Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 2 février 2005 à 20:20

Les orphelinats de la honte: à quand les excuses ?

On les appelait « les enfants indignes ». On leur reprochait d'être mal nés parce qu’illégitimes, ou de vivre dans une famille monoparentale, avec un père ou une mère à problèmes.

Il était à l'époque de bon ton de les confier à des établissements ou des familles d’accueil. La société, encore exempte d'assurances sociales portait alors un regard moralise sur l'indigence. La Suisse a ainsi retiré plus de 100'000 enfants à leur famille biologique.

Elevés durement, privés de tendresse, obligés de travailler comme des adultes, beaucoup de ces enfants ont vécu un véritable cauchemar. Une pratique qui s’est perpétrée jusqu’à la fin des années soixante.

Temps Présent leur a consacré un reportage poignant, « Enfances brisées », diffusé le 6 janvier. Suite à la vive émotion suscitée par le sujet et les très nombreuses réactions qui nous sont parvenues, Infrarouge souhaite revenir sur ces destinées tragiques.

Aujourd’hui, les victimes de ces pratiques réclament la reconnaissance officielle du terrible mal qu’on leur a fait. Qu’ont à leur répondre les responsables politiques d’aujourd’hui ?

Invités: Plusieurs des témoins et des victimes de l'époque: Jeannne Cevey, Michel Penseyres, Claudine Henzy, Georges Eperon, Gilbert Martinet. Claude Pahud, fondateur de l'Ecole sociale de Lausanne, Pierre Avvanzino, historien, Geneviève Heller, historienne, Anne-Catherine Lyon, conseillère d'Etat (Vaud), cheffe du Département de la Formation et de la Jeunesse, Jean-Charles Simon, ex-conseiller national, Nicolas Betticher, chancelier du diocèse.

anonymous icon Décès de Michel Penseyres Penpen, 1 message Le 16 février 2014 à 9:07

Un grand homme c'est éteint le 6 février 2014, mon papa, Michel Penseyres.
Il a témoigné en 2005 dans l'émission de temps présent "enfances brisées"
Les anges l'attendent au paradis.
Merci Papy, pour ta gentillesse, ta bonté, ton amour.
Tu ne les verras pas les bourreaux de l'orphelinat de Burtigny, le paradis n'en veut pas.

anonymous icon Intervention petite plume, 9 messages Le 13 novembre 2005 à 22:46

je suis suisse (enfin plus au moins :-) lol)
j'aimerai quand même intervenir.j'avais été placé dans un orphelinat quand j'avais 2 ans.. je commence à connaître une partie de de mon histoire et je trouve honteux qu'on m'ait arraché à ma mère et le mot arraché est le mot qui sonne le plus juste.. ma mère volait d'accord mais c'était une bonne mère.le juge de l'époque a préféré me confier à une grand-mère schyzophrène ou j'étais en danger que de me laisser avec ma mère!! même si c'était peut de temps j'avais pas à être dans l'orphelinat caritas pendant passé 3 mois!!!je n'ai pas de souvenirs j'étais trop petite..mais disons que l'Etat a perdu de l'argent inutilement en me laissant là-bas j'avais une maman!

orphelin Intervention , message Le 11 mars 2005 à 15:12

Je ne peux qu'espérer une large prise de conscience, des excuses, et des dédommagements (et remise d'impôts) en faveur des victimes, qui doivent enfin pouvoir s'exprimer et revendiquer des réparations. Des horreurs ont été commises, et bien qu'elles soient réparées, et que l'Etat cesse de réclamer des arriérés d'impôts à des victimes (taxées d'office) alors qu'elles ont été jetées à la rue sans qualification, après abus et exploitation. Décidemment, la honte et la culpabilité c'est encore et toujours aux victimes de l'endosser. Les coupables sont morts ou trop vieux? peu importe, notre nation n'a eu aucun scrupule et c'est à elle d'en supporter la responsabilité et de réparer. Le trésor de la BNS et de la Chaîne du bonheur peuvent aussi servir à ceux qui, ici, ont été laissés sans-voix et sans défense, dans l'isolement et la détresse.

orphelin Message anonyme , message Le 11 février 2005 à 10:21

J'habite la guadeloupe depuis 23 ans et demi,j'ai 48 ans et demi et je regarde nombre de vos émissions via internet,j'ai vu ces 2 émissions qui ont fait ressurgir mon enfance,de 5 ans à 15 ans,çà m'a fait une véritable décharge électrique,je tiens juste à préciser que dans nombre de cas ces choses innomables ont continuées bien au delà des années 60,pour mon compte jusque en 1971,merci pour ces émissions.

