Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 8 juin 2010 à 22:15

Honte à vous, gens de la TSR ! Cyan, 3718 messages Le 5 juin 2010 à 23:15

Pour commencer, j'affirme ici sans équivoque que je suis contre une adhésion de la suisse à l'UE. Ce machin chaotique et bureaucratique décidé à intégrer un maximum de pays, sans demander leur avis aux citoyens.
Voici ce qu'en dit Nicolas Hayeck avec raison:
« L?Union européenne nous est alors plus ou moins apparue comme une lourde machine, un méli-mélo bureaucratique et plus ou moins chaotique et de concepts idéologiques, sociaux, économiques et, pour une part, financiers, pendant que tout le reste était laissé au hasard, à la Providence et aux générations à venir. »
http://www.voltairenet.org/article159512.html
Il est légitime que la Suisse veuille par exemple défendre son indépendance, ses institutions (en particulier sa démocratie directe), et maîtriser les flux de personnes s?installant sur son territoire.
Et d'un point de vue économique je suis aussi un peu d'accord avec Beat Kappeler. Pour l?économiste, opposé à l?adhésion, il est inconcevable que la Suisse renonce à sa monnaie. «Ce serait le seul pays qui devrait augmenter ses taux d?intérêt pour adhérer, et renoncer à sa marge de man?uvre pour soutenir l?emploi. On perdrait la souveraineté en cas de faillite d?un Etat membre.
http://www.bilan.ch/dossier/adh%C3%A9sion-%C3%A0-l%E2%80%99ue-la-fronde-se-l%C3%A8ve
Mais par contre toutes les raisons illégitimes sont celles que défend Christoph Blocher:
Les contorsions pour défendre le secret bancaire ne sont pas légitimes (plus exactement : le problème n?est pas le secret bancaire en soi, mais le fait que ne pas déclarer des revenus ou de la fortune au fisc n?est pas considéré en Suisse comme un délit pénal, ce qui permet à la Suisse de refuser de transmettre des informations aux autorités fiscales étrangères . Par ailleurs, le procédé consistant à arracher des ressources fiscales à d?autres pays en offrant des privilèges fiscaux à des personnes ou des firmes étrangères est illégitime.
Et c'est pour cela que je suis furieux contre la TSR. Parce que cette vieille canaille de l'UDC ne défend que ça! Et je considère aussi que son parti a plus fait de mal à notre pays que tous les scandales de ces dernières années. Aussi je vous accuse de fausser le débat pour faire croire que notre refus à l'adhésion ne serait que cette caricature de notre pays.
Le Vieux, la Romandie, comme la Suisse n'en veut plus! Il s'est fait gicler du Conseil fédéral aussi par ses alliés. Personne, en Suisse, doté d'un encéphale de plus d'un neurone ne le croit sincère et compétent. Dans le sauvetage de l'UBS, dès le début, il faisait parti des personnes consultées en secret par l'autre mercenaire du capitalisme foireux, Merz, et son retournement scandaleux de veste dernièrement le discrédite à jamais. Lui connaissait tout depuis le début et a agit pour soutenir ces anciens petits copains au détriment des intérêts du pays.
Donc qu'un service public lui donne encore audience, quand on sait que cet huluberlu jouit de son propre média pour faire parler de lui, n'est vraiment pas sérieux.
Ce n'est que de la Trash TV!
Notre pays compte bien d'autres personnes anti UE qui sont respectées et écoutées et qui ont du talent pour faire face à Monsieur Piler, sans qu'après les médias internationaux ne nous considèrent comme des abrutis nationalistes.
21 réponses, dernière le 5 août 2010 à 15:26

Réponse Auroraforth, 851 messages Le 6 juin 2010 à 14:53

@Cyan

Mayday...mayday...

Mamzelle Jeanne parle à Cyan:

''Pour commencer, j'affirme ici sans équivoque que je suis contre une adhésion de la suisse à l'UE.''

Sur ce point sommes-nous d'accord :)

''Voici ce qu'en dit Nicolas Hayeck avec raison''

Cool!

