Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 18 février 2015 à 20:10

L'invasion de l'Europe se prépare.... AB, 4949 messages Le 19 février 2015 à 18:08

55 réponses, dernière le 16 mars 2015 à 10:39

Réponse AB, 4949 messages Le 19 février 2015 à 18:12

Réponse dharma, 5259 messages Le 19 février 2015 à 18:35

@AB
La menace devient très sérieuse!

Brrrrrr....... j'en tremble de tout mon corps, je crois que je ne vais plus sortir de chez moi.

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 19 février 2015 à 18:48

@dharma
Brrrrrr....... j'en tremble de tout mon corps, je crois que je ne vais plus sortir de chez moi.

-> Moi aussi! Je vais même devenir survivaliste, vivre dans un bunker et stocker riz et pâtes de suite...

Abe

Réponse dharma, 5259 messages Le 19 février 2015 à 19:50

@AB
La menace devient très sérieuse!

Brrrrrr....... j'en tremble de tout mon corps, je crois que je ne vais plus sortir de chez moi.

Réponse pipolino, 132 messages Le 19 février 2015 à 19:56

@dharma
Je donne raison à AB - il est encore temps de réagir maintenant - vous rigolerez moins au prochain attentat qui sera cette fois-ci peut-être en Suisse !

Réponse dharma, 5259 messages Le 19 février 2015 à 20:29

@pipolino
il est encore temps de réagir maintenant

Ah bon et vous en temps qu'individu quel est cette réaction?
S'armer jusqu'au dents?
Soupçonner tout individu suspect (à vos yeux) et le dénoncer?
Ah oui, on leur a interdit de construire des tours pointues... efficace?

Personnellement je risque plus ma vie en prenant mon vélo pour aller bosser que d'exploser dans le trolley et je préfère le sarcasme au climat anxiogène et dépressifs dans lequel certains veulent nous entrainer pour je ne sais quelles obscures objectifs. Je préfère faire confiance encore en nos services secrets pour détecter les nuisibles et je ne vais pas m'imposer une obsession sur un problème où je n'ai aucune prise en tant qu'individu.

@AB
il faut agir et non réagir!

Et? Donc?

Réponse dharma, 5259 messages Le 19 février 2015 à 20:47

@AB
La menace devient très sérieuse!

Je vous conseille instamment de lire le roman de Michel Houellebecq, "soumission" juste pour entretenir l'ambiance.

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Soumission_%28roman%29

Réponse Betty Eugli, 567 messages Le 19 février 2015 à 20:53

@dharma
je préfère le sarcasme au climat anxiogène et dépressifs dans lequel certains veulent nous entrainer pour je ne sais quelles obscures objectifs.


Je comprends totalement pour le sarcasme.
Les raisons qui conduisent à installer un climat anxiogène et dépressif ne sont pas si obscures que ça. Cela facilite la manipulation mentale des masses et embrouille la tête.

Cela rend dépendant des institutions, de l'Etat, des médecins etc...

Réponse pipolino, 132 messages Le 19 février 2015 à 21:02

@dharma

On ne vous a jamais demandé une intervention quelconque à l'échelle individuel mais une prise de conscience du problème devrait se faire déjà à ce stade...

http://www.lematin.ch/suisse/burkhalter-plaide-strategie-commune/story/31765237

Réponse pipolino, 132 messages Le 19 février 2015 à 21:08

@Betty Eugli
je peux vous assurer que les patients dépressifs et anxieux ne font pas partie de la patientèle préférée de nos chers toubibs...: )

Réponse dharma, 5259 messages Le 19 février 2015 à 21:42

@pipolino
J'ai pourtant eu l'impression que @AB s'adresse plus aux individus lecteurs de ce site plutôt qu'à ceux qui ont le pouvoir de faire quelque chose.
Quand il dit il faut agir plutôt que réagir il me parle ou parle-t-il aux politiciens? S'il leur parle, il ferait mieux de leur écrire directement, non?
D'ailleurs on ne connaît toujours pas ce que doit être cette action qui ne doit pas être une réaction.
Mmmmmmh... Qu'est-ce donc?

Quand à ma propre prise de conscience, elle a déjà eu lieu, en 2001.

Réponse AB, 4949 messages Le 20 février 2015 à 7:48

@dharma
Et? Donc?


Investir dans une flotte en Méditerranée afin de renvoyer/refouler tous ces bateaux qui arrivent sans aucune permission, sans leur permette d'accoster.

Réponse dharma, 5259 messages Le 20 février 2015 à 9:35

@AB
Investir dans une flotte en Méditerranée afin de renvoyer/refouler tous ces bateaux

Et c'est tout?
C'est donc ça votre action qui n'est pas une réaction? Un peu insuffisant comme solution.

Et les frontières terrestres de l'Est?
Et les islamonazis qui sont de nationalité européenne et qui résident déjà sur place? Comment les détecter?

Réponse ptilum, 152 messages Le 20 février 2015 à 12:39

@dharma
Bonjour
Personnellement, je vais m'"israeliser", c'est-à-dire construire un mur autour de moi et balancer un déluge de feu sur tout ceux qui auraient le culot de me déranger.

Réponse dharma, 5259 messages Le 20 février 2015 à 12:52

@ptilum
c'est-à-dire construire un mur autour de moi et balancer un déluge de feu sur tout ceux qui auraient le culot de me déranger.

Ptilum IV Le retour
ou Ptilum strike back

Va-t-on voir des superhéros "fleurir" partout?
;-)

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 20 février 2015 à 14:36

Bon soyons pessimistes, si c'était la Chine, les bateaux ne suffiraient plus pour déplacer des milliards de personne.

Donc au final avoir "peur" d'aider son prochain est-ce une nouvelle forme une religion de mécréants ?

C'est triste à dire mais aider, ce n'est pas inhumain, par contre ignorer les malheurs causés par toutes les formes d'armes produites ou subventionnées donne une certaine responsabilité dans ces malheurs.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 20 février 2015 à 15:34

@AB
Investir dans une flotte en Méditerranée afin de renvoyer/refouler tous ces bateaux qui arrivent sans aucune permission, sans leur permette d'accoster.


