Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 14 avril 2015 à 22:40

Cyberterrorisme: la Suisse trop naïve?

  • Cyberterrorisme : la Suisse trop naïve ? [1:01:08 min.]
  • Infrarouge version courte [04:51 min.]

On savait que les terroristes islamistes pouvaient tuer. On les savait dotés de moyens pour assurer leur propagande sur l'internet. On sait désormais qu'ils sont capables de pirater une chaîne de télévision et d'interrompre pendant plusieurs heures ses programmes. La cyberattaque contre TV5Monde, revendiquée par un groupe ayant opéré au nom de l'Etat islamique, est sans précédent. Alors à qui le tour? La Suisse est-elle bien préparée? Nos trains, nos banques ou encore nos entreprises sont-elles suffisamment sécurisées? Sommes-nous encore trop naïfs par rapport à notre utilisation d'internet ou de nos smartphones? Infrarouge ouvre le débat ce mardi.

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59 ou envoyez un mail à marie.weber@rts.ch.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Yves Bigot, directeur général TV5 Monde

Sébastien Fanti, préposé à la protection des données, VS

André Duvillard, délégué du Réseau national de sécurité (RNS)

Frédéric Esposito, politologue, directeur de l'Observatoire universitaire de la sécurité, Université de Genève

Stéphane Koch, conseil en sécurité de l'information, vice-président de High-Tech Bridge (Ethical Hacking)

Raymond Clottu, conseiller national UDC/NE

Christian van Singer, conseiller national Les Verts/VD, membre de la commission de politique de sécurité

Sécurité des données sur Infrarouge R57, 2260 messages Le 12 avril 2015 à 22:06

Alors qu'Infrarouge lance le débat sur la sécurité des réseaux informatiques et la cybercriminalité, les données de login des utilisateurs du forum d'Infrarouge sont transmises en clair sur le réseau.

Quid des autres forums ? Temps Présent ? Pareil. Le tout en clair sur le réseau Internet.

Alors à qui le tour ?

avatar de almalin Exagération almalin, 3787 messages Le 13 avril 2015 à 13:59

On parle de piratage et on utilise le mot terroriste pour faire de l’audience.

Avec ce genre d'abus de langage, demain un simple excès de vitesse sera considéré comme du terrorisme.

Arrêtons cette banalisation !

La Suisse, nos trains, nos banques, nos entreprises... versinget, 2101 messages Le 14 avril 2015 à 10:32

Peut-être même nos avions...
Les habitants de ce pays.

Et nos responsables, hein, si l'on en causait un peu ?

Sont-ils vraiment compétents ? Y comprennent vraiment quelque chose aux affaires wikilinks ou Snowden du point de vue technique ?

À part cliquer de la souris avec le premier logiciel du marché qui leur tombe sous la main, ils y connaissent quoi de l'informatique ?

Sont-ils au moins conscient que notre dépendance quasi générale vis--à-vis de certains producteurs de logiciels du marché permet toute les outrances ? Qui va aller aujourd'hui dessassembler des milliers de fichiers et de méga-octets, voire giga, d'un système de traitement de données - et pour chacune de ses nombreuses mises à jour -pour savoir s'il ne contient pas un mécanisme programmé, programmable ou enclenchable, qui mette en place selon le désir du concepteur et de ceux qui le gouvernent, un action souhaitée, telle qu'espionnage, destruction ou modification de données, etc.

Imaginez une armée qui de guerre lasse aurait jeté l'éponge pour créer ses propres logiciels et en achetant des produits importés, accepterait, presque comme tout un chacun, les conditions de licence... connues, sans parler des autres... des bogues à corriger encore et toujours, bien-entendu, vu qu'on se satisfait maintenant d'acheter de l'approximatif foireux en perpétuelle mutation, sous prétexte de lois du marché, etc.

Imaginez donc une armée en guerre privée de ses moyens de communication. Ils valent quoi, dans ce beau contexte, ses avions, ses trains, leur QG...

Le réseau IP attribue ses adresses statiques par nations, régions, bâtiments et bureaux, très souvent. On peut donc agir très localement au niveau internet. Ce n'est pas le seul, certes, mais la plupart des réseaux sont interconnectés avec des passerelles... (et avec le même protocole, un bridge suffit). Lesquels sont totalement déconnectés d'Internet ? Nos politiciens et responsables le savent-ils ?

Et je n'évoquerais même pas ici ce que j'ai pu trouver en faisant les poubelles à une certaine époque...

Pas de quoi se rassurer, donc, comme le démontre ce qui vient d'arriver, qui n'est que le la petite bière par rapport à tout ce qui est planqué et à venir.

"Bien préparée", ne veut rien dire. Sauf si le but est de rassurer son monde pour qu'il puisse continuer de dormir tranquille.

SVP, administrations et sociétés STOP de vouloir exiger l’échange d’informations par l’informatique au lieu du conventionnel SuisseRomand, 2199 messages Le 14 avril 2015 à 23:23


SVP, administrations et sociétés STOP de vouloir exiger l’échange d’informations gratuites par l’informatique au lieu du conventionnel (papier) payant. Merci pour la sécurité des citoyens suisses.
.

