Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 27 janvier 2015 à 22:30

Karl Marx a toujours raison! Bakounine, 2858 messages Le 26 janvier 2015 à 6:51

La religion est l'opium du peuple et aujourd'hui nous voilà dans un bien mauvais trip...

L'athéisme doit primer avec la moquerie, le sarcasme et le dénigrement en ces croyances ridicules et en leurs idoles grotesques.

Ni dieu, ni maître, ni patrie, c'est l'humain qui compte et rien d'autre.

En cela la clairvoyance et l’intelligence des anarchistes et des marxistes sont plus que jamais d'actualité.

Si nous avons réussi à faire en sorte que les curés retournent, avec leur grenouilles, dans leurs bénitiers, ce n'ai pas pour nous retrouver avec des Mollahs sur les bras, ou tout autre oiseau de mauvais augure, qui essayerait de nous refiler ses salades mystiques.

L'athéisme est la négation de dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.
37 réponses, dernière le 6 février 2015 à 22:16

Réponse Urushima, 797 messages Le 26 janvier 2015 à 16:50

@Bakounine
L'athéisme doit primer avec la moquerie, le sarcasme et le dénigrement en ces croyances ridicules et en leurs idoles grotesques.

C'est vrai que ceux qui ont essayé d'appliquer le marxisme, qui entre nous fait un peu actuellement office de cerise sur le gâteau des bourgeois, s'en sont bien tirés! Economie, politique et religion sont toujours des questions de foi, foi en un pouvoir.

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 26 janvier 2015 à 23:16

@ Urushima

Votre pseudo sonne japonais, ce qui est un avantage, j'adore le Japon ou j'y vis 2 mois par an.

Serai-ce pour cela que votre metaphysique est opaque?
Peut-être...

Appliquer le Marxisme est chose tout autant honorable que difficile, je vous renvoie aux travaux de Badiou et Zizek pour vous en rendre compte.

Cependant cela ne signifie pas que devant la cruauté et l'inhumanité capitaliste il faille baisser les bras.

Réponse AB, 4949 messages Le 27 janvier 2015 à 10:20

@Bakounine
Cependant cela ne signifie pas que devant la cruauté et l'inhumanité capitaliste il faille baisser les bras.


La théorie de Karl Marx a servi de base à l’exercice d’une domination par des dictatures à l'économie planifiée déclarant viser l’instauration du communisme. Dans l'histoire du XXe siècle, le marxisme s'est installé dans de nombreuses régions du monde, causant la mort de millions de personnes.

Réponse ultra, 425 messages Le 27 janvier 2015 à 11:25

@Bakounine
Je vous plains. Pas étonnant que vous soyez si agressif.

Réponse Urushima, 797 messages Le 27 janvier 2015 à 15:02

@Bakounine
Votre pseudo sonne japonais, ce qui est un avantage, j'adore le Japon ou j'y vis 2 mois par an

Vous avez de la chance ! J'y ai vécu 2 ans. Pas très marxiste comme pays. Ils n'ont pas les problèmes que nous avons mais ils aussi leurs extrémistes. Vous avez votre foi je n'en ai aucune , ce n'est pas forcément un avantage. Je ne dénigre pas ceux qui croient, ni ce qu'ils croient. Je dénigre les structures hiérarchisées organisées qui peuvent les exploiter, organiser des mouvement de foules imposants à tous point de vue, c'est ce qui je l'avoue fait peur. Un homme seul sans responsabilité qui se trompe c'est pas trop grave il peut encore assumer, mais une foule ?! Et encore un homme seul qui à d'énormes responsabilités, comme celle de déclencher une guerre, insupportable pour moi, des exemples ? (Libye, Iraq, Afghanistan etc

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 27 janvier 2015 à 16:29

AB

Il est vrai que le capitalisme et les religions n'ont jamais tués personne...

Grâce aux croyances en des idoles phantasmées et à la cupidité de certains dans le grand art d'exploiter son prochain, nous vivons dans la paix, le partage et l'harmonie, vous propos haineux envers les musulmans en sont là plus belle preuve.

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 27 janvier 2015 à 16:33

ultra

Fan de Depeche Mode ou supporter lobotomisé d'une équipe de football?