HAhaha
Envoyons-leur la marine marchande suisse.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 20 février 2015 à 15:39

@almalin
C'est triste à dire mais aider, ce n'est pas inhumain, par contre ignorer les malheurs causés par toutes les formes d'armes produites ou subventionnées donne une certaine responsabilité dans ces malheurs.


Et c'est peu dire...Quand AB prendra conscience qu'il risque de se trouver à poil dans un pays qui aura perdu jusqu'à l'estime de ses propres habitants, il n'y aura plus que le dieu de Betty pour le sauver.

Réponse AB, 4949 messages Le 21 février 2015 à 14:47

@dharma
Et les frontières terrestres de l'Est?


Les rétablir et les surveillés.


@dharma
Et les islamonazis qui sont de nationalité européenne et qui résident déjà sur place? Comment les détecter?


Surveillance des services secrets. On ne pourra jamais atteindre le risque 0. Par contre, il est de notre devoir de ne pas augmenter le risque en Europe, et cela passe par un contrôle stricte de l'immigration, notamment des réfugiés.


@Justin Meaux
HAhaha
Envoyons-leur la marine marchande suisse.


La Suisse a bien des avions de transport pour refouler les réfugiés, je ne vois pas pourquoi l'UE et la Suisse ne pourrait pas refouler les réfugiés qui accostent par milliers sur les côtes italiennes.


@Justin Meaux
Quand AB prendra conscience qu'il risque de se trouver à poil dans un pays qui aura perdu jusqu'à l'estime de ses propres habitants, il n'y aura plus que le dieu de Betty pour le sauver.


Avec une idéologie comme la vôtre, le pays n'existerait déjà plus, soit vendu à l'UE, envagit par des pseudo-réfugiés.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 21 février 2015 à 15:17

@AB
.... il faut agir et non réagir! La menace devient très sérieuse!

... et en 2 jours depuis votre "Post" il y a une évolution grandissante de la situation, l'envahissement de l'EI a commencée par la Lybie, étant donné qu'ils ont pris des villes au bord de la Méditerranée.
.

Réponse dharma, 5259 messages Le 21 février 2015 à 15:21

@AB
Les rétablir et les surveillés.

@AB
cela passe par un contrôle stricte de l'immigration, notamment des réfugiés.

Bon, je veux bien, mais à part des yaka et des faukon, vous et moi en tant qu'individu dans notre vie de tous les jours pourquoi vouloir s'angoisser encore plus quand on réalise que les solutions que vous préconisez ne sont pas entre nos mains.
C'est avant tout à l'UE de faire quelque chose. La Suisse elle peut aider à traquer les réseaux financiers liés aux islamonazis mais pour cela la place financière suisse doit collaborer avec nos services secrets.

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 21 février 2015 à 16:25

@AB
Investir dans une flotte en Méditerranée afin de renvoyer/refouler tous ces bateaux qui arrivent sans aucune permission, sans leur permette d'accoster.

-> Très bonne idée! Je suis sérieux. Et comment tu envisages la chose? Politiquement et financièrement parlant?

Abe

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 21 février 2015 à 17:20

@dharma
C'est avant tout à l'UE de faire quelque chose. La Suisse elle peut aider à traquer les réseaux financiers liés aux islamonazis mais pour cela la place financière suisse doit collaborer avec nos services secrets.

Exact, et pour C'est avant tout à l'UE de faire quelque chose. l'Italie va selon les médias d'hier envoyer des troupes au Nord de la Lybie.
.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 21 février 2015 à 18:01

voeux pieux. Pour quelle bonne raison le ferait-elle ?

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 21 février 2015 à 18:16

@AB
je ne vois pas pourquoi l'UE et la Suisse ne pourrait pas refouler les réfugiés qui accostent par milliers sur les côtes italiennes.

AB voyons. Le problème n'est pas technique. Il y a un tas d'autres raisons de ne pas le faire. Mais vous ne pensez craiment qu'à défendre votre confort. Hein ?

@AB
le pays n'existerait déjà plus

C'est la population qui fait un pays. Qu'elle soit blanche, noire, catholique ou juive. Les frontières sont mouvantes. Les cultures multiples. La Suisse telle que VOUS la voyez, n'existe qu'à travers vos désirs. Elle est bien plus que ça. Elle évolue. La Suisse de 1848 est différente de celle de 1934 au moment où le secret bancaire est apparu. Elle est différente de celle de 2008 quand il a fallu sauver UBS et elle sera différente dans une dizaine d'années quand la place financière aura perdu son attrait et son économie son souffle. Quelle opinion en aurez-vous alors?
Ah mais c'est vrai: ça aura été la faute à la gauche, aux réfugiés, aux étrangers, aux musulmans...
Vous vous resterez sur votre taupinière.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 21 février 2015 à 18:18

@SuisseRomand
et en 2 jours depuis votre "Post" il y a une évolution grandissante de la situation, l'envahissement de l'EI a commencée par la Lybie

J’espère que c'est du 2ème degré. Venant de vous j'ai des doutes.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 21 février 2015 à 18:28

@AB
Les rétablir et les surveillés.

Haha


@AB
Surveillance des services secrets.

Hahaha


@AB
cela passe par un contrôle stricte de l'immigration,

Non. Cela passe par accepter que le phénomène est la manifestation de quelque chose de bien plus sérieux que la religion. Et agir en conséquence.
La religion n'est qu'un outil, un support à quelque chose de bien plus grave et fondamental.

Regardez l'Iran. Ce pays était foulé aux pieds. La religion a servi de support à la révolution. Il y a encore beaucoup de problèmes internes, énormément. Mais plus personne n'ose lui marcher sur les pieds maintenant.
Cuba a passé du statut de "bordel des USA" a un pays qui malgré les souffrances de son peuple a tenu tête à la plus grande puissance mondiale et ceci depuis 1962.

Faisons attention à ne pas perdre nos relations avec tout le monde musulman.
A moins que vous jugiez bon de vous passer d'eux?

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 22 février 2015 à 17:03

@Justin Meaux
voeux pieux. Pour quelle bonne raison le ferait-elle ?

Qui vivra verra.
@Justin Meaux
J’espère que c'est du 2ème degré. Venant de vous j'ai des doutes.

