Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 20 janvier 2015 à 22:40

Améliorer les conditions-cadres en Suisse, et vite! AB, 4949 messages Le 19 janvier 2015 à 10:32

Afin de maintenir les emplois en Suisse, il faut rapidement adopter la réforme de l'imposition des entreprises III.

Par ailleurs, il faudra mettre un grand NON dans l'urne à l'initiative dangereuse des socialistes (encore une...), qui vise à introduire un impôt sur les successions au niveau fédéral.
59 réponses, dernière le 29 janvier 2015 à 1:39

Réponse Cyan, 3718 messages Le 20 janvier 2015 à 15:14

A AB

« Afin de maintenir les emplois en Suisse, il faut rapidement adopter la réforme de l'imposition des entreprises III. »

Vous voulez, pour contrebalancer la suppression des statuts spéciaux dont bénéficient certaines sociétés, statut spéciaux qui ne sont plus conformes aux exigences internationales, imposer au peuple suisse une baisse massive de l’imposition des entreprises.
Et cela malgré le fait que l’imposition des bénéfices est déjà parmi les plus basses d’Europe.
Vous voulez que le peuple suisse accepte des pertes de recettes très importantes ayant pour conséquence des coupes budgétaires et une augmentation des charges pour les personnes physiques ?
Le Conseil fédéral le dit lui-même, « on peut s’attendre à ce que cette réforme pèse d’un poids très lourd sur les finances publiques ».
Pertes qui immanquablement seront compensées par une hausse de la TVA. des restrictions budgétaires et le déplacement des charges fiscales des entreprises vers le contribuable.
Vous demandez beaucoup à notre patriotisme.

Aujourd’hui, le patriotisme, en tous cas moi, je l’apprends des banques et de la BNS.
Et pour être franc, ce n’est pas comme lors de la prestation de serment de Blocher, en tendant mon bras droit avec trois doigts levés, mais plus comme le majeur dressé sur un poing fermé.

Sacré AB, il ne manque jamais une occasion de nous refiler les mots d’ordre de la droite libérale du pays.
C’est pour cela qu’on l’aime ! L’Abbé du libéralisme, le pourfendeur de gauchistes, l’inquisiteur de la pensée de droite et le pape de la raison du plus fort.

Réponse SuisseRomand, 2199 messages Le 20 janvier 2015 à 15:39

@AB
Par ailleurs, il faudra mettre un grand NON dans l'urne à l'initiative dangereuse des socialistes (encore une...), qui vise à introduire un impôt sur les successions au niveau fédéral.

Exact, il faut voter NON tout simplement car dans ces successions il y a des gens dans le besoin, de la classe moyenne et bien sûr des classes aisées. Ceux-là (classes aisées) on s'en fout qu'ils deviennent plus riches car ils ne le vont pas donner aux pauvres et classes moyennes (par contre une taxation linéaire illimitée pour les classes aisées serait souhaitable) qui eux ont besoin d'un argent provenant de la succession et qui a déjà été taxé à maintes fois par le fisc).
.

anonymous icon Réponse yoyo12345, 30 messages Le 22 janvier 2015 à 3:34

@Cyan

Au contraire, avec la baisse du pétrole et probablement des prix, c'est le moment tout indiqué pour pouvoir financer ça par une hausse de la TVA (sans pénaliser le consommateur) qui est l'une des plus basse en Europe contrairement à l'impôt sur les bénéfices qui est à un taux artificiellement bas à cause des taux pratiqués par de petits cantons qui pèsent peu dans la balance productive du pays.

Réponse AB, 4949 messages Le 22 janvier 2015 à 8:20

@yoyo12345
c'est le moment tout indiqué pour pouvoir financer ça par une hausse de la TVA (sans pénaliser le consommateur) qui est l'une des plus basse en Europe


Vous prenez exemple sur les pays qui connaissent des taux de TVA de 20%? Non merci.


@yoyo12345
contrairement à l'impôt sur les bénéfices qui est à un taux artificiellement bas à cause des taux pratiqués par de petits cantons qui pèsent peu dans la balance productive du pays


N'importe quoi, vous n'êtes, ces dernières années, ni allé à Schwytz, ni allé à Zoug, "petits cantons" par excellence, à env. 30 minutes de Zürich, et qui connaissent une attractivité économique enviable.

Réponse dharma, 5259 messages Le 22 janvier 2015 à 10:17

@SuisseRomand
dans ces successions il y a des gens dans le besoin, de la classe moyenne

@SuisseRomand
qui eux ont besoin d'un argent provenant de la succession

Avant de tirer des conclusions erronées, il serait utile que vous preniez connaissance de ce que propose véritablement cette initiative.
L’impôt prévu est ciblé sur les très grandes fortunes (environ 2% des contribuables). Seules les successions dont la valeur fiscale nette dépasse 2 millions de francs seront taxées.
Toutes les autres successions seront exonérées d’impôt sur les successions, même dans les cantons qui le pratiquent aujourd’hui. La classe moyenne paiera donc moins d’impôt, en particulier dans le canton de Vaud.
Contrairement à ce que prétent la droite, les maisons familiales ne seront guère concernées, car seule la valeur nette sera prise en compte. Si beaucoup de contribuables possèdent leur propre maison, très peu d'entre elles ont une valeur fiscale nette de dettes aussi élevée. Et même si tel devait être le cas, l’impôt de 20% ne s’appliquerait qu’à partir du deux millionième et un franc de valeur nette.

Avec le creusement des inégalité et l’émergence d’une classe de super-nantis toujours plus nombreux et toujours plus riches qui n’ont rien créé, ni inventé, mais tout hérité, l’impôt sur les successions est un formidable outil de redistribution des richesses et de réduction des inégalités, surtout s’il est ciblé sur les très grandes fortunes, ce qui est le cas de l’initiative.
Deux-tiers des revenus de cet impôt fédéral sur les successions doivent revenir à l’AVS. Or, même si elle est beaucoup plus solide que ne l’ont prédit et ne le prétendent la droite et les milieux économiques, cette dernière aura besoin d’un financement supplémentaire à moyen terme. Une acceptation de l’initiative lui rapporterait 2 milliards de francs supplémentaires par an. Comme cet argent bénéficierait directement à tous les retraités et futurs retraités, nous serions tous gagnants. Et comme l’impôt sur les successions frappe le plus souvent des personnes déjà âgées, qui sont proches de l’âge de l’AVS ou l’ont déjà atteint, c’est un outil de solidarité intragénérationnelle : ce financement supplémentaire de l’AVS n’est pas à la charge des actifs, mais touche plutôt les retraités aisés.

