Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 26 janvier 2010 à 22:30

anonymous icon SMS jojo29, 131 messages Le 25 janvier 2010 à 23:15

La droite n'a comme réponse que des discours mais refuse d'agir
28 réponses, dernière le 12 février 2010 à 14:53

anonymous icon Réponse Dollarix, 4 messages Le 26 janvier 2010 à 22:59

C'est bien connu que la gauche agit, la preuve : chaque fois qu'elle arrive au pouvoir, elle le perd l'élection suivante, car les socialistes ne foutent rien....

La droite a fait la Suisse moderne et agit justement au lieu de proposer des régulations supplémentaires qui précipiteront la prochaine crise !

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 27 janvier 2010 à 0:24

J'habite Neuchâtel et comme tout le pays notre canton a été gouverné par la droite depuis toujours !!!

Mais en 2004 surprise la gauche remporte les élections et pendant les 4 ans de législature nos finances sont restés dans les chiffres noirs. C'est la première fois depuis plus de 20 ans que les comptes sont positifs !!! et 4 ans plus tard la gauche a encore renforcé sa présence au conseil législatifs

Ceci est un exemple mais cela prouve que votre remarque est infondée

Réponse AB, 4949 messages Le 27 janvier 2010 à 10:55

@jojo29:

Sauf qu'entre 2004 et 2008, c'était le boom économique, et notamment dans l'horlogerie, à Neuchâtel.... Bizarre que vous ne mentionniez pas cela lorsque vous ventez les "mérites" de la gauche...

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 28 janvier 2010 à 15:07

Bizarre que vous ne mentionniez pas cela lorsque vous ventez les "mérites" de la gauche...

-> Et bizarre que vous ne mentionnez pas que des cantons gouverné par la droite pendant la même période étaient EUX dans les chiffres rouges!

La gauche "gère mieux" que la droite dans tous les cantons où elle agit. Ces vieilles remarques d'une gauche "dépensière" ou "taxatrice" est finie! Actuellement la droite promet des baisses d'impôts, les masses moyennes n'y ont jamais droit car c'est toujours une élites fortunée qui a droit à ces baisses d'impôts puis pour combler les trous, la droite augmente ou invente des nouvelles taxes pour récupérer l'argent perdu en cadeaux fiscaux aux + riches! C'est ça la politique de droite ces derniers temps, ça vaut aussi bien pour la Suisse que pour Sarkozi ou Berlusconni, etc...
Maintenant pourquoi Lüscher & Co ne veulent pas que les banques se divisent et séparent les secteurs à risques (banque casino) de la banque traditionnelle?
C'est ça la vraie question!
La base du capitalisme c'est que celui qui se plante dans l'économie "privée" fasse faillite! Mais actuellement on a en face de nous des banques dite: "TROP GROSSE pour disparaître" et dès lors c'est l'état qui doit les sauver sinon le pays part en banqueroute complète comme l'Islande (le cas de la Suisse serait au minimum 100x pire car pour l'Islande on parle d'une seule banque qui a fait faillite laissant pour 4 milliards de dette "seulement" à rembourser sur 20 ans aux contribuables Islandais, ce qui fait ~15'000 Euro par habitants, bébés et vieillards compris)
Imaginez la dette par habitant si UBS et/ou CS faisait faillite????
Donc avec ces banques "trop grosse pour disparaître" les règles élémentaires du CAPITALISME n'existe plus du moment qu'elles peuvent faire n'importe quoi comme connerie, l'état les refinanceront de toute façon! Les 6 milliards prêté à UBS ont été remboursé, on est d'accords mais les presques 40 milliards d'ctifs toxiques que la BNS ont récupéré, là de ce côté ont peut déjà affirmer qu'une très grande partie seront perdus à jamais, et ça c'est aussi l'argent du contribuable!!!!

Alors si les banques veulent continuer à jouer "aux casinos", qu'elles le fassent avec l'argent de leurs traders et des riches fortunés qui veulent "placer risqué", qu'elles créent des filliales indépendantes comme ça, à la prochaine crise, elles partiront en faillites sans que les épargnes individuelles et l'économie réelle ne soient directement touché! Car il est évident qu'une prochaine crise, une prochaine bulle spéculative n'arrive prochainement.