En espérant que le 1er degré n'arrive pas.
.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 22 février 2015 à 17:40

@Justin Meaux
J’espère que c'est du 2ème degré. Venant de vous j'ai des doutes.

Voilà, le développement sur ce sujet Afrique, Egypte, Lybie, Etat islamique, Italie est disponible sur le lien ci-dessous:

«La Libye, un terrain fertile pour l’implantation d’une branche de l’EI


Profitant du chaos qui règne en Libye, les jihadistes de l'EI ont trouvé dans ce pays un terrain propice pour y faire prospérer une de leurs branches en dehors de leurs fiefs en Syrie et en Irak. Au grand dam de l'Égypte et de l'Italie.

La montée en puissance de la branche libyenne de l'organisation de l'État islamique (EI), qui a trouvé en Libye, en proie à une anarchie chronique, un terrain propice pour s’étendre dans le Maghreb et sur les bords de la Méditerranée, préoccupe de plus en plus. Notamment l'Égypte voisine et l'Italie, qui suivent la situation avec inquiétude.

Le groupe jihadiste, qui contrôle de larges pans de territoire en Syrie et en Irak où il multiplie les exactions, a commencé vraiment à faire parler de lui en Libye ces dernières semaines, en revendiquant notamment trois attaques, dont une perpétrée le 27 janvier contre l'hôtel Corinthia au coeur de la capitale libyenne.

L’EI exporte ses méthodes

Mais c’est surtout la vidéo diffusée le 15 février par le groupe, montrant la décapitation de ressortissants égyptiens de confession copte en Libye, qui illustre la capacité de l'EI à exporter ses méthodes brutales en dehors de ses fiefs moyen-orientaux. Avec l'exécution des 21 coptes, l'EI "veut montrer au public jihadiste que sa branche en Libye est désormais développée et qu'elle est la plus puissante de toutes les branches en dehors du territoire syro-irakien", indique l'expert Romain Caillet, spécialiste des mouvements jihadistes.

Même si l’EI n’a pas encore d’assise territoriale stable en Libye, comparable à la situation en Syrie et en Irak, les jihadistes qui se revendiquent de l’EI, profitent en particulier du chaos qui prévaut depuis la chute du régime du colonel Mouammar Kadhafi en 2011.

Et pour cause, les autorités locales ne parviennent toujours pas à stabiliser un pays mis à mal par l’action de dizaines de groupes d'insurgés lourdement armés aux intérêts opposés et aux idéologies diverses.

Anarchie chronique

Et depuis quelques mois, deux coalitions armées se disputent le pouvoir. La première est conduite par le général Khalifa Haftar, soutenu par le voisin égyptien, qui dit combattre le "terrorisme" dans l'est libyen. Elle est appuyée par le Parlement et le gouvernement reconnus par la communauté internationale.

Le porte-parole des forces de Haftar, a ainsi indiqué que "l'armée libyenne était engagée dans des batailles féroces avec l'EI". "Il y a des cellules dormantes dans chaque ville, qui ont des liaisons directes avec (le chef de l'EI Abou Bakr) al-Baghdadi. Et il y aura d'autres opérations terroristes contre les Libyens ou les étrangers résidents en Libye", a expliqué à l'AFP le colonel Ahmed al-Mesmari, appelant à un soutien de la communauté internationale.

Face à cette coalition, "Fajr Libya" regroupe des milices essentiellement issues de la ville de Misrata (ouest). Elle s'est emparée de la capitale l'été dernier et y a installé un gouvernement parallèle tout en remettant en service le Parlement sortant, le Congrès général national (CGN).

Si elle affirme elle aussi lutter contre "le terrorisme", "Fajr Libya" maintient cependant des liens flous avec des groupes radicaux comme Ansar Asharia (considéré par Washington comme une organisation terroriste) et n'a pas encore reconnu que l'EI était bel et bien présent en Libye. "Fajr Libya" accuse le camp du général Haftar et des partisans de l'ancien régime d'avoir monté un "complot" pour justifier une intervention étrangère qui affaiblirait ses rivaux.

Toujours est-il que ces développements, inquiètent au plus haut niveau les voisins de la Libye comme la Tunisie ou l’Égypte. D’ailleurs Le Caire est déjà passé à l’action puisque l'armée de l'air égyptienne a bombardé tôt dans la matinée de lundi des positions de l’EI en Libye. Les avions libyens ont également participé aux raids contre Derna, petite ville côtière de l'Est libyen qui sert de base aux jihadistes. En outre, le pouvoir égyptien a de nouveau demandé à ce que la coalition formée à l'initiative des États-Unis pour combattre l'EI s'attaque aux jihadistes implantés en Libye.

L’Italie en première ligne

Sur l'autre rive de la Méditerranée, l'Italie est en première ligne face au chaos libyen, situé à moins de 350 km de ses côtes. Rome cherche à mobiliser l'ONU et les Européens pour tenter de ramener un peu de stabilité dans son ancienne colonie, redoutant l'établissement d'un "califat".

"L'Europe a bien compris que, pour elle, le problème ne venait pas de Syrie ou d'Irak, mais de la Libye qui est très proche de ses côtes", souligne l'expert Ahmed Mohamed Nouh, estimant possible une intervention militaire limitée conduite par l'UE. Mais si l'Italie est prête à s'engager militairement, elle ne le fera que dans le cadre de l'ONU et d'une opération de maintien de la paix, a rappelé, ce lundi, le chef du gouvernement Matteo Renzi.

Un diplomate arabe ayant été en poste à Tripoli estime toutefois qu'une "intervention militaire en Libye ne serait pas aussi facile sur un terrain très complexe où se mêlent les intérêts et les appartenances".

"Elle sera sûrement rejetée par Fajr Libya qui entretient des liens douteux avec des groupes islamistes modérés mais aussi radicaux. Ce qui diminuera considérablement les chances de réussite de n'importe quelle coalition même si elle est mandatée par l'ONU", souligne-t-il sous couvert de l'anonymat.

"Mais à ce stade, les Libyens ne peuvent plus décider qui peut intervenir en Libye et comment. La Libye n'est plus un problème libyen", affirme l'analyste Mohamed el-Jareh.

Avec AFP et Reuters».