Au vus de vos propos je penche pour le supporter...

À part cela pas la moindre argumentation juste un bêtise écrite avec l'aplomb de celui qui sait!

Réponse ultra, 425 messages Le 27 janvier 2015 à 17:41

@Bakounine
et vous continuez sur le même état d'esprit : irrespectueux.

Réponse Bakounine, 2858 messages Le 27 janvier 2015 à 23:21

@ Urushima

La 3ème puissance économique mondiale est le berceau d'un des plus puissants partis communiste au monde.

Percée historique du Parti communiste japonais avec 12 % des voix et 21 députés : son deuxième meilleur résultat depuis 1945 !

Que cela vous plaise ou non l'idéologie communiste au Japon a un tout autre poids quand suisse!

Hasta la Victoria Siempre!

@ Ultra

Écrire pour ne rien dire...

anonymous icon Réponse Palonique, 23 messages Le 28 janvier 2015 à 11:34

@Bakounine
Il est vrai que le capitalisme et les religions n'ont jamais tués personne...

Et le marxisme non plus.................................

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 28 janvier 2015 à 15:14

@ tous sur ce fil

On peut se renvoyer la balle longtemps avec des arguments plus ou moins pertinents.
Quelques questions à se poser tout de même toute religion mise à part, soit-elle marxiste ou libérale:

- Par quels problèmes un tantinet sérieux sommes-nous actuellement préoccupés ?
- A quelles menaces devrons-nous faire face dans un proche futur ?
- Ces menaces sont-elles les conséquences de nos actes passés et présents?
- Pouvons-nous/voulons-nous changer les choses en profondeur pour éviter l'escalade?
...

Il me semble que ce genre de questions n'est jamais posé.
On a un problème et on y répond habituellement primitivement c'est à dire par la force.

Dans l'exemple de Charlie on répond, liberté d'expression, République et grandes valeurs pour finir de toute manière en dérive sécuritaire.
Idem pour la politique internationale.
On en est encore à jouer les gros bras avec la Russie...
C'est puéril.
Personne ne se pose la question: Quelles sont les contraintes qui ont poussés les assassins à penser que c’était cela, la bonne solution ?

Réponse Jesus II, 139 messages Le 28 janvier 2015 à 18:39

@Palonique
Et le marxisme non plus.................................


Tuer au nom du marxisme, c'est pervertir le marxisme. Ce n'est donc plus du marxisme.

Réponse AB, 4949 messages Le 29 janvier 2015 à 14:16

@Justin Meaux
Par quels problèmes un tantinet sérieux sommes-nous actuellement préoccupés ?


L'extrêmisme et le fanatisme religieux, l'ETatisme et le collectivisme, la perte des libertés.


@Justin Meaux
A quelles menaces devrons-nous faire face dans un proche futur ?


Au socialisme


@Justin Meaux
Ces menaces sont-elles les conséquences de nos actes passés et présents?


Non, ou si, peut-être, la propagande d'Etat et l'interventionnisme actuel.


@Justin Meaux
Pouvons-nous/voulons-nous changer les choses en profondeur pour éviter l'escalade?


Effectivement, il faut retrouver les fondamentaux: le libéralisme, c'est-à-dire la liberté et le respect de la propriété privée (sphère privée inclue).




@Justin Meaux
Il me semble que ce genre de questions n'est jamais posé.


Si, souvent, en ce qui me concerne.


@Justin Meaux
Quelles sont les contraintes qui ont poussés les assassins à penser que c’était cela, la bonne solution ?


Le Coran

Réponse dharma, 5259 messages Le 29 janvier 2015 à 17:56

@AB
le libéralisme, c'est-à-dire la liberté et le respect de la propriété privée (sphère privée inclue).

Elle est bien bonne celle là, le libéralisme économique qui traîne comme un boulet la responsabilité de la crise financière et du capitalisme sauvage qui ravage nos sociétés est à jeter au plus vite si l'on ne veut pas que le chaos social se répande. Les grecs l'ont d'ailleurs bien compris et montrent l'exemple à suivre en ayant fait le bon choix lors des élections.