''Le Vieux, la Romandie, comme la Suisse n'en veut plus!''

J'ai clairement pas tout compris là... c'est qui le ''Vieux''?

''Ce n'est que de la Trash TV! ''

Peut-être mais c'est déjà mieux que rien!!!! Et bien que je puisse comprendre le fait que l'on apprécie guère M. Blocher, il n'en reste pas moins que c'est grâce à ce type de personnalité que les opinions se discutent et s'affirment. Ok, c'est un vieux Lion, mais au moins avec lui ça bouge!

''pour faire face à Monsieur Pilet''

Et face à un serpent, un lion c'est pas mal du tout... en attendant la suite de l'histoire!

Réponse SM74, 6397 messages Le 7 juin 2010 à 7:38

"Et c'est pour cela que je suis furieux contre la TSR. Parce que cette vieille canaille de l'UDC ne défend que ça"

A d'autres.... vous êtes furieux contre la TSR que vous prenez comme bouc émissaire pour le fait que Blocher est, comme promis lors du puch qui l'a éjecté, plus influent dehors du CF. Et ça, ça vous saoul grâve....

Cette personalité est tout à fait compétente pour le sujet présent, de part son background, et sa maturité.

De part ses positions très claires depuis toujours sur la question, il est le porte parole de ceux qui sont contre l'adhésion de la Suisse à l'UE. C'est aussi simple que ça.

Réponse Larry, 12074 messages Le 7 juin 2010 à 10:45

vous êtes furieux contre la TSR que vous prenez comme bouc émissaire pour le fait que Blocher est, comme promis lors du puch qui l'a éjecté, plus influent dehors du CF

C'est encore beaucoup plus profond: il a bien compris à quel point cette question est perçue par le peuple comme l'une des plus importante qui se pose pour le pays et que sur cette question cruciale, 99% des politiciens de gauche donnent la mauvaise réponse, alors que la majorité de la droite donne la bonne.

Réponse Cyan, 3718 messages Le 7 juin 2010 à 14:23

A SM
« ...le fait que Blocher est, comme promis lors du puch qui l'a éjecté, plus influent dehors du CF. »
Il est malheureusement vrai que sa capacité de nuisance est toujours intacte.
La plupart des suisses ne veulent pas entrer dans l'UE, entre autre pour les raisons qui ont poussé les chambres à le virer. Le peuple suisse ne tolère pas la concentration d'un trop grand pouvoir entre les mains d'une seule personne ou d'un parti.
Je me demande d'ailleurs, puisque vous cultivez tellement ce culte du chef et de l'autorité, pourquoi êtes-vous contre l'adhésion à l'UE? Ou bien pourquoi vous ne demanderiez pas de devenir sujet de
la reine d'Angleterre.
Nous avons en Suisse d'autres personnes, bien plus compétentes et certainement plus honnêtes, pour expliquer et défendre pourquoi, l'UE, aujourd'hui ne correspond pas à ce que les suisses veulent, à nos valeurs et notre mentalité que ce foutriquet autoritaire et revanchard.
« De part ses positions très claires depuis toujours sur la question, il est le porte parole de ceux qui sont contre l'adhésion de la Suisse à l'UE. »
Certainement pas! Il n'est que le porte parole du système de pillage des richesses d'autres populations mise en place par notre place financière, comme nul aujourd'hui ne peut l'ignorer, connaissant ses liens et son soutient à l'UBS.
Ce type ne représente en aucun cas le peuple suisse, son goût de l'indépendance et de la neutralité, on voit aujourd'hui assez bien comme son alter égo bousille notre défense nationale armée, mais en réalité la bande de rapaces de la haute finance suisse.

Réponse SM74, 6397 messages Le 7 juin 2010 à 15:47

@Cyan

" Le peuple suisse ne tolère pas la concentration d'un trop grand pouvoir entre les mains d'une seule personne ou d'un parti."
C'est exacte! Je me reconnais d'ailleur dans ce trait de caractère.

