Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 30 octobre 2007 à 22:30

Les mendiants sont de retour: fatalité?

LEFT
RIGHT
  • Invités principaux: Yves Nidegger, conseiller national UDC/GE, et Doris Leuenberger, avocate de l'association "Messemrom" ("Je suis Rom") [09:19 min.]
  • Les mendiants sont de retour: fatalité? [59:53 min.]
  • Sujet mendiants Roms à Genève - Ariane Dayer, rédactrice en chef adjointe du Matin [07:46 min.]
  • Christian Luscher, conseiller national Libéraux/GE [04:52 min.]
  • Témoignage Cristi Dragoi, mendiant Rom - May Bittel, pasteur, représentante des gens du voyage auprès du Conseil de l'Europe [07:57 min.]
  • Dina Bazarbachi, avocate, prés. "Messemrom" ("Je suis Rom") [04:38 min.]
  • Extrait Temps Présent mai 2007 - Daniel Wyss, chargé progr. Serbie et Bosnie pour l'EPER (Entraide Protestante Suisse) [25:11 min.]

On croyait les mendiants disparus de nos trottoirs, mais les voilà revenus tendre la main en force.

Vrais infirmes, faux estropiés, mères et nourrissons, enfants musiciens, ils sont de plus en plus nombreux à quémander à la sortie des grands magasins et des lieux passants. Des scènes moyenâgeuses qui nous mettent parfois mal à l’aise. Habitués à pratiquer la charité, les Suisses ont perdu l'habitude de prendre en pleine figure cette image de la misère. Donner? Ne pas donner? Comment passer à côté sans voir?

Genève ayant abrogé en juin dernier le règlement qui punissait la mendicité, le nombre de miséreux a explosé. Fin septembre, une centaine de mendiants originaires de Roumanie ont pris leurs quartiers sous les ponts de l’Arve. Une cour des miracles version 2007, où hommes, femmes et enfants survivent dans des conditions totalement insalubres. Et avec Noël, on annonce l'arrivée d'autres centaines de Roumains, désormais citoyens européens à part entière. Les associations caritatives ne peuvent pas prendre tous les indigents en charge. En réponse à cette urgence, les autorités préparent un plan de lutte contre la mendicité, pour la fin de l’année.

En attendant, le Parti libéral a déposé un projet de loi pour rendre la mendicité à nouveau illégale ou, au moins, exclure ces scènes de misère de certains périmètres urbains.

Interdire la mendicité? La contrôler? Oui, mais comment? La misère crûment exposée, un élément du paysage urbain moderne?

Pour en débattre, Michel Zendali a invité: (liste provisoire)

  • Yves Nidegger, conseiller national UDC/GE
  • Doris Leuenberger, avocate de l'association "Messemrom" ("Je suis Rom")
  • Christian Luscher, conseiller national libéral
  • May Bittel, pasteur, représentant des gens du voyage auprès du Conseil de l'Europe
  • Dina Bazarbachi, avocate, présidente de "Messemrom" ("Je suis Rom")
  • Daniel Wyss, chargé de programmes en Serbie et Bosnie pour l'EPER (Entraide Protestante Suisse)
  • Ariane Dayer, rédactrice en chef adjointe, Le Matin

Qu’en pensent les internautes d’Infrarouge?

Liens

Tziganes: l'Eldorado suisse? Temps Présent du 14 juin 2007

Le 19:00 du 4 octobre 2007. La situation dans les villes romandes

Débat au 19:00 du 4 octobre 2007

Intervention saladerouge, 3922 messages Le 26 novembre 2007 à 15:50

Il est urgent de faire son examen de conscience...

Nous sommes suisse, et alors, cela nous empêche d'être humain...

Nous avons une organisation collective forte et efficace, essayons de transmettre, d'améliorer et d'agir sous nos cieux, pour tous...

Bien sur que l'europe et la roumanie devraient, si elle étaient bien gentilles et honnêtes s'occuper elle, des roms... Leur offrir une vie digne sur place, ce qui éviterait peut-être leur migration... Mais actuellement il n'y a pas de politique claire...

Qu'allons-nous faire en attendant???

Peut-être qu'une politique constructive et humaine de notre part inviterait les responsables à ce responsabiliser... Ne fuyons pas notre conscience au travers de justification...Il ne faut pas confondre culpabilité et responsabilité...

Intervention Balade, 286 messages Le 25 novembre 2007 à 6:08

Que la Roumanie gère ses problèmes et donne un toit et des ressources afin que ces gens vivent dignement. Pourquoi les laissons-nous entrer ? Quelle image cela donne-t-il de la Suisse ?
Mais apparemment les Roms ne VEULENT PAS être "civilisés" ni aller à l'école ni rien. Ce sont les Roumains qui le disent. Alors quoi faire de ce peuple qui n'hésite pas à s'installer sur les trottoirs partout ?
Comment aider à les intégrer alors qu'ils ne VEULENT PAS être intégrés ? On peut mener un âne à la fontaine mais on ne peut pas l'obliger à boire dit-on ,,,

anonymous icon Intervention scolyme, 755 messages Le 17 novembre 2007 à 16:25

La république la plus libre, c'est donc celle dont les lois sont fondées sur la saine raison car chacun, quand il veut, peut y être libre, c'est-à-dire vivre de toute son âme sous la conduite de la raison.