- Actuellement la BNS prête de l'argent presque gratuitement aux banques privées.
- Les banques privées les reprêtent avec quelques % d'intérêts supplémentaires.
- Quand la crise sera jugulée, pour éviter l'inflation et/ou la déflation, la BNS sera dans l'obligation de remonter ses taux directeurs et alors que se passera-t-il?

Ben il se passera la même chose que l'affaire des Subprimes aux USA... La FED avait prêté de l'argent à un taux très bas (dans le cas des Subprimes=immobiliers) et quand la FED a été obligé de remonter ses taux directeurs, la bulle spéculative a explosé face aux millions de gens qui n'arrivaient plus à payer leurs traites et qui ont vu le prix de leurs habitations fortement baisser étant donné que tous ceux qui étaient dans le même cas vendaient eux aussi leurs maisons.
Il est fort à parier que l'on se dirige fortement dans la même direction actuellement et qu'une ou plusieurs bulle spéculatives éclateront quand les taux remonteront!
A méditer!

Abe

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 28 janvier 2010 à 23:48

entièrement d'accord avec Jocauss

Nous vivons une période incroyable où l'Etat est gouverné par l'économie!!!

Saviez vous que les partis de droite sont financièrement soutenu par les banques. Celles-ci analyse les votes au parlement du Parti néoLiberal-Radical(PLR), démocrate chrétien(PDC) et démocrate du centre(UDC)et module ses dons en fonction de ces votes!!!
Cela signifie que si les députés de droite votent conformément au mot d'ordre de la Banque le parti a droit à un bon point qui lui rapporte de l'argent...
----> si vous votez comme la banque veut, elle vous donne de l'argent.
Si ça ce n'est pas de la corruption!!!

L'année passée on a observée une génuflexion de l'Etat face à l'UBS avec la bénédiction des partis de droite... les partis de droite remboursent la banque avec l'argent des suisse

Et permettez moi une remarque: un gouvernement de gauche n'aurait jamais perdu 2 milliard dans l'affaire Swissair car ils auraient recapitalisé l'entreprise plutôt que de faire un don à fond perdu...

Réponse Larry, 12074 messages Le 29 janvier 2010 à 12:09

@jojo29
un gouvernement de gauche n'aurait jamais perdu 2 milliard dans l'affaire Swissair

Faut-il rappeler que le PS a voté l'aide à Swissair (à fond perdu)?

@jojo29
ils auraient recapitalisé l'entreprise plutôt que de faire un don à fond perdu

Ça n'aurait strictement rien changé, l'argent aurait été utilisé pour maintenir en l'air des avions pratiquement vides. Et après ces mêmes milieux prétendent se soucier d'écologie. Et le pire: il y a des nigauds comme vous et Jocuauss pour le croire...

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 30 janvier 2010 à 11:46

Larry vous racontez absolument n'importe quoi... je m'excuse

Premièrement je ne me souviens plus de l'attitude à l'époque du parti socialiste de cette affaire mais il est évident que si c'était la gauche qui avait menée ce dossier elle aurait préférée la nationalisation plutôt qu'une subvention à fonds perdu... la nationalisation fait parti de l'idéologie de gauche!!!

Ensuite pour bien bien comprendre il faut expliquer le contexte et la chronologie:

On avait une entreprise, Swissair qui ne pouvait plus payer les facture qu'elle avait.
Le gouvernement, le parlement ont décidé de sauvez cette entreprise mais comment ???
Une recapitalisation ??? non car le dogme libéral, interdit que l'Etat soit majoritaire dans une entreprise, on ne pouvait pas imaginer ça. Une entreprise d'aviation publique existe dans beaucoup de pays mais en Suisse c'était inimaginable !!!
Donc pour ne pas être majoritaire L'Etat a injecté 600 millions dans le capital de l'entreprise et pour les 1.4 milliards restant on a fait une subvention à fonds
perdu
Lorsque les problèmes ont empirés Swissair a été revendu à Luftansa et au lieux de récupéré 80% de l'argent investi on en a récupéré seulement 30% justement à cause de la manière dont on a subventionné cette entreprise.