Réponse Jesus II, 139 messages Le 29 janvier 2015 à 18:06

@AB
Le Coran


Vous n'avez pas lu le Coran et vos postes démontrent une énorme ignorance de l'Islam. Le Coran interdit clairement le meurtre et les paroles du Prophète donnent au musulman le droit de tuer uniquement pour se défendre et uniquement contre une personne armée qui menace de tuer, ce sont les base de la légitime défense.

Selon les paroles du Prophète et non des écrits du Coran, Il est tout à fait justifié pour un musulman de se battre contre l'armée américaine en Irak mais totalement interdit de tuer le moindre civile (ce que font les terroristes). Les Hadît Qudsi sont parfaitement claire là-dessus.

Ces assassins se basent parfois sur des Hadîth Mawquouf ou Maqtou, qui ne sont ni dans le Coran, ni des paroles directes du Prophète. Ils peuvent également suivre des Fatwa instaurée par des Mufti, mais en aucun cas par le Coran ou le Prophète.

Un petit conseil basique: renseignez-vous avant de divulguer de fausses informations.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 30 janvier 2015 à 12:09

Vos mantras ne suffiront pas :-))

@Jesus II
Un petit conseil basique: renseignez-vous avant de divulguer de fausses informations.

+1

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 31 janvier 2015 à 22:47

@Bakounine
L'athéisme doit primer avec la moquerie, le sarcasme et le dénigrement en ces croyances ridicules et en leurs idoles grotesques.


L'athéisme est une forme de religion du néant der Tal.

On ne peut pas diriger un peuple qui ne pense pas selon un schéma de respect. Le religion est là dans un but utile même si comme l'armée, elle a ses détracteurs.

Marx était un grand malade de pouvoir et de reformatage, il a visé tous ceux qui le dérangeaient.

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 31 janvier 2015 à 23:07

@Justin Meaux
Dans l'exemple de Charlie on répond, liberté d'expression, République et grandes valeurs pour finir de toute manière en dérive sécuritaire.


Journal de m., fin en grande célébrité. Parfois il faut une bande plus tarée qu'une autre pour mettre en valeur de la m.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 1 février 2015 à 12:21

@almalin
Journal de m., fin en grande célébrité.

Oui. point de vue défendable.
La grand messe médiatique autour de Charlie n'a rien à voir fondamentalement avec Charlie. :-)
Regardez à qui profite le crime. :-)

Réponse AB, 4949 messages Le 2 février 2015 à 10:15

@dharma
le libéralisme économique qui traîne comme un boulet la responsabilité de la crise financière et du capitalisme sauvage qui ravage nos sociétés est à jeter au plus vite si l'on ne veut pas que le chaos social se répande


La crise financière a pour cause l'interventionnisme étatique, notamment aux USA.


@dharma
Les grecs l'ont d'ailleurs bien compris et montrent l'exemple à suivre en ayant fait le bon choix lors des élections.


Vous m'en direz des nouvelles dans quelques semaines...


@Jesus II
Un petit conseil basique: renseignez-vous avant de divulguer de fausses informations


Avez-vous également pris contact avec tous ces djihadistes pour leur expliquer cela?

Réponse Jesus II, 139 messages Le 2 février 2015 à 17:28

@AB
Avez-vous également pris contact avec tous ces djihadistes pour leur expliquer cela?


Non mais ça ne sert strictement à rien, allez expliquer à un scientologue qu'il se fait arnaquer ou alors un citoyen nord-coréen qu'enfaite le monde entier ne lui en veut enfaite pas du tout. Ils sont complètement conditionné.

Les "têtes pensantes" des djihadistes sont pour la plupart à la base des trafiquants de drogues et/ou d'armes qui pense qu'au pouvoir et à l'argent. Ce n'est pas pour rien qu'ils recrutent chez les petits délinquants.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 3 février 2015 à 22:20

@AB
La crise financière a pour cause l'interventionnisme étatique, notamment aux USA.

Ah bon. Expliquez-nous ça?

Réponse AB, 4949 messages Le 5 février 2015 à 8:42

@Jesus II
Les "têtes pensantes" des djihadistes


ET de quelle religion se revendiquemt-ils?


@Justin Meaux
Ah bon. Expliquez-nous ça?


