Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 23 novembre 2010 à 22:20

HYDRO-NUCLEAIRE-RENOUVELABLE: BILAN gerome, 5 messages Le 23 novembre 2010 à 23:23

Content de voir que le debat commence enfin en Suisse... L'energie Suisse c'est environ 60% hydroelectrique, 40% nucleaire ... et 5% de renouvelable dont 0.1% d' énergie solaire et 0,004% en énergie éolienne (http://www.bfe.admin.ch/themen/00490/index.html?lang=fr). ?TOUTES LES SOURCES? courage dit-il: 0.004% ? alors commencons pas les armoniser! Regardons maintenant la Suisse en matiere d?energie eolienne par rapport au reste monde (en ayant en tete que le nucleaire Suisse est 3000MW (plus 3000MW de la France )): http://www.thewindpower.net/statistiques_pays.php?tri=14
Vous avez trouvez la Suisse? Il faut aller tout en bas de la liste, on est a 17MW, juste après la Lybie (20MW) . Je crois que la Suisse a de la route a faire en matiere de renouvelable, pour cela il faut des volontes politiques fortes, ce que nous n'avons pas et ne sommes apparement pas pret d' avoir, vu le passe' ionise' de Mme Leuthard, avec un mandat double' a la tete du DETEC (deux ans a la tete a la place de 12 mois). Fin du moratoire sur le nucleaire; Mme Leuthard (sortant de APIQ) a la tete du DETEC pour deux ans: Tout, sauf le fruit du hazard!

Les dechets ne sont pas renouvelable a 95% comme le disent les grands lobby nucleaires! Ces fameux 95 % sont stocke?s, car on pense que peut etre les ingenieurs du futures sauront comment gerer nos poubelles en les reutilisant. Comment sera la Suisse dans 100 ans ou dans 500 ans? Qui prendra soin des sites?
Ensuite film a voir: Entreposage de dechets, aucuns progres notable n?a ete effectue en la matiere depuis les annees 70, pour preuve en Asse en Allemagne: regarder ceci: http://archives.tsr.ch/player/nucleaire-dechets reportage de 1978 sur les dechets. Puis regarder cela: http://www.prorecyclage.com/docs/pdf/articles/article-der-spiegeln.pdf
Cette mine (similaire a celle de Suisse pour de future entreposage ) prend l?eau. Plus interessant est la discours de l?ingenieur, qui prone la stabilite? du lieu pour les prochains 500'000 ans.
Il faut un debat balance? et je suis aussi d?accord que le pro-nucleaire auraient du avoir leur place pour infrarouge, c?est un manque de fairplay.

9 réponses, dernière le 5 décembre 2010 à 11:17

Réponse Larry, 12074 messages Le 24 novembre 2010 à 11:46

Regardons maintenant la Suisse en matiere d?energie eolienne par rapport au reste monde

Comparer un petit pays densément occupé sans accès à la mer avec d'autres ne fait absolument aucun sens. Une telle comparaison prouve une fois de plus le peu de sérieux des propagandistes antinucléaires.

http://www.tdg.ch/paysages-suisses-ne-cessent-degrader-2010-11-22

Réponse gerome, 5 messages Le 26 novembre 2010 à 0:36

pour Larry...

"Comparer un petit pays densément occupé sans accès à la mer avec d'autres ne fait absolument aucun sens"

C'etait peut etre mal phrase', mais ca reste toujours 0.004 sur 100 (0.004%!) de l'energie suisse fournie par les eoliennes, ce qui est vraiment trop eu meme si le pays est petit...

Pour la peine, un petit film du parc eolien de Puichapatte dans le canton du Jura ou trois eoliennes (meme pas les plus puissante) fournissent de l'energie pour 10% des habitations du canton...Je trouve cela formidable!
http://www.youtube.com/watch?v=q4iuooYawe8&feature=related

le propandiste antinucleaire... et fier de l'etre

anonymous icon Réponse data, 1433 messages Le 26 novembre 2010 à 18:29

@gerome
La centrale éolienne de Peuchapatte à une production annuelle prévue de 12 mio kWh. Une centrale nucléaire suisse produit entre 3000 et 9000 mio de kWh. Pour remplacer une (oui une seule) centrale nucléaire, il faut juste entre 250 et 750 centrale éolienne du type de celle ci (qui est dans un site idéal). Après il faudra encore expliquer au vent que si il a la bonne idée de souffler entre 11h et 14h cela serait top !

