015 à 12:26

@Betty Eugli
A l'école, déjà, on va dire aux jeunes étudiantes : "tu sais le monde des affaires, c'est vraiment un monde cruel, tu es sûr de vouloir étudier l'économie et le droit international et si tu visais plutôt un métier moins complexe par exemple : fleuriste ? Et si tu te contentais de rester à la maison pour t'occuper des enfants, du ménage etc...? "


Je n'ai jamais entendu cela. Exemples svp.


@Betty Eugli
Les femmes sont disqualifiés socialement et professionnellement juste parce qu'elles n'ont pas beaucoup de force physique et qu'elles ne parlent pas avec une voix virile, grave et rassurante.


N'importe quoi. Frustrée?


@Betty Eugli
Pourquoi, les femmes craquent psychiquement et pas les hommes quand on les exposent à des pressions relativement similaires au travail ?


Preuve svp.


@Betty Eugli
N'est-ce pas aussi parce que la culture de beaucoup d'entreprise, est de ne surtout pas laisser les femmes venir au travail avec leur bébé ?


Ce qui est tout à fait normal.


@Betty Eugli
Moi, demain j'impose mon enfant à mon patron, je vais, "avec mon bébé sur le dos" aux travail pour ne pas le laisser seul (devant la télévision), avec une nounou dans laquelle je n'ai que moyennement confiance.


Vous avez fait un bébé toute seule?


@Betty Eugli
De plus, ce qui a trait aux affaires aux gros sous, au business, ce ne doit pas rester la chasse gardée des mâles !


Ce n'est nullement le cas.

Vous êtes endoctrinée. Dommage.

anonymous icon Réponse Palonique, 23 messages Le 9 mars 2015 à 14:22

@AB
A l'école, déjà, on va dire aux jeunes étudiantes : "tu sais le monde des affaires, c'est vraiment un monde cruel, tu es sûr de vouloir étudier l'économie et le droit international et si tu visais plutôt un métier moins complexe par exemple : fleuriste ? Et si tu te contentais de rester à la maison pour t'occuper des enfants, du ménage etc...? "


Je n'ai jamais entendu cela. Exemples svp.

Moi oui, je ai entendu des choses de ce genre de nombreuses fois quand j'étais jeune, style:
Pourquoi ne fais-tu pas un apprentissage de vendeuse, en voilà un joli métier pour une femme.
Ou de la part d'un futur patron éventuel:
Si je vous engage, vous allez vous marier, avoir des enfants et me quitter


Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 9 mars 2015 à 14:28

@AB
Vous êtes endoctrinée. Dommage.


Dès qu'une personne ne partage pas vos opinions, vous l'accuser d'être endoctrinée.


@AB
Preuve svp.

Vous vous semblez préférer vivre dans le dénie de la souffrance d’autrui et vous enfermer dans une mauvaise foi crasse quand aux questions du féminisme.
De plus à longueur de post, je devine à vous lire que vous faites partie de la cohorte d'hommes qui banalisent la misogynie.

Preuve votre intervention :


@AB
N'est-ce pas aussi parce que la culture de beaucoup d'entreprise, est de ne surtout pas laisser les femmes venir au travail avec leur bébé ?


Ce qui est tout à fait normal.



Lisez les revues médicales, elles disent toutes la même chose : les femmes sont affaiblies psychiquement et font souvent des dépressions, entre 20 et 40 ans, à la naissance d'un enfant, ou dans le cadre d'un deuil, la perte d'un emploi, une rupture sentimentale etc...

Elles se remettent plus difficilement des épreuves de la vie et ont besoin d'un accompagnement psychologique plus souvent que les hommes.

Les femmes vivent des souffrances morales causées par la société, et, vous vous semblez préférer vivre dans le dénie de cette souffrance.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 9 mars 2015 à 14:43

@AB
Et si tu te contentais de rester à la maison pour t'occuper des enfants, du ménage etc...? "


Je n'ai jamais entendu cela. Exemples svp.


Mauvaise foi quand tu nous tiens....
Mes posts sont plein d'exemple, si vous ne voulez pas les voir, ça c'est votre problème.

La violence des hommes sur les femmes est une réalité, et les médecins et la police vous fourniront toutes les preuves de ce triste constat de la réalité, que soit dites en passant si vous vous intéressiez vraiment au sujet, des maltraitances faites aux femmes, vous pourriez trouver par vous-mêmes, les preuves.
Elles sont visibles comme le nez au milieu de la figure.

Mais voilà, vous avez choisi le camp des misogynies, le camps de ceux qui n'avoueront jamais que les femmes sont toujours maintenues dans une posture socialement esclavagiste.

Réponse AB, 4949 messages Le 9 mars 2015 à 16:14

@Betty Eugli
Dès qu'une personne ne partage pas vos opinions, vous l'accuser d'être endoctrinée.


Non, mais sur ce sujet, vous l'êtes, assurément, vu les clichés à 2 balles que vous partagez sur ce site, sans aucune preuve.


@Betty Eugli
De plus à longueur de post, je devine à vous lire que vous faites partie de la cohorte d'hommes qui banalisent la misogynie.


Aucunement


@Betty Eugli
Lisez les revues médicales


Sources svp.


@Betty Eugli
Mes posts sont plein d'exemple, si vous ne voulez pas les voir, ça c'est votre problème.


Ce ne sont pas des exemples, mais des affirmations gratuites.


@Betty Eugli
Mais voilà, vous avez choisi le camp des misogynies, le camps de ceux qui n'avoueront jamais que les femmes sont toujours maintenues dans une posture socialement esclavagiste.


Pffff, du grand n'importe quoi. Il n'y pas si longtemps, la Suisse était dirigée par une majorité de femmes au Conseil fédéral...

Réponse R57, 2260 messages Le 9 mars 2015 à 19:41

@Betty Eugli
La violence des hommes sur les femmes est une réalité

Et vice-versa :

http://www.statcan.gc.ca/pub/85-224-x/2010000/t002-fra.pdf

"Pour info, le pourcentage d’hommes subissant la violence conjugale en France, violence physique et psychologique, est d’un peu plus de 30% du total des victimes. Soit un homme pour deux femmes. Et l’on estime que les hommes dénoncent cette violence deux fois moins que les femmes."

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/06/21/violence-conjugale-nouveaux-chiffres-nouvel-enfumage.html

"Au Canada les statistiques faites sur les enquêtes de victimisation montrent qu’il y a légèrement plus de 50% de victimes masculines dans la violence domestique. Et il y aurait deux fois plus d’hommes victimes de violence grave que de femmes."

