Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 23 octobre 2007 à 22:30

Elections fédérales: et maintenant?

LEFT
RIGHT
  • Présentation du thème et tour de table. UDC gagnante et crise au PS - C. Darbellay, prés. du PDC - F. Pelli, prés. du PRD - P.-Y. Maillard, vice-prés. du PSS - Y. Perrin, vice-prés. de l'UDC [17:21 min.]
  • Elections fédérales: et maintenant? [1:00:35 min.]
  • Pedro Simko, publicitaire. "Il faut faire simple" - Réaction P.-Y. Maillard, le poids de l'argent dans la campagne - A. Thorens Goumaz, cons. nationale Les Verts/VD [07:18 min.]
  • Deuxième thème: élection du Conseil Fédéral le 12 décembre - C. Darbellay, F. Pelli et tour de table [10:08 min.]
  • Les grands dossiers qui attendent le nouveau parlement: salaire minimum, libre-circulation, assurances sociales, bilatérales, âge de la retraite etc. [17:52 min.]
  • P. Symko, publicitaire commente le débat: "On continue de ne parler que de Blocher" A. T. Goumaz, sur la politique familiale et l'environnement - Discussion sur la perception de la Suisse à l'étranger [05:15 min.]

L'UDC première force politique du pays (29%), les Verts en progression (9,6%), le PS grand perdant (19,5%), PDC et PRD à égalité: les jeux sont faits.

Sur sa lancée, l'UDC voudrait même changer la composition du Conseil fédéral et remplacer les "anciens" Pascal Couchepin, Moritz Leuenberger et Samuel Schmid. Proposition très mal accueillie par les autres partis, et même par certains membres de l'UDC, mais qui promet de vives discussions jusqu'au 12 décembre, jour de l'élection du Conseil fédéral.

Infrarouge revient ce mardi sur les élections fédérales et ouvre l'agenda de la 48ème législature. Quels sont les grands dossiers qui attendent les nouveaux parlementaires? Dans quelle ambiance de travail? Un microclimat favorable aux alliances fructueuses ou dans un chaudron d'oppositions irréconciliables?

Les ténors des grands partis, ainsi que des observateurs de la société et du monde politique seront les invités de Romaine Jean pour ce débat: (liste à compléter)

  • Christophe Darbellay, président du PDC
  • Fulvio Pelli, président du PRD
  • Yvan Perrin, vice-président de l'UDC
  • Pierre-Yves Maillard, vice-président du PSS
  • Adèle Thorens Goumaz, conseillère nationale, Les Verts/VD
  • Pedro Simko, publicitaire

Vous pouvez comme toujours vous exprimer sur le site d'Infrarouge, mais aussi consulter tsrelections.ch ou les résultats

Chers internautes, vos interventions sont parfois vives, et c'est tant mieux. Mais s'il-vous-plaît, renoncez aux grossièretés qui ne font pas avancer le débat! Merci. Infrarouge

avatar de Benoît Intervention Beno?, 280 messages Le 25 novembre 2007 à 0:50

@ tous

blabla... toujours des grandes théories, chers amis gauchistes !

En tout cas quel plaisir de recevoir son bulletin de vote et de pouvoir tranquillement voter UDC. C'est ce que je fais depuis que j'ai le droit de vote. Je n'ai pas manqué une seule votation ou élection ! ça fait du bien !

avatar de rougedehonte Intervention rougedehonte, 915 messages Le 8 novembre 2007 à 17:01

En ces temps là, las, je suis enfin, de droit, devenu politiquement correct car ma moitié m'a offert une petite peluche en mouton retourné de couleur noire et blanche qui pend fièrement à mon sac à dos !
Moralité : pour passer partout, sans donner son sac ni en avoir plein le dos, il faut savoir en faire toujours peluche ... ?!

EF J   2 Message anonyme , message Le 31 octobre 2007 à 13:50

L'UDC regroupe un ensemble de personnalités politiques qui n'ont pas toutes ce language aussi dur vis à vis des étrangers. Selon certains internautes les journalistes étrangers feraient l'erreur de ne prendre en compte que le discours de C.Blocher au dépend des autres membres du parti. C. Blocher est le leader du parti et c'est donc naturel que ses discours soient relayés par la presse internationale et considérés comme la base idéologique du parti. Ce qui semble étrange, c'est que les membres du parti qui ne partagent pas l'idéologie raciste et xénophobe de C.Blocher ne quittent pas le parti. Un homme politique qui respecte les droits fondamentaux de l'homme ne peut pas accepter la tristement fameuse affiche des moutons. Cette affiche est une atteinte à la dignité humaine, c'est une atteinte aux droits fondamentaux. Que nombre de Suisses défendent C.Blocher me rend profondément triste. C'est une dérive qui aurait dû être fatale à C.Blocher si la Suisse était aussi tolérante que bon nombre d'internautes veulent le croire.

anonymous icon Intervention ofankhau, 5 messages Le 26 octobre 2007 à 5:18


Toutes mes condoléances à une Suisse d'ouverture et de solidarité!

