Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 11 mai 2010 à 22:25

Est-ce que c'est la pointe d'un iceberg qui cache un glaçon profond et inquiétant saladerouge, 3922 messages Le 7 mai 2010 à 8:50

Un haut fonctionnaire sous pression, les hommes sont réduits à un numéro sur une statistique, il reçois surement une prime, une augmentation chaque fois que le chiffre de la migration descends...

Comme tous les fonctionnaires en suisse reçoivent la prime du meilleur pieds au cul, j'éjecte un chômeur, un rentier AI, un assisté socialement et j'en tire un bénéfice immédiat... Une promotion, une reconnaissance, une médaille en chocolat...

N'oublions pas que nos choix continuent de nous appartenir même quand nous travaillions sous les ordres d'un chef, de l'état...

Devons-nous blâmer ce Monsieur ou réfléchir, observer ce que nous devenons pour prévenir des dérapages inhumains...

Est-ce que c'est utile de stigmatisé une personne, est-ce que c'est la pointe d'un iceberg qui cache un glaçon profond et inquiétant ?

Allez voir le fils de l'homme, un film de s.f. qui fait frissonner grâce à la justesse de son propos, relisez 1984... Faisons des choix avant qu'il ne soit plus possible d'en faire...
33 réponses, dernière le 22 mai 2010 à 8:27

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 7 mai 2010 à 12:21

Attention à cette logique suisse qui s'attaque systématiquement au plus fragiles... Un suisse dans la précarité se sans étranger dans son propre pays, curieux... Le pauvre, le malade, le vieux, l'orphelin, le chômeur et l'étranger sont des cibles pour notre administration....

Réponse Roserouge, 45 messages Le 9 mai 2010 à 20:44

@saladerouge
100 % d'accord

Réponse Leila8, 53 messages Le 10 mai 2010 à 13:31

@saladerouge
Pareil je suis absolument d'accord avec vous... MERCI!

Réponse , message Le 10 mai 2010 à 14:06

@saladerouge

Un suisse dans la précarité se sans étranger dans son propre pays, curieux... Le pauvre, le malade, le vieux, l'orphelin, le chômeur et l'étranger sont des cibles pour notre administration....

certes oui, salade, mais justement, c'est un suisse! Et la charité bien ordonnée devrait commencer par notre propre peuple, avant de vouloir venir en aide à la terre entière, et cela aux frais du contribuable!

Quant à dire que les fonctionnaires touchent des primes pour ejecter qui que ce soit, vous rêvez! Ils font leur travail. Et souvent, cela demande du courage, vous savez!

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 10 mai 2010 à 16:20

Merci Roserouge et Leila8... :=)

shin,

Je suis universelle, une femme vivant sur une boule suspendue dans l'univers... Me réduire a un nation n'a pas de sens, aucun... Je suis l'air, l'eau, la terre et le vent... Je suis cet instant ici et je quitterai un jour cette chaire....

Sous mon toit plusieurs nations vivent ensembles, c'est possible, c'est bon et l'avis des uns et des autres n'y changera rien...

Réponse , message Le 10 mai 2010 à 19:10

@saladerouge
vous êtes universelle

non, désolée, vous appartenez à une race de l'espèce humaine et à une nation! Prétendre le contraire n'y changera rien non plus!

Réponse versinget, 2101 messages Le 10 mai 2010 à 22:14

@saladerouge

"Sous mon toit plusieurs nations vivent ensembles, c'est possible, c'est bon et l'avis des uns et des autres n'y changera rien..."

Sous votre toit, accueillez la terre entière si vous en avez les moyens! Ce n'est pas moi qui vais vous le reprocher. Mais svp, cessez une bonne fois de confondre votre toit avec le toit public et le toit des autres!