avatar de Miettes Intervention Brise, 13 messages Le 5 février 2005 à 4:25

Dans ce forum j'y ai malheureusement vu beaucoup de xénophobie. Beaucoup pensent que si l'on donnait moins aux réfugié et autres, on aurait plus e facilité à obtenir une "compensation financière" et par extension, toutes les personnes suisse qui sont dans le besoin auraient-elles aussi plus d'argent.
D'une part cela est complètement faux, l'argent irait ailleurs, par exemple dans l'armée ou pour augmenter les "salaires" des conseillers d'état et autres.
La Suisse ne donne qu'au compte goutte (toute petite goutte) à ceux qui en on besoin mais en oubliant jamais de le leur retirer par un autre moyen.
Si un jour je dois recevoir quelque chose en "réparation" de ce que j'ai vécu, il n'est pas question pour moi de l'accepter si cela a été fait sur le dos d'autres personnes qui ont-elles aussi le droit à être protégée.
Rappelez-vous où a mené la xénophobie montante dès 1931-33 en Allemagne. Est-ce ce genre de chose que vous voulez pour la Suisse?
Ne vous rendez-vous pas compte de tout le mal qu'à provoqué Blocher ? Voulez-vous vraiment que cela soit pire?
Tous ceux qui ont mis un message allant dans le sens du racisme, de la xénophobie etc... vous me faîtes tous Honte.
Partout, absolument partout, il y a du Bon et du Mauvais et la Suisse n'est Pas Epargnée, loin de là. Seule différence avec les autres pays c'est que cette Suisse a une énorme capacité à cacher sa misère.

anonymous icon Intervention anoym, 1 message Le 4 février 2005 à 22:15

Ce que certains ont vécu dans les orphelinats je l'ai vécu à plus petite échelle ds ma famille. Au nom de la religion...
Je suis née en 78 et peux vous dire que ca n'est PAS du passé!!! La religion fait toujours de graves dégâts! Ma mère a dernierement encore essayé de me frapper, de puis je refuse tout contact, elle refuse toute erreur de sa part tout est pour mon bien...tellement qu'aujourd'hui je suis boulimique malgré ma bonne situation.
Je me tourne maintenant vers vous ayant souffert, comment avez-vous surmonté votre peine face à vos bourreaux (les miens me tourne toujours autour en me reprochant d'être moi et d'avoir quitté la religion).
A tous sachez qu'il ne s'agit pas du PASSE!!!

anonymous icon Intervention Pquerette, 2 messages Le 4 février 2005 à 15:48

Faites une bonne action : n'achetez plus de timbres Pro Juventute, boycottez l'Eglise Catholique et Protestante : vous aurez déjà fait beaucoup !
L'Eglise a gardé les gens dans l'ignorance et la peur, ainsi ils ont maintenu leur pouvoir sur le peuple. Révoltez-vous intelligemment : refusez tous leurs bla-bla et leur beau discours. La Vérité est ailleurs. Soyez forts et courageux.

avatar de miss.parker Intervention miss.parker, 20 messages Le 4 février 2005 à 11:18

Je trouve que ces orphelinats étaient une honte . Les personnes qui ont géré cela doivent donner des excuses mais voilà ils sont tous morts. Comment peut-on laisser des enfants vivre dans de telles conditions et manger dans les gamelles des chats pour avoir un peu à manger. Combien de ces enfants n'auront jamais fondé de famille de peur de ne pouvoir donner d'amour à leurs propres enfants. La Suisse doit s'excuser publiquement et par écrit car le blabla cela suffit. Quand je pense les millions que l'on donne à l'étranger et on ne peut même pas vivre dignement dans notre propre pays que l'on soit étranger ou suisse c'est vraiment un monde. Heureusement il y a des émissions comme la vôtre pour nous mettre la réalité en face.

avatar de Miettes Intervention Brise, 13 messages Le 3 février 2005 à 20:37

(...)
Vous dites:
-"...que toutes ces émissions et articles dans les journaux, m'ont terriblement choqué."
-"Tout a été axé sur le négatif etl'exagération. N'oubliez pas que les responsables de l'époque ne sont plus là pour se défendre.
"
-"A propos de votre émission, je me demande si ce n'est pas qu'une question d'argent?"

Ma/mes réponse/s:
Nous vous choquons, nous qui avons subi des traitements ignobles, non racontables pour une bonne part? Vous vous trompé gravement de cible, ce sont nos "bourreaux" qui sont choquants, pas nous les victimes. Certains de ces bourreau sont encore en vie car cela à continué au moins jusqu'au début des années 70, donc ceux (bourreau) qui avaient 30 ou 40 ans peuvent tout à fait être vivant et pour encore au moins 10 ans, voir plus.
ET PIRE QUE TOUT; comment, COMMENT OSEZ-VOUS PARLER D'EXAGERATION. Selon vous, donc, nous mentons. Nous serions des milliers à mentir, à raconter le même genre d'histoire sans nous être concerté puisque que nous ne nous connaissons pas. C'est fou comme la transmission de pensées fonctionne bien.
En ce qui concerne l'argent, (si je ne me trompe pas) c'est l'équipe d'Infrarouge qui pose la question d'éventuels dédomagement.
Je crois que bons nombre d'entre nous ne ce sont même pas posé la question avant qu'elle ne soient posée par l'émission.
Si vous, vous gardez un plutôt bons souvenir de votre passage en institution, même si ce n'était pas le paradis, c'est tant mieux et j'en suis contente pour vous. Mais ce n'est pas parce que vous, vous avez de "bons" souvenirs que cela est valable pour tous.