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/07/15/violence-domestique-nouveaux-chiffres-francais.html

Bref, votre discours est totalement has been.

Réponse R57, 2260 messages Le 9 mars 2015 à 19:46

@AB
Il n'y pas si longtemps, la Suisse était dirigée par une majorité de femmes au Conseil fédéral...

Bienvenue au féministan.

"En fait, la vérité a de quoi surprendre, voire choquer.
Selon l'enquête psychosociale du Saguenay-Lac-Saint-Jean réalisée en 2000 par la Direction de la santé publique, 5,4 pourcent des hommes ayant vécu avec une partenaire au cours des douze mois précédant la recherche auraient subi de la violence physique. Un taux dépassant largement les 2,4 pourcent de femmes qui auraient été victimes de ce genre de sévices, lors de cette même période."

http://www.lapresse.ca/le-quotidien/progres-dimanche/200901/23/01-820413-violence-conjugale-les-hommes-ne-sont-pas-epargnes.php

Réponse R57, 2260 messages Le 9 mars 2015 à 19:59

Réponse Libera me, 1208 messages Le 9 mars 2015 à 21:11

@R57
Bref, votre discours est totalement has been.

Pas tant que ça, lorsque l'on observe les statistiques suisses:

En 2013, 9381 personnes ont subi des violences domestiques. Les personnes lésées de sexe féminin, avec un pourcentage de 74,8%, étaient nettement plus souvent représentées. Le nombre de personnes lésées a reculé entre 2009 et 2011, mais s’est remis à augmenter depuis 2012. La représentation des sexes est restée assez stable au fil du temps

http://issuu.com/sfso/docs/798-1300-05/9?e=2969314/10478552

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 9 mars 2015 à 23:31


@R57
@R57
Bref, votre discours est totalement has been.



Mon discours est adapté à l'actualité et à tout ce que je vois au quotidien autour de moi. Les femmes sont maltraités par les hommes et pas l'inverse.

Et, vous le faite que vous refusiez de l'admettre, je ne peux que croire que vous en êtes de ces hommes-là :

http://www.lfcc.on.ca/PAEMR_6.html

De plus, ouvrez les yeux sur le plan professionnel les inégalités sont flagrantes. Même dans les domaines prétendument féminins, dès qu'ils s'agit de gros sous, ce sont les hommes qui devienne les chefs,

ménage, coiffure, cuisine, couture, les femmes sont des ouvrières et les hommes sont des créateurs, (des chefs d'entreprise) dans la lumières.

OUVREZ-LES YEUX ! voyez la réalité !

Les femmes sont rares dans les très hautes sphères où tous les coups sont permis. Visez la photo :

http://www.hotellerie-gastronomie.ch/fr/hetgz/artikel/la-suisse-termine-2e-singapour


@AB
Sources svp.


C'est ça, et vous voulez que je vous apporte un café avec ça ? Allez les chercher vous-mêmes vos sources!

Réponse R57, 2260 messages Le 10 mars 2015 à 8:24

@Libera me
Pas tant que ça, lorsque l'on observe les statistiques suisses:

Statistiques démenties par toutes les études quelque peu sérieuses sur le sujet. Le fait est que la violence n'est pas sexiste. Contrairement aux propos de Betty Bossi.

@Betty Eugli
Mon discours est adapté à l'actualité et à tout ce que je vois au quotidien autour de moi. Les femmes sont maltraités par les hommes et pas l'inverse.

Aucun doute, il s'agit du point de vue d'une borgne.

@Betty Eugli
Et, vous le faite que vous refusiez de l'admettre, je ne peux que croire que vous en êtes de ces hommes-là :

http://www.lfcc.on.ca/PAEMR_6.html

Vous avez déjà largement démontré que vous adhériez sans aucune retenue au monde des croyances et autres délires du même acabit.

@Betty Eugli
De plus, ouvrez les yeux sur le plan professionnel les inégalités sont flagrantes.

Je regrette, ce n'est pas ce que je constate.

@Betty Eugli
OUVREZ-LES YEUX ! voyez la réalité !

La réalité est que vos propos sont d'un sexisme totalement has been.

@Betty Eugli
Les femmes sont rares dans les très hautes sphères où tous les coups sont permis. Visez la photo :

http://www.hotellerie-gastronomie.ch/fr/hetgz/artikel/la-suisse-termine-2e-singapour

Il est en effet édifiant que vous tentiez de justifier votre discours sexiste par une photo ne présentant aucun intérêt en termes de preuve scientifique.

En fait, l'entier de votre discours est un discours de complaisance justifiant à lui seul les potentielles inégalités entre hommes et femmes. Beurk !

A ce stade de dérive de conceptualisation, ce n'est même plus has been, c'est carrément le retour de la momie.

Réponse AB, 4949 messages Le 10 mars 2015 à 8:47

@Betty Eugli
C'est ça, et vous voulez que je vous apporte un café avec ça ? Allez les chercher vous-mêmes vos sources!


Lorsque l'on accuse sans preuve, on se doit d'être crédible. Ce n'est pas votre cas et tout votre discours retombe. Apportez au moins la preuve de ce que vous affirmez.

Réponse versinget, 2101 messages Le 10 mars 2015 à 8:53

@Betty Eugli
"le faite que vous refusiez de l'admettre, je ne peux que croire que vous en êtes de ces hommes-là "

C'est là tout le problème des femmes qui tiennent un raisonnement aussi foireux que le vôtre : elles voient maintenant de la violence dans le seul fait qu'un homme n'accepte pas tous leurs désirata. Comme vous elle rêvent d'épouser des lavettes pour pouvoir enfin briller de mille feux sous trois couches de peinture.

Heureusement qu'elles ne vous ressemblent pas toutes. Car avec vos généralités sur tous le hommes, aïe, aïe, äïe, c'est sûr que vous n'avez pas fini de vous en prendre plein la tronche dans vos éventuels rapports avec eux... hors du couvent.

Réponse versinget, 2101 messages Le 10 mars 2015 à 9:13

Au 8ième jour, donc... un jeudi, la Femme créa l'Homme à son image.

Simple, fallait juste faire appel à son intuition.
Fini le sale air de la peur, avec les marques plein la gueule du pétrole qui déborde.
Elle a aussi inventé la dynamite toute seule,

Réponse dharma, 5259 messages Le 10 mars 2015 à 10:29

@AB
@versinget
@R57
Eh ben, qu'est-ce qu'elles ont du vous en faire baver les femmes, pour que vous teniez de tels propos revanchards.
Affligeant, vous ne me faites même pas pitié.