Source: france24.com Afrique, Egypte, Lybie, Etat islamique, Italie du 16.02.2015
http://www.france24.com/fr/20150216-libye-branche-ei-etat-islamique-jihadistes-haftar-derna-egypte
.

Réponse ptilum, 152 messages Le 23 février 2015 à 8:10

@dharma
Va-t-on voir des superhéros "fleurir" partout?

"Tant de pétales et si peu pour ta fiole !" onirise celui qui est au parfum. Pas de superhéros, de la superhéroïne, à la limite, pour qui espérerait encore une vaine destinée. Vive le commun des mortels et sa liberté conditionnelle.
J'ai bien la larme atomique, mais elle n'impressionne plus. L'atonique, elle, vous glacera de terr... d'effroi. C'est un concept impliquant des tier(ce)s, peu salissant mais osé car, selon le ton utilisé, peut laisser appraître un accord de domineur et de là, bémol majeur (selon la théorie ET la pratique du compo).
"C'est pas moi-nous, ça luit !" harangue l'alterégoïste en montrant du doigt la une. L'essaim singe, sage nouille. D'autres tournent dos, aux mots rient.
Bon appétit !

Réponse AB, 4949 messages Le 23 février 2015 à 9:32

@dharma
que vous préconisez ne sont pas entre nos mains.


Si, le 18 octobre prochain.


@dharma
La Suisse elle peut aider à traquer les réseaux financiers liés aux islamonazis mais pour cela la place financière suisse doit collaborer avec nos services secrets.


Et le nombre grandissant de musulmans en EUrope, ce n'est pas un problème pour l'Europe respectivement la Suisse?


@Jocauss
Politiquement et financièrement parlant?


Il y a bien des accords européens pour des systèmes de surveillance et de base de données de criminels, je pense qu'il est pensable d'avoir une flotte "Schengen/Dublin" permettant de limiter resp. renvoyer les réfugiés avant qu'ils n'accostent.


@Justin Meaux
Mais vous ne pensez craiment qu'à défendre votre confort. Hein ?


ET le vôtre ainsi que celui de vos proches. Parce que la liberté et la sécurité c'est du confort?




@Justin Meaux
Qu'elle soit blanche, noire, catholique ou juive. Les frontières sont mouvantes. Les cultures multiples


Oui, mais un rapide coup d'oeil sur les pays à majorité musulmane vous montre à quoi ressemble une société composée majoritairement de ces adeptes de cette religion. Pas pour moi, merci.


@Justin Meaux
et elle sera différente dans une dizaine d'années quand la place financière aura perdu son attrait et son économie son souffle.


Vous en serez un des grands responsables, avec vos multiples initiatives visant à détruire l'économie de ce pays. Je suis sûr que vous voterez OUI à la prochaine, celle visant à instaurer un impôt sur les successions.

N'oubliez jamais que ce sont avant tout les gens modestes qui subissent les crises, ceux dont vous prétendez défendre...


@Justin Meaux
Ah mais c'est vrai: ça aura été la faute à la gauche, aux réfugiés, aux étrangers, aux musulmans...


Pas uniquement, mais en grande partie, oui, clairement.


@Justin Meaux
La religion n'est qu'un outil, un support à quelque chose de bien plus grave et fondamental.


Avez-vous déjà réfléchi pourquoi tous ces crimes barbares ne sont jamais revendiqués par des Chrétiens, des Bouddhistes et autres religions? Pourquoi l'Islam? Hein, pourquoi?


@Justin Meaux
Faisons attention à ne pas perdre nos relations avec tout le monde musulman.


Entre avoir des relations avec le monde musulman ou les accueillir en nombre chez nous, il y a une nuance de taille....

Réponse dharma, 5259 messages Le 23 février 2015 à 10:29

@AB
Si, le 18 octobre prochain.

Et quel est le parti que nous devrions plébisciter qui proposerait l'expulsion de Suisse de tous les musulmans et l'interdiction d'en accueillir de nouveaux?
Car à part ce genre de solution extrême, je ne vois pas comment résoudre votre angoisse paranoïaque dont vous nous gratifiez sur ce forum.

@AB
ce n'est pas un problème pour l'Europe respectivement la Suisse?

La Suisse doit avant tout régler le problème du financement des réseaux islamonazis au travers de notre place financière en collaboration avec l'UE.

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 23 février 2015 à 11:04

@Justin Meaux

on va prêter notre @AB et créer une ambassade suisse à lampedusa, pour voir s'il trouve écho à ses propos.

Réponse AB, 4949 messages Le 23 février 2015 à 11:51

@dharma
Et quel est le parti que nous devrions plébisciter qui proposerait l'expulsion de Suisse de tous les musulmans


Je ne l'ai jamais demandé. Je parle des réfugiés qui arrivent par milliers en Italie, via la mer Mediterranée..... Vous ne savez pas lire?


@dharma
je ne vois pas comment résoudre votre angoisse paranoïaque


Il ne s'agit nullement de paranoïa, mais de lucidité.

Et pour vous, il ne faut rien faire? C'est-à-dire accueillir les milliers de "réfugiés" débarquant sur les côtes italiennes?


@dharma
La Suisse doit avant tout régler le problème du financement des réseaux islamonazis au travers de notre place financière en collaboration avec l'UE.


Preuve svp.

Réponse dharma, 5259 messages Le 23 février 2015 à 13:21

@AB
Preuve svp.

Si vous pensez que les acteurs de la place financière suisse ont comme vous mis le danger islamonazi comme prédominant au profit alors pas de soucis.
Cependant comme j'en doute fortement, pour passer des soupçons:

https://wikileaksactu.wordpress.com/2015/02/17/hsbc-les-donateurs-de-ben-laden-parmi-les-clients/

aux preuves, il faudrait déjà faire cela:

http://www.parlament.ch/f/suche/Pages/geschaefte.aspx?gesch_id=20144302

Mais comme c'est une proposition PS, vous trouverez bien une excuse pour la rejeter.
Ce qui serait tout de même assez incohérent vu la croisade héroïque que vous menez sur ce forum.

Réponse AB, 4949 messages Le 24 février 2015 à 8:58

@dharma
Mais comme c'est une proposition PS, vous trouverez bien une excuse pour la rejeter.