Réponse PACB, 234 messages Le 26 novembre 2010 à 20:14

@gerome

Bonsoir Gerome,

''et je suis aussi d?accord que le pro-nucleair auraient du avoir leur place pour infrarouge, c?est un manque de fairplay.''

C'est surtout inique dans le sens qu'il est nécessaire de pouvoir combiner différentes manières de produire de l'énergie afin de parer à toutes sortes de situations > si dans une situation X on a pas de production suffisante au moyen d'une source d'énergie, l'idée est bien qu'on puisse en produire d'une autre manière, Y voire Z. Les énergie renouvelables ne sont pas incompatibles avec le nucléaire. Au contraire.

Et si vous voulez procéder à une transition vers un maximum d'énergies renouvelables (''la fameuse société verte''), le nucléaire est nécessaire en toute bonne logique, ne serait-ce que parce que nous n'avons pas la technologie (encore) en vue de stocker EN SUFFISANCE l'énergie produite par la technologie voltaïque ou / et éolienne en fonction de la demande. Or la demande n'est pas linéaire, et en plus elle est en croissance.

Si l'on fait référence à nos nos barrages, les glaciers rapetissent très rapidement, c'est pour cela qu'il est tout aussi important d'anticiper sur les alternatives, les plus ''propres'' possibles.

Plus on a de souplesse en termes de production, plus on est à même de répondre à la demande (voire même d'exporter et donc faire des bénéfices...). Or, la demande croît. Et même si nous diminuons fortement notre consommation, grâce à de nouvelles technologies moins gourmande (mais faudra bien les produire... donc de l'énergie), il faudra nécessairement du temps aux gens pour changer leurs matériels, leurs habitudes, etc. Cela ne se fait pas en un temps trois mouvements, ni encore moins par ''la force'' ou / et la coercition par l'argent et les lois.

Je comprends bien au travers de vos propos que c'est un réel regard autre sur notre société qu'il nous est possible de poser (et je le partage grandement), afin que nos descendants puissent bénéficier du même niveau de vie que nos avons (et le niveau de vie se calcule aussi en termes de ratio production / consommation énergétique...). Néanmoins, vous ne construisez pas ce type de société en 10 ans... je suis désolée. Prétendre que nous pourrions tout remplacer facilement, c'est du mensonge (y aura des résistances, ne serait-ce qu'au niveau des consommateurs et de leurs habitudes...).

Cela fait des années qu'on parle de ces sujets (plus de 20 ans au moins, je me souviens j'étais gamine mon père en parlait déjà tout le temps). Nous avons déjà perdu un temps monstrueux afin de faciliter la transition.

C'est pour cela, que de par la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement, nous ne pouvons que dialoguer, pas continuer de débattre stérilement. On est dans une situation où on ne peut plus ''débattre'', mais trouver des solutions optimales en vue de répondre à des problématiques sociales importantes: simplement, parce que :

TOUTE NOTRE CIVILISATION ACTUELLE REPOSE SUR LA PRODUCTION ET LA CONSOMMATION D'ÉNERGIE (le point central à avoir compris).

En ce sens, nous sommes mêmes davantage fragilisés par rapport à l'époque de nos grands-parents.

Donc oui, c'est un sujet central et je trouve que nos dirigeants ont encore comme job de prévoir le futur, un tant soit peu. Or, sur ce sujet, il est impossible de raisonner en termes de pour ou contre réducteurs, mais bien en termes de combinatoire.

Pour le rappel, dans des raisonnement par combinatoire (cf. mathématiques, cf. les organisation en système de systèmes) on est pas du tout dans des logiques ''gauche vs droite'', ''pour vs contre'', mais bien dans des logiques d'optimisation des éléments afin de trouver la / les meilleurs solutions à un moment donné en vue de répondre à une question.

C'est pour cela que cette émission n'a pas bien fait son travail et c'est plus que fâcheux (pour moi c'est quelque chose de dramatique).

