Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 27 janvier 2015 à 22:30

anonymous icon Dieu n'existe pas hubble, 26 messages Le 27 janvier 2015 à 20:59

tant qu'on acceptera l'existence de Dieu, on acceptera toutes les bêtises qui vont avec. Il est beaucoup plus simple de dialoguer sans le fardeau des religions antagonistes et agressives !
19 réponses, dernière le 9 février 2015 à 23:31

Réponse Markus Wolf, 36 messages Le 28 janvier 2015 à 5:12

Bravo, tout est dit!

anonymous icon Réponse Centriste, 583 messages Le 28 janvier 2015 à 7:05

Nous avons (vous et moi, car je suis aussi athée) le droit de croire qu'il n'existe pas de "dieu", tout comme les autres ont le droit de croire qu'il en existe un.

Je regrette en revanche que vous trouviez nécessaire de juger les croyances des autres et de vouloir les convaincre de penser de la même manière que vous:
@hubble
des religions antagonistes et agressives !


Pourquoi essayer de convaincre les gens d'abandonner leur foi en leur dieu? Ils n'en seront pas moins agressifs...

Défendre la laïcité n'est pas la même chose que "défendre" l'athéisme.

Réponse dharma, 5259 messages Le 28 janvier 2015 à 12:31

@Centriste
Défendre la laïcité n'est pas la même chose que "défendre" l'athéisme

Vous faites très bien de le préciser, beaucoup de personnes font également cet autre amalgame.

anonymous icon Réponse ombredeshin, 1081 messages Le 31 janvier 2015 à 17:25

@hubble
tant qu'on acceptera l'existence de Dieu, on acceptera toutes les bêtises qui vont avec

Dieu n'a pas besoin de religions, ce sont les hommes qui les ont instaurées, biaisant ainsi LA PAROLE immuable.

Sans Dieu, vous ne seriez pas!

@hubble


@dharma
Défendre la laïcité

"C'est la Parole qu'il faut examiner et non la personne! Que l'on cherche d'abord à éclairer la personne pour peser ensuite si on peut écouter ses paroles est une coutume des êtres d'intellect. Leur faculté de compréhension étant étroitement limitée, ils ont besoin d'un appui extérieur de ce genre parce qu'il leur faut se cramponner aux apparences pour ne pas sombrer dans le désarroi. Voilà précisément l'édifice creux qu'ils érigent, qui est insuffisant pour les humains et constitue un sérieux obstacle à leur progression.

S'ils disposaient d'un ferme appui intérieur, ils laisseraient simplement les faits répondre aux faits, en excluant les personnes. Mais ils en sont incapables. Ils l'évitent d'ailleurs intentionnellement parce qu'ils sentent ou parce qu'ils ont plus ou moins conscience que lors d'un tournoi en règle ils videraient rapidement les arçons.

L'allusion ironique et souvent employée de "prédicateur laïc" ou "commentaire laïc" dénote une si ridicule suffisance qu'aussitôt tout être humain sincère ressent intuitivement: "on utilise ici un paravent pour dissimuler désespérément le vide. Pour couvrir sa propre inanité d'une enseigne à bon marché!"...

..."Préciséement, cette allusion fréquente aux "laïques", cette singulière manière de regarder de haut sur ceux qui, grâce à leur intuition plus affinée et plus indépendante, approchent davantage de la Vérité et ne se sont pas érigés de murailles par les formes rigides de leur intellect, dévoilent une faiblesse dont les dangers ne peuvent échapper à quiconque réfléchit. Celui qui professe de semblables opinions est exclu de prime abord de toute possibilité d'être un enseignant et un guide non influencé; car ils se trouve ainsi plus éloigné de Dieu et de Son activité que quiconque.

La connaissance de l'évolution des religions, avec toutes leurs erreurs et leurs fautes, ne rapproche pas les humains de leur Dieu, pas plus que l'interprétation intellectuelle de la Bible ou d'autres écrits précieux des diverses religions.