Non, je me pose juste la question si les cantons suisses, qui hébergent des réfugiés, pourraient le cas échéant être accusés de financer le terrorisme. Car vous savez, il n'y a pas que des gentils Syriens qui souhaitent traverser la Méditerranée pour nous rejoindre....

Réponse AB, 4949 messages Le 24 février 2015 à 10:24

@almalin
pour voir s'il trouve écho à ses propos.


L'écho est déjà arrivé, ne vous en faites pas....

http://www.liberoquotidiano.it/news/italia/11759427/Scusi-lei-e-dell-Isis-.html

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 février 2015 à 18:16

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 février 2015 à 18:21

@AB
@SuisseRomand
et aux autres xénophobes nationalo-fascisants de ce forum:
Posez-vous la question sur la cause de l'existence de EI et autres mouvements islamistes radicaux.
Partez toutefois du principe qu'il aiment aussi leurs enfants.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 28 février 2015 à 16:06

@Justin Meaux
et aux autres xénophobes nationalo-fascisants de ce forum:
Posez-vous la question sur la cause de l'existence de EI et autres mouvements islamistes radicaux.
Partez toutefois du principe qu'il aiment aussi leurs enfants.

... qu'ils forment (leurs enfants) pour faire la guerre (maniement des armes, entraînements poussés comme des hommes (dès 18 ans), leur enseigner qu'ils doivent donner leur vie pour leur cause) ... là vous m'étonnez dans vos propos.
.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 1 mars 2015 à 19:25

@SuisseRomand
@Justin Meaux
et aux autres xénophobes nationalo-fascisants de ce forum:
Posez-vous la question sur la cause de l'existence de EI et autres mouvements islamistes radicaux.
Partez toutefois du principe qu'il aiment aussi leurs enfants.

... qu'ils forment (leurs enfants) pour faire la guerre (maniement des armes, entraînements poussés comme des hommes (dès 18 ans), leur enseigner qu'ils doivent donner leur vie pour leur cause) ... là vous m'étonnez dans vos propos.


DONC POURQUOI FONT-ILS çA ?

et d'autres peuples ne l'ont-ils pas fait aussi ????

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 8 mars 2015 à 15:13


@Justin Meaux
 • @SuisseRomand
@Justin Meaux
et aux autres xénophobes nationalo-fascisants de ce forum:
Posez-vous la question sur la cause de l'existence de EI et autres mouvements islamistes radicaux.
Partez toutefois du principe qu'il aiment aussi leurs enfants.

... qu'ils forment (leurs enfants) pour faire la guerre (maniement des armes, entraînements poussés comme des hommes (dès 18 ans), leur enseigner qu'ils doivent donner leur vie pour leur cause) ... là vous m'étonnez dans vos propos. •

DONC POURQUOI FONT-ILS çA ?

et d'autres peuples ne l'ont-ils pas fait aussi ????

En tout cas pas en Europe, et comme le titre de ce sujet L'invasion de l'Europe se prépare serait plutôt ... a déjà commencé.
.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 8 mars 2015 à 20:02

@SuisseRomand
En tout cas pas en Europe, et comme le titre de ce sujet L'invasion de l'Europe se prépare serait plutôt ... a déjà commencé.

Vous vous trompez. En 39-45 certains pays ont mobilisé à 15 ans. En 46-47, les terroristes israéliens menaient la vie dure aux Anglais. etc...
Question subsidiaire: Où voyez-vous une invasion en Europe?

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 8 mars 2015 à 20:03


@SuisseRomand
DONC POURQUOI FONT-ILS çA ?


@SuisseRomand
Pourriez-vous me donner une réponse sur la question ci-dessus? s'il vous plait.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 10 mars 2015 à 3:21

@Justin Meaux
Où voyez-vous une invasion en Europe?

Voilà ma réponse:

«Le groupe Boko Haram a déclaré samedi 7 mars avoir fait "allégeance" à l'EI. Les deux groupes terroristes étaient pourtant en contact depuis quelques mois déjà. Alors comment interpréter l'annonce "officielle" de ce rapprochement ? Décryptage.

Dans un enregistrement audio diffusé sur le compte Twitter du groupe islamiste nigérian, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a déclaré samedi 7 mars avoir fait "allégeance" à l'organisation de l'État islamique (EI). Cette annonce, qui vise d'abord à obtenir l'attention des médias, n'est pas si surprenante. Depuis quelques temps, les spécialistes en voyaient venir les signes avant-coureurs.

En juillet dernier, Abubakar Shekau proclamait déjà son soutien au dirigeant auto-proclamé de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi. Et depuis début février, les méthodes de communication de Boko Haram avaient évolué, laissant deviner que la secte islamiste était conseillée par l’EI au niveau de la communication mais aussi sur le terrain, où leur manière de faire a également changé.

Pourquoi parler d'"allégeance" ?

Pour Anne Giudecelli, directrice de Terrorisc, une société de conseil spécialisée dans les risques politico-sécuritaires, le but est de créer un impact en termes de guerre psychologique. "Une allégeance est une marque d'adhésion, ce qui permet de s'inscrire dans des mêmes combats et signifier que l’on a les mêmes ennemis", explique-t-elle.

Le rapprochement des deux groupes est avant tout idéologique : tous deux souhaitent l’instauration de la charia et d'un califat. Il n'y aura pas pour autant d'échange de jihadistes. Selon Wassim Nasr, journaliste chez France 24 et spécialiste des mouvements jihadistes, les échanges entre eux sont "complètement dématérialisés".

"Boko Haram prête obéissance au chef des croyants, mais ce n'est pas une fusion des deux groupes car ils sont géographiquement très éloignés", confirme le général Dominique Trinquand, expert militaire.

Pourquoi cette allégeance à l'EI intervient-elle maintenant ?

Le califat d'Al-Baghdadi est devenu une marque intéressante pour développer des activités terroristes. "L'EI est devenu beaucoup plus attractif qu'Al-Qaïda, car il a réussi à réinstaurer le califat dont rêvent tous les jihadistes", explique Wassim Nasr.

Ainsi, la secte Boko Haram est un nouveau groupe africain à rejoindre l’EI, après notamment Ansar Beït al-Maqdess, en Égypte, en novembre 2014.