Restez universelle tant que vous le voulez, comme la lune ou le soleil ou un satellite de Jupiter pour vous permettre de mieux voir de plus haut, de plus loin, mais de grâce vérifiez bien votre ceinture de sécurité pour être sûre de rester bien "supendue" en l'air, totalement déconnectée des réalités, du terrain des vaches et de leur dessert préféré : la salade de choux rouges universelle. ( • )

( • ) 1 litre d'air + 1 litre d'eau + 1 kg de terre + beaucoup de choux gauchissants tous plus mûrs les uns que les autres: hachez finement à la moulinette et agitez bien avant de servir dans le froid sidéral.

Réponse versinget, 2101 messages Le 10 mai 2010 à 22:40

@saladerouge
Ne vous trompez pas en croyant que je suis insensible à votre goût pour la poèsie et la 4ême dimension. La propriété privée commence pour moi dans l'aménagement de son univers intérieur.

J'y ai conquis des espaces immenses où j'ai construit des villes, des campagnes, des îles, avec tout plein de portes, de fenêtre et de courant d'air pour voir et causer partout, d'une tiroir à l'autre. Je m'y balade aussi à ravir en me perdant dans ses recoins, ses musées, ses alcoves sans qu'on ne me ravisse jamais ces lieux bénis où je suis seul à y faire la loi, à y planter le décor et a y accepter tout ceux qui me donnent du plaisir.

En existant.
Pour toujours.

Réponse Kaa, 461 messages Le 11 mai 2010 à 9:42

@Anonyme ("")
"vous appartenez à une race de l'espèce humaine et à une nation!"

une race? c'est quoi ces races?

"et à une nation" se sentir membre d'une grande nation c'est un choix. Une nationalité oui, concept essentiellement administratif, mais une nation ça ne veut rien dire.

Vous la définissez comment votre "nation"? (on va se marrer)

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 11 mai 2010 à 14:50

versin,

j'apprécie votre poésie, elle me fait largement sourire...

shin,

Vos croyances sur mes appartenances, vous appartiennent, je suis libre, je me sens libre et c'est bon...

Réponse Kaa, 461 messages Le 11 mai 2010 à 15:05

#312857

le pauvre shin ne peut pas répondre tout seul? Et alors me voilà tout a fait fixé après avoir lu un article dans lequel le mot "nation" a au moins 10 définitions différentes. Je retiendrais;

"Une nation est d'une part un État (...), et d'autre part un peuple ayant l'objectif politique de maintenir ou de créer un État. Dans cette seconde signification, une nation est en pratique un peuple dont une partie au moins des membres a des objectifs nationalistes."

Je suis d'accord, c'est un choix, un objectif, une construction politique, pas une fatalité physique. C'est un choix de se sentir tout fier parce que Federer a gagné un tournois, alors qu'on y est strictement pour rien. Pour ma part je ne me sens pas appartenir à une "nation"

Et avec ça, shin ne nous a toujours pas expliqué comment il faisait la différence entre les "races humaines"

anonymous icon Réponse cleaner, 5 messages Le 11 mai 2010 à 23:37

@saladerouge
Saladerouge, vous etes libre, un jour vous allez perdre votre tête sans savoir pourquoi. La suisse a trop de gens comme vous, c'est pourquoi elle est dans la merde.

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 12 mai 2010 à 7:29

cleaner,

Chacun perd un jour sa tête, l'essentiel c'est de ne jamais perdre son c?ur....

Réponse myri, 236 messages Le 12 mai 2010 à 9:55

Saladerouge : « Je suis universelle, une femme vivant sur une boule suspendue dans l'univers... Me réduire a un nation n'a pas de sens, aucun... »

La guigne : « une race? c'est quoi ces races? Vous la définissez comment votre "nation"? (on va se marrer)»

Si vous n'appartenez à ce pays et à cette nation, cela veut dire que vous avez un sérieux problème d?identité ! Vous êtes comme un arbre sans racines car l?identité c?est la reconnaissance de ce que l'on est, par soi-même ou par les autres? Se sentir « une femme vivant sur une boule suspendue » ou sans avoir la notion de la race ou la nation ? montre à quel point on vit dans société schizophrène, une société en mal de repères : identité culturelle, identité religieuse, crise de l?identité.

