Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 15 mai 2007 à 22:30

Tourisme de la mort en Suisse

LEFT
RIGHT
  • Présentation du thème et invités principaux, Denis Müller, prof. d'éthique Uni Lausanne, Jérôme Sobel, médecin, prés. Fondation EXIT CH romande. Discussion générale. [08:56 min.]
  • Tourisme de la mort en Suisse [1:01:21 min.]
  • Sujet: Grande-Bretagne: Noël Martin a décidé de recourir à Dignitas et de venir mourir en Suisse [02:22 min.]
  • Ludwig A. Minelli, fondateur Dignitas. Discussion générale [05:45 min.]
  • Marco Vannotti, prof. psychiatrie, CHUV / Jérôme Sobel [03:17 min.]
  • Gisèle Ory, Conseillère aux Etats PS, Neuchâtel, et discussion générale [11:29 min.]
  • Bernard Gruson, dir. gén. HUG. Témoignage Denis Chappuis. Réaction Gisèle Ory [08:21 min.]
  • Qu'est-ce que Dignitas? Sujet explicatif. [03:09 min.]
  • Isabelle Millioud, Fondation FXB soins palliatifs, et discussion générale [14:25 min.]
  • Conclusion [03:13 min.]

Noël Martin, un anglais paralysé depuis 11 ans, veut en finir avec la vie et il a choisi la Suisse pour le faire. Il viendra à Zurich le 28 juillet prochain, pour y mourir.

En Grande-Bretagne où le suicide assisté est interdit, la nouvelle a fait grand bruit et le quotidien "The Independent" en a même fait même sa une, il y a quelques jours.

Et voilà que la question du "tourisme de la mort" est relancée. Contrairement à la plupart des pays européens, en Suisse, l'aide au suicide n'est pas punissable, si elle n'est pas motivée par une "raison égoïste". La présence active d'organisations comme Exit ou Dignitas est donc acceptée.

La loi suisse est jugée floue par une partie du Parlement, qui aimerait que le Conseil fédéral légifère. Cette aide, apportée aux Européens qui ont choisi la mort, est-elle toujours désintéressée? Les critères sont-ils bien définis? En 2006, l'association d'aide au suicide Dignitas a accompagné 195 personnes dans la mort, dont 120 venues d'Allemagne. Son fondateur et secrétaire général, Ludwig A. Minelli, est ce soir sur le plateau d'Infrarouge.

La question de l'euthanasie n'est pas de celles qu'on résout facilement. Entre partisans et opposants de la liberté de choisir son heure, le fossé est éthique, religieux, moral, philosophique.

Pour en débattre, Romaine Jean a invité:

  • Jérôme Sobel, médecin, président de la fondation EXIT Suisse romande
  • Denis Müller, professeur d'éthique à l'Université de Lausanne
  • Ludwig A. Minelli, fondateur de l'association Dignitas
  • Bernard Gruson, directeur général HUG
  • Gisèle Ory, Conseillère aux Etats PS, Neuchâtel
  • Marco Vannotti, professeur en psychiatrie, CHUV
  • Isabelle Millioud, Fondation François-Xavier Bagnoud

Et vous, qu’en pensez-vous?

Liens

La dernière bataille de Noël Martin, traduction d'un article du Spiegel, sept. 06

Dignitas (en allemand)

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

Les soins palliatifs sur le site HUG

Fondation François-Xavier Bagnoud, les soins palliatifs

avatar de antifaf Intervention antifaf, 125 messages Le 24 mai 2007 à 13:51

Oui au droit à l'euthanasie! Nous ne sommes plus au moyen âge, si une personne a envie de quitter ce monde, je ne vois pas au nom de quoi on lui dirait non. Surtout que notre vie nous appartient à NOUS, pas à un quelquonque dieu qui n'a jamais été présent au cours de notre vie!! Alors, messieurs les religieux, occupez vous de vos fesses et laissez nous disposer de notre vie comme bon nous semble!! Et c'est aussi valable pour l'avortement, mais ceci est un autre débat...

avatar de dipoz Intervention dipoz, 1089 messages Le 18 mai 2007 à 18:14

Je n'avais pas vu le débat en direct dans son entier et,ce matin,j'ai pu le revoir.

J'ai trouvé que pour une fois,les débataires avaient du respect les uns pour les autres et qu'ils se sont très peu coupés.