Sources:
http://www.schwaab.ch/archives/2014/12/07/impot-federal-sur-les-successions-renforcer-lavs-avec-une-mesure-juste-et-ciblee/



Réponse AB, 4949 messages Le 22 janvier 2015 à 16:57

@dharma
L’impôt prévu est ciblé sur les très grandes fortunes (environ 2% des contribuables).


Totalement faux et fallacieux. On parle ici d'un montant de 2 millions, ce qui correspond à la valeur de nombreuses PME en Suisse.


@dharma
Toutes les autres successions seront exonérées d’impôt sur les successions, même dans les cantons qui le pratiquent aujourd’hui


Rien n'empêche aux socialistes vaudois d'abolir l'impôt sur les successions dans le canton de VD.



@dharma
Avec le creusement des inégalité et l’émergence d’une classe de super-nantis toujours plus nombreux et toujours plus riches qui n’ont rien créé, ni inventé, mais tout hérité


IKEA, Facebook, etc. des sociétés totalement inventées par leur fondateurs, actuellement très riches. Votre politique est purement basée sur la jalousie.


@dharma
surtout s’il est ciblé sur les très grandes fortunes, ce qui est le cas de l’initiative.


L'initiative fixe la limite à 2 millions. Ce n'est rien du tout et cela correspond à la valeur de milliers de PME en Suisse.

Vous aviez affirmé, il y a quelques temps sur ce site, que vous vous battiez pour les PME. Mon oeil! (pour ne pas dire mon c..!)

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 22 janvier 2015 à 17:29

@AB
N'importe quoi, vous n'êtes, ces dernières années, ni allé à Schwytz, ni allé à Zoug, "petits cantons" par excellence, à env. 30 minutes de Zürich, et qui connaissent une attractivité économique enviable.

Sauf qu'il produisent très peu :-))
Voilà des exemples de cantons voyous !!

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 22 janvier 2015 à 17:35

@AB
On parle ici d'un montant de 2 millions, ce qui correspond à la valeur de nombreuses PME en Suisse.


Vous héritez de 2 millions et vous ne voulez rien payer?
Si encore vous aviez investi dans ladite PME ou que vous y ayez travaillé...
Je vous rappelle que si la PME vaut 2 millions ce n'est pas uniquement dû à son/ses propriétaires. les employés y ont joué un rôle me semble-t-il.
Dès lors pourquoi ne pas les faire "participer" à l'héritage? L'impôt serait une redistribution, indirecte certes, mais juste.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 22 janvier 2015 à 17:39

@AB
IKEA, Facebook, etc. des sociétés totalement inventées par leur fondateurs, actuellement très riches.

Ce qui est un scandale en soi.
Cette capitalisation a des conséquences négatives sur vous et moi. Si vous trouvez normal et vous l'acceptez. Moi pas.
Et l'employé moyen de ces boîtes non plus. Et le fisc encore moins car ça se balade à droite et à gauche (bon d'accord, surtout à droite) selon l'humeur du taux d'imposition.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 18:02

@dharma
Seules les successions dont la valeur fiscale nette dépasse 2 millions de francs seront taxées.


Sauf qu'on y arrive très vite à ces deux millions. De plus, même si le Canton de Vaud a un impôt sur les successions, M. Broulis est défavorable à cette initiative.

@Justin Meaux
Sauf qu'il produisent très peu :-))
Voilà des exemples de cantons voyous !!


Vous rigolez ? Zoug est l'un cantons les plus riches de Suisse.

anonymous icon Réponse yoyo12345, 30 messages Le 22 janvier 2015 à 18:21

@AB

@groudonvert

Non mais ne vous faites pas plus bêtes que vous ne l'êtes. Bien sur que ces cantons sont riches, ils produisent même beaucoup par habitants. Mais ils sont petits !

La Suisse centrale représente grosso-modo 8% du PIB Helvétique contre 22% pour Zurich, 18-19% pour la région lémanique et 17-18% pour l'espace Mittelland. On est pas sur les mêmes rapports là. C'est ce que j'entendais quand je parlais de cantons qui pesaient peu dans la balance productive du pays.

Le fait est que le taux d'imposition sur les bénéfices (hors régimes spéciaux) n'est pas si bas que ça. La RIE III va être un bol d'air pour nos PME.

Quant à parler d'un taux de TVA à 20%... Je pensais plus à 10% ce qui comblerait déjà une partie des pertes (la TVA est de très loin l'impôt qui rapporte le plus). Le but n'est pas de tuer la consommation.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 18:37

@yoyo12345
Quant à parler d'un taux de TVA à 20%... Je pensais plus à 10% ce qui comblerait déjà une partie des pertes (la TVA est de très loin l'impôt qui rapporte le plus). Le but n'est pas de tuer la consommation.


Supprimer la TVA permet d'avoir une baisse de charges pour les entreprises également.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 22 janvier 2015 à 18:49

@groudonvert
Vous rigolez ? Zoug est l'un cantons les plus riches de Suisse.


Parlons-en:
Le canton de Zoug est un champion de la soustraction fiscale. L'impôt sur les bénéfices est ainsi de 4 % pour des revenus inférieurs à 100 000 CHF, 7 % si les bénéfices dépassent cette somme. Et grâce à une imposition à 0,02 pour 1 000 sur le capital des sociétés holdings, le canton a attiré 200 000 sociétés boîtes aux lettres, devenant un paradis fiscal pour les multinationales.

De nombreux politiciens du canton se retrouvent dans les conseils d'administration des entreprises qui y sont localisées.
(Vous imaginez les lobbies. Vive la démocratie directe disiez-vous?)

A part quelques machines et la pharma, que produit le canton pour avoir un des PIB les plus hauts de Suisse ?
(Et non, la soustraction fiscale n'est pas un produit ni un service!!)

anonymous icon Réponse yoyo12345, 30 messages Le 22 janvier 2015 à 19:06

@groudonvert

La TVA n'est pas supportée par les entreprises, mais entièrement pas le consommateur grâce à la déduction de l'impôt préalable.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 19:14

@Justin Meaux
De nombreux politiciens du canton se retrouvent dans les conseils d'administration des entreprises qui y sont localisées.