Cela risque d'être un peu long, mais je vais néanmoins vous expliquer, afin que vous cessiez de répéter maladroitement les slogans que vous entendez dans les assemblées socialistes.

Les causes de la bulle immobilière américaine et de sa titrisation sont à trouver dans des sociétés semi-publiques CREES PAR LE GOUVERNEMENT des Etats-Unis, Fannie Mae et Freddie Mac, et non simplement dans l’activité spéculatrice des marchés.

Qui a causé la bulle immobilière de crédits pourris qui a éclaté aux Etats-Unis en 2007-2008 ? Deux entreprises étroitement attachées au gouvernement américain : Fannie Mae et Freddie Mac (F&F) qui ainsi rendent responsable l’interventionnisme étatique, thèse aussi renforcée par le rôle de la politique monétaire dans cette affaire.

Pour comprendre le rôle de Fannie Mae, Freddie Mac (et en second lieu des banques d’affaires) dans la crise des subprimes, il faut d’abord comprendre le principe de la titrisation, et le fonctionnement de ce qu’on appelle le marché des mortgage backed securities (MBS).

La titrisation consiste à agréger des actifs en titres financiers afin de les revendre à d’autres investisseurs. Par exemple, dans le cas qui nous intéresse, un crédit immobilier américain faisait souvent le voyage suivant:

1.D’abord, un ménage américain se rendait dans une agence de crédit pour acheter une maison. L’agence lui octroyait le crédit.

2.Puis, l’agence confiait le crédit à Fannie Mae, Freddie Mac ou à une banque d’affaires. Le rôle de ce nouvel acteur est de titriser les crédits. Pour ce faire, il en agrège une grande quantité au sein d’un « pool » de crédit, afin de mutualiser les risques.

3.Puis le titre financier ainsi créé est vendu à des investisseurs du monde entier. Ce titre financier, appelé Mortgage Backed Security (traduire titre adossé à des crédits hypothécaires), rapporte à son propriétaire le remboursement des crédits qu’il contient… en tout cas la part de ceux dont les ménages emprunteurs ne feront pas défaut.

Ce système a été beaucoup critiqué car la personne qui émet le crédit, et qui est donc en charge de contrôler la solvabilité de l’emprunteur, n’est pas celui qui encourt le risque de non remboursement, vu qu’il refile la patate à des investisseurs "zinzins". Il y aurait donc clairement une incitation à prêter à n’importe qui. Quel est donc le rôle de Fannie Mae et Freddie Mac dans ce système, donc la responsabilité de l'interventionnisme étatique?

Ces 2 sociétés ( Fannie Mae, Freddie Mac) sont créées par le Congrès (donc l'Etat) et sont en charge d’animer le marché de la titrisation des crédits immobiliers.

Pour remplir cette mission, les deux sociétés recevaient des subventions de l’Etat sous forme d’une réassurance tacite. Autrement dit, si Fannie Mae et Freddie Mac se trouvaient en difficultés financières, il était couramment admis que l’Etat américain les renflouerait (ce qui est effectivement arrivé). Concrètement, cela permettait à Fannie Mae et Freddie Mac d’emprunter sur les marchés au même taux que le Trésor Américain.

La deuxième forme de soutien étatique venait d’une dérogation aux règles prudentielles et de détention de fonds propres qui s’appliquent au reste du secteur bancaire. Autrement dit, Fannie Mae et Freddie Mac avaient besoin d’un capital moindre que les autres banques pour fonctionner.

En 1996, le Congressional Budget Office estimait ces aides comme équivalentes à une subvention de 6.9 Mds de dollars (de l’époque) par an. En 2001, une mise à jour de cette estimation la faisait passer à 13.6 Mds de dollars par an. Et la bulle immobilière n’avait alors pas encore débuté…

En échange de ce soutien, Fannie Mae et Freddie Mac se voyaient donné par le gouvernement l’objectif de cibler plus particulièrement les ménages à revenus faibles ou modérés, les zones géographiques déshéritées ou peuplées de minorités, ainsi que les ménages à revenus modérés ou faibles relativement au niveau de vie de leur quartier (en fait, la politique socialiste de Clinton "aider les pauvres").