Et ça c'est le prix d'un dogme et moi je ne suis plus d'accord de payer pour réaliser les petit fantasme de cette droite NEOlibéral

avatar de Jocauss Réponse Jocauss, 6680 messages Le 30 janvier 2010 à 16:35

"Cela signifie que si les députés de droite votent conformément au mot d'ordre de la Banque le parti a droit à un bon point qui lui rapporte de l'argent...
----> si vous votez comme la banque veut, elle vous donne de l'argent.
Si ça ce n'est pas de la corruption!!!"

-> Le mot "corruption" est taboo en Suisse! Ils (les politiciens de droite) préfèrent le terme: agir en faveur des lobbys zé conseils d'administration qui les "paient légalement"! Ce qui n'empêche pas les gens qui dénoncent ces états de faits à les comparer à des "piteuses marionnettes vendues aux élites financières", bref des gens qui n'ont aucune peine à s'agenouiller afin de pratiquer la turlutte boursière ou à se retourner pour recevoir la vaseline auto-régulatrice de la main invisible qui régule leurs après-ma(r)ché.

Abe

Réponse Larry, 12074 messages Le 1 février 2010 à 12:56

je ne me souviens plus de l'attitude à l'époque du parti socialiste de cette affaire

Vous avez la mémoire fort sélective, en effet, c'est le moins qu'on puisse dire. Il n'y a pas que l'attitude du PS dont vous ne vous souvenez pas, c'est bien toute l'affaire que vous réécrivez à votre façon, de manière totalement fantaisiste.

il est évident que si c'était la gauche qui avait menée ce dossier elle aurait préférée la nationalisation plutôt qu'une subvention à fonds perdu

Faux, le PS n'a pas revendiqué la nationalisation (qui aurait bien évidemment été encore pire comme solution).

la nationalisation fait parti de l'idéologie de gauche

De l'extrême-gauche, à laquelle vous appartenez visiblement.

non car le dogme libéral, interdit que l'Etat soit majoritaire dans une entreprise

Le dogme libéral interdit toute intervention dans l'économie. Il prône le laissez-faire.

 • pour ne pas être majoritaire L'Etat a injecté 600 millions dans le capital de l'entreprise et pour les 1.4 milliards restant on a fait une subvention à fonds
perdu •

Vous n'y êtes pas du tout: le payement à fonds perdus est allé à Swissair, dans le seul but de maintenir les avions en l'air, en attendant la création de Swiss.

au lieux de récupéré 80% de l'argent investi on en a récupéré seulement 30% justement à cause de la manière dont on a subventionné cette entreprise

Faux, si on a perdu de l'argent, c'est simplement parce que la valeur de l'entreprise a baissé, preuve que l'intervention fut une tragique erreur.

Réponse fugitif, 199 messages Le 1 février 2010 à 14:51

Breff c'est ceux qui prentendent en generale tout connaitre en matieres economiques qui au finale se ramasse les plus belles "Chantzees".

C'est cela le liberalisme: "l'etat n'est necessaire que pour payer l'addition quand cela merde".

Et comme le dit une chanson de Renaud Sechand:" le jour ou les cons ne seront plus a droite, il y a bien des chances qu'il vote a gauche...mon Beauf.."

Réponse Larry, 12074 messages Le 1 février 2010 à 17:55

@fugitif
C'est cela le liberalisme: "l'etat n'est necessaire que pour payer l'addition quand cela merde".

Merci d'exposer une fois de plus votre ignorance à ce propos.

@fugitif
le jour ou les cons ne seront plus a droite, il y a bien des chances qu'il vote a gauche...mon Beauf

C'est donc vous le "beauf", si j'ai bien compris?