>> À lire sur France 24 : "Les jihadistes d'Ansar Beït al-Maqdess prêtent allégeance à l'EI"

Pour le général Trinquand, le calendrier de l'annonce officielle du ralliement des islamistes nigérians à l'EI n'est pas un hasard. "Cela arrive au moment où Daesh [acronyme de l'EI en arabe, NDLR] a des difficultés au Moyen-Orient et quand Boko Haram a contre lui une alliance du Tchad, du Cameroun et du Niger. Ils sont donc en position de faiblesse. Cette alliance stratégique cherche à montrer qu'ils se renforcent, au moment où ils connaissent des revers sur le terrain."

Un constat que confirme Moïse Gomis, correspondant de France 24 à Lagos. "Les lourdes pertes de Boko Haram ces dernières semaines et l'annonce d'Idriss Deby, qui a dit avoir localisé Abubakar Shekau, font penser que Boko Haram est dans une impasse", explique le journaliste.

Quelles sont les conséquences de cette alliance ?

Depuis l'annonce de l'allégeance de Boko Haram, on peut désormais considérer que l'EI est présent en Afrique noire. Pour Wassim Nasr, "le message qu'il (l'EI) est en train de faire passer à la coalition est : 'C'est moi qui définis le théâtre de la guerre et il va s’étendre au-delà de la Syrie et de l’Irak, à l'Algérie, à la Libye, à l'Égypte et maintenant, à l’Afrique noire'".

Devant la porosité croissante entre les deux grands groupes terroristes, les Occidentaux à qui s'adressent ces messages de propagande vont devoir adapter leur stratégie de lutte. "Il y a une menace jihadiste extrémiste qui prend des formes diverses. Vis-à-vis de menaces islamistes, en Libye, en Afrique centrale ou au Moyen-Orient, il faudra les cloisonner et les réduire séparément. Cette manœuvre doit continuer", indique le général Trinquand.

Et dans le même temps, "une plus grande attention doit être apportée aux liens entre les deux" conclut l’expert militaire. Toute la difficulté va resider dans le traitement à la fois local et globalisé de cette menace terroriste internationalisée.».

Source: Afrique Boko Haram Organisation de l'État islamique Nigeria 08/03/2015
http://www.france24.com/fr/20150308-allegeance-boko-haram-etat-islamique-consequence-analyse-nigeria-shekau
.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 10 mars 2015 à 3:34

@Justin Meaux
DONC POURQUOI FONT-ILS çA ?
Pourriez-vous me donner une réponse sur la question ci-dessus? s'il vous plait.

Voilà ma réponse:

«Moyen-Orient

Enfants-soldats : les jeunes yazidis enrôlés de force par l'EI

Dans sa guerre d’expansion en Irak et en Syrie, l’organisation de l’État islamique oblige des adolescents de la minorité yazidie à suivre un entraînement afin d'en faire des enfants-soldats. Témoignage.

Alors que le sort des femmes et des filles yazidies vendues comme esclaves par les jihadistes de l’organisation de l’État islamique (EI) a fait le tour du monde, l’épreuve traversée par plusieurs jeunes garçons de cette minorité religieuse a reçu peu d’attention.

Habib Kalish, 14 ans, est un Yazidi réfugié au Kurdistan irakien. Comme d’autres garçons de sa communauté, il était détenu par des jihadistes de l’EI dans une école de Tal Afar, à 70 km à l’ouest de Mossoul, en Irak. Lorsqu’ils ont été emmenés, effrayés, dans la cour de l’établissement, le jeune garçon a cru que ses pires cauchemars allaient devenir réalité. "Ils nous ont dit : ‘Nous allons vous entraîner pour devenir des combattants comme nous’", se souvient-il. "Quelques instants plus tard, ils nous ont apporté des armes… des kalachnikovs, puis des grenades."

En plus des exercices militaires, les jihadistes de l’EI ont commencé l’endoctrinement d’Habib et d’autres adolescents, leur enseignant leur lecture du Coran et les forçant à faire la prière plusieurs fois par jour. Pratiquant une foi millénaire de Mésopotamie supérieure, les Yazidis sont considérés par l’EI comme un "groupe d’authentiques païens". Plusieurs centaines d’entre eux ont déjà été massacrés.

De l’entraînement à la fuite

Dans l’école de Tal Afar, Faraj Hajim, frêle cousin d’Habib, n’avait pas la carrure d’un jihadiste en devenir. Après quelques jours, le jeune garçon de 12 ans a échoué à répondre aux attentes des jihadistes. Il a alors été renvoyé des entraînements, avant Habib. "Ils nous ont demandé de tirer sur une cible. Ils nous ont dit d’imaginer que c’étaient des combattants Peshmerga (kurdes) et du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan)", explique Habib, dont les lèvres tremblent parfois alors qu’il se souvient des détails. "Mais je n’arrivais pas bien à tenir l’arme ou à toucher les cibles."

Peu de temps après, Habib, sa mère et ses deux sœurs ont été transférés dans un village de la région de Sinjar, dans le nord-ouest de l’Irak, qui était majoritairement yazidie jusqu'à une attaque de l’EI en août 2014. Au cours d’une froide nuit, mi-octobre, avec sa famille, ils ont réussi à fuir, malgré la vigilance des gardes à l’entrée du village. Les Arabes sunnites qu’ils ont rencontrés sur leur route les ont aidés à sortir de la zone contrôlée par l’EI. Faraj et sa mère ont réussi à faire de même, s’échappant d’un autre village à la même époque que la famille d’Habib. Les deux garçons et leurs familles se sont retrouvés dans la province de Dohuk, dans le nord du Kurdistan irakien.

Leurs copains dans une vidéo de propagande de l’EI

Fin février, les garçons ont découvert ce qu'aurait pu être leur sort s’ils avaient continué l’entraînement avec les jihadistes. Une vidéo de propagande de l’EI montrait certains des garçons de l’école où ils ont suivi leur formation. Les quelques dizaines de garçons qui apparaissent dans cette vidéo étaient entraînés à "l’institut Farouq", un autre centre, apparemment basé près de Raqqa, fief de l’EI en Syrie. Pour la plupart jeunes adolescents, les garçons sont habillés des tenues militaires que portent les jihadistes, on leur demande de réciter des versets du Coran et d'expliquer certaines interprétations des croyances que l’organisation jihadiste promeut.

