Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 2 novembre 2010 à 22:15

Je suis POUR cette nouvelle loi Capricio, 1773 messages Le 29 octobre 2010 à 12:47

d'une part choisir sa commune ou son canton en fonction des impôts à payer franchement c'est bien bas. Je choisis où je veux vivre parce que la commune me plait, bien que les impôts soient très élevés. Et cela répartira mieux les gens, maintenant les riches sont à Zoug et à Wollerau mais en tous cas pas sur Vaud, sauf ceux qui ont des forfaits ...

Nulle crainte à avoir que les riches quittent la Suisse : nulle part au monde ils auront cette sécurité, et des gens aussi serviables et polis (j'en sais quelque chose, j'ai beaucoup voyagé).

DONC : J'ACCEPTE AVOIR JOIE CETTE INITIATIVE !

et ceux qui veulent nous faire croire que nos impôts vont augmenter : je n'y crois pas. Sur Vaud on peut guère de toute manière encore nous les augmenter. Si j'habitais dans le canton de Zurich je payerais 50% de moins ! (voir comparaison fiscale sur homegate.ch, il y a de quoi vous dégoûter d'être romands !).

38 réponses, dernière le 10 novembre 2010 à 18:14

Réponse AB, 4949 messages Le 29 octobre 2010 à 15:08

"Nulle crainte à avoir que les riches quittent la Suisse : nulle part au monde ils auront cette sécurité, et des gens aussi serviables et polis (j'en sais quelque chose, j'ai beaucoup voyagé)."

1. Le fait d'avoir voyagé ne vous donne pas raison.

2. Est-ce que cela justifie le fait de fixer un taux minimum? Et pourquoi tel % et non pas un autre? Purement arbitraire, donc non.

Réponse , message Le 29 octobre 2010 à 15:09

@Capricio
Z'avez reçu un coup sur la carafe vous ??!!

Lisez mon intervention. Vous n'avez vraiment rien compris Madame! Vous voulez scier la branche sur laquelle vous êtes assise.

Décidément, la bêtise n'a pas de limites!

Réponse AB, 4949 messages Le 29 octobre 2010 à 15:22

"DONC : J'ACCEPTE AVOIR JOIE CETTE INITIATIVE !"

Quelle est votre motivation, sachant que les riches paient déjà plus que les autres (en valeur absolue et en pourcentage d'imposition)?

Réponse Larry, 12074 messages Le 29 octobre 2010 à 17:17

choisir sa commune ou son canton en fonction des impôts à payer franchement c'est bien bas

Vu la façon dont l'État gère cet argent, c'est au contraire tout à fait légitime.

Nulle crainte à avoir que les riches quittent la Suisse : nulle part au monde ils auront cette sécurité, et des gens aussi serviables et polis

Nous ne sommes pas le seul endroit: Monaco, caraïbes, etc. L'acceptation d'une telle initiative aurait en outre un effet psychologique périlleux sur les riches. Et il suffit qu'il y ait une grosse fortune qui parte pour immédiatement créer un trou important.

ceux qui veulent nous faire croire que nos impôts vont augmenter

Il faudra donc bien compenser les probables pertes.

Si j'habitais dans le canton de Zurich je payerais 50% de moins

Raison de plus pour refuser toute intitiative à orientation fiscaliste.

Réponse Ulquiorra, 127 messages Le 29 octobre 2010 à 22:01

"Nulle crainte à avoir que les riches quittent la Suisse : nulle part au monde ils auront cette sécurité, et des gens aussi serviables et polis "

1) La Suisse n'est plus le pays sûr qu'il était il y a dix ans
2) Les suisses ne sont pas tous gentils et accueillants, les genevois en particuliers sont même critiqués par les français d'être glaciaux. Mais je vous l'accorde, c'est très subjectif.
3) Visitez l'Asie. Sûreté maximale, gens extrêmement serviables et une culture fantastique.

Bref, votre contre-argument me semble quelque peu désuet.

Réponse Laissez-faire, 393 messages Le 29 octobre 2010 à 22:11

Si les impôts n'augmentent pas en suppriment la concurrence, ... c'est donc que la concurrence ne permet pas de les faire baisser...

Pourquoi donc légiférer dans ce cas !?