Réponse R57, 2260 messages Le 10 mars 2015 à 10:55

@dharma
Vous faites un concours de compréhension de texte avec @croutonvert ?

Réponse R57, 2260 messages Le 10 mars 2015 à 11:07

@Betty Eugli
@dharma

"Denis Laroche chercheur à l'Institut de la statistique du Québec : 23000 personnes des deux sexes ont été interrogées. Les résultats sont étonnants. Hommes et femmes sont à égalité dans le recours à la violence physique."

Temps présent du 13 mars 2008 :

http://www.rts.ch/emissions/temps-present/famille-jeunesse/1346781-hommes-battus.html

Réponse dharma, 5259 messages Le 10 mars 2015 à 11:20

@R57
Vous faites un concours de compréhension de texte avec @croutonvert ?

Et en plus on renie ce qu'on écrit.
Est-ce si difficile d'assumer sa propre misogynie? Vous ont elles fait si mal?

Réponse dharma, 5259 messages Le 10 mars 2015 à 11:29

@R57
Hommes et femmes sont à égalité dans le recours à la violence physique."

Et quand aux statistiques des hôpitaux, est-ce que les conséquences médicales des violences sont aussi égales?

Ces pauvres choux d'hommes battus ont ils les mêmes séquelles physiques?

Réponse AB, 4949 messages Le 10 mars 2015 à 11:32

@dharma
pour que vous teniez de tels propos revanchards.


Lesquels?

Réponse R57, 2260 messages Le 10 mars 2015 à 11:52

@dharma
Et quand aux statistiques des hôpitaux, est-ce que les conséquences médicales des violences sont aussi égales?

Au chapitre des conséquences médicales, auriez-vous des données incluant les dégâts d'ordre psychologiques ?

Réponse dharma, 5259 messages Le 10 mars 2015 à 12:30

@R57
les dégâts d'ordre psychologiques ?

Mon dieu les pauvres machos qui ne peuvent pas supporter que leur femme ne reste pas une potiche et qu'elle n'ouvre la bouche pas uniquement pour leur faire une gâterie où qui constatent qu'elles réfléchissent et leur disent leur quatre vérités.

Réponse dharma, 5259 messages Le 10 mars 2015 à 12:31

@AB
Lesquels

On se dégonfle ou vous avez oublié ce que vous écrivez?
Quoique revanchard n'est peut-être pas le terme approprié en ce qui vous concerne, je parlerais plutôt de propos méprisants dans vos réponses à @Betty.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 10 mars 2015 à 12:43

@R57
@R57
Vous avez déjà largement démontré que vous adhériez sans aucune retenue au monde des croyances et autres délires du même acabit.


N'importe quoi, vous refusez d'entendre mon argumentaire qui est plein d'objectivité, alors je vous le redit :

" ouvrez les yeux sur le plan professionnel les inégalités sont flagrantes. Même dans les domaines prétendument féminins, dès qu'ils s'agit de gros sous, ce sont les hommes qui deviennent les chefs,

ménage, coiffure, cuisine, couture, les femmes sont des ouvrières et les hommes sont des créateurs, (des chefs d'entreprise) dans la lumières."


@R57
Il est en effet édifiant que vous tentiez de justifier votre discours sexiste par une photo ne présentant aucun intérêt en termes de preuve scientifique.


Je trouve que les photos disent beaucoup de choses, et vous ne voyez pas le rapport avec ce que j'expose. Allez donc faire croire ça à d'autres.

Puis, vous vous croyez malins avec vos chiffres falsifiés et vos estimations basées sur des études tout à fait contestables ?

En effet, les statistiques c'est comme l'histoire, c'est les plus forts qui les rédigent, et à l'heure actuelle les plus fort au pouvoir ce sont des hommes ! Des hommes qui veulent nier la violence faites aux femmes, et la minimiser.

Du coup, il est très claire que vos ridicules statistiques et vos petites estimations personnelles ne sont là que pour continuer de taper sur les système nerveux des femmes et tenter de minimiser la gravité de la violence qui est exercée contre elles.

Mais constatez que vos manipulations de misogyne ne fonctionnent pas avec moi, c'est cela qui vous agace, j'en suis sûre.
@versinget
Heureusement qu'elles ne vous ressemblent pas toutes.


Heureusement, que certaines femmes consentent à se laisser taper dessus et marcher sur les pieds. C'est ça votre réponse ? Assumez ouvertement d'être misogyne au moins, parce que là, c'est juste flagrant.

Réponse AB, 4949 messages Le 10 mars 2015 à 13:05

@dharma
je parlerais plutôt de propos méprisants dans vos réponses à @Betty.


Qu'y-a-t-il de revanchards à demander les sources des affirmations de Betty?

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 10 mars 2015 à 13:07

@R57
Le fait est que la violence n'est pas sexiste


Alors là, la violence n'est pas sexiste, et ensuite, le viol au sein du couple n'est pas un abus sexuel, il n'y a pas de violence sexiste. Bien sûr ... dans votre tête de misogyne, vous devez trouver votre logique. Mais jamais je ne serais d'accord.

Les femmes se font violer par les hommes et pas l'inverse !

@R57
Aucun doute, il s'agit du point de vue d'une borgne.

C'est vous le borgne, je lutte pour l'égalité des sexes, et vous ne voyez pas que mes idées sont progressistes.
@R57
vous adhériez sans aucune retenue au monde des croyances et autres délires du même acabit.


C'est vous, ça, c'est vous le misogyne délirant incapable de voir les souffrances des femmes à travers le monde principalement causées par des hommes.

@R57
une photo ne présentant aucun intérêt en termes de preuve scientifique.


C'est faux, les photos sont des preuves scientifiques.

De plus, c'est vous qui ne présentez que des statistiques qui vous arrangent uniquement, et refusez d'admettre que les chiffres disent souvent une chose et son contraire.

Visez un peu ces chiffres-là :

http://www.planetoscope.com/Criminalite/1202-nombre-de-viols-commis-dans-le-monde.html

"Combien de viols sont commis dans le monde ?

Il se commet 903 viols par jour, soit 329 708 viols chaque année dans le monde (viols déclarés), dont 95136 aux Etats-Unis,52 425 en Afrique du sud et 24 350 au Canada "


Réponse versinget, 2101 messages Le 10 mars 2015 à 15:30

Mon dieu, je viens seulement de me rendre compte de ma méprise.
dharma ne serait pas un homme mais une femme à son image.
Que lis-je ?