Suite à l’éclatement de la crise, les deux sociétés ont été renfloués, pour une facture que le Congressional Budget Office estime à 350 milliards de dollars, c’est-à-dire l’équivalent de la dette publique de la Grèce!

Bref, la crise des subprimes, c’est la crise de l’interventionnisme.

Réponse Urushima, 797 messages Le 5 février 2015 à 9:09

@AB
Bref, la crise des subprimes, c’est la crise de l’interventionnisme.

Donc si on vous suit bien c'est la faute aux pauvres!

Réponse Jesus II, 139 messages Le 5 février 2015 à 9:18

@AB
ET de quelle religion se revendiquemt-ils?


Question à deux francs...

Réponse AB, 4949 messages Le 5 février 2015 à 9:35

@Urushima
Donc si on vous suit bien c'est la faute aux pauvres!


Non, c'est la faute à l'Etat américain. Aider les plus démunis est un but louable, mais les pousser à devenir propriétaire alors qu'ils n'en n'ont pas les moyens, en créant des sociétés, subventionnées et aidés par l'Etat, donc sans connection au marché et donc en créant une bulle spéculative (offre de crédit hypothécaire, augmentation de la valeur des maisons, donc possibilité d'emprunter encore plus, car la valeur du bien immobilier a augmenté, etc.). L'état a donc favorisé cette pratique d'embellir les chiffres d'accession à la propriété flatteurs pour les politiciens...

Dans un marché privé, offrir une garantie publique à certains investissements, constitue une véritable incitation à jouer avec le feu... Que cette garantie n'ait pas existé et les agents économiques auraient dû faire preuve de bien plus de prudence et de discernement.

Tout ceux qui, après cela, continueront à présenter les USA comme le temple de "l'ultra libéralisme" n'ont pas compris grand chose ni au libéralisme, ni aux USA. Il est clair que le secteur financier de ce pays a été gravement déstabilisé par l'intervention de l'état, soutenue par des intérêts particuliers bien en cour, avec les résultats désastreux que nous pouvons observer. La crise des subprimes est définitivement la fille de l'intervention de l'état à tous les niveaux du marché immobilier et financier.

Réponse dharma, 5259 messages Le 5 février 2015 à 11:33

@AB
La crise actuelle est partie des "subprimes" mais il s'agit en fait d'une crise systémique qui aurait eu lieu de toute façon car elle est l'aboutissement de 30 ans de déséquilibres profonds créés par le libéralisme, ou plus exactement l'ultralibéralisme, cette idéologie fabriquée sur mesure par les élites économiques pour servir leurs intérêts et satisfaire leur avidité sans limite.

Le libéralisme avait déjà été appliqué dans les années 20, avec notamment une dérèglementation du secteur bancaire. Il en a résulté la crise de 1929 et la grande dépression qui a suivi et dont le monde n'est sorti que "grâce" à la guerre.

Suite au désastre qu'il avait engendré, le libéralisme avait été mis au placard, remplacé par le keynésianisme, c'est à dire une intervention régulatrice et stimulatrice des états dans l'économie.

Mais dès la fin de la seconde guerre mondiale, un groupe de personnes inspirées et réunies par Friedrich von Hayek (le pape de l'ultra-libéralisme, en photo ci-contre) ont fondé la "Société du Mont-Pèlerin", un club de réflexion dont le but était de convertir à nouveau les états au libéralisme.
36 personnalités étaient présentes lors de la première conférence le 10 avril 1947, dont Hayek bien sûr, Milton Friedman (prix Nobel d'économie et l'un des principaux théoriciens du libéralisme), Karl Popper, Maurice Allais, et Bertrand de Jouvenel (politicologue et économiste libéral, controversé pour son passé pendant l'occupation et son interview complaisante d'Adolf Hitler en 1936, il est aussi le fondateur du think tank de prospective "Futuribles").

Pour promouvoir l'idéologie libérale et la diffuser dans les cercles dirigeants, les membres de la Société du Mont Pélerin ont fondé une centaine d'autres think tanks et réseaux d'influence, comme la Heritage Foundation, le Cato Institute ou le Manhattan Institute.

Leur stratégie a atteint son but dans les années 80 avec l'arrivée au pouvoir de personnalités politiques entièrement acquises au libéralisme, en particulier Margaret Thatcher et Ronald Reagan.