"vous cultivez tellement ce culte du chef"
Vous vous trompez. Vous n'avez certainement pas lu mes messages, ici-même, appellant au retrait de Christophe Blocher.

Il ne m'a pas écouté ! :-)

"pourquoi êtes-vous contre l'adhésion à l'UE?"
La raison principale est que je suis persuadé qu'une entrée de la Suisse dans l'UE signifie la fin à plus ou moins long terme de la démocratie directe Suisse.
Il y a d'autre raisons...

"Certainement pas!"
Bien sûr que si! Il est le fondateur de l'ASIN.

"connaissant ses liens et son soutient à l'UBS"
Vous plaisantez! Il a plaidé avec Levrat et Hayek contre les "too big to fail".

"Ce type ne représente en aucun cas le peuple suisse"
Il en représente une large part, que cela vous plaise ou non.

Réponse , message Le 7 juin 2010 à 15:57

@Cyan
La vérité, c'est qu'en dehors de son ténor, l'UDC n'a personne qui tienne la route. Et si le vieux revient aux affaires, voyez les élections futures...!
Et les UDC ne se rendent pas compte à quel point leur ténor les mène en bateau :)))) comme tous les populistes démocratiques du centre (maintenant, il y a même le PLR qui s'en prétend, du centre)
n'est-ce pas Freisi?
:)))))))

P.S. au moins les internautes ne pourront pas dire qu'il n'y a que des invités de ... gauche! Mais ils doivent confondre le centre avec la gauche :))))

Réponse SM74, 6397 messages Le 7 juin 2010 à 16:20

"l'UDC n'a personne qui tienne la route"
Rien qu'en Suisse Romande nous avons des pointures avec J-F. Rime, O. Freysinger, Y. Nidegger et Y. Perrin.

Tous dans un style bien à eux, mais complémentaire.

anonymous icon Réponse lefredo, 2103 messages Le 7 juin 2010 à 16:32

@SM
"Vous plaisantez! Il a plaidé avec Levrat et Hayek contre les "too big to fail"."

La bonne blague!!!!
Il ne lui a pas fallu longtemps pour tourner la veste et militer clairement en faveur des bonus et de la grande finance, comme elle était jusqu'à maintenant.
Il a plaidé en grand bien fort pour que les "too big to fail" disparaissent, mais au moment de faire quelque chose de concret, c'est bien rapidement rangé derrière ses amis de toujours.
Ce type est un menteur et un rapace, les derniers événements l'ont clairement démontré.

Réponse Larry, 12074 messages Le 7 juin 2010 à 17:03

Il a plaidé avec Levrat et Hayek contre les "too big to fail".

Il s'est surtout fait éjecter du CA d'UBS en 1992, à cause de son rejet de l'EEE.

Réponse Larry, 12074 messages Le 7 juin 2010 à 17:07

si le vieux revient aux affaires, voyez les élections futures

Aucun politicien suisse n'a accumulé autant de succès électoraux, dans toute l'histoire du pays.

les UDC ne se rendent pas compte à quel point leur ténor les mène en bateau

Ce sont les anti-UDC primaires comme vous et votre "compagnon" (de même que les camarades journalistes) qui ne comprenez pas que plus vous tapez sur Blocher et l'UDC, plus ils ont du succès.

Réponse Laissez-faire, 393 messages Le 7 juin 2010 à 22:52

@Cyan
Le peuple suisse ne tolère pas la concentration d'un trop grand pouvoir entre les mains d'une seule personne ou d'un parti.
---
Voilà la meilleur raison de toutes. Je dirais que depuis le traité de Lisbonne pour le quel Sarkozy à piétiné le vote des français. Chaque accroissement du pouvoir central est de moins en moins couteux.


@Cyan
Par ailleurs, le procédé consistant à arracher des ressources fiscales à d?autres pays...
---

Dans les "autres pays" en particulier la France il n'y a aucun frein à l'augmentation des impôts ou de la dette, par nos politiciens irresponsables drogués à la dépense, mis à part ... le risque d'évasion fiscale.
Vous, vous votez chaque projet dans la plus part des cantons. Nous, nous les subissons et la dette croissante fait peser une très lourde menace.