@dharma
Mon dieu les pauvres machos qui ne peuvent pas supporter que leur femme ne reste pas une potiche et que...

Leur femme ? S'il en avait une, il serait donc un pauvre macho. Peu vraisemblable. Mais c'est surtout son inertie face aux inepties généralisées de Dame Eugli qui me surprend. J'me vais vous en recopier quelques-unes. Rien ne vaut une bonne preuve par l'absurde. Donc supposons que dharma soit un homme.


@Betty Eugli
Vous semblez espérer que les hommes protègent leur famille, leur femme et leurs enfants, mais...c'est devenu une illusion, une utopie.

dharma ne protégerait pas sa famille, sa femme et ses enfants.

@Betty Eugli
A l'heure actuelle, les hommes sont pervertis

dharma est un perverti.

@Betty Eugli
ils sont d'un égoïsme sans borne

dharma serait un égoïste sans borne (le tic-tac temporel comptant pour beurre).

@Betty Eugli
ils préfèrent aller voir des prostituées que de s'occuper de leur famille

dharma irait aux putes au lieu de... peut-être pour des raisons d'équité salariale.

@Betty Eugli
Ils refusent de se marier, pour ne pas avoir à assumer des responsabilités conjugales et familiales.

dharma ne serait même pas marié et vivrait toujours chez ses parents, pour pouvoir refaire le monde à son image.

@Betty Eugli
Ils vivent avec une sorte de mentalité "sans foi, ni loi,".

Ca on le savait déjà: dharma a une mentalité cent fois "sans foi", ni là.

@Betty Eugli
Certains sont toxicomanes, alcooliques etc...

Sur ce point, certaines sources sont manquantes pour affirmer de manière péremptoire que dharma soit un drogué et un alcoolique et etc. Mais c'est pas interdit de le penser.

@Betty Eugli
Ils tapent sur leurs concubines et "leurs" enfants

Dharma, cessez immédiatement de taper sur votre concubine et sur vos concubines ! Ce pourrait être mami Eugli (le saura-ce un jour ?
@Betty Eugli
ils abusent de leur force physique pour faire régner la terreur

Cessez, dharma, de faire l'ourson, svp. Vous terrorisez la planète.

@Betty Eugli
sont devenus des mauvais bougres, de beaux diables, qui ont choisi de mener la "belle vie", en laissant volontairement les femmes et les enfants dans la panade

Ben c'est vrai ça. Pourquoi vous jouez toujours au mauvais bougre, dharma, en menant la belle vie qui panade femmes et enfants. Devriez avoir honte.

Je me suis limité à un seul message de Dame Eugli, parce que serait un peu long, si c'est juste pour faire comprendre à dharma que l'art de semer la ... est précisément au coeur, à l'origine même, d'une bonne part des violences dont certains aiment causer.

dharma étant une femme, je ne pouvais que prendre ma juste revanche envers elle, pour toutes les sottises qu'elle plébiscite et qui. manifestement, ne sauraient le concerner.

Ce qui serait intéressant de connaître chez ces quelques femmes qui se font voir publiquement et qui croient pouvoir jouer les porte-paroles de toutes les autres (j'en ai connu pas mal, moi aussi,...), c'est ce qu'elles ont vécu personnellement parmi tout ce qu'elles racontent.

Réponse versinget, 2101 messages Le 10 mars 2015 à 16:55

@Betty Eugli
Heureusement, que certaines femmes consentent à se laisser taper dessus et marcher sur les pieds

Eh bien non, pas du tout. C'est au contraire très regrettable. Et toutes celles qui subissent des violences physiques se devraient de déposer plainte pénale. Car la violence physique n'est pas une solution. Les conflits peuvent trouver des solutions avec des mots. Mais les vôtres sont précisément complètement à contre-courant de la bonne manière de réagir. N'importe quelle femme digne à mes yeux de cette appellation, saura le faire. Même si elle demeure parfois contrainte d'emprunter ses méthodes aux registres masculins au lieu d'utiliser les armes qu'elles sait si bien maitriser, lorsqu'on n'en a pas fait un garçon manqué ou une fille unique, enfant gâtée en mal de tout repère social (hors idéologie et endoctrinement comme on vous l'a dit).

@Betty Eugli
C'est ça votre réponse ?

Ma réponse à quoi ? Aux femmes battues. Au machisme religieux, toutes religions confondues ? Oui.

@Betty Eugli
Assumez ouvertement d'être misogyne au moins, parce que là, c'est juste flagrant.

J'assume pleinement ce que j'écris, Mademoiselle, moi (avec mon gros MOI). Et je cite généralement mes sources et donne des exemples concrets, voir connus et acceptés par notre communauté.

Pour le reste, sachez que j'adore les femmes, pour tout ce qu'elles peuvent et m'ont apporté comme complémentarité, autrement dit ce que je n'ai pas. Et j'ai eu une chance que je vous souhaite de vivre aussi comme moi, soit une flopée d'aventures enrichissantes avec plein de partenaires du sexe opposé, assez tardivement d'ailleurs (le temps de piger le truc), pour vivre un bout de vie ensemble et qui sont en grande partie responsable de ce que je suis aujourd'hui (à commencer par ma mère, bien-entendu). Même pas vraiment désabusé.

Un conseil : pour draguer, c'est pas le bon truc de cracher sur ce que l'on prétend vouloir épouser (surtout avec une religion construite, comme le mariage, par des hommes et pour les hommes). Si l'autre vous refuse, ce n'est pas forcément de sa faute, voyez-vous ? Mais peut-être qu'il y a un truc à changer dans vos rapports avec autrui. Grandissez un peu pour voir mieux.

C'est le père de deux filles qui commencent à voler de leurs propres ailes qui vous le dit. Comment pourrais-je ne pas aimer mes créations... conjointes ?

Réponse dharma, 5259 messages Le 10 mars 2015 à 20:41

@versinget
Woufff...Quelle orgie de sophismes, de procès d'intention et de raccourcis gratuits dans un seul message, indigeste.

Mais bon, ça fait plaisir de vous lire et de constater que la tentation de réagir a tout de même été trop forte.

@versinget
Mon dieu, je viens seulement de me rendre compte de ma méprise.
dharma ne serait pas un homme mais une femme à son image.