L'UDC est le deuxième parti du canton. Pourtant, dans les statuts du parti, il est interdit de se faire élire pour ses propres ambitions personnelles (d'ailleurs, c'est l'une des raisons de l'exclusion d'EWS). Au passage, vous noterez que parmi les UDC on trouve beaucoup d'entrepreneurs.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 19:23

@yoyo12345
La TVA n'est pas supportée par les entreprises, mais entièrement pas le consommateur grâce à la déduction de l'impôt préalable.


C'est exact. Mais la déduction de l'impôt préalable se faire sur la TVA du chiffre d'affaire.

http://www.estv.admin.ch/mwst/themen/00153/index.html?lang=fr

anonymous icon Réponse yoyo12345, 30 messages Le 22 janvier 2015 à 19:45

@groudonvert

Ok, mettons, même si je doute de l'impact réel de la mesure. On comble comment l'abyssal chute des recettes fiscales (35% des recettes de la Confédération) ?

Parce que si vous pensiez que la RIE III c'était une perte sèche, là c'est autrement plus sérieux.

Alors je sais, vous allez me dire qu'on vivait très bien sans TVA il n'y a pas si longtemps, mais amputer d'un coup 1/3 des recettes à un moment pareil...

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 19:53

L'initiative des Verts-libéraux veut remplacer la TVA par une taxe sur les énergies fossiles et polluantes de manière à ce que la confédération et les cantons ne subissent pas de perte.

A ce moment-là, il n'y a pas de pertes fiscales.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 22 janvier 2015 à 19:56

@groudonvert
il est interdit de se faire élire pour ses propres ambitions personnelles


@groudonvert
Au passage, vous noterez que parmi les UDC on trouve beaucoup d'entrepreneurs.

Voilà, voilà... :-)

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 20:11

Tsss, décidément. Les membres de l'UDC sont élus pour leurs convictions et non pour leurs ambitions personnelles (et la possibilité de tremplin que ça donne).

Réponse dharma, 5259 messages Le 22 janvier 2015 à 21:05

@groudonvert
Les membres de l'UDC sont élus pour leurs convictions et non pour leurs ambitions personnelles (et la possibilité de tremplin que ça donne).

Amen...

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 22 janvier 2015 à 21:20

@Justin Meaux
Voilà, voilà... :-)

-> Héhéhéhéhééé... Bien vu!

@groudonvert
-> Tu idéalises un peu trop les buts "inavouables" des politiciens mon cher! Surtout ceux de l'UDC et du FN au passage...

Abe

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 22 janvier 2015 à 21:50

Et les marmottes...

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 22 janvier 2015 à 23:18

@Jocauss
-> Tu idéalises un peu trop les buts "inavouables" des politiciens mon cher! Surtout ceux de l'UDC et du FN au passage...


Et si le PS arrêtait d'envoyer des professionnels de la politique et envoyait à la place des gens qui ont travaillé durant leur vie, vous arrêteriez de les "idéaliser" ?

Réponse AB, 4949 messages Le 23 janvier 2015 à 8:33




@Justin Meaux
Sauf qu'il produisent très peu :-))
Voilà des exemples de cantons voyous !!


Le canton de Zoug paie 317 millions et le canton de Schwytz 162 millions pour l péréquation financière, dont profite une majorité de canton et donc d'habitants en Suisse. Effectivement, on pourrait souhaiter, comme vous, que ces 2 cantons connaissent des taux d'impôts plus élevés, afin de faire fuire les sociétés domiciliées sur leur territoire, afin qu'in fine, ces cantons ressemblent à tous les autres.... Cela ne profite à personne, votre analyse n'est constitué que de slogans que vous avez dû entendre dans une assemblée du parti socialiste.


@Justin Meaux
Vous héritez de 2 millions et vous ne voulez rien payer?


Il n'y a aucune modification de substance économique, juste un transfert de patrimoine. Au nom de quoi le TRANSFERT de patrimoine devrait être taxé?


@Justin Meaux
Je vous rappelle que si la PME vaut 2 millions ce n'est pas uniquement dû à son/ses propriétaires. les employés y ont joué un rôle me semble-t-il.


Les employés ne prennent aucun risque, contrairement à l'entrepreneur.


@Justin Meaux
Dès lors pourquoi ne pas les faire "participer" à l'héritage? L'impôt serait une redistribution, indirecte certes, mais juste.


Il existe déjà l'impôt sur la fortune et sur le capital. Je ne vois pas pourquoi il faudrait encore taxer le "TRANSFERT".


@Justin Meaux
Cette capitalisation a des conséquences négatives sur vous et moi.


Développez svp.


@Justin Meaux
Et l'employé moyen de ces boîtes non plus.


Vous pensez qu'il serait préférable, pour "l'employé de ces boîtes", que le fondateur n'est jamais eu l'idée ni pris le risque de fonder une telle société?


@Justin Meaux
Et le fisc encore moins car ça se balade à droite et à gauche (bon d'accord, surtout à droite) selon l'humeur du taux d'imposition.


Continuez encore avec vos propositions, et ces impôts se baladront ailleurs qu'en Suisse.


@yoyo12345
C'est ce que j'entendais quand je parlais de cantons qui pesaient peu dans la balance productive du pays.


Zoug et Schwytz sont les plus gros contributeurs par habitant à la péréquation financière. A eux deux, ils versent 30% (soit 478.2 millions) du montant total... Alors, svp, au lieu de critiquer, dites simplement MERCI.


@Justin Meaux
Le canton de Zoug est un champion de la soustraction fiscale. L'impôt sur les bénéfices est ainsi de 4 % pour des revenus inférieurs à 100 000 CHF, 7 % si les bénéfices dépassent cette somme. Et grâce à une imposition à 0,02 pour 1 000 sur le capital des sociétés holdings, le canton a attiré 200 000 sociétés boîtes aux lettres, devenant un paradis fiscal pour les multinationales.


Ce n'est pas parce qu'ils ont des taux plus bas que les autres qu'il y a soustration fiscale. Faudrait voir pour réviser votre juridisme...

Par ailleurs, chaque canton est souverain en matière fiscale, dans les limites de la LHID. Je ne vois pas en quoi cela est constestable, ce d'autant plus que tout le monde profite de Zoug, puique ce canton verse plus de 316 millions par année aux cantons les plus faibles. C'est le plus grand contributeur par habitant et vous voudriez renoncer à cela en affaiblissant Zoug? Vous feriez mieux de vous batre pour que les conditions-cadres, dans les autres cantons, soient comparables.


