Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 27 février 2007 à 22:25

Lausanne: Bienvenue à "Dope City"...

LEFT
RIGHT
  • Présentation du thème et des invités principaux: Solange Peters, médecin, conseillère communale, PS/Lausanne, Francis Thévoz, médecin, député au Grand Conseil PRD/VD [09:01 min.]
  • Infrarouge [1:01:21 min.]
  • Témoignage de Joël, toxicomane [06:27 min.]
  • Willy Eggiman, stagiaire éducateur, ex-toxicomane, VS [02:44 min.]
  • Martine Baudin, coordinatrice du Quai 9, GE [04:26 min.]
  • Webcam avec J.-M. Sandoz, rédacteur en chef adjoint de 24 Heures. Réaction de Yvan Perrin, conseiller national UDC, vice-président UDC/NE. La dépénalisation de la drogue et le laxisme. Réponse de Solange Peters [06:59 min.]
  • Gabriel Pinson, consultant en toxicomanie, Lausanne. Témoignage Joël, toxicomane. Yvan Perrin: "Le shootoir est une zone de non-droit". Réaction de Solange Peters. Martine Baudin, Quai 9 [14:56 min.]
  • Reportage à Lausanne, à la place de la Riponne [02:27 min.]
  • Intervention de Victor Alvez, ex-toxicomane, séropositif à la suite d'un échange de seringue [02:11 min.]
  • Nicolas Pythoud, directeur de la Fondation ABS, Lausanne. Francis Thévoz et Solange Peters. Willy Eggiman, stagiaire éducateur, ex-toxicomane, VS. Conclusion [08:49 min.]

Voilà bien une affiche qui fait mouche! Lausanne: "Dope City", peut-on lire ces jours-ci sur les murs de la ville. C'est un citoyen excédé, Patrick de Preux, député libéral, qui a décidé de faire connaître publiquement son opposition à l'ouverture d'un local d'injection pour toxicomanes. Son coup de gueule: "On vit dans une "société de tarés qui veut interdire la cigarette mais ouvre des asiles aux drogués!"

Le projet de local d’injection, lancé en 2001 par les socialistes est très controversé à Lausanne et sera discuté, ce printemps, au Conseil municipal. Il s’agit d’un local affecté exclusivement à la consommation (injection et inhalation) qui pourrait accueillir, six jours sur sept, de 80 à 135 toxicomanes avec suivi médical.

En Suisse alémanique, Berne, Zurich, Bâle, Bienne, Olten, Schaffhouse et Soleure ont des locaux d'injection. En Suisse romande, seule Genève a suivi le mouvement pour réduire les risques d’infection du sida et offrir un espace salubre aux toxicomanes.

Un local d'injection, est-ce véritablement un "encouragement à se piquer", comme le disent les adversaires du projet qui sont nombreux en Suisse romande? L'UDC a d'ailleurs lancé une campagne nationale "un shoot pour nos enfants?", ou l'on voit Guillaume Tell portant une seringue.

Pour en débattre, Romaine Jean a invité: (liste à compléter)

  • Solange Peters, médecin, conseillère communale PS, Lausanne
  • Francis Thévoz, médecin, député au Grand Conseil, radical, Vaud
  • Martine Baudin, coordinatrice Quai 9, Genève
  • Nicolas Pythoud, Directeur de la Fondation ABS, Lausanne
  • Yvan Perrin, conseiller national UDC, vice-président UDC suisse, Neuchâtel
  • Gabriel Pinson, consultant en toxicomanie, Lausanne
  • Willy Eggimann, éducateur, Valais
  • Des ex-toxicomanes seront également présents pour apporter leur témoignage

Et vous qu'en pensez vous? Dites-le sur le site d'Infrarouge.

Liens

L’Institut suisse de prévention de l’alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA)

La campagne de l'UDC

L'affiche lausannoise dans "20 minutes"

L'adresse de Quai 9

La Fondation ABS

anonymous icon Intervention NeoNyo, 2 messages Le 29 mars 2007 à 9:22

C'est fou la mentalité des gens...

Ils préfèrent voir des toxs se shooter dehors, dans les préaux d'écoles, où ensuite, ils laissent tout traîner, à la mercie des enfants... plutôt que de contruire quelques choses qui les réunira tous...