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 1 février 2010 à 20:18

Larry vous êtes manifestement un néoliberal et il est difficile de rattraper toute les bétises que vous dîtes... Sachez que pour moi, cette affaire Swissair m'est passée totalement dessus... je n'en avais rien à faire. C'est lorsque que j'ai vu la facture que j'ai commencé à m'intéresser à ce désastre néolibéral

"la nationalisation fait parti de l'idéologie de gauche

De l'extrême-gauche, à laquelle vous appartenez visiblement."

Allez expliquer ça à Sarkozy qui a partiellement nationalisé les banques. C'est loin d'être un homme d'extrême-gauche mais il est clair que lorsqu'on est un ultralibéral tout le monde est à l'extrême-gauche...

Vous pouvez raconter toutes les bêtises que vous voulez c'est un fait démontré depuis longtemps qu'une nationalisation aurait permis de rattrapé au moins 80 % de l'argent public mis au départ...

"... preuve que l'intervention fut une tragique erreur."
cela veut-il dire que vous critiquer aussi l'interventionnisme dans le sauvetage de l'UBS.


Le libéralisme à provoqué la crise c'est aussi un fait!!! en prônant le laissez-faire on a permis à des banques d'acheté n'importe quoi à n'importe quelle hauteur sans que celle-ci ait les réserves pour amortir les éventuelles pertes

Le libéralisme prône le laisser-faire... depuis presque 20 ans on nous explique presque sans relâche au point de nous faire passer pour des imbéciles que la main invisible du marché va tout régler, qu'elle va mener l'économie vers des cieux plus sereins... la main invisible du marché s'est tournée et maintenant se tend vers l'Etat. Le Libéralisme ne fonctionne pas, il sert les plus riches c'est tout!!!

C'est la sociale-démocratie pratiquée dans les pays nordiques que je défends et qui devrait être un exemple pour tous !

Je ne défends pas l'extrême gauche comme vous dîtes di bien avec une naïveté de la politique économique débordante

Réponse Larry, 12074 messages Le 2 février 2010 à 1:29

Note au webmaster: je renvoye cette réponse, car il semble y avoir eu un problème. Prière de ne pas publier l'intervention à double.

@jojo29
vous êtes manifestement un néoliberal

Faux, je défends le libéralisme classique.

@jojo29
Allez expliquer ça à Sarkozy qui a partiellement nationalisé les banques.

Ces nationalisations sont censées être temporaires, pas définitives, et ont pour seul but de sauver les banques.

@jojo29
C'est loin d'être un homme d'extrême-gauche

C'est un interventionniste, aucun doute à ce sujet.

@jojo29
c'est un fait démontré depuis longtemps qu'une nationalisation aurait permis de rattrapé au moins 80 % de l'argent public mis au départ

Une pure foutaise, oui. On ne crée pas une nouvelle entreprise en un jour, donc à partir du moment où on veut créer une nouvelle entreprise et qu'on ne veut pas garder les avions au sol, des payement à fonds perdus sont inévitables.

@jojo29
cela veut-il dire que vous critiquer aussi l'interventionnisme dans le sauvetage de l'UBS

Absolument.

@jojo29
depuis presque 20 ans on nous explique presque sans relâche au point de nous faire passer pour des imbéciles que la main invisible du marché va tout régler, qu'elle va mener l'économie vers des cieux plus sereins...

L'allégorie de la main invisible émane d'Adam Smith, soit du 18e s.

@jojo29
la main invisible du marché s'est tournée et maintenant se tend vers l'Etat

La main invisible du marché est au contraire ligotée depuis des lustres.

@jojo29
Le Libéralisme ne fonctionne pas

C'est donc l'interventionnisme qui ne fonctionne pas.

@jojo29
C'est la sociale-démocratie pratiquée dans les pays nordiques que je défends

Non, vous vous défendez les nationalisations, ça c'est le modèle soviétique. Les pays nordiques ont eux libéralisé leurs marchés postaux et de l'électricité.

@jojo29
Je ne défends pas l'extrême gauche

Hélas si.