@Justin Meaux
A part quelques machines et la pharma, que produit le canton pour avoir un des PIB les plus hauts de Suisse ?


Vous souhaitez que cela change? Que leur PIB et leur rentrées fiscales diminuent?


@groudonvert
Et si le PS arrêtait d'envoyer des professionnels de la politique et envoyait à la place des gens qui ont travaillé durant leur vie,


Il y en a très peu dans leur rang. La majorité des travailleurs votent UDC.

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 23 janvier 2015 à 9:39

@Justin Meaux
Et les marmottes...

-> Elles tendent un bras sur la colline du Grüthli?

@groudonvert
Et si le PS arrêtait d'envoyer des professionnels de la politique et envoyait à la place des gens qui ont travaillé durant leur vie, vous arrêteriez de les "idéaliser" ?

-> Et ta sœur?

Abe

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 23 janvier 2015 à 9:58

@AB
Effectivement, on pourrait souhaiter, comme vous, que ces 2 cantons connaissent des taux d'impôts plus élevés, afin de faire fuire les sociétés domiciliées sur leur territoire,


Exactement.
Réflechissez: La société x va être imposée à 4% à 7% à Zoug alors qu'elle serait à 12% ailleurs. Et je ne parle pas des holdings. La perte pour la communauté est de 5-8%. Expliquez-moi maintenant votre histoire de péréquation compense-t-elle ces 5-8% ?
Bien sûr que non.
En croyant gagner, vous perdez beaucoup.

@AB
Au nom de quoi le TRANSFERT de patrimoine devrait être taxé?

Et au nom de quoi "l'héritier" s'approprie l'outil de travail de l'employé sans rien devoir à celui qui a contribué à le créer, maintenir, valorisé ?


@AB
Cette capitalisation a des conséquences négatives sur vous et moi.

Toute concentration de capital privé est une soustraction de la substance économique.
Si cette phrase n'est pas claire, je peux encore développer.


@AB
Vous pensez qu'il serait préférable, pour "l'employé de ces boîtes", que le fondateur n'est jamais eu l'idée ni pris le risque de fonder une telle société?

Les risques sont partagés et autrement que vous ne semblez le penser. Je ne parle même pas de la "qualité" de l'idée de l'entrepreneur. Voir plus haut au sujet du libéralisme.
Pour ce qui est de la "rémunération" de l'idée, je vous rappelle que une grande partie de la recherche fondamentale est assurée par de l'argent public. Raison de plus pour faire participer les entreprises à ces efforts.
L'EPFL a largement ouvert les portes (et fenêtres) au capital privé. Elle soutient qu'elle garde son indépendance. Encore combien de temps? A voir. A mon avis, c'est un peu naïf d'y croire.

En cas de profit, seul l'entrepreneur et autres actionnaires en tirent le plus grand profit. En cas d'échec, ils perdent certes leur capital mais l'employé perd son outil de travail. Sous la responsabilité des dirigeants. Il faut que cette responsabilité ait des conséquences.


@AB
et ces impôts se baladront ailleurs qu'en Suisse.

Et alors ?

Vous avancez les mêmes arguments que les marchands d'armes:
Si c'est pas nous, c'est les autres.

Poussez votre raisonnement et vous justifierez n'importe quoi. Si le Luxembourg offre un paradis fiscal, nous y perdons tous. Il ne faut donc pas copier ou faire pire que le Luxembourg. Il faut au contraire le contraindre à adopter les mêmes règles. L'UE est suffisamment forte pour s'en occuper. Pas la Suisse. Ne sommes-nous donc pas capables de construire une vraie économie franche et ouverte plutôt que rester borderline avec la justice (pas légalité, Justice!)sociale internationale? (secret bancaire, paradis fiscaux, trafics industriels plus ou moins avoués, pillage de ressources, exploitation de main d'oeuvre...etc...)

@AB
A eux deux, ils versent 30% (soit 478.2 millions) du montant total...

Ce qui fait de nous tous leurs complices...
Et qui nous font perdre 5-8% de rentrées fiscales parce que sociétés basées à Zoug ne payent que 4-7%.


@AB
Faudrait voir pour réviser votre juridisme...


Les lois changent et s'adaptent. Laissez tomber le juridisme et utilisez la logique et les faits pour avoir une vue à long terme, un projet de société.


@AB
Que leur PIB et leur rentrées fiscales diminuent?

Non, je souhaite qu'on développe de vraies activités économiques ajoutant un plus à l'acquis plutôt que vivre comme des parasites.(qui vit aux dépens d'autrui)
Et tant pis si cela devait abaisser le niveau de vie des Zougois et des cantons bénéficiant de la péréquation.







Réponse AB, 4949 messages Le 23 janvier 2015 à 11:33

@Justin Meaux
La perte pour la communauté est de 5-8%.


Faux. En cas d'augmentation des taux, ces sociétés iraient voir ailleurs qu'en Suisse, il en résulterait une perte pour tous (moins d'impôt fédéral et moins dans la péréquation intercantonale).

Au fait, c'est quoi la communauté pour vous? Quelles sont ses limites? Commune, canton, Confédération UE, Monde, système solaire?




@Justin Meaux
Et au nom de quoi "l'héritier" s'approprie l'outil de travail de l'employé sans rien devoir à celui qui a contribué à le créer, maintenir, valorisé ?


Au nom du respect de la propriété, un principe constitutionnel que vous foulez des 2 pieds. Vous êtes un vrai communiste, voire pire!


@Justin Meaux
Toute concentration de capital privé est une soustraction de la substance économique.


En français cela donne quoi?


@Justin Meaux
Raison de plus pour faire participer les entreprises à ces efforts.


Vous parlez comme si les entreprises ne payaient pas d'impôts. Vous vivez sur quelle planète?


@Justin Meaux
En cas de profit, seul l'entrepreneur et autres actionnaires en tirent le plus grand profit. En cas d'échec, ils perdent certes leur capital mais l'employé perd son outil de travail.


L'entrepreneur également, et il devra également porter la responsabilité de la faillite. L'employé ne subit aucun risque. Si l'entreprise est en faillite, il perd son travail, mais ne contribue pas à compenser les pertes, via sa fortune ou autre.


@Justin Meaux
Il faut que cette responsabilité ait des conséquences.