L'intellect est et restera lié à l'espace et au temps, donc lié à la Terre, tandis que la Divinité, et par conséquent la connaissance de Dieu et de Sa Volonté, occupent une position éminente au-delà de l'espace et du temps et de tout ce qui est éphémère, et ne peuvet donc jamais être saisies par l'intellect aux capacités étroitement limitées.

Pour cette simple raison, l'intellect n'est pas non plus appelé à fournir un éclaircissement sur les valeurs éternelles." ...
Dans la lumière de la vérité, tome 1, conférence le combat, Abd-ru-Shin!

Réponse dharma, 5259 messages Le 1 février 2015 à 13:23

@ombredeshin
Défendre la laïcité

Je relevais la justesse des propos de @Centriste qui disait:
"Défendre la laïcité n'est pas la même chose que défendre l'athéisme."
Et comme je vois que vous mélangez tout, un peu d 'étymologie est nécessaire.

L’athéisme est une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme et au théisme qui soutiennent ces existences, ou à l’agnosticisme qui considère que personne ne peut répondre à ces questions. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».

La laïcité ou le sécularisme par contre ne renie pas l'existence de dieu et des religions car il s'agit du principe de séparation de l'État et de la religion et donc l'impartialité ou la neutralité de l'État à l'égard des confessions religieuses.
Toute société qui ne veut pas rester à l'état de théocratie pure est bien obligée de constituer comme forces distinctes de l’Église, sinon indépendantes et souveraines, les trois pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire. Mais la sécularisation n'est pas complète quand sur chacun de ces pouvoirs et sur tout l'ensemble de la vie publique et privée le clergé conserve un droit d'immixtion, de surveillance, de contrôle ou de veto. Telle était précisément la situation de notre société jusqu'à la Déclaration des droits de l'homme. La Révolution française fit apparaître pour la première fois dans sa netteté entière l'idée de l’État laïque, de l’État neutre entre tous les cultes, indépendant de tous les clergés, dégagé de toute conception théologique. L'égalité de tous les Français devant la loi, la liberté de tous les cultes, la constitution de l'État-civil et du mariage civil, et en général l'exercice de tous les droits civils désormais assuré en dehors de toute condition religieuse, telles furent les mesures décisives qui consommèrent l’œuvre de sécularisation.

anonymous icon Réponse ombredeshin, 1081 messages Le 1 février 2015 à 19:07

@hubble

@dharma
Si Dieu, que l'on ne saurait, bien entendure, définir avec notre entendement humain n'a pas créé les univers et les créatures qui les peuples, alors je vous pose la question suivante:

les êtres humains se sont-ils créés eux-mêmes. Quelle présomption.

Ou alors peut-être aussi votre fameux "hasard" qui fait si bien les choses.

Quelle mauvaise foi en fait.

Cela n'est pas loin du blasphème!

Réponse Urushima, 797 messages Le 2 février 2015 à 9:57

@ombredeshin
les êtres humains se sont-ils créés eux-mêmes

Certainement pas, la vie est mise en branle par une force puissante, qui évolue sans avoir de cesse. Que l'on retrouve jusque dans la plus petite particule de matière connue. Et il n'y a ni bien ni mal dans cette nature extraordinairement prolifique, elle progresse sans cesse, toujours plus complexe. Il n'y a rien de ce que l'homme peut inventer devant l'effroi qui le saisit. Certains appelle cela "Dieu" et vont vouer à "Cela" toutes sortes de cultes avec toutes ces hiérarchies de pouvoirs structurés en ce que l'on nomme religion. Personne ne peut vous enlever votre foi, c'est votre chemin que je respect, sans plus.

Réponse dharma, 5259 messages Le 2 février 2015 à 12:03

@ombredeshin
je vous pose la question suivante:

les êtres humains se sont-ils créés eux-mêmes. Quelle présomption.

Ou alors peut-être aussi votre fameux "hasard" qui fait si bien les choses.