Il n'y a rien à faire je n'arrive pas à comprendre de quel droit et comment vous pouvez vous permettre de nous traiter de menteurs/euses. Et ne dites pas que vous n'avez pas dit cela car en disant que nous exagérons cela veut EXACTEMENT DIRE QUE VOUS NOUS TRAITES DE MENTEURS ET MENTEUSES.

orphelin Message anonyme , message Le 3 février 2005 à 16:18

Ma mère a été accueillie à l'âge de dix ans dans un orphelinat catholique à (...) entre 1935-1945 ; les récits de son calvaire n'avaient rien à envier à certains sévices pratiqués à Guantanamo ( sous alimentation, humiliation, sévices corporels).

J'ai mis des années à réaliser que ce qu'elle disait était vrai. Ce que je ne pardonnerai jamais c'est que lorsque après des années d'alcoolisme et de dépression,le message de l'aumônier catholique a été le suivant: Ne vous étonnez pas d'en être arrivé là (1985).Vous avez conçu un enfant hors mariage (en 1957), vous avez épousé un réformé en 1962; ne trouvez-vous normal d'être abandonné par dieu et son église. Pour célébrer le culte, je me suis tourné vers un pasteur réformé ; car un suicide en 1985 était encore condamné par la sainte église catholique.

orphelin Message anonyme , message Le 3 février 2005 à 16:10

Pour donner suite à votre émision.
Vous demander comment la société pourrait se racheter. Déjà en nous redonnant le temps des jeux que l'on nous a volé.
Exemple la retraite à 55 ans, une exonération complète d'impôt. Depuis l'âge de 7 ans je travaille, je viens d'entendre le monsieur âgée dire qu'il ce levais à 6 heure, il avais de la chance, pour nous c'était à 5 heures et si l'on ne ce réveillait pas tout de suite le paysan prenait une savate et vous la jetait en pleine figure. A 13 ans je portais des moitié de porc de 80 kg , des sacs de blé de 8o voir 100 kg, J'ai 53 ans et l'année dernière j'ai dû me faire poser deux prothèses de hanche complète. La part que j'ai dû payer pour l'opération est de plus de Frs
3000.00 . L'Etat va t'il me rembourser cette argent ? J'avais 9 mois quand j'ai été placé, et ceci jusqu'à l'âge de 17 ans. On m'avait attribué une tutrice qui était une vielle fille donc qui ne connaissait rien aux enfants. Je vous laisse imaginer comment elle pouvait s'occuper de moi.
Seul le salaire qu'elle touchait devais l'intéresser. J'étais à l'orphelinat de (...) et voici la façon d'éduquer les enfants:
Les lever par les oreilles, les coups de noisetier dans les jambes et le dos, voire parfois, quand le directeur était furieux, c'était littéralement à travers la figure, à genoux sur une bûche de bois et ça, pendant
que les autres mangeaient, donc pas de repas, dormir sur des bancs dans un local non chauffé et j'en oublie. Nous n'avions pas plus de trois semaines de vacances par année. Tant mieux pour les enfants qui pouvait partir, car pour les autres qui restaient les trois semaines se transformais en travail. Donc moi qui partais jamais, je vous laisse calculer le nombre de jour de vacance que j'ai eu. Et le pire, c'est que dans votre vie d'adulte vous êtes sûr que vous avez des véritable amis(es)
et un jour, vous vous apercevez que c'est que de la pitié, par rapport à votre vécu.
Pourriez vous pardonner ? Moi NON. Si votre émission permet d'avancer d'accord autrement n'insistez pas car vous faites ressortir
toute la haine que la majorité d'entre nous avons contre la société.

orphelin Message anonyme , message Le 3 février 2005 à 15:52

J'ai été élevé à l'orphelinat de (...) avec mes trois fréres et ma soeur, suite au décès de mon père en 1930, soit dans les années 30 à 46.
J'ai eu plusieurs contacts avec des anciens élèves et tous nous gardons plus de bons souvenirs que de mauvais, évidemment ce n'était pas le paradis!
Ceci pour vous dire que toutes ces émissions et articles dans les journaux, m'ont terriblement choqué .
Tout a été axé sur le négatif etl'exagération. N'oubliez pas que les responsables de l'époque ne sont plus là pour se défendre.
A propos de votre émission, je me demande si ce n'est pas qu'une question d'argent ? (...)

Nouvelle intervention dans le forum "Les orphelinats de la honte: à quand les excuses ?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Migrants: la honte de l'Europe?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.