Elle pose implicitement les problèmes fondamentaux de la mémoire, de l'héritage, de l'histoire.

Mais chaque personne qui se croit : « universelle » doit savoir qu?il n'y a pas de véritable dialogue avec autrui, sans un fort sentiment d'identité. La conscience, la fierté, le respect de soi et de ses origines, de son histoire, constituent la base nécessaire et une condition essentielle de l'authentique dialogue avec l'autre. Pas d'ouverture à l'autre, sans avoir conscience et connaissance profonde de soi-même, de sa communauté propre, de sa nation.

D?où nous vient cette philosophie d?uniformisation ou d?universalité ? De la perversion des puissants ! Et je m?explique :

Nous sommes victimes d'un détournement des valeurs: les sociétés et entreprises implantées dans n?importe quel endroit du monde pourvu qu?elles apportent des profits ! La libre circulation (des idées, des personnes, des produits) célébrée comme une étape majeure de l'affranchissement des hommes, alors qu'elle ne joue qu'au bénéfice des plus puissants ! Le tout aux mains d'un petit nombre de sociétés multinationales qui dominent la consommation, et qui nous manipulent : au nom de la liberté !!!

Il est révélateur de voir que les nouvelles puissances apatrides que sont les multinationales se développent dans les domaines de la communication et des industries culturelles: non seulement parce que les bénéfices à accumuler sont proprement énormes mais parce qu'elles permettent la conquête des esprits, la lente et sûre colonisation des imaginaires et des sensibilités.

Seules la force des identités et la vitalité des cultures nationales peuvent faire échec à la nouvelle supériorité, des multinationales qui représentent l'exact contraire de l'universalisme.

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 12 mai 2010 à 15:17

Blabla intéressant qui s'adresse au mental, mon ressenti vient d'ailleurs... Je me sens universelle sans avoir à renier ma biographie et tous ce qui m'enrichit... Je me sens universelle sans adhérer à la mondialisation...

Conserver sa culture, sans la défendre avec de la haine dans les tripes me semblent tout à fait honorable...

Réponse Kaa, 461 messages Le 12 mai 2010 à 15:26

@myri

C'est très chou de vous inquiéter pour ma "crise d'identité" et de me considérer comme un écervelé manipulé par les multinationales.
Vous avez mal interprété mon commentaire, je ne ferais jamais l'apologie de la mondialisation et ce n'était pas de ça que je parlais.

D'abord vous parlez de ma crise d'identité en citant: identité culturelle, identité religieuse, sur ces deux points, je vous rassure je suis tout à fait au clair. Sur ma nationalité aussi, ce qui ne m'empêche pas de ne pas prétendre membre d'une "nation" ou de ne pas me sentir exclusivement solidaires des autres suisses/occidentaux/chrétiens contre le reste du monde (ce qui, j'imagine est votre vision d'une "identité forte" et pas en crise).

Tout groupuscule et sentiment d?appartenance m'est par définition suspect, et je ne vibre pas pour Federer juste parce qu'il est à moité suisse (et à moitié.. africain). Renseignez vous en détails sur les conflits des Balkans ou le génocide du Rwanda, deux exemples de ce à quoi conduit la construction d'une "identité forte" comme vous la souhaitez.

Mais il m'est proprement hallucinant de lire que vous êtes le deuxième ici à parler de "race humaine" comme d'une réalité physique (et vous dite que c'est moi qui suis manipulé!).
Je ne vais pas vous donner un cours d'épistémologie, si l'absurdité de la notion de "race" ne vous est pas encore évidente, je vous invite à consulter des ouvrages (récents) spécialisés sur le sujet.

Force est de constater que si il y a un continuum de phénotypes humains, qui corresponde très vaguement il est vrai à des zones géographiques, la classification qu'on en a fait est une pure construction.

Quand aux tribulations lyriques de saladerouge, je vous laisse y répondre personnellement.