Évidement que les recette manquantes seront prélevées autrement, puisque les politiciens sont incapables de réduire les dépenses, si le citoyen n'a pas le droit de vote avec ses pieds.

anonymous icon Réponse Goldfinger, 56 messages Le 30 octobre 2010 à 13:44

"maintenant les riches sont à Zoug et à Wollerau mais en tous cas pas sur Vaud"

Ce n'est en tout coup pas ce qu'on a appris dernièrement:

"Un milliardaire sur dix vit en Suisse, surtout dans les cantons de Vaud et de Bâle-Ville. C'est le constat d'une étude de l'Université de Bâle, qui s'est penchée sur les us et coutumes des personnes possédant plus de 100 millions de francs."
(...)
"Co-auteure de ces travaux, Sarah Schilliger a relevé que le canton de Vaud figure en tête de liste de la concentration de richesse, devant Bâle-Ville, deux cantons qui ne sont pas des paradis fiscaux. De manière générale toutefois, les riches étrangers sont plutôt ménagés fiscalement et la Suisse romande en a attiré de nombreux."
(source TSR info)

Alors avant de se laisser aller aux sempiternelles jérémiades à l'encontre de Zürich et Zoug, les romands et les vaudois en particulier seraient peut être mieux inspirés de commencer par demander des comptes aux autorités cantonales qu'ils ont élues...

Réponse Capricio, 1773 messages Le 30 octobre 2010 à 14:21

@Anonyme ("")
reetez polie et respectueuse avec les intervenants du forum. chacun a droit à son opinion.

Réponse Capricio, 1773 messages Le 30 octobre 2010 à 14:28

@AB
ma motivation est qu'il est malsain que dans un pays, on paie davantage d'impôts dans une région ou une ville que dans une autre.
répartissons les rentrées d'impôts de manière à ce que les régions les moins florissantes actuellement puissent elles aussi faire des investissements.

Et qu'on ne soit pas "pénalisés" d'être nés dans tel ou tel canton.

Réponse Capricio, 1773 messages Le 30 octobre 2010 à 14:39

@Larry
vous savez les caraïbes ne sont pas très tentants (climat) Singapour non plus ni l'Asie en général pour les mêmes raisons. Et c'est très très loin de chez nous, pensez-vous vraiment que les riches s'en iront tout de même ? alors c'est qu'ils ne vivent que pour leur richesse !

Réponse Capricio, 1773 messages Le 30 octobre 2010 à 14:57

@Ulquiorra
vous savez, en comparaison avec d'autres pays, nous sommes encore en sécurité. C'est vrai qu'à Genève avec leur bourbier (3/4 d'étrangers) on ne peut plus guère parler de suissitude. Et c'est vrai que les genevois ont pris le pli français, c.à.d. qu'ils sont devenus arrogants.
Mais dans la plupart des cantons ils fait encore bon vivre - toujours en comparaison.
L'Asie est certes aimable MAIS le climat !!! supporteriez-vous une pareille humidité de l'air ? Certains richissimes s'expatrient à Singapour et là-bas le problème du climat est le même.

Réponse Cyan, 3718 messages Le 30 octobre 2010 à 18:21

A AB
« Quelle est votre motivation, sachant que les riches paient déjà plus que les autres (en valeur absolue et en pourcentage d'imposition)? « 
Première nouvelle. Pourtant le taux d'impôt en suisse me semble dégressif, ce qui implique bien un taux (L'autre terme étant pourcentage.) plus faible quand le revenu imposable est grand.
Et vous alors?
Quelle est votre motivation à soutenir que les riches paient en proportion moins d'impôts sur leur revenu que les pauvres ?

Réponse Larry, 12074 messages Le 31 octobre 2010 à 18:48

les romands et les vaudois en particulier seraient peut être mieux inspirés de commencer par demander des comptes aux autorités cantonales qu'ils ont élues

Pour voir les riches déménager en CH centrale? Ils feraient mieux de féliciter leurs autorités pour ce joli succès (aidé il est vrai par le paysage).

Réponse Larry, 12074 messages Le 31 octobre 2010 à 18:53

il est malsain que dans un pays, on paie davantage d'impôts dans une région ou une ville que dans une autre

Au contraire, la concurrence fiscale limite la voracité du fisc, ce dont les habitants de tout le pays profitent.

répartissons les rentrées d'impôts de manière à ce que les régions les moins florissantes actuellement puissent elles aussi faire des investissements.

Il faudrait plutôt laisser le droit aux cantons moins riches de baisser leurs impôts comme OW a voulu le faire, de manière à attirer des riches. La décision du TF de l'interdire est absolument scandaleuse et contraire à l'intention du constituant.

Réponse Larry, 12074 messages Le 31 octobre 2010 à 21:44

les caraïbes ne sont pas très tentants (climat)

Vous savez, entre la maison climatisée, la piscine, la mer, la voiture climatisée, les magasins, boîtes et restos climatisés, ce n'est pas vraiment un problème.

c'est très très loin de chez nous
Il y a aussi Londres qui a un régime fiscal favorable aux riches étrangers (cf. la forte densité de millardaires russes qu'on y trouve).

pensez-vous vraiment que les riches s'en iront tout de même ?