Le libéralisme a sappé la démocratie, ruiné les classes moyennes, abandonné les citoyens au bon vouloir des multinationales, et transformé les ex pays riches en "pays en voie de sous-développement". Au final, le libéralisme aura entièrement détruit nos sociétés par l'anéantissement des états-nations et l'explosion des inégalités, nous faisant revenir aux conditions sociales du Moyen-Age.
Sources:
http://blog.syti.net/index.php?article=290

Ainsi que sur les mensonges du libéralisme économique véritable cancer de nos sociétés:
http://www.syti.net/Liberalisme.html

Réponse AB, 4949 messages Le 5 février 2015 à 14:30

@dharma
Sources:
http://blog.syti.net/index.php?article=290

Ainsi que sur les mensonges du libéralisme économique véritable cancer de nos sociétés:
http://www.syti.net/Liberalisme.html


Heu, c'est qui syti.net ?

Réponse dharma, 5259 messages Le 5 février 2015 à 15:32

@AB
Heu, c'est qui syti.net ?

En tout cas pas un de vos think tank libéral.
Quand le sage montre la Lune, le sot regarde le doigt.
Parlons plutôt du fond. Vous n'aimez pas qu'on écorne votre mentor ultralibéral Friedrich von Hayek?

Réponse AB, 4949 messages Le 5 février 2015 à 15:49

@dharma
Parlons plutôt du fond. Vous n'aimez pas qu'on écorne votre mentor ultralibéral Friedrich von Hayek?


Du tout. Oui, parlons du fond: que pensez-vous de l'interventionnisme du gouvernement US pour pousser les plus démunis à devenir propriétaire?

Réponse dharma, 5259 messages Le 5 février 2015 à 15:56

@AB
Parlons plutôt des véritables responsables de la crise comme celui que vous prenez comme visuel ou de Goldman Sachs.

Réponse AB, 4949 messages Le 5 février 2015 à 16:54

@dharma
Parlons plutôt des véritables responsables de la crise comme celui que vous prenez comme visuel ou de Goldman Sachs.


Je veux bien, mais pour cela il ne suffit pas d'énoncer des slogans sur ce site, ni de faire mention de propos dont l'origine est inconnue (votre site Syti.net). Je souhaite une vraie explication sur les causes de la crise des subprime. Je l'ai fourni, à vous de me démontrer le contraire.

Réponse dharma, 5259 messages Le 5 février 2015 à 17:33

@AB
propos dont l'origine est inconnue (votre site Syti.net)

Quand le sage montre la Lune, le sot regarde le doigt.

@AB
Je souhaite une vraie explication sur les causes de la crise des subprime

Je vais plus loin que cet épisode, le fait est que si 1% de la population mondiale possède le 99% des richesses c'est bien "grâce" au libéralisme. Derégulation des marchés, privatisation à outrance depuis les années 80, qu'est ce que vous voulez de plus. Le libéralisme économique est à jeter aux oubliettes si l'on ne veut pas la révolte des défavorisés du monde entier, saignés qu'ils sont par votre idéologie néfaste.

@AB
Je l'ai fourni

Que vous dites.

@AB
à vous de me démontrer le contraire

CF. Mon message ci-dessus.


anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 5 février 2015 à 21:33

@AB
Bref, la crise des subprimes, c’est la crise de l’interventionnisme.

Vous avez raison.
La BNS n'aurait jamais dû intervenir pour sauver l'UBS.
La Fed n'aurait jamais dû intervenir pour sauver les banques américaines.
Etc...
Vous avez un sacré culot M. l'expert. Vous mettez le petschi, vous en faites porter la responsabilité à d'autres et vous tirez sur l'ambulance.
Un peu de retenue et de respect envers ceux qui ont pris le risque de sauver vos fesses.

Réponse AB, 4949 messages Le 6 février 2015 à 11:20

@dharma
Quand le sage montre la Lune, le sot regarde le doigt


J'ai bien lu qui e cahcit derrière ce site. Mais cela ne m'avance pas vraiment. Cette personne a plutôt l'air d'écrire ses frustrations plutôt que de vouloir comprendre les mécanismes.