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 13 mai 2010 à 10:01

Un sérieux problème d'identité...

Un jour, il sera leur de mourir, de mourir de vieillesse après une bonne vie...

Imaginez-vous dans un home chaleureux, c'est le printemps, une brise légère fait arriver jusqu'à votre nez, les odeurs sucrées des fleurs fraîchement ouvertes...

Depuis quelques semaines vous êtes cloués au lit, et votre esprit est très souvent entre les mondes...

Quand vous revenez, il y a près de vous cette femme africaine qui vous prodigue des soins...

Petit à petit la crispation a disparu et vous vous laissez faire sans aucune résistance... Vous avez mis du temps, tous vos vieux fantasmes d'invasion, vous ont en premier envahis dès qu'elle entrait dans la pièce...

Son large sourire, son humeur égale, sa force qui vous évite des douleurs lors de déplacements ont finis par vous convaincre, qu'un être est un être, que la bonté réside en chacun et que vous pouvez vous attacher à une personne de couleur...

Le dernier souffle est proche et vous le sentez... Il y a déjà quelques temps que les mots vous ont abandonnés... Un pincement, une inquiétude de la dernière heure vous vient et votre silence augmente votre sentiment d'être isolé... Quelque chose résiste, la peur revient, vous ne mourrez pas, vous souffrez c'est l'angoisse du passage...

Quand la soignante entre dans la pièce, elle voit tout de suite cette étincelle particulière dans vos yeux... C'est une étincelle humaine, qu'elle a déjà rencontré, qui est là souvent juste avant le décès... Maternel et douce, elle vous caresse la joue et tient une de vos main dans la sienne... C'est votre bouée de sauvetage, votre passeur et vous le savez...

Aujourd'hui, vous êtes nu comme à votre naissance et les haines entretenus en milieu de vie ont perdu tous leur sens... Il y a une âme généreuse qui vous permet le passage, la couleur, la race, la nation ne veut plus rien dire, votre seule identité, c'est ces c?urs communs qui battent... Vous êtes universelle...

Nous agissons comme si le corps était immortel, comme si le temps ne passait pas à chaque seconde, comme si la haine diffusée n'était pas un boomerang... Nous faisons de notre présent une pente glissante qui autorise le mépris de l'autre grâce à d'obscur justification...

Sommes-nous humains, sommes-nous adultes, sommes-nous un exemple à suivre pour les jeunes générations, qu'avons-nous à transmettre ???

Réponse , message Le 14 mai 2010 à 14:05



@Kaa

Comme je ne suis pas revenue sur le forum ces derniers jours, je constate que d'autres personnes ont pris la peine de répondre aux questions que vous me posez.

Votre mauvaise foi me fait peur. C'est quoi une race?

Il y a par exemple une espèce animale appelée chien? Je pense que vous devez déjà en avoir vu une fois ou l'autre! Parmis cette espèce animale, qui nous vient du loup je crois, il y a un nombre presque incalculable de RACES. Car, certes, vous serez d'accord avec moi qu'il y a une sacrée différence entre un SAINT-BERNARD et un CHIHUAHUA?

Non?

Et bien il en va de même, que cela vous plaise ou non, de l'espèce humaine, qui est divisée en quatre races principales, qui sont elles aussi, il est vrai, subdivisées! Qu'il y ait une différence évidente entre un blond presque blanc finlandais aux yeux bleus et un africain me semble une évidence!

D'ailleurs, dans le débat, on a même mentionné les PROBLEMES RACIAUX ET INTER-ETHNIQUES au sein de l'Afrique. Alors Monsieur vous êtes l'hopital qui se fout de la charité. Vous êtes un mondialistes, vous êtes un être destructeur qui veut la fin de cette civilisation et vous l'aurez, n'ayez crainte.

Pour ce qui est de la nation, je me dispenserai de vous informer, puisque cela a déjà été fait si bien.


@myri

@versinget

merci pour vos interventions!