C'est surtout le risque que les nouveaux ne viennent plus, car ils calculent à long terme et s'ils voient que la CH va dans le mauvais sens, ça va les refroidir.

ils ne vivent que pour leur richesse

Quand vous avez travaillé dur toute une vie, vous n'avez pas forcément envie de devoir reverser la majeure partie (eh oui) du fruit de ce labeur à l'État. J'appellerais ça de la légitime défense.

anonymous icon Réponse lefredo, 2103 messages Le 31 octobre 2010 à 21:48

Je crois que vous n'avez pas tous bien lu cette initiative.
Faire croire que l'on va d'un coup:
1° augmenter massivement les impots des riches
2° interdire tout choix d'imposition dans les cantons
3° faire fuir des gens parce que leur impots augmenteront massivement

Tout cela est bien évidemment simpliste et faux et ne sert qu'à faire peur.
Seulement, autant les UDC savent faire voir que les gens s'imaginent être moins en sécurité, là le PS démontrent que les mêmes pensent également qu'il faut arrêter de laisser quelques cantons parasites vivrent aux crochets des autres.
C'est de bonne guerre et à mon avis, cela redore un peu le blason du PS qui s'occupent, ici, réellement de la classe de la population dont il devrait s'occuper.

anonymous icon Réponse Sydbarrett, 63 messages Le 1 novembre 2010 à 12:20

@Cyan
Vous avez vu où que les impôts étaient dégressifs ? C'est absolument faux, l'impôt dégressif est interdit par le Tribunal fédéral, aucun canton et aucune commune ne le pratique ni n'a le droit de le pratiquer.

Réponse , message Le 1 novembre 2010 à 15:21

@Capricio
je en vous ai pas le moins du monde manqué de respect, madame, mais je ne suis pas habituée à de telles positions à l'eau de rose et qui ne semble pas avoir subi la moindre reflection.

Mieux vaut un tien que deux tu l'auras, disait la fable de la Fontaine.

Si on vote oui, nous ne paierons pas moins d'impôts, mais bien plus! Pour compenser ce que les riches ne paieront plus...parce qu'ils ne seront plus là ...

Réponse Larry, 12074 messages Le 1 novembre 2010 à 18:21

le PS démontrent que les mêmes pensent également qu'il faut arrêter de laisser quelques cantons parasites vivrent aux crochets des autres

La préoccupation du PS n'est pas du tout, contrairement à ce que vous suggérez, de cesser le socialisme intercantonnal, mais au contraire d'empêcher les cantons moins fortunés d'améliorer leur situation par eux-mêmes, comme OW l'avait tenté avant que le TF, par une décision anticonstitutionnelle, le lui interdise.

du PS qui s'occupent, ici, réellement de la classe de la population dont il devrait s'occuper

Il ne s'occupe que de lui-même, en jouant sur la jalousie, son fond de commerce électoral.

anonymous icon Réponse Goldfinger, 56 messages Le 1 novembre 2010 à 20:09

On mélange un peut tout ici, on parle beaucoup visiblement des riches contribuables étrangers, ceux-là même qui bénéficient de forfaits essentiellement dans les cantons de Vaud, Genève et du Valais, chose qui à ma connaissance ne changera pas avec cette votation (alors que Zürich a voté l'abolition des forfaits fiscaux). Bref, beaucoup d'hypocrisie, comme souvent lorsqu'il est question d'argent!

Réponse Capricio, 1773 messages Le 1 novembre 2010 à 21:45

@Anonyme ("")
si si, ils resteront là je n'en doute pas. Personne n'est assez stupide pour partir d'un pays où il est bien et en sécurité, seulement pour une question d'impôts. D'autant que les très riches n'y verront pas une différence à la fin du mois...

Londres (citée plus haut) est attractive uniquement pour les impôts. A part cela ils ont l'insécurité, le chômage, et un taux d'étrangers affolant en cette ville (je ne parle pas des européens).

Singapour etc. : qui voudrait d'une vie toujours à l'intérieur pour profiter de la climatisation ? personne qui a connu le grand air et la nature.

Réponse AB, 4949 messages Le 1 novembre 2010 à 23:58

Et qu'on ne soit pas "pénalisés" d'être nés dans tel ou tel canton.

Donc vous voulez que tout le monde soit égaux, aient les même revenus, les mêmes infrastructures... D'autres avant vous ont tenté ce genre de politique, avec les résultats que l'on connaît...

Réponse AB, 4949 messages Le 2 novembre 2010 à 0:00

Quelle est votre motivation à soutenir que les riches paient en proportion moins d'impôts sur leur revenu que les pauvres ?

Les pauvres ne paient pas d'impôts....

Réponse AB, 4949 messages Le 2 novembre 2010 à 0:04

C'est de bonne guerre et à mon avis, cela redore un peu le blason du PS qui s'occupent, ici, réellement de la classe de la population dont il devrait s'occuper.

