Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 20 décembre 2011 à 22:30

Bon... ., 1087 messages Le 21 décembre 2011 à 21:03

J'ai bien regardé l'émission, les personnes qui s'exprimaient et j'ai attentivement écouté ce qu'ils disaient.

J'ai observé, et c'est pas la première fois que je ressens cela, que monsieur Niddeger semblait s'amuser à prendre de haut ses interlocuteurs > dès lors, je me demande: est-ce que cela signifie que qu'il prend du plaisir à écraser son interlocuteur?

C'est pas de l'ironie, c'est une question, OK?

Parce que si jamais, c'est une bien curieuse manière de trouver son plaisir, je trouve (je sais que beaucoup de personne fonctionnent comme cela, c'est pourquoi je pose la question). J'ose d'ailleurs espérer que ce n'est pas son cas.

on sait aussi, c'est connu, que souvent une attitude qui semble suffisante cache en fait un grande timidité.

Je pose aussi la question, parce qu'on ne se rend pas toujours compte de l'impression qu'on donne. Entre l'image que l'on a de soi et et celle que les autres perçoive > décalage et donc malentendu (c'est pas un problème, cela arrive sans cesse...).

Or, il n'y a rien de pire dans la communication que les non-dits et les malentendus...bon...

Autrement, personnellement, à brut sans explication de M. Niddeger, ce type de comportement me rappelle (à moi) l'image d'un petit garçon s'amusant à arracher les ailes d'une mouche, donc quelque chose qui résonne en moi comme du sadisme > trouver son plaisir dans l'humiliation de l'autre, dans la souffrance de l'autre.

Ce n'est pas un jugement de valeur, mais l'expression de mon impression et donc de mon interrogation (des fois cela peut aider...).

A priori, je n'aime pas du tout cela et n'ai aucun respect pour les personnes qui se comportent de la sorte > mais je précise que c'est mon image perçue, donc pas forcément ce que la personne en question comptait dégager, exprimer.

Ce serait bien que Monsieur Nidegger se regarde et puisse s'expliquer une fois sur cette quetion.

Souvent, entre ce que l'on ressent, ce que l'on exprime, ce que l'on dégage et ce qui est perçu, il y a un tel décalage que cela engendre de la confusion dans l'interprétation du récepteur.

Je suis pas dans l'image, là, mais dans ce qui est dégagé et perçu, donc dans quelque chose qui est de l'ordre de ce que l'on exprime de soi et de ce qui est supposé être perçu > de la com.

@IR

Sinon, j'ai trouvé Mme Mamarbachi en progrès. Toujours cette envie de rebondir avant que l'interlocuteur n'ait fini, mais cela va bien mieux :-) (à mon sens).

D'ailleurs, je me suis demandée si ce n'est pas dû à une trop grande rapidité de votre cerveau?

Je sais que des fois, cela va trop vite dans notre tête, et du coup l'interlocuteur n'a pas fini... et hop, on est déjà passé à un autre élément, parce que dans notre tête ça fuse... c'est logique et rectiligne.

Je trouve cette hypothèse interprétative intéressante en soi, car elle élude les histoires de pouvoir et donc ouvre sur un autre questionnement, autrement plus sympathique.

Voilà, en espérant que cela vous sera utile, excellente soirée.

PS: il parait qu'il ne faut jamais donner un feedback lorsqu'il n'est pas demandé, mais je me suis dite qu'au cas cela vous dérangeait trop, vous pourriez toujours me censurer, alors, je m'exprime.
10 réponses, dernière le 23 décembre 2011 à 13:08

Réponse versinget, 2101 messages Le 22 décembre 2011 à 10:11

@.

"Ce serait bien que Monsieur Nidegger se regarde et puisse s'expliquer une fois sur cette quetion."

Vous me faites doucement rigoler et projeter votre peur de l'autre contre laquelle vous luttez. Car c'est précisément cette distance que cet homme sait garder avec ses adversaires, pour ne jamais s'emporter, ne rien laisser trahir dans son attitude et répondre toujours pile-poil en plein dans le mille qui me plait. C'est l'art sublime de la rhétorique, de l'esquive au besoin, etc. Vous semblez oubliez que cet homme est avocat ou alors ne pas connaître cette profession.

Peut-être préférez-vous ces faux humbles qui passent leur temps à se plaindre, à se ch.er dessus pour attirer vôtre attention, votre pitié, que dis-je, votre Humanité, et qui, à la première occasion où vous leur ouvrez la porte, vous baise à la première occasion.