Réponse Kaa, 461 messages Le 17 mai 2010 à 9:14

@Anonyme ("")
Je ne m'y connais pas trop en chiens, je croyais (naïf que je suis) qu'on parlait ici d'êtres humains.

Moi c'est votre inculture qui me fait peur, vous aurait-on cryogénisée au 19ème siècle?

Puisque ce sont les articles wikipédia qui semble faire foi dans ce débat je vous copie quelques lignes issues du wikitionaire:

racisme, masculin

1. Conviction qu?on peut catégoriser les êtres humains en une série de races en se basant sur des critères physiques scientifiques, surtout quand cela s?accompagne d?une hiérarchisation, consciente ou inconsciente, entre ces races. .
 • Le racisme est une théorie biologiquement sans fondement au stade où est parvenue l'espèce humaine, mais dont on comprend la généralisation par la nécessité, à tous les niveaux d?organisation, de la défense des structures périmées. ? ? (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976)

Ou encore:
"...depuis la seconde moitié du XXe siècle, les effets du système de perception raciste perdurent en dépit du rejet unanime de la pertinence du concept de race par la communauté scientifique."

"l'espèce humaine, qui est divisée en quatre races principales"
On a bien dit, "biologiquement sans fondement" et "rejet unanime par la communauté scientifique" je me doute que vous êtes allé à l'école à une époque ou cette théorie était présentée comme vraie, je vous invite à vous renseigner sur l'état de la recherche dans ce domaine.

Par exemple en lisant attentivement cet article:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Racisme
ou il est très bien expliqué la différence entre le concept de "race" en biologie et la classification que vous avez décrite plus haut.

J'espère que vous prendrez le temps de le lire.


"Pour ce qui est de la nation, je me dispenserai de vous informer, puisque cela a déjà été fait si bien."

Ha ben, si ce que j'ai lu est la seule argumentation à votre disposition, vous êtes une bien piètre nationaliste, en tous cas vous n'êtes pas prêt de faire un adepte de plus.

Je retourne respirer à plein poumons, puisque j'ai la chance que mon intelligence ne m'étouffe pas...

Réponse , message Le 17 mai 2010 à 14:21

@Kaa
wikipedia n'est pas ma bible, mon ou ma cher(e)!

Vous pouvez croire le langage dit "politiquement correct" des mondialismes qui veulent supprimer peuples et nations, c'est votre droit!

Comme disait un certain Rothschild dans les années 7o, "ce qu'il faut supprimer en premier lieu, c'est la nation".

Ces gens là, se considérant comme "élus" n'attachent aucune importance aux autres peuples. Jehova leur a donné la terre entière, et nous sommes sensés devenir leurs esclaves. Nous le sommes d'ailleurs déjà.

Je suis fière d'appartenir à la race indo-européenne blanche. Et si j'étais asiatique j'en serais de même fière, tout comme si j'étais africaine j'en serais également fière. Et dans chacune de ces circonstances particulières, je chercherais par tous les moyens à préserver ma race, ma culture, mon mode de vie, mon pays natal!

Et puis comme je crois avec conviction que nous vivons à bien des reprises, en tant qu'esprit éternel revêtu d'un corps humain, sur cette planète, je sais que nous ne nous incarnons pas toujours dans la même race. J'ai moi-même des souvenirs d'Asie et bien des affinités avec les asiatiques.

Simplement, dans cette vie là, j'appartiens à cette race là, et je fais avec!

Racisme n'est pas toujours synomyme de haine! Mais l'autre soir, au débat, j'ai perçu un racisme haineux contre les suisses blancs de la part de certains intervenants africains!

Réponse Kaa, 461 messages Le 17 mai 2010 à 15:53

@Anonyme ("")
"Vous pouvez croire le langage dit "politiquement correct""
Vous n'avez pas lu l'article (richement référencé si vous n'aimez pas wikipedia), ça me déçoit. Il y est aussi question de politiquement correct, que je considère comme une grave hypocrisie (compte tenu du pourcentage élevé de la population qui, comme vous, croit encore aux théorie de hiérarchie des "races") et qui en tous cas ne dessers pas la cause de la lute contre le racisme.