En france nous vivons dans une pseudo démocratie ou le big bizness et le big syndicalisme se partagent le butin fiscal.

Réponse SM74, 6397 messages Le 8 juin 2010 à 9:54

@lefredo

"les derniers événements l'ont clairement démontré"
Vous voulez parler des nouvelles de ce matin :-) ?

Réponse Larry, 12074 messages Le 8 juin 2010 à 10:18

Il ne lui a pas fallu longtemps pour tourner la veste et militer clairement en faveur des bonus et de la grande finance

Il n'est pas en faveur des boni, il est contre un nouvel impôt sur les entreprises, à juste titre. Et le sujet n'a strictement rien à voir avec la problématique autrement plus importante du too big to fail. C'est à ce genre de racourcis simplistes qu'on reconnaît les nigauds.

anonymous icon Réponse lefredo, 2103 messages Le 8 juin 2010 à 14:20

@SM
"Vous voulez parler des nouvelles de ce matin :-)"

Je suis bien content de constater que finalement ils ont été dans le bon sens. Mais ca ne fait qu'un revirement de plus, ca fait beaucoup en 3 semaines je trouve.

Réponse Larry, 12074 messages Le 8 juin 2010 à 14:25

ca ne fait qu'un revirement de plus

Pas du tout, vu que l'UDC n'a pas obtenu satisfaction, elle a refusé. Aucun revirement qui soit.

Réponse Cyan, 3718 messages Le 9 juin 2010 à 0:28

A Larrry
«  Et le sujet n'a strictement rien à voir avec la problématique autrement plus importante du too big to fail. « 
C'est en réalité encore du « bla bla » libéral pour nous faire croire que seul leur milieu a quelque compétences pour régler un problème extrêmement complexe loin de toute ingérence populaire.
Chose en vérité qui peut facilement se régler par la réinstauration d'un équivalent du « Glass-Steagall Act », qui distingue et sépare banque de dépôt et banque d'affaires.
Trop grand pour faire faillite ne veut que veut dire que trop grand. Rien de plus.
UBS comme le Crédit Suisse réunissent plusieurs activités bancaires, qu'il est possible de séparer, en vue soit de les soutenir ou de les laisser couler.
Le gouvernement, parce qu'il a aidé l'UBS, nationalise son département banque de dépôt, ou mieux le socialise pour en faire une institution publique régies par les citoyens et pour que le crédit devienne un bien commun ou public mobilisable au service de la société, et laisse les grands « gourous » se débrouiller tout seuls avec leurs combines foireuses, en n' oubliant pas au passage de copieusement les taxer quand ils font du profits et de leur rappeler combien il faut penser libéral quand ils perdent. Haw! Haw!
En réalité même le plus demeuré des demeurés sait bien qu'il faut restaurer toutes les règles économiques bancaires que votre idéologie depuis des années ont démantelées.
Pour le moment tout ce que la Suisse a fait pour l'UBS, est la méthode suédoise consistant à à la prendre en charge jusqu'au moment où elle fut débarrassé de ses actifs toxiques au frais du public et de la rendre aux actionnaires toute fraîche et bien propre. Merz and co se sont bien foutus de nous.
Et nous allons certainement bien revoir ce même scénario dans la prochaine crise inéluctable, avec en plus de l'UBS, le Crédit suisse en prime.
Oser prétendre en suisse qu'on s'en est relativement bien tiré de cette crise est sacrément optimiste et mensonger. Elle bien devant nous aussi menaçante que l'iceberg du Titanic la prochaine râclée qui nous laminera, si nous continuons à laisser l'initiative aux seuls politiciens de droite .

Réponse Auroraforth, 851 messages Le 9 juin 2010 à 11:38

@Cyan

''En réalité même le plus demeuré des demeurés sait bien qu'il faut restaurer toutes les règles économiques bancaires que votre idéologie depuis des années ont démantelées.''