Elle en a. Ce serait le moment de lire la loi avant d'écrire n'importe quoi sur un forum public.


@Justin Meaux
Et alors ?


Ben allez dire cela à toutes celles et ceux qui profitent des impôts de ces entreprises, sans parler de celles et ceux qui y travaillent. Vous allez leur dire "et alors"?


@Justin Meaux
Vous avancez les mêmes arguments que les marchands d'armes:
Si c'est pas nous, c'est les autres.


Effectivement, du moment qu'il y a une demande.


@Justin Meaux
Si le Luxembourg offre un paradis fiscal, nous y perdons tous.


En quoi? Voudriez-vous limiter la souveraineté fiscale des Etats? On voit bien ici votre volonté de mettre en place une gouvernance mondiale...rêve de tout socialiste.




@Justin Meaux
Il faut au contraire le contraindre à adopter les mêmes règles.


Les règles que quelques Commissaires UE non élus ont élaborés avec leurs milliers de fonctionnaires?


@Justin Meaux
Ne sommes-nous donc pas capables de construire une vraie économie franche et ouverte plutôt que rester borderline avec la justice (pas légalité, Justice!)sociale internationale?


Pour une vraie économie franche et ouverte, il faut moins d'interventionnisme. Tout le contraire de ce que vous écrivez... faudrait savoir!


@Justin Meaux
Ce qui fait de nous tous leurs complices...


Complice de quoi?


@Justin Meaux
Et qui nous font perdre 5-8% de rentrées fiscales parce que sociétés basées à Zoug ne payent que 4-7%.


Si Zoug remonte son taux d'impôt, ces sociétés quittent la Suisse. La perte sera alors plus élevée que vos 5%-8%. Arrêtez de raisonner comme tout socialiste, en pensant que le monde est statique et qu'il restera comme il est. C'est typique d'un raisonnement socialiste, comme le partage du temps de travail, les 35h par exemple.



@Justin Meaux
Les lois changent et s'adaptent

Les entreprises également, elles peuvent quitter la Suisse, disparaître, rien n'est statique. Contrairement à vous qui pensez qu'en augmentant les impôts (à Zoug et ailleurs), rien ne changera et que les rentrées fiscales seront plus élevées. Totalement faux de croire à l'immobilisme.

Vos propos sont très contradictoires, on voit bien que votre discours repose uniquement sur les slogans entendus dans une assemblée socialiste. Ceux-ci ne résistent pas à la réalité.


@Justin Meaux
Non, je souhaite qu'on développe de vraies activités économiques ajoutant un plus à l'acquis plutôt que vivre comme des parasites.(qui vit aux dépens d'autrui)
Et tant pis si cela devait abaisser le niveau de vie des Zougois et des cantons bénéficiant de la péréquation.


Du vent, du vent, et encore du vent.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 23 janvier 2015 à 12:38

@AB
En cas d'augmentation des taux, ces sociétés iraient voir ailleurs qu'en Suisse,

ça ne changerait rien au bénéfice global de la communauté. Ce qui mène à votre question:

@AB
Au fait, c'est quoi la communauté pour vous?

Disons l'humanité.
Nous devons cesser de nous comporter comme des rivaux pour la survie. Ce stade est largement dépassé techniquement. La barrière est psychologique.
Comptons sur la révolution de la communication planétaire pour nous aider à franchir ce cap.


@AB
Si l'entreprise est en faillite

A moins d'une faillite frauduleuse, le chef d'entreprise ne risque que son capital sans autre responsabilité. Monsieur Ospel and Co le savaient très bien.
Nous pourrions par contre distinguer les PME à caractère familial des SA multinationales.
Mais il faut introduire cette notion de responsabilité sociale dans la loi.
Ce ne me semble pas être le cas.
Ni au national, ni à l'international.
Une multinationale peut réduire à néant l'économie de tout un pays. ça c'est le libéralisme.


@AB
Pour une vraie économie franche et ouverte, il faut moins d'interventionnisme.

Vous confondez interventionnisme économique et régulation législative.
Un état ou union d'états de devrait pas intervenir au niveau des mecanismes économiques si ces mécanismes n'étaient pas soumis aux effets pervers qu'ils engendrent dans un systeme donné.
Ce mécanismes sont imparfaits parce que irrationnels à la base. Il faut donc des garde-fous législatifs pour préserver le but d'une vraie économie.
Autrement dit, il faut des lois parce que le marché déconne.


Réponse dharma, 5259 messages Le 23 janvier 2015 à 12:51

@AB
Du vent, du vent, et encore du vent.

Comme toutes vos argumentations sur ce forum.
De la propagande libérale sacralisant la loi du plus fort et l'exploitation de la chair humaine qu'est le libéralisme économique. Le boulet que traine le libéralisme responsable de toutes les crises économiques que le monde a connu jusqu'à maintenant, ne va pas disparaître parce que vous l'espérez.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 23 janvier 2015 à 13:08

@AB
@Justin Meaux
Ce qui fait de nous tous leurs complices...


Complice de quoi?


De soustraction fiscale (entre autres, mais le fait d'héberger des sociétés commettant des crimes sociaux, économiques, écologiques, ... nous rendent complices de bien d'autre choses. Nous pourrions en discuter.)


@AB
Si Zoug remonte son taux d'impôt, ces sociétés quittent la Suisse.

Et alors?
Nous cesserions de profiter (dans le bas sens de ce terme) des lacunes juridiques internationales.
Bien sûr cela impacterait notre niveau de vie en négatif mais cela impacterait très positivement les économies des pays où les richesses sont produites.
Prenez une carte d'économie mondiale et vous comprendrez les bénéfices que la communauté humaine pourrait en tirer.
Suisse comprise.


@AB
comme le partage du temps de travail, les 35h par exemple.

Qu'avez-vous contre les 35 heures?
Vous balancez des phrases avec des sous-entendus évidents?
Pas si évidents vous savez. On peut en discuter.
Posez-vus la question: Où va le bénéfice de mon travail?
La réponse non plus n'est pas évidente.


@AB
slogans entendus dans une assemblée socialiste


Hahaha
1) socialiste n'est pas une insulte
2) jamais fréquenté aucun parti
3) je sais lire, capable de réflexion et de déduction

Mes hypothèses et conclusions sont peut-être fausses. Démontrez-le moi.


@AB
Totalement faux de croire à l'immobilisme.