Donc vous pensez que tous les scientifiques contemporains sont des imbéciles? C'est bien prétentieux, quelle recherche avez vous faite pour contredire à vous toute seule leur résultats?

"Et dans chacune de ces circonstances particulières, je chercherais par tous les moyens à préserver ma race, ma culture, mon mode de vie, mon pays natal"
Quel endoctrinement! Et tout ça pour quoi? c'est quoi votre but en faisant ça?

"Je suis fière d'appartenir à la race indo-européenne blanche. " comment faites vous pour déterminer avec précision qui en fait, ou non, partie? Avec quel moyen? (J'ai bien dit avec précision)
Moi par contre, je ne suis fier que de ce que j'ai accompli, pas de ce qui m'est donné en naissant, ce qui ne m'empêche pas d'être heureux d'être suisse (heureux, pas fier, une petite nuance).

Ce n'est pas à moi de juger vos croyances en matière de réincarnation, mais je répète que votre notion de race est une pure construction sociale, inventée par des être humains il y n'y a pas si longtemps et qui malheureusement à la peau dure.

"Mais l'autre soir, au débat, j'ai perçu un racisme haineux contre les suisses blancs de la part de certains intervenants africains! "
Ben ouais, le racisme s'est répandu partout, (peut être que c'est venu en Afrique en multipack avec le capitalisme et le christianisme).
Contrairement à ce que vous pourriez croire je ne défend pas les africains contre vous, je ne suis pas un supporter de l'équipe adverse, je dis qu'il pourrais ne pas avoir d'équipes, ce n'est pas une fatalité physique...

Réponse myri, 236 messages Le 17 mai 2010 à 21:58

@KaaMais il m'est proprement hallucinant de lire que vous êtes le deuxième ici à parler de "race humaine" comme d'une réalité physique

@saladerougeBlabla mon ressenti vient d'ailleurs... Je me sens universelle


Vous avez tellement peur d?utiliser le mot « race » ou « identité » - en faisant toute suite le rapprochement avec le terme : « racisme » que vous préférez rester dans le déni en affirmant que les races n?existent pas !

Bien, pour ne pas vous effrayer je vais remplacer le terme : « race » par « genre humain» qu?on peut regrouper selon les zones géographiques d?où il est issu.

Francois Lebas (Directeur de recherche de l'INRA) propose la définition suivante : ..."au sein d'une espèce, une race est généralement considérée comme une collection d'individus ayant en commun un certain nombre de caractères morphologiques et physiologiques qu'ils perpétuent lorsqu'ils se reproduisent entre eux..."

La diversité génétique du gendre humaine existe, (que vous voulez ou pas)?.et elle doit être considérée comme une richesse. Et le terme « la race humaine » ne doit pas être confondu avec le mot « racisme » - au contraire, considérez la différence entre les humains comme une évidence enrichissante... et c?est justement parce que nous sommes différents qu?il est nécessaire de nous proclamer égaux !

Réponse Kaa, 461 messages Le 18 mai 2010 à 14:54

@myri
"La diversité génétique du genre humaine existe" je n'ai nullement dit le contraire, simplement j'ai utilisé le terme de "phénotypes"

Ce que je dis c'est que la classification en groupes, en "races" comme c'est dit plus haut (et donc la hiérarchisation inévitable qui va avec, même faussement bienveillante du genre: "les noirs on le rythme dans la peau") est une construction sociale, apprise au travers de notre éducation et maintenue en vie par notre société actuelle.

J'avoue que j'ai oublié de mettre un "s" à race, "la race humaine" à du sens, séparée des autres races animales.