Mon intervention n'était pas destinée à approuver ou non l'athéisme, mais à définir la différence entre laïcité et athéisme.
Ceci dit quand à me prononcer sur l'existence ou non de Dieu, je n'entre pas dans ce débat.

anonymous icon Réponse ombredeshin, 1081 messages Le 5 février 2015 à 19:38

@dharma
c'était surtout pour hubble, bien entendu. Mais vous, en parfait valais du socialisme, peut-être même français, vous ne pouvez que défendre votre chère laïcité. Mon intervention ne servait qu'à montrer ce que ce terme cache en réalité.
@Urushima
Et il n'y a ni bien ni mal dans cette nature extraordinairement prolifique

Il est clair que dans la création originelle, qu'on appelle aussi Paradis, le bien et le mal n'existent plus. Mais dans les mondes de la densité, dans un desquels nous nous trouvons actuellement, vous ne pourrez pas nier que, faisant un usage très inaproprié de leur libre arbitre, leur permettant à chaque instant de tout décider, les êtres humains génèrent beaucoup de mal.

Sinon, demandez au pilote jordanien brûlé vif, à tous les décapités, à tous ceux qui souffrent des conflits générés par les maîtres du monde, si le mal n'existe pas?

Réponse Urushima, 797 messages Le 5 février 2015 à 21:17

@ombredeshin
si le mal n'existe pas?

Vous n'avez pas compris mon propos, le bien et le mal existent! C'est une invention de l'homme, une création tout ce qu'il y a de plus "humaine".

Réponse dharma, 5259 messages Le 5 février 2015 à 21:19

@ombredeshin
Mon intervention ne servait qu'à montrer ce que ce terme cache en réalité.

Non, votre intervention concerne le terme athéisme.
La laïcité c'est autre chose, c'est être neutre face aux diverses religions c'est la séparation de la religion et de l'État. rien à voir avec l'athéisme.

anonymous icon Réponse Centriste, 583 messages Le 6 février 2015 à 6:05

Au nom de la laïcité qui est une attitude politique:
@ombredeshin
et par conséquent la connaissance de Dieu et de Sa Volonté, occupent une position éminente au-delà de l'espace et du temps et de tout ce qui est éphémère, et ne peuvet donc jamais être saisies par l'intellect aux capacités étroitement limitées.

C'est votre opinion et je n'ai pas à porter de jugement sur elle, car elle relève de la sphère privée qui ne me concerne pas.

Au nom de l'athéisme qui s'avère être ma religion/conviction:
@ombredeshin
et par conséquent la connaissance de Dieu et de Sa Volonté, occupent une position éminente au-delà de l'espace et du temps et de tout ce qui est éphémère, et ne peuvet donc jamais être saisies par l'intellect aux capacités étroitement limitées.

Vous m'excuserez de vous le signifier, mais je me sens extrêmement et inutilement insulté par toute votre diatribe.
(j'ai d'ailleurs failli me laisser emporter dans le débat sous le coup de la colère)

 •

L'ancienne Union des Républiques Socialistes Soviétique (URSS) était un état athée (pas la meilleure des références j'en conviens) et vous n'auriez jamais eu le droit de vanter les mérites de Dieu et du divin dans cette société (ce que je condamne).

La Suisse est un état chrétien laïque (les deux ne s'opposent pas), ce qui vous permet de proclamer haut et fort la grandeur du divin (votre opinion) et me permet de décider qu'il n'existe pas de dieu (mon opinion) et à nos deux fois de vivre en harmonie dans la même société malgré leurs aspects à priori contradictoire.

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 9 février 2015 à 7:04


@ ombre de shin

Le problème des bigotes et des bigots qui se réfugient dans l'idolâtrerie d’une entité qui n'a jamais existé, est que dans la réalité ils sont bien plus "fascinés" par son opposé.

Satan n'a jamais était aussi Grand et Beau et Puissant, que durant le règne absolu de la chrétienté et de Jésus sur l'Europe.