En regardant la vidéo, Habib et Faraj pointent du doigt les jeunes yazidis recrutés de force qu’ils reconnaissent. "Celui-ci, c’est mon ami Jassim. Nous étions du même village", explique Habib. "C’est terrible de les voir ainsi… Nous nous serions tous retrouvés ensemble à l’école si tout cela n’était pas arrivé."

1 500 jeunes garçons entre les mains de l’EI

Jalal Lazgin, chef d’un centre culturel yazidi dans la région de Sharia, province de Dohuk, estime que plus de 1 500 jeunes garçons yazidis "du nourrisson jusqu'à l'âge de 14 ou 15 ans" sont toujours retenus par l’EI.

Les membres de l’organisation terroriste croient qu’en convertissant les Yazidis de force à l'islam et en faisant d’eux des jihadistes, ils leur apportent le salut. Sur Twitter, un militant de l’EI a posté une photo de deux jeunes garçons, dont un probablement âgé d’un an qui porte un pistolet, avec ce commentaire : "Des enfants yazidis. Avec la grâce de Dieu, ils seront parmi les dirigeants de l'État islamique dans la conquête de Rome".

L’offensive de l’EI a changé la communauté yazidie pour toujours. Nombre d'entre eux en sont réduits à une vie de douleur et de misère. Sabah, un Yazidi également réfugié au Kurdistan irakien, affirme que onze membres de sa famille, dont deux de ses fils, sont entre les mains de l’EI. Dans une récente vidéo de propagande, deux de ses cousins apparaissent. "J’ai eu mal au cœur quand je les ai vus. J’ai pleuré", dit Sabah qui, par peur de représailles envers sa famille, préfère ne pas donner son vrai nom. "Ils essayent de transformer ces enfants en terroristes." Ses craintes sont largement partagées au sein de la communauté yazidie. C’est une douleur supplémentaire pour eux. Leur enfants n’ont pas seulement disparus, mais ils pourraient un jour venir pointer leur arme sur des parents et anciens amis.

"Ne combats pas pour eux"

Certains espèrent que leurs garçons ne connaîtront pas la destinée que l’EI semble avoir dessinée pour eux. Samir, qui n’a pas non plus voulu donner sa véritable identité, s’inquiète toujours du sort de son frère, qui apparaît aussi dans la vidéo de l’EI. La dernière fois qu’il lui a parlé, c’était il y a bientôt trois mois, à Tal Afar. "Je lui ai dit : ‘Peu importe ce qu’ils disent ou font, ne combats par pour eux. Ne tue pas d’autres gens pour eux’", raconte Samir. "Il m’a promis qu’il ne le ferait pas."

Gawri Faris a survécu à l’attaque de l’EI début août par pur hasard. Elle assistait aux funérailles de son gendre dans un village voisin quand les jihadistes sont arrivés. Depuis ce jour "sombre", elle n’a pas revu son mari ni ses enfants. Elle est profondément traumatisée à l’idée de savoir ce qui a pu arriver à ses cinq fils et trois filles. Deux de ses fils ont maintenant plus de 10 ans, âge que l’EI juge bon pour débuter son l’enrôlement forcé. Par le passé, le groupe s’est servi de mineurs pour conduire des attentats-suicides et des exécutions, bien qu’il n’y ait pour l’instant aucune preuve qui atteste que des jeunes Yazidis aient mené de telles opérations. "Je peux à peine dormir", dit Gawri. "Parfois, je les vois dans mes rêves, j’essaie de les toucher. Puis je me réveille et ils ne sont pas là."».

Source: France 24 Moyen Orient 2015-03-06
http://www.france24.com/fr/20150305-irak-syrie-jihadistes-etat-islamique-ei-yazidis-enfants-soldats
.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 10 mars 2015 à 12:37

@SuisseRomand
le général Trinquand.

Et dans le même temps, "une plus grande attention doit être apportée aux liens entre les deux" conclut l’expert militaire. Toute la difficulté va resider dans le traitement à la fois local et globalisé de cette menace terroriste internationalisée.».


J'attendais une réponse autre que de gens dont le métier est de mettre le bordel. Mais bon. Faisons avec:
EI et Boko Haram ne sont que des bandes de pilleurs générés par l'état de décomposition général d'entités territoriales et sociales mises en place par l'occident depuis la fin XIX eme.
Ces entités ont été maintenues par la corruption, influences diverses et autres pressions pour que nous puissions appliquer notre politique colonialiste puis néo-colonialiste.

L'idéologie initiale était l'indépendance totale de toute influence occidentale (Boko Haram). Et la volonté de recréer une nation sur les débris de l'Irak et de la Syrie (EI). La réalité a transformé cette idéologie d'indépendance en une rage destructrice avec l'occident pour cible.

Les forces armées sous le contrôle de EI, Boko Haram ou autres organisations du même type pourraient être techniquement détruites en quelques jours.
Elles se situent à des milliers de km de l'Europe. Ils n'ont pas d'aviation, etc...
On est donc loin d'une possible invasion classique. Ne croyez-vous pas? Ou alors expliquez moi.

Reste le terrorisme sur sol européen.
On a vu pire. Al Qaida était bien mieux organisé.
Ses organisations "filles" également.
Le leader de Boko Haram est tellement "chargé" qu'il est incapable de tenir un discours cohérent. Il est loin de pouvoir organiser quoi que ce soit en dehors de son territoire qui se restreint de jour en jour. D'où sa tentative d'alliance avec EI.
EI a d'autres soucis. Son intérêt est local et est assez occupée avec ça.

Les plus dangereux sont les petites organisations parfois encore inconnues. Elles, oui, seraient capables de mener des actions terroristes ponctuelles. Elle pourraient causer beaucoup de mal.

Mais on est loin d'une invasion.
Arrêtez donc de vous faire des émotions. Pour rien.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 10 mars 2015 à 12:40

@SuisseRomand
SuisseRomand, 1601 messages
Le 10 mars 2015 à 3:34
@Justin Meaux
DONC POURQUOI FONT-ILS çA ?
Pourriez-vous me donner une réponse sur la question ci-dessus? s'il vous plait.