Il y a un époque ou on pensait que les petits étaient des traitres, qu'on pouvais repérer un juif en faisant des mesures des dimensions de son visage (des médecins très sérieux on dit ça!) Pour les "races" c'est aussi des ethnologue ou des scientifique qui on formulé cette théorie. On a arrêté de faire des saignées pour soigner les gens mais on continue de croire les théorie raciste (dans le sens de la définition que j'ai copiée plu haut) peut être que c'est parce que ça flatte l'ego de certains et que ça justifie bien des injustices...

En fait même l'idée de regrouper les gens comme des "petits" et des non-"petits" est impossible puisqu'il faudrait alors déterminer un grandeur limite. C'est pareil, qui fixe la couleur limite entre "indo-européens blanc" (je cite shin) et les autres "indo-européens"??

"considérez la différence entre les humains comme une évidence enrichissante... et c'est justement parce que nous sommes différents qu'il est nécessaire de nous proclamer égaux"
Je suis d'accord! la différence entre les humains (cet à dire entre les individus) est une grande richesse, c'est pourquoi vouloir réduire ces différence en faisant des groupes artificiels est une perte terrible de cette richesse (en plus d'être la cause de la majorité des conflits actuels).

Quand M. Lebas je respecte son travail sur les lapins, shin a aussi parlé de chiens plus haut, je parle ici exclusivement d'êtres humains. S'il vous plait, pour ce qui concerne les humains, lisez les ouvrages des historiens, sociologues, etc pas des zoologues!

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 18 mai 2010 à 17:12

myri,

Etes-vous certaine que la peur motive mon propos ?
Est-ce qu'elle ne serait pas plutôt à la source de votre haine ?

Réponse myri, 236 messages Le 18 mai 2010 à 19:57

@saladerouge

Etes-vous certaine que la peur motive mon propos ?
Est-ce qu'elle ne serait pas plutôt à la source de votre haine ?

Pour pouvoir parler de "ma haine" faut peut-être me donner des exemples et coller mes propos que vous les considérez comme haineuses...

Réponse myri, 236 messages Le 18 mai 2010 à 20:22


@Kaa

Quand M. Lebas je respecte son travail sur les lapins...

Non, vous faites erreur : Dr François Lebas (décédé en 2008) était chef du service pédiatrique du centre hospitalier de Calais (Il était aussi Directeur honorifique de recherche de l'INRA)

Dr François Lebas était président de l'association humanitaire très connue : Misola. Loin du monde des lapins, il a consacré toute sa vie aux autres !

Le projet Misola est un projet de santé publique, qui a pour objectif de contribuer à lutter contre la malnutrition dans les pays tropicaux en particulier africains, en lien avec les structures de santé des pays.Il se concrétise par la fabrication d?une farine diététique infantile conçue pour préparer des bouillies amylasées de haute valeur protéino-énergétique. Actuellement, le projet Misola est actif au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Bénin.

Réponse Kaa, 461 messages Le 19 mai 2010 à 11:12

@myri
Bien, je m'abstiendrais de parler de quelqu'un que je ne connais pas. De ce que j'ai trouvé, il avait un homonyme, directeur de recherche à l'INRA, qui à étudié le lait de lapine... (Notons que dans INRA il y a "agriculture", pas "science sociale").

Je pense que cette citation est sortie de son contexte, en tous cas je ne suis pas d'accord avec ce qu'il en ressort. Dommage qu'on ne puisse plus en disserter avec lui, il avait l'air d'un type bien.

Avec tout le respect que j'ai pour les personnes qui, à l'inverse de versin, pensent qu'il y a des êtres humains doués d'intelligence qui habitent au sud du Sahara, je pense qu'on peut être actif dans l'humanitaire et être "raciste" (attention, au sens que je décrivais plus haut, c-à-d adepte d'un tri des humains sur des bases d?apparences) ce n'est pas du tout incompatible. Mais ce monsieur est décrit comme "anticolonialiste" c'est déjà ça et ça force le respect de la part d'un médecin français.