Au contraire, le PS agit comme l'UDC, en stigmatisant une partie de la population (les "riches") et en divisant les citoyens... Taxer les riches pour faire croire que la classe moyenne en profitera est à la limite du ridicule, lorsque l'on sait que dans l'argumentaire du PS, celui-ci souhaite augmenter les dépenses étatiques... Le citoyen ne verra rien du tout!

anonymous icon Réponse lefredo, 2103 messages Le 2 novembre 2010 à 11:43

@AB

C'est complètement faux!
Le PS tente ici d'arrêter de permettre à des cantons centraux proches des grandes villes de faire sortir les riches contribuables de ces villes en pratiquant un taux d'imposition toujours plus bas. Et, dans le même temps, de profiter pleinement des infrastructures misent à disposition par ces villes, donc par les contribuables de ces villes sans y participer.

Et en plus, il ne s'agit que de fixer un taux plancher à partir d'un certain montant, montant suffisamment élevé pour qu'il ne touche qu'une très faible minorité de personnes.

Réponse , message Le 2 novembre 2010 à 12:32

Donc vous voulez que tout le monde soit égal

Ah non alors, Alf Brain, moi j'aimerais pas vraiment être comme vous!
Mais c'est vrai, qu'il n'y a aucun risque :))))

Réponse Larry, 12074 messages Le 2 novembre 2010 à 12:49

Personne n'est assez stupide pour partir d'un pays où il est bien et en sécurité

La CH n'a pas le monopole en la matière. Et si le peuple commence à virer socialo, la sécurité de leurs biens ne sera plus garantie.

Londres (citée plus haut) est attractive uniquement pour les impôts.

Faux, elle l'est surtout aussi pour ses infrastructures, offre culturelle exceptionnelle, caractère cosmopolite, présence d'autres riches et surtout bien sûr la langue.

ils ont l'insécurité

Rien de terrible, surtout que GE n'est pas aussi sûre que par le passé en matière de vols.

le chômage

En quoi serait-ce un problème pour les riches?

et un taux d'étrangers affolant en cette ville

C'est un avantage si on est soi-même étranger, cf. plus haut.

qui voudrait d'une vie toujours à l'intérieur pour profiter de la climatisation ?

Il y a des plages et des piscines en quantité, aucun problème.

Réponse Larry, 12074 messages Le 2 novembre 2010 à 12:57

Le PS tente ici d'arrêter de permettre à des cantons centraux proches des grandes villes de faire sortir les riches contribuables de ces villes en pratiquant un taux d'imposition toujours plus bas. Et, dans le même temps, de profiter pleinement des infrastructures misent à disposition par ces villes, donc par les contribuables de ces villes sans y participer.

Les villes profitent en bonne partie de ces infrastructures, qui leur rapportent. Et quand ce n'est pas le cas, c'est de leur faute, personne ne les force à offrir des services gratuitement ou à prix baissé. En outre, ces services sont retenus dans le calcul de la péréquation intercantonale.

N'oublions pas non plus que certains de ces cantons ne sont pas riches, par ex. OW, contrairement à ZH.

montant suffisamment élevé pour qu'il ne touche qu'une très faible minorité de personnes

Une faible minorité qui paye une grande partie des impôts (à GE par ex., 2% des contribuables couvrent près de la moitié des recettes fiscales).

Réponse AB, 4949 messages Le 2 novembre 2010 à 14:15

"dans le même temps, de profiter pleinement des infrastructures misent à disposition par ces villes, donc par les contribuables de ces villes sans y participer."

Vous dites alors n'importe quoi. Ces villes, par ailleurs souvent gérées par la gauche, reçoivent les impôts des industries / entreprises / indépendants, contrairement aux communes environnantes, qui sont elles plutôt résidentielles. Voudriez-vous contraindre les personnes à habiter en ville? Chacun est libre de s'établir en campagne, au bord d'un lac ou autre. On voit bien là votre envie de limiter la liberté des citoyens, envie typiquement socialiste.

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 2 novembre 2010 à 17:31

@ Larry-ve rien à comprendre,

@Larry
[...Et il suffit qu'il y ait une grosse fortune qui parte pour immédiatement créer un trou important...]


-> Et quand Ospel déménage à Schwyz pour réduire de moitié ses impôts, il ne crée pas un important trou dans le canton et la commune qu'il quitte?

@Larry
[...Il faudra donc bien compenser les probables pertes...]


-> C'est bien le problème de ces micro-primitif-cantons qui font de la concurrence fiscale aux z'ôtres mon cher!!! Eux ils ne veulent que les très très très riche, les familles moyennes avec enfants et charges scolaire ils n'en veulent pôs dans leurs montagnes!!! Y-s-prenne pour Monaco ces talibans fiscaux...