Ainsi les enfants, bien que tenus d'obéir à tous les ordres de leurs parents, ne sont pourtant pas esclaves, car les commandements des parents concernent principalement l'utilité des enfants.(...)

L'esclave est celui qui est tenu d'obéir aux ordres d'un maître, ordres qui ne concernent que celui qui commande; le fils est celui qui fait par ordre de ses parents ce qui lui est utile à lui-même; le sujet enfin est celui qui fait, par ordre du Souverain (la république) ce qui est utile à la communauté et par conséquent, à lui aussi.Spinoza.




avatar de Scipion Intervention Scipion, 2688 messages Le 16 novembre 2007 à 11:25

Soucieuses de dissuader les mendiants roms de venir, puis de s'incruster, à Genève, les autorités - ou plutôt ce qui en tient lieu - ont placé les requérants d'aumône au chaud et au sec pour l'hiver.

Gageons que le message a d'ores et déjà été reçu cinq sur cinq dans les Carpates.

Enfin, ça aura quand même permis de prendre, pour la première fois, la vraie mesure du coruscant Maudet.

Intervention saladerouge, 3922 messages Le 10 novembre 2007 à 21:27

Voila une chansonnette délirante pour amuser ceux qui sont capable d'amusement...

http://fr.youtube.com/watch?v=ODXOvPrCuUs

Intervention saladerouge, 3922 messages Le 4 novembre 2007 à 12:33

smack, bise et roudoudou, pour scipion qui tarde à se ramollir...

Un bon vieux disque rayé, pour vous chauffer les oreilles...

Voila avec un copié-collé, banal et simple, je peux durant quelques temps caché scipion, qui me dérange...

Est-ce que nous voulons agir ainsi avec la mendicité ??

Intervention saladerouge, 3922 messages Le 4 novembre 2007 à 11:46

A force, je ne sais plus si j'ai réussi à passer mon message double : La mendicité n'est pas un choix de vie, mais une dégringolade de notre peuple ou de nous personnellement...

Elle n'est pas à combattre à la lance à incendie, mais avec un toit du pain, du travail, une scolarité, une dignité...

Rejeter la responsabilité même sur les responsables, ne nous libère pas de la mendicité... Ignorer que les États n'ont pas comme premier souci la mendicité, permet bien des justifications pour blâmer et détester celui qui mendie...

Il y a complicité de tous pour que la mendicité perdure, grand et petit trouve les bonnes raisons et les bons moyens pour contourner leur responsabilité...

Intervention saladerouge, 3922 messages Le 4 novembre 2007 à 11:35

Ce que peut faire la Suisse...
Ce que peut faire la Roumanie...
Ce que peut faire l'Europe...

Et ce que je peux faire moi, aujourd'hui, devant cette personne qui n'attends plus, des solutions qui ne viendront peut-être pas... Et qui me tend la main...

Intervention saladerouge, 3922 messages Le 4 novembre 2007 à 11:32

Il y a mille choses à faire sur place, mais toutes ces choses ne peuvent enlever de l'esprit Rom, le chemin de l'errance...

Comme vous, je suis convaincue qu'une amélioration des conditions de vie est une priorité... Il serait tant que le peuple Rom soit entendu et reconnu aussi pour sa beauté, sa culture... Et pas seulement pour ses besoins vitaux immédiat, bien que se soit terriblement nécessaire... Accès à l'eau et à l'hygiène, accès à la scolarité, à la formation, à des métiers permettant de vivre sous un toit décent...

Cela ne nous enlève pas la responsabilité, de gérer au mieux les Roms arrivé sous nos cieux... Les cieux des Roms comme des Suisses... Car les Roms sont épris de liberté, se sont des gens du voyage et leur migration est courageuse, car bien souvent très difficile...

avatar de Scipion Intervention Scipion, 2688 messages Le 3 novembre 2007 à 23:56

Aussi navrant que ce soit, il aura fallu qu'une femme de la bonne société soit victime d'un crime atroce, pour que l'Italie officielle découvre la surcriminalité étrangère - longtemps niée, comme en France - en général, et la surcriminalité dite roumaine en particulier, c'est-à-dire "rom" puisqu'il faut l'appeler par son nom...

Aujourd'hui même, « La Stampa » a publié des statistiques sur ce phénomène, qui est entièrement imputable à l'entrée de la Roumanie dans l'UE et à la libre circulation des personnes.