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 2 février 2010 à 11:54

"Ces nationalisations sont censées être temporaires, pas définitives, et ont pour seul but de sauver les banques."

Je n'ai jamais dis qu'il fallait nationaliser toutes l'économie définitivement. Je dis simplement que lorsque l'Etat sauve une entreprise, il doit en prendre en partie le contrôle et récupérer son argent plus tard par la revente d'action. Même les américains l'ont compris, même Bush l'a compris mais en Suisse on a toujours pas compris ça et on donne de l'argent à fond perdu en prenant les plus grands risques...

Moi je défends l'interventionnisme en cas de crise c'est l'interventionnisme qui nous a permis de sortir de la crise de 1930. Une crise qui semblait durable jusqu'à l'intervention de l'Etat aux Etat-unis

"cela veut-il dire que vous critiquer aussi l'interventionnisme dans le sauvetage de l'UBS

Absolument."

Dans le cas d'un non-sauvetage de la finance tout le système se serait écroulé... Selon le conseil fédéral la faillites de l'UBS aurait coûté 300 milliards de franc suisse... mais c'est bien... vous êtes un libéral jusqu'au bout... Le problème c'est qu'en soutenant le libéralisme jusqu'à la fin le système s'effondre...

"L'allégorie de la main invisible émane d'Adam Smith, soit du 18e s."

oui évidemment mais ça fait 20 ans que le libéralisme se durcit et qu'on utilise cette allégorie qui manifestement ne fonctionne pas...

"Le Libéralisme ne fonctionne pas

C'est donc l'interventionnisme qui ne fonctionne pas"
l'interventionnisme comme je l'ai dit plus haut nous a sorti de la crise de 1930... alors que depuis 20 ans on pratique l'ultra libéralisme et on constate un accroissement des inégalité, des crises , des désastres écologiques...

"Je ne défends pas l'extrême gauche

Hélas si."

la nationalisation partiel et temporaire n'est pas de l'extrémisme de gauche

Réponse fugitif, 199 messages Le 2 février 2010 à 12:56

@ larry

Merci d'exposer une fois de plus votre ignorance à ce propos.

Au royaume des aveugles, le myope est le roi... votre majeste...lol

C'est donc vous le "beauf", si j'ai bien compris?

Il n'y a pas qu'en economie que vous presentez certaines lacunes et carrences on dirait.
Allez, je vais quand meme vous aider un peu... Il est physiquement impossible que je soye mon propre "beau frere". Et, secondo (cela a titre d'information aux autres intervenants du forum) ...Non larry n'est pas mon beau fere, ce qui soit disant passant, est une chance pour ma soeur en premier lieux. lol

Réponse Larry, 12074 messages Le 2 février 2010 à 13:55

Je n'ai jamais dis qu'il fallait nationaliser toutes l'économie définitivement.

Vous aviez jusque-là préconisé "les nationalisations", sans autre précision.

Même les américains l'ont compris, même Bush l'a compris

Faux, ils n'ont pas réellement nationalisé et n'ont pas récupéré ce qu'ils ont payé. Les actionnaires ne sont pas passés à la caisse comme ils auraient dû, le gouvernement US a sauvé la mise à ceux qui sont comme par hasard aussi les principaux sponsors électoraux.

en Suisse on a toujours pas compris ça et on donne de l'argent à fond perdu

Faux, il n'y a pas eu de don à fonds perdu dans le cas d'UBS, vous êtes une fois de plus à côté de la plaque.

c'est l'interventionnisme qui nous a permis de sortir de la crise de 1930

Pure fable keynésienne: c'est l'interventionnisme monétaire de la Fed qui est à l'origine de la crise, tant à l'époque qu'aujourd'hui. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard que l'histoire se répète, quand des nigauds comme vous continuent à gober n'importe quoi.

Une crise qui semblait durable jusqu'à l'intervention de l'Etat aux Etat-unis

Faux, c'est l'intervention de l'État qui a prolongé la crise, en particulier les mesures protectionnistes, qui ont aussi favorisé le déclenchement de la guerre (le nationalisme économique favorise et précède toujours le nationalisme militaire). A contrario, la crise de 1920, plus personne n'en parle, car l'État n'est pas intervenu et elle n'a pas duré plus de 18 mois.