Réponse Kaa, 461 messages Le 19 mai 2010 à 15:00

Réponse versinget, 2101 messages Le 20 mai 2010 à 12:35

@Kaa

"pour les personnes qui, à l'inverse de versin, pensent qu'il y a des êtres humains doués d'intelligence qui habitent au sud du Sahara"

Efforcez-vous de penser tout seul à ce que vous écrivez avant de penser à la place des autres!

Mais peut-être en avez-vous peur et ne pouvez pas vous passer de commentaires fleuris et sahariens sur la grande intelligence de votre prose ?

Attention: la provoc ne fonctionne pas à tous les coups et peut lasser définitivement!

Réponse versinget, 2101 messages Le 20 mai 2010 à 12:51

@Kaa
Allez, pour vous occuper un peu, voici un sujet de dissertation qui devrait vous plaire:

Le racisme se pratique aussi à plat ventre

Note: ne négligez pas la nuance entre le "plat ventre" et le "ventre plat", si vous désirez nous vendre votre plat à prix raisonnable!

Réponse versinget, 2101 messages Le 20 mai 2010 à 13:23

@Kaa
Tiens tiens, puis je vous tiens, Tintin au ni gère uranium...

Heum, je constate que votre assuidité visuelle a déjà tout compris du pourquoi on s'attaque enfin aux Roux.

Mais pourquoi nous cachez-vous pourquoi on ne s'attaque plus aux Rousses?

Au fait - je sais c'est très indiscret- mais à quel âge avez-vous, vous et/ou votre géniteur, abandonné le Rwanda et/ou l'Afrique à son triste sort ?

Parce que vous devriez savoir que les Rousses, par ici, on les a déjà toutes noyées dans le Lac (du même nom)!

Réponse Kaa, 461 messages Le 20 mai 2010 à 18:44

@versinget
"Efforcez-vous de penser tout seul à ce que vous écrivez avant de penser à la place des autres!"

Vous avez raison j'aurais du mettre "qui écrivent" et pas "qui pensent" au sens stricte je ne sais pas ce que vous pensez je ne peux que vous lire et c'est déjà suffisamment effrayant.

"Attention: la provoc ne fonctionne pas à tous les coups et peut lasser définitivement! "

Elle à fonctionner cette foi puisque vous êtes venu me répondre. Et si vous vous lassiez, ma fois, je crois que je ne serais pas triste longtemps.

Je ne suis pas prêt d'abandonner l'Afrique à son triste sort (triste sort dont nous somme responsables, quotidiennement, donc capables de l'améliorer).

Mais je crois que pour répondre à votre question indiscrète il va falloir vous dire que, par mon apparence, vous me classeriez parmi ceux que vous dites avoir "inventé la roue, la chimie, la physique, etc" et domestiqué le cheval bien sûr.

Ne perdez pas votre grand chapeau à col et je crois que votre petit "masque africain" sur votre cheminée est de travers.

Réponse saladerouge, 3922 messages Le 22 mai 2010 à 8:27

Petite dissertation avant grande désertion....

Je me souviens de cette charmant collègue, une femme magnifique, d'une beauté rarement égalée, seul sa petit taille l'empêche d'être un mannequin envié de tous.... Qui m'invite à partager son repas de midi avec ses amis...

Les amis, des hommes les yeux écarquillés devant pareille beauté, tenait un discours des plus déconcertant :

- Des comme ça, ils peuvent nous en envoyer, on les échanges avec leurs hommes...

La charmante femme est érythréennes...

Je me suis fâchée et je n'ai plus diner avec ses amis, je me suis aussi permis de lui signifier que l'amour dont elle avait tant besoin ne ressemblait pas à ce qu'elle avait trouvé....

Et oui le racisme peut se vivre sur le ventre, dans le pantalon quand le cerveau n'est qu'une pistache...

Certains sont tombés du vélo, hein !!!!

Nouvelle réponse à "est-ce que c'est la pointe d'un iceberg qui cache un glaçon profond et inquiétant"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Asile: la Suisse trop attractive?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.