Alors que les Roumains - puisque Roumains il y a - représentent 12 % des résidents immigrés et
- 0,5 % seulement de la population de la Péninsule,
ils totalisent
- 5,3 % des individus arrêtés pour homicide,
- 6,2 % pour violences sexuelles,
- 10,4 % pour cambriolages à main armée (en présence des occupants des lieux),
- 11,2 % pour vols d'autoradios (une peccadille dans le panorama) et
- 24,8 % pour vols qualifiés (1 sur 4)

Cet afflux de «criminels du voyage» ne surprend que ceux qui veulent bien être surpris, puisque ce très prévisible risque a été évoqué, dès l'ouverture des négociations d'adhésion avec la Roumanie et la Bulgarie.

Les instances communautaires n'ont, comme il se doit, tenu aucun compte de ces avertissements, puisqu'ils auraient dû aboutir à l'adoption de mesures discriminatoires telles que, par exemple, des restrictions de circulation, amplement justifiées.

Mais, comme chacun sait, la discrimination est l'unique péché mortel sanctionné par la religion des droits de l'homme. Par conséquent, l'U.E. doit faire face..., enfin non, pas exactement...

En réalité, égale à elle-même, l'U.E. ne fait face à rien du tout... Elle subit une invasion sur deux fronts, au sud et à l'est, contre lesquelles elle témoigne d'une égale impuissance.

Dans ce contexte, les mendiants de Genève font figure d'inoffensive pointe d'iceberg... mais en même temps, d'éclaireurs chargés de tester la volonté de résistance des autorités helvétiques, comme de l'opinion publique.

Le désastreux signal d'ouverture envoyé, en juin, par le conseiller d'Etat socialiste Moutinot, autorisant la mendicité à Genève, a été reçu cinq sur cinq en Roumanie. C'est maintenant la droite qui doit s'activer pour colmater la brèche dans les délais les plus brefs.

Il se pourrait qu'on s'achemine vers une mesure d'interdiction à l'échelon national, ce qui paraît absolument indispensable, si on entend soustraire cet épineux problème aux états d'âme d'angéliques hurluberlus de gauche et d'extrême gauche, communaux ou cantonaux.

Ce qui se passe en Italie sonne comme un avertissement. Un Roumain, à qui un journaliste de télévision demandait, hier, pour quelle raison ces gens viennent de préférence en Italie, a froidement révélé que c'est le pays qui offre aux délinquants étrangers, les... meilleures garanties d'impunité !

De la part de la bande de socialo-écolo-communistes qui sévit à Rome, cela ne surprend pas. Nous n'en sommes évidemment pas là, nous devons quand même nous garder de tout pas supplémentaire dans la mauvaise direction.

avatar de Kezya Intervention Kezya, 631 messages Le 3 novembre 2007 à 17:48


D'abord je tiens à préciser qu'ethniquement parlant les Roms sont des tsiganes vivant en Roumanie et non des Roumains qui eux sont des Slaves de religion orthodoxe et de langue latine.

Voici un lien anarchiste (ça fera plaisir à Cyan) sur l'histoire des Roms (= tsiganes) originaire du Nord de l'Inde, de leur maintien en ESCLAVAGE (ce qui est ignoré en Occident) sur plusieurs siècles par des monarques Roumains jusqu'à l'abolition de l'esclavage qui a eu lieu à peu près à la même époque que celle des Afro-Américains aux Amériques.

Bref dans ce lien vous verrez toutes les atrocités que ces pauvres gens ont enduré pendant leur histoire et jusqu'à nos jours, ce qui explique beaucoup de choses à l'heure actuelle!!
Il va de soit que ceci ne doit pas non plus être un prétexte pour absoudre les crimes dont un Rom se serait rendu coupable et dans ce cas je suis pour que cette personne, comme n'importe quel criminel de n'importe quelle nationalité, soit punie de manière musclée voire qu'elle soit expulsée du territoire afin qu'elle ne déteigne pas sur l'ensemble des siens qui se comportent bien.

Pour finir, les Roumains devraient assumer leur passé esclavagiste/discriminatoire et se racheter en améliorant les conditions de vie de leurs ressortissants tsiganes et qu'ils cessent toute discrimination et pogroms ponctuels à leur égard. D'ailleurs je suis surprise comment un pays qui pratique la discrimination envers une partie de sa population ait pu être accepté dans l'Union Européenne, alors qu'on a fait tout un foin pour l'adhésion de la Turquie (à juste titre, je vous l'accorde, vu son non respect des droits de l'homme, crimes d'honneur, etc.)

http://endehors.org/news/histoire-des-roms-sept-siecles-d-oppression


Intervention saladerouge, 3922 messages Le 3 novembre 2007 à 12:19


Est-ce que vôtre humanité passe après vôtre confort ???

Je comprends cette attitude venant de nécessiteux, mais pas issue de ventre plein... Une certaine stabilité doit nous amener à oeuvrer, pour élever le niveau de tous, pour ne jamais nuire, ou tenter d'abaisser celui qui n'a rien...

L'humanité passant après le confort donne ce monde, d'aujourd'hui et d'hier, ou l'équité et la paix meurent en silence...

Nouvelle intervention dans le forum "Les mendiants sont de retour: fatalité?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Les mendiants sont de retour: fatalité?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.