Dans le cas d'un non-sauvetage de la finance tout le système se serait écroulé...

C'est une pure spéculation. Et même si c'est vrai, un pays aussi riche que la CH est parfaitement capable d'absorber un tel choc. La vérité est que l'intervention n'a fait qu'empirer les choses, elle n'a rien solutionné du tout, même la BNS l'a admis.

la faillites de l'UBS aurait coûté 300 milliards de franc suisse

Au niveau mondial, pour la CH, le montant est nettement inférieur. En outre, le chiffre est là aussi totalement spéculatif. Les conséquences de l'interventions seront encore bien pires.

en soutenant le libéralisme jusqu'à la fin le système s'effondre

Faux, si on est libéral dès le départ, il n'y a pas de crise du tout, en tout cas pas de mégacrise telle que celle-ci.

ça fait 20 ans que le libéralisme se durcit

Faux, c'est simplement une autre forme d'interventionnisme, mais pas du libéralisme. Les impôts continuent d'augmenter, idem pour les dépenses de l'État, la réglementation, etc. On est à des années-lumières du laissez-faire pratiqué au 19e s.

Réponse Larry, 12074 messages Le 2 février 2010 à 18:07

Au royaume des aveugles, le myope est le roi...

Ce nêst pas une question de vision, mais de pur raisonnement logique.

Il est physiquement impossible que je soye mon propre "beau frere".

Comme saurais-je que c'est le vôtre?

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 2 février 2010 à 21:28

Dans le cas de l'UBS nous avons 20 milliard d'actif toxic dont nous n'arrivons pas à nous débarrasser et qui peut-être vaudront moins au final...

J'en ai vraiment marre d'entendre toutes ces bêtises. Vous êtes de mauvaise foi on pourrait parler de négationnisme lorsque j'entends dire que l'interventionisme n'a pas sauvé l'économie en 1930. Je me souviens que lorsque j'était au lycée il était écrit dans mes livre d'histoire un long plaidoyer de l'interventionisme qui aurait permis de redresser l'économie... si vous remettez en cause l'évidence même je ne vois pas pourquoi je continuerais à vous parler...

" "Dans le cas d'un non-sauvetage de la finance tout le système se serait écroulé..."

C'est une pure spéculation. Et même si c'est vrai, un pays aussi riche que la CH est parfaitement capable d'absorber un tel choc. La vérité est que l'intervention n'a fait qu'empirer les choses"

Encore une fois c'est de la mauvaise foi. Vous êtes tellement endoctriné dans le dogme du libéralisme que vous n'osez pas admettre la vérité... vous réinventez la réalité... Une faillite du système financier aurait été la fin du capitalisme vous le savez très bien...

Un petit dernier argument le pays dans lequel l'IDH (Indice de développement humain) est le plus élevé est la Norvège... c'est un pays social-démocrate diriger par la gauche qui réussi le mieux... Les USA ou le pays du libéralisme par excellence n'arrivent que 13ème

C'est la dernière fois que j'écris ici car vous êtes quelqu'un de mauvaise foi qui veut avant tout réécrire la vérité pour se donner raison...

Réponse Larry, 12074 messages Le 3 février 2010 à 12:12

Dans le cas de l'UBS nous avons 20 milliard d'actif toxic dont nous n'arrivons pas à nous débarrasser

L'UBS a proposé de les racheter, c'est la BNS qui refuse.

J'en ai vraiment marre d'entendre toutes ces bêtises.

Parce que vous croyez que ça me fait plaisir de lire les vôtres?