@Larry
[...C'est surtout le risque que les nouveaux ne viennent plus, car ils calculent à long terme et s'ils voient que la CH va dans le mauvais sens, ça va les refroidir...]


-> Mais c'est n'importe quoi!!! Le régime fiscal Suisse pour les riches est l'un des + bas d'Europe, les Riches "z'étranger" ne cesse pas d'affluer en Suisse, faisant monter les prix de l'immobilier dans certaines communes zé villes à des prix hors des prix "normaux" du marché régional.
ALORS arrêter avec vos con.... à 2 balles comme quoi les riches partent du pays et/ou que les z'autres ne seront plus attirer par la Suisse, ses banques, sa sécurité, ses paysages, ses infrastructures, ses écoles internationale et son système fiscale. Arrêter de mentir bande d'ignares de libéraux, vous êtes une fois de plus à côté de la plaque et à côté de la "réalité", du monde réel... Redescendez de vos orbites géoplanétaire et atterrissez un peu les gars!!

@ Lefredo,

@lefredo
[...Le PS tente ici d'arrêter de permettre à des cantons centraux proches des grandes villes de faire sortir les riches contribuables de ces villes en pratiquant un taux d'imposition toujours plus bas...]


-> C'est parfaitement exact! ZH se faisant voler ses millionnaires zé milliardaires par ses voisins, ce cantons voit ses recettes fiscales diminuer fortement et devant réagir sous la pression de ces c.. de libéraux qui hurlent à l'équilibre des comptes, ils doivent diminuer les budgets dans les écoles, dans la police, etc... Baisses de budgets qui permets ensuite à la droite dur de crier à l'insécurité et à la bêtise de sa jeunesse devenant de + en + idiote et de - en - instruite convenablement! C'est le serpent qui se mange la queue...
Y-en a même un sur ce fil qui dit que les pôvres ne payent pôs d'impôts hein AB??? Dis-moi tu es tombé d'un arbre sur la tête quand tu étais petit pour OSER raconter des bêtises pareils non?

-> Si la gauche est accusée de jalouser les riches, que dire de ceux de droite qui ici lèche le Q des riches comme jamais je n'ai pût le lire ailleurs! D'un côté la jalousie et d'un autre l'hypocrisie de vouloir côtoyer les gens de ce "drôle de monde"

Abe



Réponse Wiz, 1921 messages Le 2 novembre 2010 à 19:37

@ capricio

J'ai lu, relu et encore le titre du sujet. Vous m'avez décoiffé sur ce coup-là !

Réponse Cyan, 3718 messages Le 3 novembre 2010 à 0:04

A Sydbarret

« Vous avez vu où que les impôts étaient dégressifs ? C'est absolument faux, l'impôt dégressif est interdit par le Tribunal fédéral... »
Vous avez parfaitement raison sur cette interdiction.
Mais vous n'ignorez pas :
- Certains types de revenus comme les successions et les gains en capital ne sont jamais imposés.
Exemple: M. X investit 10 millions en actions, les vend après 8 ans pour 20 millions:
pas de taxe sur les 10 millions de bénéfices!
De tels revenus sont de plus en plus fréquents et, en conséquence, les inéquités toujours plus grandes.
- D?autres types de revenus (par exemple les dividendes) ne sont plus imposés à 100%, comme les salaires et les pensions, mais seulement à 60%, 50%, voire 40%, 30% ou même 20%.
- 3700 très riches étranger-ère-s domicilié-e-s en Suisse sont taxé-e-s forfaitairement et ne payent qu?une petite fraction de l'impôt qu?une Suisse-esse aussi riche doit payer.
- Quelques cantons ont abandonné l?imposition selon la capacité économique des contribuables (système progessif), pour s?engager au contraire vers un système dégressif : l?impôt de celle ou de celui qui gagne plus représente dans ce cas une part plus petite de son revenu.
Le Tribunal fédéral a cependant interdit récemment l?impôt dégressif, car il a été jugé anticonstitutionnel. En effet l?impôt dégressif viole le principe selon lequel plus de revenu et de fortune doivent générer plus de revenus fiscaux en termes relatifs et pas seulement absolus (le taux d?imposition doit augmenter et pas seulement le total de l?impôt).
De plus, notre système fiscal n'est pas aussi progressif que nous le croyons : les primes d'assurance-maladie (ou plutôt l?impôt maladie par personne), les redevances toujours plus nombreuses (exemple la vignette autoroutière) et surtout la TVA, comptent parmi les impôts dits « cachés ». Par ces impôts, nous payons beaucoup plus que les impôts directs dus sur la base de notre déclaration d?impôt.
Toutes ces dispositions ont en commun de favoriser uniquement une petite couche de la société, la plus aisée.
Les exonérations fiscales et les allègements fiscaux se chiffrent à plusieurs milliards de francs par an. Les salarié-e-s, les consommateurs et consommatrices et les retraitée-s sont les victimes de cette politique de privilèges contraire à la Constitution.
Et je ne parle pas des charges sociales, une sorte d'impôts quand même?
Et juste pour que ce soit un peu plus claire pour vous, dans ma famille ils ont depuis longtemps fini leurs études de droit et vivent de leur activité d'avocat et de notaire, aussi en Valais, sans devoir faire de la politique partisane, pour ne pas recevoir de vous des leçons sur les décisions du TF et l'application réelle par le fisc.
Je vous trouve sympathique, mais, personnellement, connaissant les compétences des politiques qui comptent en Valais, même quand je ne suis pas de leur bord, je vous trouve encore un peu léger. Et comme valaisan, nous avons cette fierté, j'apprécierai que vous mûrissiez un tout petit peu ! La « peoploristion », ça va cinq minutes!
Et juste un petit rappel, quand même, la politique libérale actuelle de la Suisse en faveur de la place financière et des milliardaires de la « Gold Küste », pénalisent sacrément notre canton. Cherté du francs suisse, qui nuit à notre tourisme, risque de délocalisation de nos entreprises productrices et de notre agriculture, et même perte du contrôle de notre production d'électricité. Avant d'envisager un destin national, envisagez d'abord d'être élu dans notre canton. Je doute que les valaisans apprécieraient de devenir un paradis fiscal pour les zurichois.