L'idée est de réunir ce groupe de gens, afin qu'ils ne se retrouvent déjà pas seuls, que l'activité engendrée, soit faite dan les meilleurs conditions...

Vous savez ce qui vous dérange... la peur !

Mais arrêtez un temps soit peu de ne pensez qu'à vous!

Ils sont toxs, ok... mais sont des êtres humains et préféré les laissés dans la rue, à faire leurs saloperies,,. ben c'est juste leur prouver,une fois encore, qu'ils ne font pas partie de la société et que ce sont des reclus...

la tolérance... le respect.. le soucis de la race humaine.. vous connaissez et il n'y a plus qu'un seul mot d'ordre l'égoïsterie..et chacun sa M _ _ _ _ ! ! !!

anonymous icon Intervention Localman, 1 message Le 5 mars 2007 à 17:41

A tous les bons suisses de ce pays "bien de chez nous", un petit shoot d'amour ?

anonymous icon Intervention snoopy1291, 237 messages Le 4 mars 2007 à 11:46

Pour éviter qu'un de vos enfants se drogue, une bonne éducation, de l'information par de la prévention, un entourage complet, des bons résultats scolaires, un bon apprentissage ou des études, un certificat et le jeune est admis dans la société qui je vous rappelle ne fait pas de cadeaux, mettez-vous à la place d'un patron, qui veut engager un marginal qui a échoué dans tous les domaines. Dans le cas contraire, le jeune va se tourner dans la drogue afin d'échapper aux réalités de la vie, ils s'en foutent l'AI leur donne de l'argent qui va les transformer en fainéant, (et j'en connais de ces irrécupérables). Comme la consommation de ces drogues coûte cher, il va devoir voler, c'est ce que certains politiciens inconscients veulent protéger en leur offrant, sur le compte de la société, des locaux de schoot afin de prolonger leur voyage artificiel de la réalité.

anonymous icon Intervention snoopy1291, 237 messages Le 3 mars 2007 à 16:54

@ maestro et consorts, Si je comprends bien, vous soutenez les crapules, étrangers et suisses, qui trafiquent la drogue, provoquent des rixes, du racket etc. De toutes vos allégations, j'en déduis que vous êtes pour les garder en Suisse et ne pas les expulser, vous seriez bien une minorité à penser comme celà. Raciste, extrémiste, facile de dire ceci, en tout cas je vois la réalité moi, nos politiciens se cachent les yeux afin d'être réélus et pendant cela le pays se gangrène. C'est drôle, c'est toujours les mêmes comparses qui réagissent sur ce site, Ngabo, Cyan, Kirikiki, Jocauss et maintenant un nouveau qui a rien compris Maestro. Une ménagerie de guignols gauchistes, je vois que vous êtes en dehors de la réalité, pas étonnant que la droite vous combatte.

anonymous icon Intervention Marine, 3 messages Le 3 mars 2007 à 12:39

Bonjour,

Mon propos concerne l'éventuel ouverture d'un lieu d'injection à Lausanne pour les personnes qui se droguent.Je me pose les questions suivantes :

Est-ce de l'aide ? Que de procurer leurs doses aux personnes qui se droguent.N'est-ce pas plutôt une démission savamment organisée ? Qui cache une impuissance réelle : celle de voir des proches ou d'autres humains se détruirent à petit feu ? Comment se fait-il que la question du suicide n'est pas ou peu soulevée dans les débats ?

Sachant les dégâts physiques et psychiques que crée la prise des drogues comment peut-on demander à une personne qui se drogue de prendre la décision d'arrêter si un lieu lui permet sans cesse de recourir à sa dose ? Incluant que les dégâts continuent.

Pourquoi ne pas mettre en place des sevrages définitifs ? Pourquoi ceux-ci ne peuvent pas s'allier à une écoute et à la recherche individuelle de la cause à cette dépendance ? Avec au long de ce chemin, un regard et une mise en parole de ce qui vit au fond de la personne,de ce qui n'est pas détruit et peut se construire ?

Y-a-til un paradoxe entre les dégâts qu'entraînent les drogues et la possibilité de se reconstruire ?