Seule une femme a donc droit de se moquer et de ridiculiser des comportements sexistes et puérils?
Ouaaahhhh.... Quelle profondeur dans la réflexion, mon ego de mâle a failli être émoustillé;-)

Non, franchement je ne me sens pas le besoin de conforter mon identité masculine en balançant des propos sexistes ou en me défoulant avec des armes à feu ou en maîtrisant un barbecue, mon identité masculine se passe de stéréotypes.
Quand l'humain prédomine le masculin et le féminin tout ces stéréotypes semblent si futiles voire pathétiques et complètement dépassés. Que @Betty tienne des propos féministes extrémistes, j'en conviens et d'ailleurs je ne les partage pas tous, mais elle pointe quand même certains problèmes bien réels.

Ceci dit mes remarques concernaient avant tout vos réponses d'un ton affligeant tout autant extrémistes et qui ne relèvent pas le niveau dans lequel ce fil a débuté.

Pour certains la vision de ce que sont les relations d'un homme et un femme est encore bien archaïque. Quel bonheur de ne pas faire partie de ces dinosaures qui pleurent le patriarcat perdu et qui sont complètement désemparés face à l'Homme du 21ème siècle (qui pour vous n'en est pas un) qui a l'outrecuidance de communiquer avec la gente féminine d'égal à égal.
Ces derniers vestiges du mâle primitif sont jaloux et se demandent pour qui se prennent ces hommes d'aujourd'hui, déjà qu'ils leur piquent presque toutes leurs conquêtes et les "vrais" mâles, eux, se retrouvent au final avec des problèmes d'identité masculine.

Sincèrement, je pense quand même que vous n'êtes pas comme eux et que c'est de la provoc.

Réponse Libera me, 1208 messages Le 10 mars 2015 à 21:45

Réponse R57, 2260 messages Le 10 mars 2015 à 23:13

@dharma
Mon dieu les pauvres machos qui ne peuvent pas supporter que leur femme ne reste pas une potiche

J'en déduis que vous n'avez aucune réponse pertinente à fournir.

anonymous icon Réponse Nomo, 3 messages Le 10 mars 2015 à 23:20

@dharma
"Ces derniers vestiges du mâle primitif sont jaloux et se demandent pour qui se prennent ces hommes d'aujourd'hui, déjà qu'ils leur piquent presque toutes leurs conquêtes et les "vrais" mâles, eux, se retrouvent au final avec des problèmes d'identité masculine."

Mais bien sur. Si vous connaissiez un peu les femmes justement, vous sauriez qu'elle n'est peuvent plus de ces hommes féminisés. Quand un "vrai mâle" un peu macho arrive, c'est lui qui pique et pas le contraire. Les femmes ne cherchent pas chez l'homme une copine de plus qui pense comme elle ou cherche à être son égal mais un être justement différent qui la complète.

Quelle arrogance idéologique d’appeler primitif ce qui se retrouve dans toutes les civilisations de puis des millénaires, par opposition au phénomène moderne qui n'a guère plus de 50 ans et dont les effets positifs sont loin d'être prouvés (c'est le moins que l'on puisse dire quand on voit le nombre de divorces, de "familles monoparentales", de femmes seules névrosées etc.).





Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 10 mars 2015 à 23:24

@versinget

Votre logique fallacieuse est comme d'habitude très bien rédigée, avec une sorte de légèreté propre à votre profil sur le forum et vous me faites bien rire. Mais évidemment, jamais jamais je ne saurais d'accord de tourner en dérision et à la rigolade les revendications des féministes en particulier lorsqu'il s'agit de viol.

Quand j'ai rédigé mon premier post, je n'ai pas cherché à lancer, le débat sur la guéguerre entre homme et femme.

Il s'agissait de mettre les choses en perspective pour ce qui est de l'égalité des sexes, de manière réaliste en tenant compte des potentiels et des capacités des femmes, en tenant compte d'un sérieux problème : l'école n'est pas vraiment égalitaire bien que l'on soit au XXIe siècle et les stéréotypes perdurent.

Réponse R57, 2260 messages Le 10 mars 2015 à 23:57

@Betty Eugli
N'importe quoi, vous refusez d'entendre mon argumentaire qui est plein d'objectivité

Vos propos manquent justement cruellement d'objectivité.

@Betty Eugli
" ouvrez les yeux sur le plan professionnel les inégalités sont flagrantes. Même dans les domaines prétendument féminins, dès qu'ils s'agit de gros sous, ce sont les hommes qui deviennent les chefs,
ménage, coiffure, cuisine, couture, les femmes sont des ouvrières et les hommes sont des créateurs, (des chefs d'entreprise) dans la lumières."

Seriez-vous en train de dire que les femmes seraient incapables de rivaliser avec les hommes ? Voilà exactement le type de concept susceptible de placer les femmes en position d'inégalité. Toujours la même complaisance à l'égard de vos propres insuffisances. Faudrait voir pour ne pas généraliser vos propres limites à l'ensemble de la gente féminine.

@Betty Eugli
Je trouve que les photos disent beaucoup de choses, et vous ne voyez pas le rapport avec ce que j'expose. Allez donc faire croire ça à d'autres.

Les croyances d'un autre âge ne peuvent que vous conforter dans votre complaisance.

@Betty Eugli
Puis, vous vous croyez malins avec vos chiffres falsifiés et vos estimations basées sur des études tout à fait contestables ?

Il ne s'agit pas de mes chiffres et encore moins de mes estimations. Auriez-vous un problème de compréhension ?

@Betty Eugli
En effet, les statistiques c'est comme l'histoire, c'est les plus forts qui les rédigent, et à l'heure actuelle les plus fort au pouvoir ce sont des hommes !

Dans ce cas il ne vous reste plus qu'à vous émanciper.

@Betty Eugli
Des hommes qui veulent nier la violence faites aux femmes, et la minimiser.

Aucunement. Contrairement à vous qui niez de manière absolutiste le recours à la violence par les femmes.

@Betty Eugli
Du coup, il est très claire que vos ridicules statistiques et vos petites estimations personnelles ne sont là que pour continuer de taper sur les système nerveux des femmes et tenter de minimiser la gravité de la violence qui est exercée contre elles.

Reconnaitre les violences pratiquées par les femmes envers les hommes ne minimise en rien les violences subies par les femmes. J'imagine que votre sexisme forcené vous aveugle au point de ne pas pouvoir discerner le sens de mes propos.

@Betty Eugli
Mais constatez que vos manipulations de misogyne ne fonctionnent pas avec moi, c'est cela qui vous agace, j'en suis sûre.