Réponse Larry, 12074 messages Le 3 novembre 2010 à 13:19

-> Et quand Ospel déménage à Schwyz pour réduire de moitié ses impôts, il ne crée pas un important trou dans le canton et la commune qu'il quitte?

Il s'agit ici d'un vote national, c'est donc le calcul au niveau du pays qui compte. Il s'agit d'éviter que les riches étrangers partent et/ou ne viennent plus en CH.

C'est bien le problème de ces micro-primitif-cantons qui font de la concurrence fiscale aux z'ôtres

Faux, vu qu'ils attirent de riches étrangers, faisant ainsi augmenter les recettes fiscales du pays. Sans oublier les entreprises créatrices d'emplois bien rémunérés (et oui, l'impôt sur les personnes physiques est un critère très important pour les entreprises aussi).

ils ne veulent que les très très très riche, les familles moyennes avec enfants et charges scolaire ils n'en veulent pôs dans leurs montagnes

C'est faux, les emplois créés grâce au haut niveau d'attractivité (grâce au bas taux d'imposition) attirent aussi des familles de classe moyenne.

Le régime fiscal Suisse pour les riches est l'un des + bas d'Europe

Pour l'instant, à condition de voter non aux propositions stupides du PS.

ces c.. de libéraux qui hurlent à l'équilibre des comptes

C'est clair que les socialos comme vous aiment bien accumuler les dettes, merci de le confirmer aussi clairement.

Y-en a même un sur ce fil qui dit que les pôvres ne payent pôs d'impôts

C'est vrai pour ce qui est des impôts directs. À GE, plus du tiers des contribuables ne payent pas d'impôts directs en dehors de la taxe personnelle (25 CHF / an).

anonymous icon Réponse Goldfinger, 56 messages Le 3 novembre 2010 à 20:44

"Y-en a même un sur ce fil qui dit que les pôvres ne payent pôs d'impôts hein AB??? Dis-moi tu es tombé d'un arbre sur la tête quand tu étais petit pour OSER raconter des bêtises pareils non?"
(Jocauss)

J'ai pour ma part même connu des "pas si pauvres" ne payant pratiquement rien aux impôts, du genre 10 balles (status d'indépendant). Mais bon, si vous appelez pauvres certains que j'ai vu pleurer à la télé alors même qu'ils ont plus d'argent de côté que moi...

anonymous icon Réponse madeingeneva, 78 messages Le 4 novembre 2010 à 12:59

@Capricio

En vous lisant je commence à avoir un doute sur l'éloignement que vous avez eu la chance de connaître comme vous l'affirmez au début de votre message! Je suppose que vos voyages se sont limités aux pays voisins ou au mieux en Europe un peu plus élargie...

Personnellement, et après avoir non seulement réellement beaucoup voyagé, mais également vécu plusieurs années à l'étranger, je peux vous affirmer que la Suisse n'est pas si parfaite que vous aimeriez bien l'affirmer ou le faire croire.

En effet, chaque pays à ses défauts propres et une personne mobile n'aura sans aucun doute pas les mêmes critères que vous. De plus cette personne aura eu l'occasion de réellement voyager où bon lui semble et elle n'aura qu'à peser les pours et les contres avant de décider d'un départ ou non. Il m'est avis que pour pas mal de chers contribuables, la décision sera facile à prendre!