Certes, il peut exister des séquelles mais cela n'empêche pas la reconstruction. De même qu'une personne qui se drogue, n'est pas son identité (appellation : les drogués) mais une partie d'elle-même à un moment donné de sa vie. La même chose pour les personnes alcooliques.

Marine

anonymous icon Intervention A2SA2S1, 132 messages Le 2 mars 2007 à 0:33

Le problème essentiel des tox est que la police est trop occupée à traquer les fumeurs de joints, et les voitures mal parquées, pour leur accorder l'attention qu'ils réclament.

J'en profite pour faire un lien avec le problème des chiens dangereux: Presque tous les tox on des chiens car ils leur rapportent des ALLOCATIONS, il est sur qu'un chien affamé est dangereux! Jusqu'à quand allons-nous continuer à contourner les problèmes aulieu de les résoudres?!

anonymous icon SMS A2SA2S1, 132 messages Le 2 mars 2007 à 0:24

Je croyais qu'il existait déjà des locaux, avec du personel, pour les tox, partout en Suisse et gratuit. Mais on appel ça des prisons.

anonymous icon SMS A2SA2S1, 132 messages Le 2 mars 2007 à 0:07

Fumeurs = cher?
Un paquet de cigarettes doit se produire pour un maximum d'environ 0.80 à 1.10 Frs Et sont vendus 6.30!Et la taxe pour 50 feuilles(par 32!?!)

avatar de redsector Intervention redsector, 295 messages Le 1 mars 2007 à 21:34

un petit trait d'humour pour un sujet si grave...

J'ai un ti secret à vous confier.. je me shoote tous les jours,,, z avez rien remarqué.???.. ma dope est légale... mdr.. en vente libre partout... ..................................
..............................................
.....................
voir ci dessous...



encore plus bas.....


Le chocolat c'est bien meilleur au goût et je ne risque pas d'overdose, suis pas adepte de l'indigestion...et étant dans le pays du chocolat,,, pas de souci d'approvisionnement..miam miam!!! mdr

avatar de redsector Intervention redsector, 295 messages Le 1 mars 2007 à 21:28

On veut créer un local pour les drogués. On a des sous pour celà. Pour créer des places de crèches, si possible bon marché (inexistant ici), on n'a plus de sous ! Des places dans les EMS, pour des personnes agées qui peuplent des listes d'attentes non plus... Des personnes âgées qui ont trimé toute leur vie... Des places de crêches qui pourraient encourager le redémarrage de la natalité...

Les familles apprécieront...

anonymous icon SMS Topina, 30 messages Le 1 mars 2007 à 16:55

Mais depuis quand les fumeurs coutent à la société????Ils se paient leurs clopes avec leur argent.Pas comme les toxicos qui se font tout fournir par la société.

Intervention SM74, 6397 messages Le 28 février 2007 à 22:47

Pour mes amis socialistes:

"Justement, qu'est-ce qu'une véritable action de prévention selon vous?

Dr. Hovnanian: Cela, nous l'avons appris des Suédois. En 1970, avant tout le monde, ils ont dépénalisé le cannabis et distribué de l'héroïne aux héroïnomanes: résultat, au boutde 10ans, une explosion de la toxicomanie et de la criminalité chez les jeunes. Quand les Suédois ont vu cela, ils ont fait marche arrière toute: ils ont pris la loi la plus répressive d'Europe etils l'ont appliquée, eux; ils ont donné délégation aux municipalités pour aller au-devant des toxicomanes, non pas seulement pour les écouter mais pour les obliger à se sevrer. Certains hurlent à l'atteinte à la liberté? Moi je prétends que c'est de l'assistance à personne en danger. Comment peut-on parler du libre arbitre d'un toxicomane? La drogue inhibe la volonté, nous le savons, c'est scientifiquement prouvé. Les Suédois ont eu aussi l'intelligence, parents, enseignants, élus, policiers, magistrats et autres, de faire de la prévention dans les écoles dès le CM2. Le message est transparent: les enfants, le cannabis, ce n'est pas pour vous, ça met trop en danger votre avenir. On ne joue pas avec ça! Stop!"

http://www.cnid.org/presse_article.php?cle=wzwwhqo3g8bchh6a

Nouvelle intervention dans le forum "Lausanne: Bienvenue à "Dope City"..."

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Lausanne: Bienvenue à "Dope City"...
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.