Vos insultes gratuites ne confèrent pas plus de valeur à vos propos vides de sens.

Quant à vos certitudes, elles sont à ranger au rayon de vos innombrables croyances.

@Betty Eugli
Alors là, la violence n'est pas sexiste, et ensuite, le viol au sein du couple n'est pas un abus sexuel, il n'y a pas de violence sexiste.

Vous mélangez tout.

@Betty Eugli
Bien sûr ... dans votre tête de misogyne, vous devez trouver votre logique. Mais jamais je ne serais d'accord.

Comment c'est dans votre tête d'androphobe nourri à la misandrie dès le sein maternel ?

@Betty Eugli
Les femmes se font violer par les hommes et pas l'inverse !

Faux. J'admets cependant sans réserve que les femmes sont les principales victimes de viols. Surtout Monique.

https://www.youtube.com/watch?v=LOZRgOx5sM4

@Betty Eugli
C'est vous le borgne, je lutte pour l'égalité des sexes, et vous ne voyez pas que mes idées sont progressistes.

Au contraire, vous placez délibérément la femme en position d'infériorité. Le pire est que vous ne semblez pas vous en rendre compte.

Enfin, vous n'êtes pas sérieuse @Betty. Une grenouille de bénitier progressiste, on aura tout vu.

@Betty Eugli
C'est vous, ça, c'est vous le misogyne délirant incapable de voir les souffrances des femmes à travers le monde principalement causées par des hommes.

Pure projection de votre part. Désolé, je ne m'associe aucunement à vos propos visant à nier de manière effrontée les violence à l'égard d'un sexe en particulier.

@Betty Eugli
C'est faux, les photos sont des preuves scientifiques.

Vous ne savez manifestement pas ce qu'est une preuve scientifique.

@Betty Eugli
De plus, c'est vous qui ne présentez que des statistiques qui vous arrangent uniquement, et refusez d'admettre que les chiffres disent souvent une chose et son contraire.

Je relève simplement que des études montrent que l'usage de la violence est commun aux deux sexes. Même si cela dérange manifestement vos croyances sexistes.

@Betty Eugli
"Combien de viols sont commis dans le monde ?

Beaucoup trop.

Réponse R57, 2260 messages Le 11 mars 2015 à 0:00

@Libera me
Je dirais même plus, études démenties par les diverses statistiques et diverses autres études quelque peu sérieuses sur le sujet.

"Toutefois, les différences entre les sexes sont moins nettes que dans le cadre des études sur la violence visible. Le nombre de victimes masculines est parfois bien plus élevé que celui enregistré lors d’études sur la violence visible."

Selon vos sources.

Réponse dharma, 5259 messages Le 11 mars 2015 à 0:13

@Nomo
Quand un "vrai mâle" un peu macho arrive, c'est lui qui pique et pas le contraire.

Logique celles là sont leur pendant primitif au féminin.

Qui se ressemble s'assemble.

Ah et au fait je ne parlais pas de l'homme qui se féminise mais qui s'humanise, nuance.
Tout comme la femme ne se mascunalise pas mais s'humanise également.
Si les couples s'humanisaient un peu plus plutôt que de rentrer dans une guerre de pouvoir ou d'ego de genre, il y aurait moins de divorces.

Réponse R57, 2260 messages Le 11 mars 2015 à 0:20

@Nomo
Si vous connaissiez un peu les femmes justement, vous sauriez qu'elle n'est peuvent plus de ces hommes féminisés.

Tout comme les hommes n'en peuvent plus des froidasses mentalement hystériques que notre société prétendument moderne à tendance à engendrer.

Réponse R57, 2260 messages Le 11 mars 2015 à 0:32

@Betty Eugli
et les stéréotypes perdurent.

Et ils perdureront tant qu'il y aura des fillettes habillées en robe rose et des garçons avec une salopette bleue. Les garçons n'aiment pas porter de robes roses, ils aiment jouer aux voitures et détestent coiffer des poupées des heures durant. C'est comme cela. Il va falloir vous y faire.

Réponse versinget, 2101 messages Le 11 mars 2015 à 10:03

@dharma
"Non, franchement..."
On l'espère, cela va sans dire...

"... je ne me sens pas le besoin de conforter mon identité masculine en balançant des propos sexistes"
Mais moi non plus cher ami ou alors dites-moi où au lieu d'arroser tous ceux qui ne partagent pas vos vue de propos gratuits, comme Dame Eugli. Car vous balancez bel et bien du "macho" (le "pauvre", c'est vrai) et des accusations sexistes à tour de bras (misogynie, pauvre choux, etc.), en ne vous fiant qu'à votre intuition féminine, sans doute, chère amie.

Faudra quand même que vous m'expliquiez une fois comment on fait pour "assumer sa propre misogynie". Faut-il la laver avant pour qu'elle soit propre ? Et après on fait quoi ? On l'assure, on la consume, la consomme... c'est pas très clair vos singeries.

Dans le cas où je serais dans l'erreur (nul n'est plus à l'abri, par les temps qui courent), vous pourriez toujours vous recycler comme gardien de dinosaures.

Salut mon riche.

Réponse Libera me, 1208 messages Le 11 mars 2015 à 23:23

@R57
"Toutefois, les différences entre les sexes sont moins nettes que dans le cadre des études sur la violence visible. Le nombre de victimes masculines est parfois bien plus élevé que celui enregistré lors d’études sur la violence visible."

Selon vos sources.

Sources qui, malgré la prudence qu'elles imposent, affirment une plus grande fréquence du nombre de victimes féminines que masculines, sans pour autant négliger ces dernières.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 11 mars 2015 à 23:48

@R57
et les stéréotypes perdurent.

Et ils perdureront tant qu'il y aura des fillettes habillées en robe rose et des garçons avec une salopette bleue. Les garçons n'aiment pas porter de robes roses, ils aiment jouer aux voitures et détestent coiffer des poupées des heures durant. C'est comme cela. Il va falloir vous y faire.



Et vous osez dire que c'est moi, qui suis enfermés dans des clichés passéistes, et qui suis has been, mais relisez un peu vos propos, c'est vous qui êtes complètement dépassé.


@R57
Tout comme les hommes n'en peuvent plus des froidasses mentalement hystériques que notre société prétendument moderne à tendance à engendrer.


Vous parlez pour vous, en disant "les hommes". C'est vous qui pensez que la majorité des hommes sont comme vous.