Gardez à l'esprit (ou rendez vous compte SVP) que la Suisse d'il y a 30 ans n'est plus la Suisse de 2010... Aujourd'hui que vous soyez fortuné ou pas, vous avez quelques contraintes de tailles en comparaison d'autres régions:
- Routes surchargées (temps perdu)
- Notions commerciales rétrogrades (fermeture des magasins au lieu de 24h/24 ouverts, 7 jours/7)
- Haine de l'étranger
- Secret bancaire qui vacille
- Pression gauchiste rampante

J'en passe et des meilleures. Un jour ces gens en auront simplement marre, avec raison, d'être montré du doigt par une bande de lénifiés de gauche et ils partiront. En acceptant cette initiative plus que démagogique ne faisant qu'hâtiser les jalousie (comme le disait un autre membre de ce forum, qui est le fond de commerce de cette gauche stupide), on risque très clairement de se retourver dans une situation peu enviable où l'on verra les plus mobile non pas changer de canton, mais changer de continent.

Réfléchissez bien avant de glisser votre avis dans l'urne car vous risqueriez de déchanter sérieusement si cette initiative devait passer la rampe. Le réveil risque d'être plus que difficile pour vous, et pour plus d'une raison:
- Augmentation de vos propres impôts (pour autant que vous en payiez vous-même actuellement...).
- Prise de conscience que la Suisse, si belle soit-elle, a aussi des défauts.

En résumer, ne pensez pas que votre avis sur notre pays est le seul et l'unique.

La vérité est ailleurs ;-)

Réponse Cyan, 3718 messages Le 9 novembre 2010 à 0:09

A Madeigeneva
"- Augmentation de vos propres impôts (pour autant que vous en payiez vous-même actuellement...)."
Savez-vous de quoi on parle ici?
Stopper la concurrence fiscale et introduire un taux d'imposition minimum pour les hauts revenus et les grosses fortunes pour éviter le tourisme fiscal.
A moins de voir ses revenus augmenter démentiellement, je doute que la majorité des suisses verra ses impôts augmenter, si cette initiative passe.
"Aujourd'hui que vous soyez fortuné ou pas, vous avez quelques contraintes de tailles en comparaison d'autres régions:
"- Routes surchargées (temps perdu)"
Et ce serait la faute à la gauche?
"- Notions commerciales rétrogrades (fermeture des magasins au lieu de 24h/24 ouverts, 7 jours/7)"
Et vous, dans votre profession, vous appliquez ces horaires?
"- Haine de l'étranger"
Aux dernières nouvelles, l'UDC n'est pas un parti de gauche.

"- Secret bancaire qui vacille"
Pour cela, il semble quand même que l'UBS a une grande responsabilité.
"- Pression gauchiste rampante"
Vousne vivez pas en Suisse?
Parce que pour les dernières votations, la pression de la droite ultralibérale s'est bien fait sentir.

anonymous icon Réponse madeingeneva, 78 messages Le 9 novembre 2010 à 18:54

"
Savez-vous de quoi on parle ici?
Stopper la concurrence fiscale et introduire un taux d'imposition minimum pour les hauts revenus et les grosses fortunes pour éviter le tourisme fiscal.
A moins de voir ses revenus augmenter démentiellement, je doute que la majorité des suisses verra ses impôts augmenter, si cette initiative passe.
"

Oui justement! La Suisse n'étant plus ce qu'elle était on a un très gros risque de faire fuir les fortunes qui sont à la limite de partir. Ce ne peut être qu'un déclencheur!

"
Vousne vivez pas en Suisse?
Parce que pour les dernières votations, la pression de la droite ultralibérale s'est bien fait sentir.
"

Actuellement oui. Je suis content de revivre dans mon pays depuis quelques années, mais je dois dire que certains avantages que je trouve à l'étranger me manquent...

Concernant la pression de la droite, heureusement qu'elle se fait sentir, mais ce n'est pas encore assez fort, car avec cette gauche caviar nous allons droit dans le mur!