Approchez les gens avec un profil bas, faire de l'auto-dérision à outrance en faisant mine d'y croire, c'est très bien pour se faire plein de copains. Car personne n'aime les attitudes supérieures pour faire schmolitz ! Mais lorsqu'on se bat pour gagner, l'efficacité est pour beaucoup dans l'attitude.

Le duel socialiste entre Berset et Maurer l'avait d'ailleurs démontré avant l'heure (y compris pour les connaissances languistiques) si vous ne l'aviez pas remarqué. Qui veut d'un président de la Confédération mal à l'aise, qui se laisse déstabiliser et qui multiplie les bourdes en public ? Avec le recul, certes, on aimait bien notre grand chef sportif skieur... (au point de repasser en boucle son fameux discours du Nouvel-An qui valait un sketch de Coluche) m'enfin, pour lui faire confiance, c'était une autre paire de pioche.

Réponse versinget, 2101 messages Le 22 décembre 2011 à 10:16

Pardon, pas Coluche, Emile serait plus approprié.

Réponse versinget, 2101 messages Le 22 décembre 2011 à 10:25

@.
Un truc lorsque l'autre vous fait peur par son attitude. Imaginez-le à poil lorsqu'il vous parle. Car derrière tous les Hommes se cachent ce 90% de ce que nous sommes nous-même.

Le travesti est un art utile, simplement, pour prendre le pouvoir sur l'autre. Connais-toi toi même, qu'il disait l'autre, dans le marbre. Et tu connaitras l'autre.

Réponse ., 1087 messages Le 22 décembre 2011 à 11:02

@versinget

Salut copain!!!

''Vous me faites doucement rigoler et projeter votre peur de l'autre contre laquelle vous luttez''

Navrée encore une fois de te contredire, je ne projète pas :-)

Mon job, justement jusqu'à maintenant, c'est d'avoir décortiquer les projections ;-)

''Car c'est précisément cette distance que cet homme sait garder avec ses adversaires''

Oui, parce qu'il se veut intouchable, mais du coup cela le rend trop distant... et le dessert.

Cela pourrait aussi démontrer qu'il n'est pas capable d'affronter son adversaire avec toute sa sensibilité et dénote d'une faiblesse sur ce point.

''pour ne jamais s'emporter, ne rien laisser trahir dans son attitude et répondre toujours pile-poil en plein dans le mille qui me plait''

Et, bien moi qui suis une Femme, hétéro, je déteste. Je ne fais aucune confiance à quelqu'un qui a besoin de mettre autant de distance pour se protéger.

Car, en fait, que risquons-nous à être nous? D'abord?

C'est une véritable faiblesse et de surcroît la pire trahison que l'on puisse faire à la vie.

Non, non, sans façon: pas pour moi.

''C'est l'art sublime de la rhétorique, de l'esquive au besoin''

Du blabla, de la poudre au yeux, du pseudo mythe de l'homme fort réchauffé (j'aime pas le réchauffé en plus...).

Dépassé, plus up to date!

''à la première occasion où vous leur ouvrez la porte, vous baise à la première occasion''

... alors, là, Monsieur, je vais être claire de chez claire: la qualité , la qualité :-))))

Par exemple, quand Schatz saute sur le lit, pète au passage 5 lattes, et pousse un cri guttural : ''Ho, oui, du wild''

Je dis: Whaouuu, top cool :-)))))))

Autrement, pas de baise :-))))))))

''Approchez les gens avec un profil bas, faire de l'auto-dérision à outrance en faisant mine d'y croire, c'est très bien pour se faire plein de copains''

...être soi, c'est pas mal aussi... mais peut-être que le Monsieur en question est vraiment lui..???

Du coup, mon hypothèse de la faiblesse émotionnelle est pertinente, d'où cette sensation d'arrogance de sa part.

''Mais lorsqu'on se bat pour gagner, l'efficacité est pour beaucoup dans l'attitude''

... ben avec, ce type d'attitude ça donne: beurk...

''Le duel socialiste entre Berset et Maurer''

... super l'exemple... re-beurk...

''Qui veut d'un président de la Confédération mal à l'aise, qui se laisse déstabiliser et qui multiplie les bourdes en public ?''

Effectivement, j'attends un peu de maîtrise, mais de la vraie. La vrai maîtrise te permet d'être toi, proche des gens sans te sentir menacé.

Et c'est pas parce que tu t'en fout des autres, ou que tu mets cette distance qui pourrait faire croire que tu t'en fout... mais simplement parce que tu te connais bien et que tu t'aimes :-)

facile ;-)

''pour lui faire confiance, c'était une autre paire de pioche''

Ben compte tenu de ce qui a été dit durant l'émission et ce que vous me dites à votre tour, effectivement, je ne donnerai pas ma confiance à Monsieur Niddeger.