Oui, vous me dites ce qu'ils font mais pas POURQUOI ils le font.
La question est: selon vous, pourquoi ils font ça?
Que cherchent-ils à faire?
Votre opinion m'intéresse vraiment.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 10 mars 2015 à 13:09

@SuisseRomand
Pour info:
Les belligérants sud-soudanais continuent, malgré leurs promesses, de recruter des enfants pour les utiliser comme soldats dans la guerre ...

Ceux-là ne vous choquent pas?

Pour info en vrac:

Faut-il rappeler que lors de la guerre 14-18, enrôlés de force, enrôlés de la misère ou enrôlés par ralliement, tirailleurs algériens, tunisiens, marocains, sénégalais, malgaches, tonkinois, annamites, cambodgiens, ils furent 565 000 à participer à une guerre pour défendre le sol de leur colonisateur ? Que 35 000 Algériens, 21 000 Tunisiens, 12 000 Marocains, 25 000 Africains subsahariens, principalement Sénégalais, 2500 Malgaches, 1 600 Indochinois, sont morts ou disparus ? Morts non pas pour défendre leur sol, mais pour défendre la France.

Faut-il rappeler que pendant la guerre 39-45, enrôlés de force, enrôlés de la misère ou enrôlés par ralliement, sur les 260 000 hommes engagés lors du débarquement de Provence, plus de 130 000 étaient Nord-africains, plus de 25 000 venaient d’Afrique subsaharienne ? Que sur les 112 000 hommes du Corps expéditionnaire français qui participa à la campagne d’Italie, 60% étaient maghrébins ? Que pour libérer la France et le monde de la haine raciale nazie, 8 000 « indigènes » sont morts et 35 000 furent blessés ? Comme en 14-18, eux aussi sont morts non pour libérer leur sol, mais pour libérer la France et l’Europe de la peste brune.


Pendant la guerre du Viet.Nam, les jeunes américains étaient incorporés dès l'age de 18 ans.

Le Statut de Rome considère comme un crime international le fait d'enrôler et d'utiliser des enfants de moins de 15 ans dans les hostilités, qu'il s'agisse de conflits armés internationaux ou non internationaux.


C'est contre tout ça qu'il faut agir.
Pour agir il faut comprendre les raisons.
Et trouver des solutions globales.
Même si elles nous mettent en cause.
Refuser obstinément une quelconque implication ou responsabilité ne mène à rien.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 10 mars 2015 à 17:27

@Justin Meaux
Oui, vous me dites ce qu'ils font mais pas POURQUOI ils le font.

Ma fois, personne ne le sait, car ce qu'ils font est totalement gratuit.
@Justin Meaux
C'est contre tout ça qu'il faut agir.
Pour agir il faut comprendre les raisons.
Et trouver des solutions globales.
Même si elles nous mettent en cause.
Refuser obstinément une quelconque implication ou responsabilité ne mène à rien.

Le problème africain doit être résolu par les africains.
Le Nigéria qui a la plus grande armée dans les zones de combat (2 ou 3 pays limitrophes au Nigéria) avec ce Bokomachin ne fait rien pour les exterminer de leur pays.
@Justin Meaux
Mais on est loin d'une invasion.
Arrêtez donc de vous faire des émotions. Pour rien.

J'arrive encore à dormir, ne vous en faites pas, mais l'Europe doit cependant être très vigilante à cette ingérence de l'EI.
.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 10 mars 2015 à 20:24

@SuisseRomand
@Justin Meaux
Oui, vous me dites ce qu'ils font mais pas POURQUOI ils le font.

Ma fois, personne ne le sait, car ce qu'ils font est totalement gratuit.

Donc vous prétendez que des centaines de milliers de personnes envoyent leurs enfants à la mort, qu'ils commettent les pires des barbaries totalement gratuitement?

Pas très convaincant.
Vous dites "personne ne le sait". Vous n'êtes pas tout le monde. VOUS ne savez pas. Ce n'est pas un reproche cette fois. :-)
Je vous ai donné des pistes pourtant. On en reparle après réflexion? L'échange devient intéressant.
@SuisseRomand
cette ingérence de l'EI

Quelle ingérence?

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 13 mars 2015 à 1:59


En France, l’opposition prône la laïcité à l’Uni, soit l’interdiction du voile:
 • Rama Yade a ensuite affirmé défendre l’interdiction du voile à l'université et cite également dans cette émission le vote populaire comme en Suisse.

«Rama Yade, ex-Secrétaire d'Etat et actuellement conseillère régionale d'Ile-de-France, était l'invitée de Laurence Ferrari. Elle est revenue sur la réforme du collège annoncée mercredi par Najat Vallaud-Belkacem, déclarant : "ce qui me frappe, c'est ce qu'il n'y a pas dans ce texte : l'autorité des professeurs, la laïcité, axer sur la méritocratie..." Rama Yade a ensuite affirmé défendre l’interdiction du voile à l'université.».

Source: itele.fr L'invité politique de Laurence Ferrari – 11 mars 2015
http://www.itele.fr/chroniques/invite-politique-ferrari-tirs-croises/rama-yade-le-fn-nous-a-depouille-de-toutes-les-valeurs-republicaines-115258

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 13 mars 2015 à 8:32

@SuisseRomand
Et à propos de l'ingérence de l'EI ? Ou de soit disant l'invasion de l'Europe?

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 13 mars 2015 à 14:13

@Justin Meaux
Et à propos de l'ingérence de l'EI ? Ou de soit disant l'invasion de l'Europe?

Je pense que l'on peut parler d'une ingérence et d'une invasion de l'Europe par l'EI purement psychologique. Plus, je ne puis le dire sans mettre en cause la sécurité nationale … LoL :).
.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 16 mars 2015 à 10:39

@SuisseRomand
Je pense que l'on peut parler d'une ingérence et d'une invasion de l'Europe par l'EI purement psychologique.

Ah enfin vous l'avouez: c'est dans la tête. :-)

Nouvelle réponse à "L'invasion de l'Europe se prépare...."

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Spécial allocations: comment aider les familles?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.