Vous êtes de mauvaise foi

Accusation gratuite dépourvue de tout fondement.

on pourrait parler de négationnisme lorsque j'entends dire que l'interventionisme n'a pas sauvé l'économie en 1930

Autrement dit, quand on défend une autre opinion que vous ou celle de l'État, on est négationniste? Vous êtes bel et bien un totalitaire.

lorsque j'était au lycée il était écrit dans mes livre d'histoire un long plaidoyer de l'interventionisme qui aurait permis de redresser l'économie

Illustration parfaite de la propagande mensongère dispensée par l'appareil éducationnel étatique. Merci pour votre précieux témoignage.

si vous remettez en cause l'évidence même

Si pour vous la propagande mensongère étatique est "une évidence", cela en dit très long sur votre sens critique et c'est hélas très inquiétant.

Encore une fois c'est de la mauvaise foi.

Pas du tout, je suis tout ce qu'il y a de plus sincère.

Vous êtes tellement endoctriné dans le dogme du libéralisme

C'est vous qui êtes totalement endoctriné par la propagande étatiste et qui la regurgitez de manière totalement aveugle, tel un fanatique.

vous n'osez pas admettre la vérité... vous réinventez la réalité...

C'est vous qui ne voulez pas reconnaître ce qui s'oppose à votre vision simpliste des choses.

Une faillite du système financier aurait été la fin du capitalisme

Le capitalisme a été aboli depuis bien longtemps déjà, nous sommes dans un système interventionniste.

c'est un pays social-démocrate diriger par la gauche qui réussi le mieux...

Grâce aux revenus du pétrole et malgré la politique interventionniste. Grâce aussi au moteur US de l'économie mondiale: la N est un pays d'exportation et profite de la croissance des autres pays.

Les USA ou le pays du libéralisme par excellence

C'est loin d'être un pays intégralement libéral, il est même plus interventionniste au niveau de la politique monétaire et bancaire. Et c'est lui le moteur de l'économie mondiale depuis la fin de la 2e guerre mondiale.

vous êtes quelqu'un de mauvaise foi qui veut avant tout réécrire la vérité pour se donner raison

Bis repetita: accusation gratuite dépourvue de tout fondement.

Réponse AB, 4949 messages Le 3 février 2010 à 16:42

@jojo29
Franchement jojo 29, vous faites pitié. Je viens de lire ce joli débat et, le moins que je puisse dire, c'est que vos connaissances historiques et économiques sont (très) faibles. Peut-être est-ce dû à votre jeunesse....

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 3 février 2010 à 20:02

si je mettais en ligne vos propos il y en a beaucoup qui rigoleraient
MDR

Réponse Larry, 12074 messages Le 4 février 2010 à 12:53

Peut-être est-ce dû à votre jeunesse....

L'ignorance n'a hélas pas d'âge. Il se peut très bien que le 29 soit son année de naissance (1929).

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 4 février 2010 à 18:38

Ecoutez je ne passe pas ma vie sur ce forum et je n'ai pas le temps de répondre à tout.

Mais étant donné que vous êtes plus intelligent que tout le monde, si intelligent que vous pouvez deviner mon âge je vais vous posez une question...

"Les conséquences de l'interventions seront encore bien pires."

Vous dîtes que le sauvetage de l'UBS est pire que de ne rien faire... pouvez-vous me trouver un économiste ou un politicien un tant soit peu sérieux qui appuis vos propos ???

Réponse Larry, 12074 messages Le 5 février 2010 à 17:54

@jojo29
pouvez-vous me trouver un économiste ou un politicien un tant soit peu sérieux qui appuis vos propos ???

Tous les économistes appartenant à l'école autrichienne.

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 7 février 2010 à 22:59

Voilà la réponse que j'attendais...

L'école de l'ultra-libéralisme

Vous n'avez trouvé personne en Suisse qui puissent appuyer vos propos. Ce que j'essaie de vous démontré c'est que à part quelques hurluberlu des montagnes voisines, la plupart des économistes et des politiciens sérieux sont d'accord pour dire que les dérégulations souhaitées provoqueraient d'autres crises et que l'interventionnisme de l'État a sauvé le système capitalisme...
Ce n'est pas en restant figé dans son dogme et en refusant d'accepter une réalité flagrante que l'on devient une personne crédible.
Ca ne sert à rien de discuter avec vous car avec toujours raison même quand vous avez tord(belle tournure de phrase non?)