C'est ce que je m'évertue à vous dire. Il faut changer de mode de penser d'abord.
Nous ne pouvons plus être les uns CONTRE les autres. Nous avons des problèmes COMMUNS à résoudre.
Et quand je dis nous je ne pense pas aux habitants de vallées obscures d'Uri, Schwitz ou Unterwald.


@AB
Du vent, du vent, et encore du vent

Les 100 balles que vous récoltez par la péréquation, oui, ça c'est du vent par rapport aux sommes que vous permettez à ces sociétés de soustraire au fisc.
Intéressez-vous à Glencore Xstrata, au hasard.
CA: 200 milliards de francs, soit deux fois celui de Nestlé.
Un tiers du PIB suisse.
Vu autrement: 140 pays sur sur les quelques 195 nations et territoires ont un PIB INFERIEUR !!
Pourquoi cela ne vous interroge-t-il pas?
Pour les quelques millions que vous grappillez à Zoug?

Vous parliez de vent?

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 23 janvier 2015 à 13:20

@AB
Toute concentration de capital privé est une soustraction de la substance économique.


En français cela donne quoi?

Toi faire boudin, toi retirer sang en circulation. Conséquence: corps anémique pour engraisser toi.

@AB
Vous parlez comme si les entreprises ne payaient pas d'impôts


Pas assez tant qu'elles engraissent les actionnaires.


@AB
Ben allez dire cela à toutes celles et ceux qui profitent des impôts de ces entreprises, sans parler de celles et ceux qui y travaillent. Vous allez leur dire "et alors"?

Non je leur dirait qu'on s'est mis dans une belle cacade et qu'on doit corriger le tir avant que cela ne devienne dramatique.
La production est suffisamment grande pour supporter le chômage induit dans la phase de transition. On peut même introduire un Revenu Inconditionnel.
Pour cela il faut une meilleure redistribution des richesses produites.


@AB
Les règles que quelques Commissaires UE non élus ont élaborés avec leurs milliers de fonctionnaires?

Pourquoi pas?
mais j'irais plus loin: par le droit international.

Au fait, qui connait le rapport entre: dépenses publiques de gestion / PIB de l'UE ??
Et qu'en est-il en Suisse?

Avant de reprendre la question posée ci-dessus par @AB

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 23 janvier 2015 à 16:28

@Jocauss
-> Et ta sœur?


Je n'en ai pas. Le PS ne demande rien à ses candidats, mais étonnamment, il n'y a que des universitaires ou autres types dans le genre au Parlement chez les socialistes.

Par contre, à l'UDC, on peut trouver des paysans (alors qu'ils font passer leurs membres "à la caisse"). Notamment son président d'ailleurs.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 23 janvier 2015 à 16:33

@AB
Si l'entreprise est en faillite, il perd son travail, mais ne contribue pas à compenser les pertes, via sa fortune ou autre.


Etant donné que la plupart des sociétés de ce pays sont des SA, l'entrepreneur non plus ne devra pas compenser les pertes. Seules les sociétés n'étant pas des personnes morales (donc autres que SA, Sàrl, Coopérative et Société en commandite par actions) peuvent faire courir ce risque à l'entrepreneur.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 23 janvier 2015 à 16:38

@Justin Meaux
A moins d'une faillite frauduleuse, le chef d'entreprise ne risque que son capital sans autre responsabilité. Monsieur Ospel and Co le savaient très bien.
Nous pourrions par contre distinguer les PME à caractère familial des SA multinationales.
Mais il faut introduire cette notion de responsabilité sociale dans la loi.
Ce ne me semble pas être le cas.
Ni au national, ni à l'international.
Une multinationale peut réduire à néant l'économie de tout un pays. ça c'est le libéralisme.


Si vous aviez ouvert un code des obligations, vous sauriez que c'est déjà le cas. De plus, il est possible, déjà, d'attaquer en justice le patron d'une SA.

Les PME peuvent être des SA également. La plupart des sociétés de ce pays sont des sociétés anonymes.

@dharma
Comme toutes vos argumentations sur ce forum.
De la propagande libérale sacralisant la loi du plus fort et l'exploitation de la chair humaine qu'est le libéralisme économique. Le boulet que traine le libéralisme responsable de toutes les crises économiques que le monde a connu jusqu'à maintenant, ne va pas disparaître parce que vous l'espérez.


Staline était libéral, vous m'apprenez quelque chose.

@Justin Meaux
Bien sûr cela impacterait notre niveau de vie en négatif mais cela impacterait très positivement les économies des pays où les richesses sont produites.


Dites donc, vous voulez nous renvoyez au Moyen-Âge avec ce genre d'affirmations ?

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 23 janvier 2015 à 19:07

@groudonvert
Dites donc, vous voulez nous renvoyez au Moyen-Âge avec ce genre d'affirmations ?

NON mais je ne veux pas non plus maintenir les cinq milliards de mes contemporains en sous-développement pour que vous puissiez vous acheter le superflu. Vous (et moi) êtes déjà malade de surconsommation.

Toute la question économique est là !
Pourquoi travaillez-vous ?
@groudonvert
De plus, il est possible, déjà, d'attaquer en justice le patron d'une SA

Bien sûr. Mais pas pour faillite sauf si elle est frauduleuse. Encore faut-il le prouver.
Ou simplement pour démantèlement, fusion, délocalisation, donation, vente...etc...?
Et que dit votre CO dans ces cas là?

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 23 janvier 2015 à 23:46

@Justin Meaux
Et que dit votre CO dans ces cas là?


Ca, c'est pas dans le Code des Obligations, c'est pénal à ce niveau-là en ce qui concerne les faillites frauduleuses.

En ce qui concerne les fusions ou faillite (ou autre du même style), il faut regarder dans les alentours du 600 du Code des Obligations (de mémoire). Ca parle de la comptabilité des Sociétés anonymes (puisque les fusions et autres sont une histoire de comptabilité).

anonymous icon Réponse Yoyo340600, 457 messages Le 25 janvier 2015 à 10:37

@AB
mettre un grand NON dans l'urne à l'initiative dangereuse des socialistes (encore une...), qui vise à introduire un impôt sur les successions au niveau fédéral.

Cette fois je suis d'accord avec vous.
Pourquoi payer toujours plus d'impôts surtout sur les successions.