Quelles mesures prendre contre ces passeurs criminels ? versinget, 2101 messages Le 16 avril 2015 à 12:56

L'horreur ne trouve pas ses mots

Un soldat suisse s'effondre Urushima, 797 messages Le 16 avril 2015 à 18:26

Un soldat suisse s'est effondré au passage de François Hollande, La question du jour était-il membre de l'UDC?
http://actu.orange.fr/politique/un-soldat-suisse-s-effondre-au-passage-de-francois-hollande-francetv_CNT00000097HCS.html

anonymous icon Le danger du tout numérique Albert25, 123 messages Le 12 avril 2015 à 18:47

Notre société est devenue dépendante des réseaux informatiques. Un jour où l'autre, toutes les entreprises et services publics devront se poser la question de la limite de cette dépendance.

Un réseau interne DOIT pouvoir fonctionner sans l'Internet. Une usine DOIT pouvoir produire, livrer et facturer SANS réseau informatique. Bref, l'informatique doit redevenir un outil, certes très utile, mais qui ne doit pas être absolument indispensable.

Qu'arrivera-t-il lorsqu'un pirate parviendra à couper l'électricité, ou fera surchauffer tous les centraux téléphoniques?

La guerre électronique n'a jamais été autant présente. Et ce n'est pas seulement l'affaire des services de l'Etat et des espions. Cette question concerne chaque entreprise, chaque réseau, chaque système vital. Tous doivent envisager le type d'attaque dont TV5 a été la victime, s'en prémunir et prévoir un plan de secours, y compris avec des cartothèques, des supports papier et des bons écris à la main, juste au cas où.

Les envahisseurs par mer et par terre depuis la Lybie SuisseRomand, 2199 messages Le 15 avril 2015 à 22:34


Les envahisseurs de l'Europe par mer et par terre depuis la Libye inquiètent enfin les responsables de certains pays de l’EU. Ils parlent d’immigration illégale aidée par des passeurs hors-la-loi et qui n’hésitent plus à faire parler leurs armes en tirant en l’air afin de conserver leurs bateaux de passeurs.

Lesdits responsables de l’EU vont-ils intervenir comme cela c’est fait jusqu’à présent, soit par la politique ou vont-ils passer à des interventions plus musclées !. QUID.
.

Nous sommes tous des MOUTONS..! Geneva, 226 messages Le 16 avril 2015 à 22:05

Nous sommes tous manipulés avec une notion protéiforme, et pourquoi pas d'ingénierie sociale.
Chaque jour, nous sommes victimes de la publicité, les médias, et voir même de la NEWPEAK > par exemple (Indépendance) terme tabou désormais interdit aux européens et politiquement incorrect au sein de l'UE, qui préfère le concept d'autonomie stratégique.
(trad. souveraineté, liberté)

Espoire et espérance..Gardons courage! Geneva, 226 messages Le 16 avril 2015 à 20:19

L'espérance commence par croire en nous. Elle est une ferme assurance des biens que l'on espère, être protégé contre les attaques. Mais il y a un petit décalage entre nos attentes, nos désirs et espoirs quotidiens, et les promesses de nos dirigeants.

Guerre secrète Athena, 941 messages Le 13 avril 2015 à 21:16

Bonsoir,
Internet est une jungle. Comme dans tout environnent dangereux il faut faire attention.
Les pirates informatiques ont toujours une longueur d'avance. Comme au échecs ils ont les blancs et donc l'offensive. Les joueurs qui ont les noirs ne peuvent que se défendre.
Les failles des systèmes informatiques installés à dessins pour aider les services de renseignements ou tout simplement par ce que le programme est déficient aident beaucoup les pirates.
Quoi faire ?
1) Avoir un bon pare feu.
2) Faire attention.
3) Ne pas conserver les données importantes sur un ordinateur connecté au net.
4) Avoir une copie des données sur un autre support.
Je penses que nos services secrets et notre police ont déjà pris des dispositions de surveillance du Net. Ce n'est pas ébruité, il n'y a pas de pub. Puisque les combats sur le Net sont opaques.
Athéna

Cyberattaque: la Suisse trop naïve? Urushima, 797 messages Le 12 avril 2015 à 21:46

On savait que les pouvoir occultes occidentaux pouvaient tuer. On les savait dotés de moyens pour assurer leur propagande sur l'internet et dans les médias. On sait désormais qu'ils sont capables de pirater les téléphones de tout utilisateur. L'espionnage des téléphones portables des principaux leader politiques et le contrôle des réseaux informatique toujours non revendiquée et maintenue secrète, est sans précédent. Alors à qui le tour? La Suisse est-elle bien préparée? Nos trains, nos banques ou encore nos entreprises sont-elles suffisamment sécurisées? Sommes-nous encore trop naïfs par rapport à notre utilisation d'internet ou de nos smartphones?

Nouvelle intervention dans le forum "Cyberterrorisme: la Suisse trop naïve?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Cyberterrorisme: la Suisse trop naïve?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.