C'était un vrai débat ce qui n'est pas toujours le cas ces derniers temps.Ca tranche avec l'"Avocat cabaretier" trop souvent invité sur le plateau à mon goût ou un Tarik Ramadan "Roi de l'esbroufe"...

Mettre face à face des personnes de même niveau est quand-même un plus pour l'émission.

Merci

anonymous icon Intervention abcdef, 1 message Le 16 mai 2007 à 22:10

Le sujet est tellement émotionnel car il touche à la vie et à la mort. Et cela aussi bien du côté des malades que des soignants.
Maintenant mon avis personnel :
C'est fou ce que certains médecins et soignants, dans une belle unanimité, se retrouvent une éthique qu'ils disent devoir respecter.
Pour illustrer mon propos, j'aimerais relever un cas qui a eu lieu il y a pas longtemps aux HUG à Genève et dont la presse s'est fait l'écho. C'est le cas où le fils d'une personne hospitalisée a saisi, entre autre, la justice parce que les médecins voulaient laisser mourir son père parce que, disaient-ils, il n'y avait plus d'espoir d'améliorer son état de santé, qu'il était mourant, et qu'en conséquence, au nom de la justice distributive (donc au nom de l'argent) ils voulaient le laisser mourir au lieu de poursuivre les soins intensifs, contre l'avis des proches et, semble-t-il, aussi contre l'avis de la personne concernée elle-même.
Mais, à l'opposé, un malade, qui est, d'après les données de la science, condamné à une fin proche à court terme, ne peut pas demander aux mêmes soignants et médecins à ce qu'ils l'aident à mourir. Est-ce que c'est parce qu'il coûterait moins cher en soins médicaux ? Est-ce que les médecins veulent dans tous les cas décider à la place de leurs clients le moment de leur mort ? En résumé, ne s'agit-il pas tout simplement d'une question de pouvoir médical ?
Je précise que, personnellement, je n'ai pas de recette toute faite mais je tenais à vous faire part de cette "incohérence".

anonymous icon Intervention pa-yverdon, 26 messages Le 16 mai 2007 à 15:37

Apèrs avoir vu l'émission et lu ces commentaires, deux questions s'imposent.
L'une sérieuse: Pourquoi la liberté individuelle fait-elle si peur aux croyants?

la deuxième: Ne faudrait-il rétablir la peine de mort pour les suicidés?

Euthanasie Message anonyme , message Le 16 mai 2007 à 12:56

Je trouve le travail de Monsieur Sobel vraiment super.......et je ne comprends pas qu'au 21ème siècle les gens doivent se
cacher ou se jeter sous un train pour se suicider......Il est pour moi normal et humain d'aider quelqu'un qui désir partir.
Heureusement qu'il existe des assistances comme EXIT.....

anonymous icon Intervention Seve, 1 message Le 16 mai 2007 à 1:39

Dans les messages, le mot dignité revient souvent.
Ma grand-maman a l'Alzeimer et la Parkinson.
Pouvez-vous me dire qu'elle dignité elle a d'être couchée seule dans une chambre depuis plus d'un an, car la dernière fois qu'on la levée, cela lui a cassé le bras puisqu'il ne reste que les os et la peau?
Elle ne peut plus manger seule, aller aux toilettes, se lever, s'habiller, parler ou nous reconnaître?
Son pire cauchemar (mourir comme un légume) est entrain de se réaliser depuis 3 ans, elle dégrade peu à peu.... elle vit parce que son coeur tient mais n'a plus rien de la vie! Certes, la vie est belle mais, à mon avis, il y a des limites!!!
Un animal aurait été piqué.
Pour elle, je ne peux rien faire.
Alors pour moi, si elle avait signé un "droit de mourir", je l'aurais accepté plutôt que devoir la voir dégrader, pendant plus de trois ans, sans pouvoir rien faire!!!

anonymous icon Intervention Helene, 3 messages Le 15 mai 2007 à 23:52

Je travaille avec des personnes gravement déficientes et je n'ai jamais employé le terme de "légumes" pour les désigner. Les personnes deviennent des "légumes" si on les regarde comme tel. Comme aide-soignante, j'ai pu accompagner des gens jusque dans leur mort, je les ai fait tout beaux, je les ai rasé une dernière fois, parfumé...Même des gens très malades. C'est ça une mort digne, quand jusqu'au dernier moment les personnes qui vous entoure vous rende votre dignité d'homme jusqu'au bout, avec des gestes d'amour. Pour moi, donner une pillule mortelle n'es pas un geste d'amour. Encore moins pour les proches qui restent avec plein de points d'interrogation, même si le suicide se voulait "5 étoiles". N'est-ce pas un geste égoïste finalement? On élimine ceux qui nous dérange... On la fait avec les Juifs, les handicapés, les homossexuels, ... maintenant on le fait avec des malades. Je regrette les dérives de notre société et la perte de valeurs. On fait fausse route...