Excellent weekend.

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 28 novembre 2010 à 10:24

@gerome
60% hydroelectrique, 40% nucleaire



C'est quoi cette lamentable explication.

Combien croyez vous que l'hydraulique produit en propre ?

Car vous oubliez juste que c'est aussi un stockage pour le nucléaire et qu'à ce titre, c'est juste de l'énergie blanchie, mais ca reste du nucléaire ....

Revoyez vos chiffres ... 60 - 70 % nucléaire !!!

Réponse gerome, 5 messages Le 29 novembre 2010 à 19:50

@almalin
...Malheureusement ce ne sont pas mes chiffres, mais ceux que je trouve sur des sites officiels du gouvernement suisse:
http://www.bfe.admin.ch/themen/00490/00491/index.html?lang=fr

mais je suis interesse par les votre, donc il serait un peu plus constructif de citer vos sources, merci.

Réponse gerome, 5 messages Le 29 novembre 2010 à 20:47


@data

@PACB
Bonsoir a data et PACB (j'apprecie l'intervention de cette derniere)


La Suisse compte actuellement (seulement) 28 eoliennes (>100kW) reparti en 8 sites:
http://www.2000watts.org/index.php/energies-renouvelables/eolien/476-28-eoliennes-en-suisse-20000-menages.html

Je trouve regrettable que l'on s'acharne a mette des "batons dans les eoliennes" avec tant de forces alors qu'avec un peu de bonne volonte (politique et populaire) on pourait faire croitre son essor de maniere saine, equilibree et rapide et reduire ainsi la presence du nucleaire en Suisse.


En general, je suis d'accord avec le principe de ne pas mettre tous les oeufs dans le meme paniers... mais a nouveau, les alternatives ne sont jamais discutees de maniere approfondie, et cette solution ineluctable du nucleaire arrivee comme un coup de vent sur la Suisse depuis quelques semaines doit etre balancee et discutee en profondeur et de maniere constructive par l'Etat mais avant tout par des personnes qui connaissent les benefices et problemes vrais lie's l'atome: des physiciens des deux camps, des etudes medicales sur l'impact du cette energie sur les personnes et sur l'environement (ce qui a ete fait mais apparement jamais publie') Je ne peux avoir confiance en des politiques qui suivent aveuglement ce que l'economie leur souffle a l'oreil: Un politique ne peut prendre des engagement dans un domaine scientifique tel que le nucleaire, il n'en a pas les competances.
Ensuite, trouver des informations actuellement balancees sur l'energie est difficile pour un citoyen moyen comme je suis et comme en general on trouve sur ce site.

Et en aucune facon les problemes lie's aux dechets n'est resolu, (voir reference de mes prededents commentaires) pour ma part c'est la le plus gros galet dans le rouage. Etant geologue, je ne peux penser a une stabilite' du sous-sol meme dans le moyen terme, tout est mouvement, l'echelle de temps humaine est d'une trompeuse stabilite et la memoire humaine bien trop courte pour traiter de maniere honnete de ce probleme central: la Suisse est petite et sismique (Valais, Bale, Geneve, ...), pensons-y!

Réponse Larry, 12074 messages Le 30 novembre 2010 à 13:24

en aucune facon les problemes lie's aux dechets n'est resolu

Elle l'est du point de vue technique: @Courage dit-il

avatar de almalin Réponse almalin, 3787 messages Le 5 décembre 2010 à 11:17

@gerome

Ces chiffres ne sont pas fondamentalement faux, mais ils ne disent pas tout.

Le pompage turbinage est une activitée forte en Suisse.

Donc les pertes et le stockage hydraulique puisé en très large majorité en nucléaire et non en énergie verte.

Donc sur l'hydraulique il ne reste que l'énergie au fil de l'eau, le turbinage de printemps et quelques sources ponctuelles. Mais le reste de l'année il faut produire 2/3 de l'énergie alors qui produit au meilleur moment ?

C'est le nucléaire... et la facture va grimper car nous ne pouvons pas innonder encore une ou deux vallées ....

Nouvelle réponse à "HYDRO-NUCLEAIRE-RENOUVELABLE: BILAN"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Vous reprendrez bien une petite centrale nucléaire
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.