Cyan... si j'ai bien compris, ce ne sont pas les idées libérales qui démantèlent l'économie, c'est justement le fait que l'état se mêle d'économie et perturbe les rééquilibrages susceptibles de se faire (comme dans toutes communication) lorsque les acteurs ont leur propres billes en jeux à sauver.

Cyan, Vous vous marchez sur les pied, relisez-vous:

''Le gouvernement, parce qu'il a aidé l'UBS, nationalise son département banque de dépôt, ou mieux le socialise pour en faire une institution publique régies par les citoyens et pour que le crédit devienne un bien commun ou public mobilisable au service de la société''

Ou alors je n'ai pas tout compris et dans ce cas pourriez-vous davantage clarifier votre propos, s'il vous plait?

Excellente journée à vous!

Réponse Cyan, 3718 messages Le 10 juin 2010 à 0:49



Vous avez raison, et ne mettez pas en cause vos neurones, sur ce post je suis vraiment brouillon.
Mélanger l'ironie, la dérision et un certain cynisme pour démontrer le mensonge d'un argument comme
« too big to fail » n'est pas une trouvaille.
Pourtant, je dis certaines vérités.
En réalité, j'éclaircirai plus tard, ce post dans une autre partie du forum, parce qu'il me manque une information que je juge très importante.
Je vous donne comme piste:
La faillite de Lehmann Brother a eu pour conséquence, parce que pour le moment rien à changé dans le monde financier, dans la cupidité et la voracité, les législateurs n'ayant pas pris les mesures qui s'imposent, de permettre à un autre parasite vampire du même acabit, Golden Sachs, de gagner encore plus dans le secteur. Pour la raison simple qu'un de ses concurrents principal a disparu.
Or, il est évident que seulement s'acharner sur l'UBS, risque de profiter à son concurrent direct, lui aussi dans le collimateur US, le Crédit Suisse.
Une autre banque trop grande qui alors risque de devenir encore plus grande et surtout plus catastrophique pour le peuple suisse.
C'est d'ailleurs une raison pour que remettre d'urgence d'abord un équivalent suisse du « Glass Steagall Act » d'abord.
Et surtout d'envisager de réformer certaines activités des banques en services publics.

Réponse Laissez-faire, 393 messages Le 12 juin 2010 à 21:29

@Cyan
Or, il est évident que seulement s'acharner sur l'UBS, risque de profiter à son concurrent direct, lui aussi dans le collimateur US, le Crédit Suisse.
-----
Pas faut. c'est pourquoi il est sérieusement nécessaire de réformer les formes juridiques des teneurs de comptes.
http://infrarouge.tsr.ch/ir/thread-315259-voie-interessante-pour-reguler-banques

Réponse Wiz, 1921 messages Le 3 août 2010 à 10:48

@ Larry

"ca ne fait qu'un revirement de plus

Pas du tout, vu que l'UDC n'a pas obtenu satisfaction, elle a refusé. Aucun revirement qui soit."

Une fois l'histoire écrite, à n'en point douter c'est bien vous qui n'aviez RIEN compris à la tactique de l'UDC. Revirement il y a eu et pas des moindres.

Juste un 0 pointé camarade !

Réponse Larry, 12074 messages Le 5 août 2010 à 15:26

@Wiz
c'est bien vous qui n'aviez RIEN compris à la tactique de l'UDC

C'est bien vous qui n'avez rien compris, comme leur vice-président d'ailleurs.

@Wiz
Revirement il y a eu et pas des moindres.

La majorité a apparemment obtenu ce qu'elle désirait. Personnellement, j'aurais voté avec la minorité qui a persisté à voter non (Kaufmann a clairement défendu cette position à l'Arena).

@Wiz
Juste un 0 pointé

En effet.

@Wiz
camarade

Plaît-il?

Nouvelle réponse à "Honte à vous, gens de la TSR ! "

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Crise européenne : le duel Blocher / Pilet
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.