Euthanasie Intervention , message Le 15 mai 2007 à 23:49

Ah et puis j'oubliais une chose, Romaine Jean est vraiment fort désagréable. Il faut toujours qu'elle interrompe les gens au moment où ils sont en train de dire quelque chose d'intéressant. Elle ne pourrait pas se taire, de temps à autres, quand c'est opportun!?

Euthanasie Intervention , message Le 15 mai 2007 à 23:47

Ben voilà j'ai vu le débat! Selon Monsieur le théologien libéral protestant communiste, on a pas le droit de vouloir mourir si l'on est de toute façon perdu. Lui il veut mourir entouré des siens. Et si on est tout seul, sans aucune famille ni amis. Cela peut arriver, non?

Bref comme disait Scipion, on en arrive gentiment au monde de George Orwell dans 1984, tout est obligatoire ou interdit. Quant au psychiatre, il ne m'a vraiment pas convaincu.

Donc, demain, moi qui suis valide et en bonne santé, je peux aller me jeter sous le train, mais Monsieur Martin qui ne peut plus le faire, ni, d'ailleurs rien faire du tout, lui, il n'a pas le droit de vouloir en finir.

Bravo Messieurs.

Je ne suis pas forcément pour vouloir mourir de cette façon là comme je l'ai déjà dit dans ce forum, mais je crois que peu d'entre nous savent ce qu'est vraiment "la vie" et surtout pas ces deux Messieurs Müller et Vanotti. La vie, c'est l'esprit, jamais l'esprit ne meurt, ce n'est que le corps que l'on dépose, tel un vêtement! Cela continue sous une autre forme, au-delà de nos perceptions physiques de nos cinq sens telles que nous les avons dans notre corps.

Alors, Monsieur Soebel, vous avez bien parlé et vous étiez bien plus crédible que les autres.

Je ne leur souhaite rien de mal, mais j'aimerais bien les voir, si un jour ils se trouve dans la situation de ceux qui font appel à vous.

anonymous icon Intervention jacati, 30 messages Le 15 mai 2007 à 23:41

Encore une fois,vouloir en finir avec ce qui pour beaucoup n'est plus une vie est une décision qui ne concerne que celui qui la prend!J'ai regardé le débat,écouté messieurs Vannotti et Müller,j'ai vu et entendu deux intégristes purs et durs, dénués de la plus élémentaire compassion,gardiens de la Vérité et du Dogme qu'ils sont seuls à détenir,j'ai eu froid dans le dos de penser qu'un jour ce sera peut-être ces messieurs qui décideront de la durée de mes souffrances.Gardez vos croyances,souffrez si vous le voulez,mourrez comme bon vous semble,mai ne vous occupez surtout pas de mon choix,le moment venu.

anonymous icon Intervention DOJA, 1 message Le 15 mai 2007 à 23:25

je ne pense pas qu'un medecin ou quiconque peut s'identifier à la souffrance d'une personne au soin paliatif, la vie nous est pretée donc un jour on devra la quitter mais faut-il vraiment devoir souffrir le martir voir finir sa vie comme un légume, agoniser pendant .... mois ou année, chose vécue, vivre à plus de 80 ou 90 ans avec des infirmiers ou medecins qui s'acharne pour prolonger une vie, qui n'est plus, pour avoir le droit selon les medecins et le traité d'hypocrate de partir en paix. La dignité et le respect de la vie telle qu'elle devrait être n'existe plus c'est tout et rien en même temps comme notre société, le respect du choix de l'être qui souffre bof!!!
débat ou encore une fois on décide pour les autres, elle est belle la liberté et qu'elle liberté vivre pour aider les medecins à faire leurs tests !!!!!

anonymous icon Intervention Helene, 3 messages Le 15 mai 2007 à 23:24

On parle de suicide 5 étoiles! C'est du n'importe quoi! Quelle image donnons-nous aux jeunes qui veulent se suicider??!! Que c'est important de mourir dans la dignité?

Nouvelle intervention dans le forum "Tourisme de la mort en Suisse"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Tourisme de la mort en Suisse
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.