Un Suisse de l'Étranger.

anonymous icon Intervention scolyme, 755 messages Le 25 octobre 2007 à 19:09

Ceux qui défendent l' Etat et sa Constitution fédérale peuvent nourrir de très fortes craintes à juste titre face à tous ceux qui mettent le feu au bateau, démolissent l'équipage ou encore cassent la coque. La sécurité en Suisse ne dépendait pas du surveillant, mais de la solidité de l'embarcation.

Intervention Ngabo, 2747 messages Le 25 octobre 2007 à 18:21

Une dernière perle de Scipion envoyée courageusement en privé et que je m'empresse de publier:

"Dis donc, ton Lumbago, là... Il pourrait combler un vide, sous la coupole. Mascotte, il y a pas jusqu'à présent, si je ne m'abuse ? Ce serait le Zottel des antiracistes, comme qui dirait... Tu vois ce que je veux dire ?"

Avec tout ce dont tu nous gratifies, grand chef, on pourra bientôt publier une édition hebdomadaire EN COULEURS.

Brûle-toi pas les yeux, grand chef.

anonymous icon Intervention serial, 33 messages Le 25 octobre 2007 à 10:19

Le grand problème de ces votations n'a pas été soulevé, pourtant il est allarmant!!En effet, le taux d'abstention s'èlève à plus de 50%!!!C'est beaucoup trop et ce malgré l'importance et la médiatisation de la campagne!!Il y a deux hypothèses qui tendent à expliquer les raison de ce désistement de masse (c'est pas nouveau et en Suisse c'est une constante). La première hypothèse est le fait que les personnes qui ne vont pas voter sont les personnes apolitisées,sans aucune idées de ce que représente la politique pour elles et ce désintérêt est le fait du manque d'information,de formation qui les poussent à jeter directement à la poubelle leur enveloppe de vote. La deuxième hypothèse soutient la thèse que les personnes qui n'ont pas été votés sont celles qui ont éprouvent un ras-le-bol face à la politique en général et ses pratiques. Elles ont en marre, elles n'ont plus aucun intérêt à alle voter car tout ce qui lui tourne autour les irrite et ces personnes se disent que de toute manière "cela ne changera rien que j'aille voter ou pas". Ce vote de protestation est très répandu aussi.
Maintenat la questione est de se demander si une élection d'une telle ampleur et n'importe quelle autre votation ou élection en Suisse ne dépasse la barre des 50% de votants a une réelle signification? N'est-ce pas inquiétant de se dire que l'on est gouverné par des gens qui ont été élus par même pas la moitié des citoyens ayant le droit de vote en Suisse,c'est-à-dire par environ 3 millions et demi de personnes!!Rappelons que la Suisse en compte 7millions et sans compter les étrangers qui ne peuvent pas voter,ce constat est vraiment très révélateur que le manque d'attrait des Suisses pour la politique joue en faveur de certains mais porte fortement préjudice à la politique en Suisse et même à la démocratie!!Ne faudrait-il pas considérer comme nulle une votation ou une élection qui ne dépasse pas les 50%??

anonymous icon Intervention pierre99, 60 messages Le 25 octobre 2007 à 10:11

Qu'on le veuille ou non, vu le taux de natalité indigène, la population étrangère augmentera en Suisse. C'est tant mieux pour soutenir l'économie du pays. Ce n'est pas avec la politique de l'udc qui consiste seulement à une chasse effrénée aux immigrés et des coupes à tout va dans le domaine social que cela va améliorer la situation, au contraire cela va l'empirer. Pendant que l'udc se livrera à ses sports favoris que j'ai cités, la population autochtone continuera à vieillir et sera remplacée immanquablement par une population venue d'autres horizons, plus jeune et plus dynamique. Il ne sert à rien de pleurnicher qu'il y a trop d'étrangers après une politique sociale qui se réduit en peau de chagrin. L'avenir est dans une politique familiale et sociale forte pour équilibrer le déficit de natalité afin d'atténuer les tensions entre générations et ce climat de peur envers l'étranger.