@dharma
le fait est que si 1% de la population mondiale possède le 99% des richesses c'est bien "grâce" au libéralisme


Ce n'est pas la question. La question est de savoir si les 99% ont vu leur situation s'améliorer.


@dharma
saignés qu'ils sont par votre idéologie néfaste


Les faits démontrent l'inverse. Ce sont plutôt des millions de gens qui ont vu leur situation s'améliorer, avec la création de véritable classe moyenne dans des pays qui ne connaissaient que la pauvreté et famine...

Prouvez le contraire, avec des statistiques sérieuses.


@dharma
CF. Mon message ci-dessus.


Un "copy-paste" d'un huluberlu qui soutient la limitation des naissances par des méthodes que je ne citerai pas ici.


@Justin Meaux
Vous mettez le petschi


Précisez svp.

Réponse dharma, 5259 messages Le 6 février 2015 à 11:44

@AB
La question est de savoir si les 99% ont vu leur situation s'améliorer.

Et bien elle n'a fait que se dégrader à cause du libéralisme.

@AB
un huluberlu qui soutient la limitation des naissances

Il y a aussi des hurluberlus paranoïaques qui voient des djihadistes partout.
Ceci dit je n'approuve pas toutes les idées de Sylvain Timsit.

@AB
Les faits démontrent l'inverse.

Non, pas du tout, les dimanches fériés, les 40h, les vacances payées, la protection sociale, ne sont pas des améliorations provenant de votre idéologie néfaste qu'est le libéralisme, mais proviennent de l'interventionnisme.


anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 6 février 2015 à 22:16



@AB
@Justin Meaux
Vous mettez le petschi


Précisez svp.


Je vais préciser rapidement donc imparfaitement.
Juste une base de réflexion peut-être?

Que ce soit dans le cas des subprimes ou de cas de bulles financières, immobilières et autres catastrophes, la cause est avant tout l'appât du gain. Un gouvernement tant soit peu honnête (et le gouvernement US en est très très loin) n'y pourra rien dans ce système.

Le système libéral est basé sur quelque chose d'aussi simple que ça. C'est les bas instincts du chasseur-cueilleur. Je chasse pour en faire profiter ma famille/clan/nation etc...
Les autres familles/clan/nation sont des rivaux. Comme les animaux, on veut transmettre ses gênes/sa culture.
Un point c'est tout.

Ce système est hérité et appliqué de manière instinctive, Dans le mauvais sens du terme. Instinct animal. Pas de cortex.

Il a parfaitement fonctionné pour les occidentaux car la technologie aidant, ils ont considéré la planète comme un système ouvert (au sens physique). Ressources inépuisables et (presque) gratuites. Main d'oeuvre facile/docile. Et vaste poubelle. Espace inépuisable. On a considéré(si l'on peut dire) pour inexistantes, futiles, inutiles et nuisibles pratiquement l'ensemble des civilisations / populations de la planète.

Fin XIX - début XXeme siècle, quelques grains de sable sociaux sont venus semer le trouble dans les pays dominants. Et quelques petites révolutions locales.
Puis au cours du XXeme, ce sont d'autres sociétés qui se sont révoltées. Les colonies se sont libérées dans un désordre voulu par les ex??-colons qui ont remplacé leur armée et les habitants colons par des sociétés colons. Avec tout ce qu'il fallait de corruption, menaces cachées et guerres de l'ombre.

De la moitié à la fin du XXeme et suite à au partage du monde par les vainqueurs à Yalta, la philosophie anglo-saxonne s'est imposée sur nos économies et l'empire américain s'est étendu par la force sur la moitié de la planète.

Ne voyez-vous pas les efforts faits par des pays qui comme la Chine, l'Inde, l'Amérique latine, la Russie, certains pays africains essayent de sauver ce qu'il reste de leur identité, culture, richesses ?

Faut-il vraiment que des bombes tuent des civils, des femmes et des enfants pour que nous occidentaux puissions garder notre mode de vie?
Quand la facture sera présentée à nos enfants, elle sera salée.

Voilà pour le petschi M. AB

Nouvelle réponse à "Karl Marx a toujours raison!"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

L'islam, une religion radicale?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.