Cepedant, à notre époque, M. le Dinosaure les misogynes perdent du terrains et les pro-féministes sont de plus en plus nombreux, car ils acceptent de partager la vedette et d'être dans la lumière avec une femme à leur côté.

"des froidasses mentalement hystériques " vous dites.

Vous posez des diagnostiques psychiatriques très très personnelles, je ne crois pas que l'on retrouve cela dans un des DSM : "des froidasses mentalement hystériques " pfff, n'importe quoi.

Vous êtes allez chercher ces propos misogynes, qui disqualifient les femmes, dans le dernier Zemmour.
J'en suis sûr,
car je me souviens que vous m'aviez confié que Zemmour vous le placé, au-dessus de Dieu, lui-même.

Dès qu'une femme n'est pas d'accord avec vous c'est une folle "froidasse mentalement hystérique".


@R57

Le ton de l'alcoolique méprisant les femmes moches qui s'autorise à violer les femmes quand elles sont moches,
c'est dramatique à mon sens.

Si vous riez là-dessus, c'est que vous en êtes.

@R57
Vous ne savez manifestement pas


Pour qui vous vous prenez avec votre ton supérieur ? Vous croyez tout savoir parce que vous êtes un homme, et vous croyez que je consens à recevoir des leçons de votre part, parce que je suis une femme.

Arrêtez de me donner des leçons, je n'ai rien à apprendre d'un misogyne alcoolique, doublé d'un manipulateur pervers narcissique.


@R57
Une grenouille de bénitier progressiste, on aura tout vu.


Et, oui, cela existe, nombre de femmes croyantes sont féministes. Si vous sortiez un peu des clubs X de DSK, vous seriez au courant.

@R57
Pure projection de votre part.


oui, en effet, et notez bien que je maîtrise l'art de la projection.

Réponse R57, 2260 messages Le 12 mars 2015 à 0:08

@Libera me
Sources qui, malgré la prudence qu'elles imposent, affirment une plus grande fréquence du nombre de victimes féminines que masculines, sans pour autant négliger ces dernières.

Je dirais que le nombre de victimes de violence sont relativement bien réparties entre les deux sexes. Je relève cependant une nette différence en termes de lésions corporelles graves et d'homicides. Les femmes semblent nettement plus touchées.

Réponse R57, 2260 messages Le 12 mars 2015 à 1:05

@Betty Eugli
Et vous osez dire que c'est moi, qui suis enfermés dans des clichés passéistes, et qui suis has been, mais relisez un peu vos propos, c'est vous qui êtes complètement dépassé.

Libre à vous d'habiller votre petit garçon avec une robe rose.

@Betty Eugli
Cepedant, à notre époque, M. le Dinosaure les misogynes perdent du terrains et les pro-féministes sont de plus en plus nombreux, car ils acceptent de partager la vedette et d'être dans la lumière avec une femme à leur côté.

Vous confondez les hommes pro-féministes, qui participent au maintien du concept de la femme inférieure à l'homme, avec les hommes sains et équilibrés pour qui la femme ne peut qu'être égale à l'homme. Et vice-versa.

@Betty Eugli
"des froidasses mentalement hystériques " vous dites.

Vous posez des diagnostiques psychiatriques très très personnelles, je ne crois pas que l'on retrouve cela dans un des DSM : "des froidasses mentalement hystériques " pfff, n'importe quoi.

Mes propos provoqueraient-ils une quelconque résonnance en vous ?

@Betty Eugli
J'en suis sûr,
car je me souviens que vous m'aviez confié que Zemmour vous le placé, au-dessus de Dieu, lui-même.

Largement au-dessus. En effet.

De plus, pour votre complète et exhaustive information, je blasphème du matin au soir et me fiche éperdument d'aller pourrir en enfer pour l'éternité.

@Betty Eugli
Dès qu'une femme n'est pas d'accord avec vous c'est une folle "froidasse mentalement hystérique".

Vous faites une petite fixette ?

"La vanité. C'est décidément mon pêché préféré."
https://youtu.be/5eR4kByCT5M?t=6m26s

@Betty Eugli
Le ton de l'alcoolique méprisant les femmes moches qui s'autorise à violer les femmes quand elles sont moches, c'est dramatique à mon sens.

Si vous riez là-dessus, c'est que vous en êtes.

Je vous le confirme, j'en ris à gorge déployée et à m'en faire péter le sphincter urétral.

@Betty Eugli
Pour qui vous vous prenez avec votre ton supérieur ?

Je regrette que votre ignorance de ce qu'est une preuve scientifique ne vous place effectivement en position d'infériorité sur ce terrain particulier de la connaissance.

@Betty Eugli
Vous croyez tout savoir parce que vous êtes un homme, et vous croyez que je consens à recevoir des leçons de votre part, parce que je suis une femme.

Je relevais que vous ne saviez manifestement pas ce qu'était une preuve scientifique. Que vous soyez un homme ou une femme m'est complètement égal.

@Betty Eugli
Arrêtez de me donner des leçons, je n'ai rien à apprendre d'un misogyne alcoolique, doublé d'un manipulateur pervers narcissique.

Libre à vous naturellement de persister à vous placer en situation d'infériorité avec votre flot incessant d'insultes. En définitive, ne seriez-vous pas une femme violente ?

@Betty Eugli
Et, oui, cela existe, nombre de femmes croyantes sont féministes.

Croyances et idéologies délirantes vont en effet souvent de pair.

@Betty Eugli
oui, en effet, et notez bien que je maîtrise l'art de la projection.

Pas étonnant avec le cinéma que vous vous faites.
N'oubliez pas de changer la bobine.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 12 mars 2015 à 3:13


@almalin
mais il y a aussi une population de femme qui ne veut pas prendre la place de l'homme.



@Aurora
... cela peut se comprendre, étant donné le niveau et la qualité des interactions souvent rencontrées dans les milieux tendanciellement plus masculin:




J'aurais du vous répondre plus tôt.

En vérité, je ne peux pas parler aux noms de toutes les femmes.

Aussi, uniquement, en ce qui me concerne, j'aimerai qu'il y ai une reconnaissance dans la contribution que j'apporte à la société. J'aspire à être l'égale de l'homme à partager le pouvoir et la vedette, pour ne pas me sentir rabaisser ou exploiter, que l'on s'attribue le crédit par exemple de mes créations "artistiques".

Autre exemple, lors des prêches à l’Église, se serait bien que le temps de parole soit donner autant à une femme prêtre qu'à un homme.