Réponse Larry, 12074 messages Le 8 février 2010 à 11:04

L'école de l'ultra-libéralisme

"Dans son usage actuel, le terme d'ultralibéralisme n'est employé que de façon péjorative pour désigner une forme de libéralisme économique que le locuteur estime néfaste et condamnable. Il n'existe aucune école de pensée ni aucun groupe qui se désigne lui-même par la qualification d'ultralibéral. Il n'y a pas non plus de consensus entre les utilisateurs du terme sur une définition qui permettrait de distinguer l'« ultralibéralisme » du libéralisme.

Le terme d'ultralibéralisme est donc réfuté par certains analystes (cf. infra) et par les libéraux qui y voient une « notion [qui] n'a pas de sens rationnel, [...] un mot qui sert à désigner l'ennemi. »"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ultra-lib%C3%A9ralisme

Contrairement aux monétaristes ou keynésiens, les économistes "autrichiens" ont correctement anticipé la crise financière et économique. Un paradigment scientifique ne se juge pas à son orientation idéologique, mais à sa capacité à expliqer la réalité.

Vous n'avez trouvé personne en Suisse qui puissent appuyer vos propos.

Si, je peux vous citer Pierre Bessard. Il y en a certainement d'autres, qui ne sont pas connus et qui ne s'expriment pas publiquement.

à part quelques hurluberlu des montagnes voisines

Les économistes appartenant à l'école autrichienne ne sont pour la plupart pas autrichiens de nationalité. Vous en trouvez un peu partout dans le monde, y compris en CH.

la plupart des économistes et des politiciens sérieux

Autrement dit, ceux qui n'ont pas anticipé la crise.

les dérégulations souhaitées

Lesquelles? Par qui? Quand? Où?

et que l'interventionnisme de l'État a sauvé le système capitalisme

L'interventionnisme est une alternative au capitalisme, il ne peut donc pas le sauver, mais tout au plus le remplacer. C'est ce qu'il a fait il y a bien longtemps déjà. Ce à quoi nous assistons, c'est à toujours plus d'interventionnisme, comme l'avait prédit Ludwig von Mises.

Ce n'est pas en restant figé dans son dogme et en refusant d'accepter une réalité flagrante que l'on devient une personne crédible.

Je ne vous le fais pas dire.

belle tournure de phrase non?

Je laisserai le lecteur tiers en juger.

anonymous icon Réponse jojo29, 131 messages Le 12 février 2010 à 11:26

Si vous croyez m'apprendre quelques chose avec votre définition de l'ultra-libéralisme... Je suis parfaitement au courant que pour les ultra-libéraux ce terme est péjoratif et pour les gauchistes comme moi il est réel... Je ne crois pas qu'il soit très intéressant de se battre la-dessus...

Ma question initiale était de trouver une personne qui aurait pris des positions publiques soutenant le laissez-faire dans le cas de l'UBS... mais vous savez très bien qu'il n'y a personne qui ait oser faire ça... probablement par peur du ridicule...

Donc selon vous le capitalisme a disparut pour laisser place à de interventionnisme uniquement !!! c'est bien ce que je disais quand on est un ultra-libéraux tout le monde paraît être des totalitaires à vos yeux.

Réponse Larry, 12074 messages Le 12 février 2010 à 14:53

@jojo29
les gauchistes comme moi

Au moins, vous jouez franc jeu, c'est un bon point pour vous.

@jojo29
il n'y a personne qui ait oser faire ça

Faux:

http://www.libinst.ch/?i=staatliche-rettungsplane-sind-immer-schadlich

@jojo29
c'est bien ce que je disais quand on est un ultra-libéraux tout le monde paraît être des totalitaires à vos yeux.

L'interventionnisme n'est pas totalitaire en lui-même, par contre il mène au collectivisme, qui lui est totalitaire.

Nouvelle réponse à "SMS"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Et revoilà les bonus: n'a-t-on rien appris?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.