Pour ne pas créer de chômage à cause du franc fort la solution est simple il faut encore plus réduite l'immigration.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 26 janvier 2015 à 16:21

@groudonvert
il faut regarder dans les alentours du 600 du Code des Obligations

Voui, voui
personne ne peut empêcher un société de fermer les portes et s'en aller. Il y a bien des lois ou accords(CCT and co) pour faire respecter un minimum notamment lors de renvois collectifs mais empêchez donc Tamoil de fermer puisque c'est d'actualité.
Il y a bien l'exemple Novartis à Nyon. mais on ne sait pas ce qui s'est tramé réellement, ni qui a b... qui.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 26 janvier 2015 à 16:24

@Yoyo340600
Pour ne pas créer de chômage à cause du franc fort la solution est simple il faut encore plus réduite l'immigration.

Elle se fait toute seule la réduction. Un immigré sans travail n'a aucun intérêt à rester (comment pourrait-il d'ailleurs).
Mais attention à qui va partir.
Il se pourrait que se soit justement contre-performant.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 26 janvier 2015 à 16:25

@Yoyo340600
Pourquoi payer toujours plus d'impôts surtout sur les successions.

Pour mieux répartir les richesses produites par le travail de chacun.

Réponse dharma, 5259 messages Le 26 janvier 2015 à 21:17

@Yoyo340600
qui vise à introduire un impôt sur les successions au niveau fédéral.

Cela ne vise que 2% des contribuables:
@dharma
En faites vous partie?

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 27 janvier 2015 à 2:00

@dharma
Cela ne vise que 2% des contribuables:


Ca concerne aussi une bonne partie des gens qui possèdent une PME.

Le problème, c'est qu'avec une initiative pareille, l'entrepreneur qui réussit va devenir suspect et ça va casser l'envie d'entreprendre (exactement comme en France).

@Justin Meaux
mais empêchez donc Tamoil de fermer puisque c'est d'actualité.


Tamoil a été poussée à la faillite notamment par l'Etat. C'est pas franchement le meilleur exemple.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 9:36

@groudonvert
Tamoil a été poussée à la faillite notamment par l'Etat.


Ah bon ?
Dites m'en plus, s'il vous plait.

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 9:50

@groudonvert
l'entrepreneur qui réussit va devenir suspect et ça va casser l'envie d'entreprendre


1) l'entrepreneur ne réussit jamais tout seul. C'est un ensemble de paramètres qui font sa réussite y compris ses qualités bien entendu.
2) Redistribuer une partie de la richesse ne signifie pas démanteler ou mettre en danger l'entreprise. Je ne vois pas en quoi ça change l'envie d'entreprendre.
3) La succession est d'autant plus dangereuse pour l'entreprise lorsque il n'y a pas de leader capable de reprendre les affaires. C'est la cause numéro un de la cession d'activité après succession.
L'impôt n'est en cause.

Si tous les acteurs étaient impliqués, le succès serait meilleur. Il y a de nombreux exemples.

anonymous icon Réponse Yoyo340600, 457 messages Le 27 janvier 2015 à 10:00

@Justin Meaux
@Yoyo340600
Pourquoi payer toujours plus d'impôts surtout sur les successions.

Pour mieux répartir les richesses produites par le travail de chacun.


Ont pourrais commencer pas augmenter un peut les impôts des très riche plutôt que de s'attaquer aux héritiers.

anonymous icon Réponse Yoyo340600, 457 messages Le 27 janvier 2015 à 10:03

@dharma
En faites vous partie?

Je doit avouer que oui.

Et je trouve ça scandaleux que le travail que mes parents ont fournis doit être taxe amusement.

Je suis le prier à trouver que c'est normal que les très riche paye plus d'impôts.
Pare contre de la à s'acharner sur tous le monde il y a une frontière.

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 27 janvier 2015 à 12:11

@Justin Meaux
Ah bon ?
Dites m'en plus, s'il vous plait.


C'est pas vraiment l'Etat en fait, mais il a une part de responsabilité.

http://www.udc-valais.ch/?p=5330

Réponse dharma, 5259 messages Le 27 janvier 2015 à 13:56

@Yoyo340600
de la à s'acharner sur tous le monde

2% des contribuables, c'est tout le monde pour vous?

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 15:03

@Yoyo340600
Ont pourrais commencer pas augmenter un peut les impôts des très riche plutôt que de s'attaquer aux héritiers.

Oui, aussi.
Il faut s'attaquer partout où il y a confiscation/concentration/appropriation de capital à des fins privées.
Le bénéfice d'une économie est collectif. L'accumuler au-delà d'un certain seuil c'est soustraire le carburant dont une économie a besoin.


@Yoyo340600
Et je trouve ça scandaleux que le travail que mes parents ont fournis doit être taxe

1) Vos parents ne sont pas les seuls à avoir contribué. La société leur a mis à disposition un certain nombre de conditions favorables à commencer par leur formation par exemple. Mais, si vos parents ont eu des employés, ceux-ci ont aussi contribué à leur réussite, non?

2) Mais la question qui m'interpelle est:
Pourquoi trouvez-vous normal d'hériter, donc de vous approprier le bénéfice du travail de vos parents?
Objectivement.


@Yoyo340600
Pare contre de la à s'acharner sur tous le monde il y a une frontière.

Oui, vos propres intérêts. ;-)

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 15:05

@Yoyo340600
Ont pourrais commencer pas augmenter un peut les impôts des très riche plutôt que de s'attaquer aux héritiers.

Oui, aussi.
Il faut s'attaquer partout où il y a confiscation/concentration/appropriation de capital à des fins privées.
Le bénéfice d'une économie est collectif. L'accumuler au-delà d'un certain seuil c'est soustraire le carburant dont une économie a besoin.


@Yoyo340600
Et je trouve ça scandaleux que le travail que mes parents ont fournis doit être taxe

1) Vos parents ne sont pas les seuls à avoir contribué. La société leur a mis à disposition un certain nombre de conditions favorables à commencer par leur formation par exemple. Mais, si vos parents ont eu des employés, ceux-ci ont aussi contribué à leur réussite, non?

2) Mais la question qui m'interpelle est:
Pourquoi trouvez-vous normal d'hériter, donc de vous approprier le bénéfice du travail de vos parents?
Objectivement.


@Yoyo340600
Pare contre de la à s'acharner sur tous le monde il y a une frontière.