Bon Noël, amour, santé et ...félicité :-)

Et hop, je m'envole!

Réponse ., 1087 messages Le 22 décembre 2011 à 11:45

@versinget

NB: concernant ma peur et donc mon mode d'emploi :-), en fait celle avec laquelle j'ai du guerroyer pendant près de 20 ans, c'est simplement la peur de faire de la peine à quelqu'un... si jamais ;-)

Parce que dans mon fonctionnement, si l'autre souffre, je souffre... l'empathie, la vraie, est à ce prix, c'est pourquoi mon job fut d'y travailler :-)

Salut à toi copain HPE!

Réponse Capricio, 1773 messages Le 22 décembre 2011 à 12:25

je ne crois pas qu'il les prend de haut mais connaissant leur haine de l'UDC il relativise beaucoup et les remet gentiment à leur place de quasi névrosés.

Réponse ., 1087 messages Le 22 décembre 2011 à 13:12

@versinget

... encore un détail concernant les camarades UDC... la relève plus exactement ...

Le jeune homme m'évoque ceci:

http://www.youtube.com/watch?v=2TcE8N-EOcg

Trop cool notre démocratie :-))))))))

BB maxi et à la l'année prochaine!

Réponse le Baron vert, 657 messages Le 22 décembre 2011 à 16:07

@.
Eh mon petit canard misterhydée, tu vas quand même passer les fêtes avec la foi entière?
:)))
non parce qu'à l'infrarouge le foie gras, c'est dégueu :(((((
bien meilleur au feu de bois de croix! (et sans mentir)

Réponse versinget, 2101 messages Le 23 décembre 2011 à 12:48

@.

"c'est simplement la peur de faire de la peine à quelqu'un... si jamais ;-)"

Ouais, ben ma vision à moi, c'est si je ne veux pas faire de peine à Yves Nidegger, je n'écris pas un post où je l'attaque sur son attitude en lui adressant tout plein de reproches.

"aucune confiance à quelqu'un qui a besoin de mettre autant de distance pour se protéger."

De même, pour ma part, je me méfierai plus fortement de quelqu'un qui ne voit pas l'utilité de se protéger d'autrui (pour le SIDA, il y a une carapace, une armure prévue aussi) en croyant béatement que tout le monde il est bon tout le monde il est gentil, tout le monde il va devenir parfait (votre thèse ou votre religion, si je vous suis bien).

Dans le monde où je vis, depuis toujours, il y a des maîtres et des esclaves (ou des valets, selon la caricature), des riches et des pauvres, des bourreaux et des victimes, des puissants et de frustrés, des hommes et des femmes. Et rien ne respire l'égalité parfaite. Il faut donc faire avec et ajuster son attitude en conséquence. Je félicite le bon et je punis le mauvais. Ils n'ont donc pas tous droit au gâteau ou à la tôle. C'est une politique qui a fait ses preuves éducatives pour le bien d'une société.

Mais sur le plan individuel, en privé, on peut aussi tendre l'autre joue. C'est juste une question de richesse relative et de recherche du Bien commun, en petit comité.

Mais pas question de faire partie des victimes d'un génocide de type arménien sans broncher, comme un boeuf à l'abattoir, simplement parce que cela pourrait faire désordre d'être hautain ou non conciliant pour les théories déconnectées des réalités prônées par certains idéalistes. Et pourtant Dieu sait si je hais les guerres, les armées et si j'ai toujours été un pacifiste convaincu.

Mais lorsque tous les autres moyens ont conduit à l'échec et qu'il n'y a plus d'alternative, il faut oser envisager de recourir à la force en toute lucidité. Et ce n'est pas là le job premier d'une femme qui donne naissance à la vie que de s'occuper de prendre la vie des autres (pas seulement les êtres humains) pour se défendre, pour protéger les siens ou simplement pour manger.

Car la vie des uns se nourrit de la vie des autres et il faut oser une bonne fois le comprendre dans tout ce que cela implique et cessez de chipoter sur le mode d'emploi. Lorsque le Titanic coule, c'est sauve qui peut ! Ou qui peut encore...

Réponse versinget, 2101 messages Le 23 décembre 2011 à 13:08

@.
P.S.- J'ose espérer que vous me pardonnerez, si je vous ai égratiné, d'avoir utilisé des mots violents pour dire simplement que je trouve normal qu'un défenseur professionnel, un avocat, se défende et donc se protège (car l'attaque est une chose, la protection une autre) et défende par conséquent ce qu'il est venu défendre en le faisant bien.

Nouvelle réponse à "Bon..."

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

UDC : le flop ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.