Mais pour le moment l’Église Catholique n'ordonne pas les femmes. Le monde religieux est depuis plus de 2 000 ans le bastion des hommes, à mes yeux c'est là le fond du problème et c'est la cause de tous les maux de notre société.


@ombredeshin
êtes-vous bien certaine que cela soit dans la nature féminine, d'être fortes comme vous le dites. Je ne parle pas, bien entendu, de la force intérieure!


Bonjour, désolée j'aurais du vous répondre plus tôt avec une réponse précise :

Oui,

c'est autant dans la nature d'une femme que dans la nature d'un homme

d'user de sa force physique pour se battre.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 12 mars 2015 à 3:50


@almalin
mais il y a aussi une population de femme qui ne veut pas prendre la place de l'homme.



@Aurora
... cela peut se comprendre, étant donné le niveau et la qualité des interactions souvent rencontrées dans les milieux tendanciellement plus masculin:




J'aurais du vous répondre plus tôt.

En vérité, je ne peux pas parler aux noms de toutes les femmes.

Aussi, uniquement, en ce qui me concerne, j'aimerai qu'il y ai une reconnaissance dans la contribution que j'apporte à la société. J'aspire à être l'égale de l'homme à partager le pouvoir et la vedette, pour ne pas me sentir rabaisser ou exploiter, que l'on s'attribue le crédit par exemple de mes créations "artistiques".

Autre exemple, lors des prêches à l’Église, se serait bien que le temps de parole soit donner autant à une femme prêtre qu'à un homme.

Mais pour le moment l’Église Catholique n'ordonne pas les femmes. Le monde religieux est depuis plus de 2 000 ans le bastion des hommes, à mes yeux c'est là le fond du problème et c'est la cause de tous les maux de notre société.


@ombredeshin
êtes-vous bien certaine que cela soit dans la nature féminine, d'être fortes comme vous le dites. Je ne parle pas, bien entendu, de la force intérieure!


Bonjour, désolée j'aurais du vous répondre plus tôt avec une réponse précise :

Oui,

c'est autant dans la nature d'une femme que dans la nature d'un homme

d'user de sa force physique pour se battre.

Réponse R57, 2260 messages Le 12 mars 2015 à 13:19

@Betty Eugli
c'est autant dans la nature d'une femme que dans la nature d'un homme d'user de sa force physique pour se battre.

Vous progressez.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/vivre-ici/coin-du-psy/201309/07/01-4687115-les-femmes-aussi-violentes-que-les-hommes.php

Réponse R57, 2260 messages Le 12 mars 2015 à 13:27

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 12 mars 2015 à 14:33

@Betty Eugli
Le monde religieux est depuis plus de 2 000 ans le bastion des hommes, à mes yeux c'est là le fond du problème et c'est la cause de tous les maux de notre société.


oh là vous vous méprenez, avant les chrétiens, c'était aussi des hommes... rien que quelques reines parmi des centaines de pharaons. Sur 8000 ans d'histoire ça fait pas lourd le pouvoir de femme, même que cela peut être vu que le début de la fin des systèmes.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 13 mars 2015 à 13:39

@R57


Vous savez très bien à quoi servent ces pseudo-études sur la violence des femmes. A pouvoir légitimer le fait de refourguer des tonnes de cachets à bobonne.

Ou peut-être que je vous apprends quelque chose ?


@R57
Libre à vous d'habiller votre petit garçon avec une robe rose.


Vous pensez pouvoir ramener mes interventions sur l'égalité des sexes à des questions de chiffons et d'apparences ?

Laissez tomber, voyez ce problème avec l'industrie de la mode. Moi, je demande que les jeunes femmes aient autant de modèles sociaux professionnels accomplis que les hommes pour se construire une carrière.

Vous n'avez pas le niveau pour ce débat.


@R57
Libre à vous naturellement de persister à vous placer en situation d'infériorité avec votre flot incessant d'insultes. En définitive, ne seriez-vous pas une femme violente ?


J'ai très envie de vous atomiser, tellement votre ton supérieure m'agace, mais je ne le ferait jamais, donc non, je ne suis pas une femme violente.

De plus, pour vous répondre entièrement à votre intervention notez bien que je ne me place pas en situation d'infériorité, moi-même, c'est vous qui faites tout pour me rabaisser du fait que je ne partage pas vos points de vue et que nous n'avons pas les mêmes valeurs.


@R57
vous m'aviez confié que Zemmour vous le placé, au-dessus de Dieu, lui-même.

-Largement au-dessus. En effet.


Zemmour, il est trop antipathique. Je n'irai jamais acheté son livre.


@R57
Croyances et idéologies délirantes vont en effet souvent de pair.


Je vous retourne le post. C'est vous qui lisez Zemmour pas moi.


@R57
Je relevais que vous ne saviez manifestement pas ce qu'était une preuve scientifique.


Et, moi, je relève que vous aimer employer un ton supérieure de donneur de leçon, comme il y en pleins dans les classes dirigeantes.

Comme, je relève que vous aimez vous obstiner dans vos erreurs.

Les photos sont des preuves scientifiques même si elles ne sont pas toujours valables du point de vue juridique.


@R57
Vous faites une petite fixette ?


Non, mais vous il est claire, que vous faites une fixette sur mes interventions qui demandent l'égalité des sexes.


@R57
Le ton de l'alcoolique méprisant les femmes moches qui s'autorise à violer les femmes quand elles sont moches, c'est dramatique à mon sens.

Si vous riez là-dessus, c'est que vous en êtes.

Je vous le confirme, j'en ris à gorge déployée et à m'en faire péter le sphincter urétral.




Épargnez-moi, les détails, svp. merci

Vous pouvez bien rire comme vous voulez, je m'en fiche.

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 16 mars 2015 à 1:49


@almalin

@almalin
oh là vous vous méprenez, avant les chrétiens, c'était aussi des hommes... rien que quelques reines parmi des centaines de pharaons. Sur 8000 ans d'histoire ça fait pas lourd le pouvoir de femme


Effectivement, voici une "preuve" actuelle de la domination des hommes par un système doublement injuste et aliénant pour les femmes :

http://www.kontrekulture.com/video/alain-soral-decrypte-l-arnaque-du-feminisme

Qui de plus, mets en exergue que les revendications des femmes de la haute bourgeoisie n'ont pas grand chose avoir avec mes revendications de femme issue des classes populaires.

Nouvelle réponse à "Le problème c'est la misogynie banalisée."

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Egalité salariale : pourquoi ça coince?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.