Oui, vos propres intérêts. ;-)

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 15:05

@Yoyo340600
Ont pourrais commencer pas augmenter un peut les impôts des très riche plutôt que de s'attaquer aux héritiers.

Oui, aussi.
Il faut s'attaquer partout où il y a confiscation/concentration/appropriation de capital à des fins privées.
Le bénéfice d'une économie est collectif. L'accumuler au-delà d'un certain seuil c'est soustraire le carburant dont une économie a besoin.


@Yoyo340600
Et je trouve ça scandaleux que le travail que mes parents ont fournis doit être taxe

1) Vos parents ne sont pas les seuls à avoir contribué. La société leur a mis à disposition un certain nombre de conditions favorables à commencer par leur formation par exemple. Mais, si vos parents ont eu des employés, ceux-ci ont aussi contribué à leur réussite, non?

2) Mais la question qui m'interpelle est:
Pourquoi trouvez-vous normal d'hériter, donc de vous approprier le bénéfice du travail de vos parents?
Objectivement.


@Yoyo340600
Pare contre de la à s'acharner sur tous le monde il y a une frontière.

Oui, vos propres intérêts. ;-)

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 15:06

@Yoyo340600
Ont pourrais commencer pas augmenter un peut les impôts des très riche plutôt que de s'attaquer aux héritiers.

Oui, aussi.
Il faut s'attaquer partout où il y a confiscation/concentration/appropriation de capital à des fins privées.
Le bénéfice d'une économie est collectif. L'accumuler au-delà d'un certain seuil c'est soustraire le carburant dont une économie a besoin.


@Yoyo340600
Et je trouve ça scandaleux que le travail que mes parents ont fournis doit être taxe

1) Vos parents ne sont pas les seuls à avoir contribué. La société leur a mis à disposition un certain nombre de conditions favorables à commencer par leur formation par exemple. Mais, si vos parents ont eu des employés, ceux-ci ont aussi contribué à leur réussite, non?

2) Mais la question qui m'interpelle est:
Pourquoi trouvez-vous normal d'hériter, donc de vous approprier le bénéfice du travail de vos parents?
Objectivement.


@Yoyo340600
Pare contre de la à s'acharner sur tous le monde il y a une frontière.

Oui, vos propres intérêts. ;-)

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 15:11

@groudonvert
J'ai lu votre lien et cette histoire dure depuis des années.
La conclusion de l'article me laisse songeur:

Remettre à l’ordre une entreprise, oui, mais pas à n’importe quel prix !
UDC Collombey-Muraz

Aisni l'UDC, champion de la démocratie directe aurait souhaité que Tamoil continue à ne pas respecter la santé des valaisans. Ah la géométrie variable...
Et l'UDC serait prête à décontaminer à ses frais les parcelles polluées au mercure.
Allez quoi, juste pour être cohérent.

Bon à l'époque l'UDC n'existait pas.
Ben pourquoi elle ne se cotiserait pas pour racheter Tamoil ou l'aider à respecter les normes ou je sais pas moi créer les 240 emplois?

"Je cause, donc j'existe" le slogan UDC !!

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 27 janvier 2015 à 17:33

@Justin Meaux
Ben pourquoi elle ne se cotiserait pas pour racheter Tamoil ou l'aider à respecter les normes ou je sais pas moi créer les 240 emplois?


Moi je suis pour que l'Etat rachète une entreprise importante Suisse en faillite, mais je ne suis pas valaisan.

@Justin Meaux
Aisni l'UDC, champion de la démocratie directe aurait souhaité que Tamoil continue à ne pas respecter la santé des valaisans. Ah la géométrie variable...


Non, qu'on lui permette de faire les changements nécessaires sans la pousser à la faillite comme on l'a fait. En plus, ça a l'air de vous ravir.

Au passage, vous trouvez normal qu'on ne produise pas ce qu'on peut sur place au lieu de l'importer de l'étranger ? Au risque que ce soit extrêmement dangereux pour les riverains ?

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 27 janvier 2015 à 22:52

@groudonvert
Au passage, vous trouvez normal qu'on ne produise pas ce qu'on peut sur place au lieu de l'importer de l'étranger ? Au risque que ce soit extrêmement dangereux pour les riverains ?

Bon, dans ce cas précis c'est l'attitude de l'UDC Valais qui prête à sourire. C'est d'un prévisible et d'un opportunisme...

A part ça vous dites que le canton l'aurait poussée à la faillite? Je ne vois pas le but. Vraiment. Que Tamoil ne soit pas rentable, c'est plus probabel. Comme l'avait été Crissier en son temps, sauvée in extrémis.

Par contre, je porte à votre connaissance qu'il y a un problème de transport de chlore entre la France et le Valais via Genève. Et que la sécurité empêche la construction de sacrés morceaux de terrain à proximité de la voie ferrée. Et là. oui. je contribuerais volontiers à la fabrication de ce chlore in situ.
Quelques emplois à la clé. :-)

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 28 janvier 2015 à 17:10

@Justin Meaux
A part ça vous dites que le canton l'aurait poussée à la faillite? Je ne vois pas le but. Vraiment. Que Tamoil ne soit pas rentable, c'est plus probabel. Comme l'avait été Crissier en son temps, sauvée in extrémis.


Rentable, je sais pas, non conforme aux lois, ça oui.

@Justin Meaux
Par contre, je porte à votre connaissance qu'il y a un problème de transport de chlore entre la France et le Valais via Genève. Et que la sécurité empêche la construction de sacrés morceaux de terrain à proximité de la voie ferrée. Et là. oui. je contribuerais volontiers à la fabrication de ce chlore in situ.


Je faisais référence à ça dans mon poste ^^

anonymous icon Réponse Justin Meaux, 4474 messages Le 28 janvier 2015 à 21:36

@groudonvert
Rentable, je sais pas, non conforme aux lois, ça oui.


Ben l'UDC Valais se marche sur le sac alors. Elle voudrait garder une activité illégale (non conforme aux lois si vous préférez)

anonymous icon Réponse groudonvert, 5094 messages Le 29 janvier 2015 à 1:39

@Justin Meaux
Ben l'UDC Valais se marche sur le sac alors. Elle voudrait garder une activité illégale (non conforme aux lois si vous préférez)


Non, qu'on lui laisse le temps (qu'on lui a pas donné) de s'adapter.

Nouvelle réponse à "Améliorer les conditions-cadres en Suisse, et vite!"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Tempête monétaire : qui perd, qui gagne?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.