Réponse Cyan, 3718 messages Le 10 novembre 2010 à 18:14

A madeingeneva
"Concernant la pression de la droite, heureusement qu'elle se fait sentir, mais ce n'est pas encore assez fort, car avec cette gauche caviar nous allons droit dans le mur!"
Je pense quand même que la représentation de la gauche en Suisse et en France est bien diférente.
Quand on parle de la "gauche caviar" en France, on décrit surtout cette "intelligensia parisienne" issue de mai 68 qui pour vendre ses bouquins et passer à la tv service publique, se déclare sociale d'idéologie. En regardant bien vous pourriez même incorporer dans cette appellation, les libéraux classiques, sorte de réactionnaires cultivant aujourd'hui un pseudo politiquement incorrect. Se permettant même dans certains cas le flirt avec l'AN. Par exemple: Zemmour.
Les travailleurs ne sont pas dupes, et c'est pour cette raison que certains restent encore communistes, ou passent chez Besancenot au Nouveau parti Anticapitaliste.
Or qu'en est-il de notre parti socialiste suisse?
En réalité notre PS regroupe de plus en plus des électeurs progressistes, des travailleurs bien entendu, mais aussi de plus en plus de patrons de PME et d'indépendants. Quand je dit progressistes, je l'entends plus comme une opposition aux milieux dit conservateurs. Or les partis de droite, PDC ou PRL, qui furent en leur temps des partis progressistes, disons des socialistess modérés, aujourd'hui ne répondent plus aux aspirations du peuple suisse, parce qu'ils ont vu leur électorat s'éroder, pour les personnes d'un certain âge vers le sécuritaire populiste de l'UDC, pour les autres, surtout les actifs, vers une société plus sociale.
Le PRL, indéniablement vers l'UDC, la défense à tout prix de la propriété privée sans se poser la question si à la base elle n'est pas le résultat d'un vol.
Le PDC par contre cherchant un juste milieu. Sa dimension chrétienne, dimension qui quand même est la base d'un monde plus juste entre le riche et le pauvre et plus équitable.
Problème, ce juste milieu, en réalité est actuellement formulé par les socialiste avec leur nouveau programme qui voudrait domestiquer le capitalisme, au lieu de le détruire. Ce qui de mon point de vue est un recentrement terriblement tragique.
Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'Homme par d'autre hommes.
La loi du plus fort, les privilèges pour les proriétaires et le clientélisme pour les travailleurs. Le retour à des états nationalistes et totalitaires et la mort de la démocratie. Une action pour un vote à la place d'une voix, un vote.
Qu'en temps qu'anarchiste, gauche droite pour moi c'est "Kif-Kif", il n'en demeure pas moins qu'en temps que citoyen, entre des progressiste et des conservateurs, quand je vote, ma décision est facile à prendre.
Or pour le moment, ceux qui au moins optent pour des progrès, restent les socialistes.
L'UDC invente une Suisse qui n'a jamais existée et un replis de notre pays sur lui, pour justifier son conservatorisme rétrograde.
Les partis de droite, eux ne font que de tenter de se sauver de l'érosion inéluctable de leur électorat, quitte à se vassaliser avec l'UDC.
Avec pour conséquence, que politiquement nous ne pouvons pas influencer par notre exemple qui a fait ses preuve, la communauté européenne, mais qu'économiquement nous devons subir tous les "diktats" de l'UE.
Et pour quelle raison? Nos milieux économiques veulent bien le marché européen, mais aussi, pouvoir user de protectionnisme que quand cela les arrange, c'est à dire seulement financièrement, mais pas socialemment.
La libre circulation des marchandises et des personnes sans contrôle, ce n'est pas la guache, mais bien la droite. Ne pas vouloir de salaire minimum, à défaut de protéger et de favoriser nos ressortissants sur le marché intérieur du travail, c'est la droite.
Le "Principe du Cassis de Dijon", qui permet de substituer des normes étrangères aux nôtres à la place de nos exigences nationales, c'est encore la droite.
Le PS a toujours soutenu la libre circulation, mais jamais la concurrence salariale,qui permet le dumping des salaires et qui ne protège pas le travailleur indigène.
Tout ce qu'on subit aujourd'hui de l'UE, la concurrence effrénée des autres pays sur nos marchandises et nos travailleurs, nos salaires et même la criminalité, ce sont bien les effets de la fameuse main invisible du marché, chère aux théories libérales, qu'appliquent notre droite. Pour eux toute intervention, qu'elle soit politique,(Même démocratiquement votée.) économique ou sociale sont une entrave à la concurrence.
Par conséquent, plus conservateur que la droite suisse, moins enclin à l'innovation et à la défense du citoyen suisse, aujourd'hui, il n'y pas.
Que vous vouliez sauver à tout prix la concurrence fisale de petits cantons, d'un certain point de vue je peux le comprendre, mais alors pourquoi ces cantons eux pourraient en plus continuer de survivre pour leur agriculture des subsides de la confédération.Subsides provenant quand même des revenus fiscaux d'autres cantons?
Et des infrastructures des autres cantons? Autoroutes, voies et tunnels ferroviaires, aéroports etc. sans payer plus pour.
A concurrence fiscale contre les autres cantons, alors retours du manque à gagner pour les autres par des mesures exceptionnelles pour eux lors de l'usage des infrastructures flédérales. Moins de subsides fédéraux. Taxes autoroutières plus élevées, billets de trains plus chers etc...
La solidarité, c'est bien dans les deux sens?

Nouvelle réponse à "je suis POUR cette nouvelle loi"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

SPECIALE VOTATION : concurrence fiscale : stop ou encore ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.