Lorsque le Socialisme a commencé à forcer les curés et leurs grenouilles à réintégrer leurs bénitiers, nous avons, grâce à l'athéisme, au communisme, à la franc-maçonnerie et au socialisme, remplacé le duo « Jésus-Lucifer » et les ridicules croyances qui en découlent, par les progrès sociaux, la science, la médecine, les droits de l’homme.

Aplatir une religion c'est libéré l'humain de la soumission à une Idole et à son opposé. (Dieu/Satan)

Cependant je ne peux que souligner l’attractivité de ces révolutionnaires, anarchistes fantasmés qu’étaient Satan, Baphomet, Lucifer, ceux-ci restant malgré leur non-existence bien plus attrayant dans leur approche de la vie et de la philosophie qu’ils souhaitaient diffusé que les Jésus, Mahomet ou Jehova.

Réponse AB, 4949 messages Le 9 février 2015 à 8:43

@Bakounine
par les progrès sociaux, la science, la médecine, les droits de l’homme.


Goulag, camp de travail, expropriation, famine. Beau résultat, en effet.

anonymous icon Réponse Centriste, 583 messages Le 9 février 2015 à 11:12

@Bakounine
Le problème des bigotes et des bigots qui se réfugient dans l'idolâtrerie d’une entité qui n'a jamais existé, est que dans la réalité ils sont bien plus "fascinés" par son opposé.

Je comprends votre colère au vu de l'attitude hautaine d'ombredeshin, mais il serait bon de ne pas insulter la foi de quelqu'un d'autre.
Je ne vous le reproche pas: j'ai failli faire de même. Voyez plutôt mon intervention comme une tentative de "calmer le jeu".

On peut être plus constructif que de répondre à l'insulte par l'insulte.

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 9 février 2015 à 22:46

@ centriste

Bien vu et bien essayer, cependant vous êtes nouveau, pour nous les vieilles carnes de ce Forum, ombre de shin est un cas désespéré, dans ses délires elle parvient même à justifier les nazis...

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 9 février 2015 à 22:51

@ AB
Il est vrai que la Norvège, la Suède, la Finlande, le Danemark sont des goulags à ciel ouverts...

Est-il possible d'accepter les progrès que les socialistes, les communistes, les athées et les Francs-maçons ont amenés et gagnés par leurs combats contre les inégalités?

Non, par pour toi qui défend les camps d'extermination nazis (là je m'abaisse à ton Niveau) pour te démontrer par l'absurde la stupidité de tes propos.

Réponse ....., 647 messages Le 9 février 2015 à 23:26

@Bakounine
Est-il possible d'accepter les progrès que les socialistes, les communistes, les athées et les Francs-maçons ont amenés et gagnés par leurs combats contre les inégalités?

Non, absolument pas. Le socialisme et le communisme sont malsains dans leur essence. Les athées ont mené d'autres combats et les francs-maçons encore de différents.
Il faut cesser de tout mélanger...
Simplement, les personnes frustrées du peuple ne savent plus quelle excuse trouver pour trouver un fautif à leurs problèmes quotidiens.

Réponse ....., 647 messages Le 9 février 2015 à 23:31

@ombredeshin
Sans Dieu, vous ne seriez pas!

Par contre, sans vous, il exiterait quand même.
@Bakounine
Satan, Baphomet, Lucifer, ceux-ci restant malgré leur non-existence

Quand le profane s'exprime, un flot de paroles révèlent ses lacunes abyssales en spiritualité basique.
@Bakounine
ombre de shin est un cas désespéré

Nuance, elle pense que le monde est désespéré. J'admets toutefois une pointe de rancoeur dans ses pamphlets.
@dharma
Vous faites très bien de le préciser, beaucoup de personnes font également cet autre amalgame.

Ce sont bien deux concepts disctincts.


Nouvelle réponse à "Dieu n'existe pas"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

L'islam, une religion radicale?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.