anonymous icon Intervention serial, 33 messages Le 25 octobre 2007 à 9:59

Si l'UDC a gagné c'est que les figures du socialisme en Suisse (Maillard mis à part)n'ont aucun charisme et n'ont pas le talent politique qui peut influencer l'électeur. Le PS est mou. Si il veut regagner des suffrages, il faut que de nouvelles têtes dynamiques,grande gueule,beau parleur,sûrs d'eux viennent redorer le blason au parti et c'est avec une redynamisation totale du parti qu'il pourra concurrencer l'UDC qui grâce à ces têtes "pensantes"très en verve dans la réthorique politique et leur art de faire passer leurs idées, ont pu asseoir leur position dominante dans le paysage électoral suisse. Vous allez pas me dire que la gauche n'arriverait pas à trouver des personnes plus intelligentes et sensées que des Fattebert...parce que sinon c'est à désespérer!!!

anonymous icon Intervention scolyme, 755 messages Le 24 octobre 2007 à 22:24

Helikaon
"Petite précision peut être, les bons Suisse ont une très certaine tendance à regarder ce qui se passent ailleurs pour pouvoir affirmer que c'est mieux chez nous. Intéressant d'ailleurs de constater que ces personnes sont généralement issues de la droites populaire...ceux qui veulent rester tranquille chez eux"
Il n' y a pas que les bons suisses qui trouvent que c'est mieux ici, c'est bien là le paradoxe.

anonymous icon Intervention poussy, 221 messages Le 24 octobre 2007 à 12:46

Je constate que tous et toutes avez des arguments frappants mais j'aimerais savoir, de vous tous et toutes, combien ont votés ? Ceux qui n'ont pas votés ou qui n'ont pas le droit de vote (étrangers) n'ont rien à la ramener.

anonymous icon Intervention labuse, 804 messages Le 24 octobre 2007 à 11:23

Il était une fois !

Une famille CH composée de Papa (PRD) et de Mamam (PDC) et de 2 enfants l'un (PS) et l'autre (UDC) discutait en famille dans leur chalet "infrarouge" de tout et de rien. Les 2 enfants se chamaillais, ce n'est pas moi qui a dit ça, c'est toi qui l'a dit, rappelle toi, je t'avais prédis que cela arriverait...... fort de leur études et de leurs connaissances dans leur dossiers qu'ils connaissent par cur, ils sont persuader qu'ils ont raisons et ne laisse passer aucun compromis. Les parents avec l'expérience des anciens savent très bien que les deux ont tort est raisons à la fois, se taisent pour ne pas les blesser inutilement en sachant qu'il suffit de leur laisser du temps pour prendre du recul et sachant aussi que c'est par le centre que les décisions seront prises en général dans se pâturage qu'est la Suisse. Tonton Pedro a bien essayer de faire un peu d'éducation morale, mais a la seconde ou il c'est tu, c'était reparti de plus belle entre les enfants; c'est de ta faute si, t'avait plus de moyens que moi... . Tata Adèle se rendant compte que la discussion ne menait nulle part à bien essayé de changer de thème, mais c'était déjà trop tard, ils étaient tous bloquer sur leurs idées.
Et notre chère Romaine qui a tant essayé de poser les bonnes questions et que les chenapans ont tous fait pour éviter de répondre.

Si je devais mettre des points à ce débat, je donnerais :

8 au PRD et au PDC pour leur sagesse de débats, et la clarté leur propos.
4 à l'UDC parce qu'il a bien appris sa leçon.
2 au PS a cause du chantage (qui pourrait bien leurs couté très chers dans 2 ou 3 ans).

C'est vraiment ridicule de faire du chantage, le patronat pourrait bien se laisser faire pendant quelque temps en mettant en avant le chantage, mais après attention aux retours de bâtons !

La gauche est vraiment indispensable pour la défense des faibles, des retraités, des petites gens, des ouvriers, c'est avec les syndicats un contrepoids indispensable aux durs du patronat et de l'économie, mais s.v.p. rester dans se domaine et de manière honnête.

Étant de sensibilité de gauche, j'espère que le parti PS se donne un bon coup pied au Q, mets de l'ordre dans ses idées et corrige les moyens à utiliser pour y arriver, si non je ne vais plus savoir comment voter. Je ne dois pas être le seul dans se cas ?


Nouvelle intervention dans le forum "Elections fédérales: et maintenant?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Elections fédérales: et maintenant?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.