Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 10 septembre 2014 à 20:15

Caisse publique, la solution?

  • Caisse publique, version courte [05:21 min.]
  • Caisse publique, la solution ? [1:03:43 min.]
  • PS vs PS: l'échange Berset-Maillard [01:07 min.]

La caisse publique va-t-elle permettre de réduire vos primes maladie? Oui répond la gauche avec son initiative «Pour une caisse publique d'assurance-maladie». Elle propose de remplacer les 61 caisses maladie actuelles par une caisse nationale, déclinée en diverses agences cantonales. Les primes seraient calculées en fonction des frais effectifs de chaque canton. Les opposants dénoncent cette étatisation de la santé et la fin de la concurrence. Ils craignent des licenciements massifs, car les caisses actuelles devraient se contenter des complémentaires. Alors la caisse publique va-t-elle amener plus de transparence ou est-ce une révolution dangereuse pour notre système de santé? Ne manquez pas notre soirée spéciale ce MERCREDI dès 20h15 en direct et en public.

Le texte complet de l'initiative

Toutes les informations concernant la votation

Site des initiants

Site des opposants

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59 ou envoyer un mail à marie.weber@rts.ch.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

CONTRE la caisse publique:

Alain Berset, conseiller fédéral en charge du Département fédéral de l'intérieur

Guy Parmelin, conseiller national UDC/VD, président de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique

Marc Baeuchle, directeur de l'Hôpital de Lavaux (VD), économiste de la santé

POUR la caisse publique:

Pierre-Yves Maillard, conseiller d'Etat vaudois en charge du Département de la santé et de l'action sociale

Mathieu Fleury, secrétaire général de la Fédération romande des consommateurs (FRC)

Véronique Monnier-Cornuz, présidente de la Société Vaudoise de Médecine, gynécologue

Bravo aux Romands dharma, 5259 messages Le 28 septembre 2014 à 14:57

Encore une fois la Suisse Romande démontre sa plus grande maturité démocratique en restant imperméable aux mensonges et aux moyens mis en oeuvre pour leur retourner le cerveau.

À quand une caisse publique romande?

Le Groupe Mutuel sous enquête de la FINMA.... pipolino, 132 messages Le 29 septembre 2014 à 19:50

Une vraie différence de culture... Constantin60, 1649 messages Le 28 septembre 2014 à 15:10

plus de 60% des Suissesses et des Suisses qui disent NON à la caisse publique. Analysé commeçà... évidemment !

Mais 4 cantons romands sur 6 et les deux disant non étant des cantons bilingues, çà dit aussi quelque chose...

Je suis vraiment surpris par cette vraie barrière culturelle concernant l'investissement de l'Etat dans la vie des personnes (car ici, c'est indiscutablement çà qui a joué)!

L'influence de la France sur la Romandie et de l'Allemagne sur la partie alémanique sont ici indéniables.

Même si le roestigraben est moins prononcé que certaines fois, il reste assez net.

Meilleures salutations

anonymous icon Caisse unique refusée: Et maintenant ? data, 1433 messages Le 29 septembre 2014 à 18:49

La caisse unique à été refusée ce qui correspond à la meilleure solution à mon avis.
La solution actuelle n'est toutefois pas tenable, une augmentation permanent des dépenses et des primes ne sera pas supporté par la population longtemps.
Il est temps d'utiliser mieux les sommes à disposition en faisant la promotion de la prévention, en excluant toutes dépenses de confort ou superflue, en donnant le pouvoir d'investigation et de limitation du choix des praticiens aux caisses.

La débâcle pour les socialistes AB, 4949 messages Le 28 septembre 2014 à 13:02

2 Suisses sur 3 refusent la caisse unique. Preuve de grand sens civique

Après tout, tout le monde est gagnant... pipolino, 132 messages Le 28 septembre 2014 à 17:12

Une nouvelle votation sur une réforme majeure du système de santé (comme nous le connaissons actuellement), avec un taux de participation élevé, a permis de confirmer qu'il s'agit d'un domaine qui concerne tout le monde. L'instauration d'une meilleure surveillance des caisses privées permettra un meilleur contrôle du flux d'argent investi dans la santé; cette loi de surveillance n'aurait probablement pas vu le jour en absence d'initiative pour la caisse publique même si elle est insuffisante. Cette initiative a aussi permis de pointer du doigt et d'officialiser la puissance économique et politique des caisses qui ont jusqu'ici agi dans l'ombre dans leurs propres intérêts. Malgré le refus de la caisse unique, ce sera dorénavant plus difficile de faire passer leurs intérêts économiques en première ligne comme ils l'ont fait au préalable...

Hors sujet: UE-Ukraine-Russie SuisseRomand, 2199 messages Le 22 août 2014 à 1:05

Situation: la crise a commencé lorsque le nouveau gouvernement ukrainien a interdit l'apprentissage de la langue russe dans les écoles des régions de l'est de l'Ukraine et que l'EU n'a pas réagit à cette situation.
.

La fin du libre choix du médecin ... proposé par Jürg STAHL (Groupe Mutuel)... pipolino, 132 messages Le 17 septembre 2014 à 17:26

...et non pas par les partisans de la caisse unique - pour vous faire partager ces informations (référence circulaire AMG):

"Le Conseil national a adopté, le 10 septembre 2014, une motion du conseiller national Jürg Stahl, ouvrant la porte à la fin du libre choix de son médecin par le patient dans l’assurance de base, alors que le Conseil fédéral en proposait le rejet.

Pour vous faire une idée par vous-même, vous trouverez ici cette motion :
http://www.parlament.ch/f/suche/pages/geschaefte.aspx?gesch_id=20133265

Celle-ci doit encore faire l’objet d’un vote au Conseil des Etats, dont on peut espérer qu’il la rejettera.

Vous trouverez ci-dessous le message que la SVM, suite à l’adoption de la motion Stahl, a adressé à ses membres.

Nous en rejoignons la conclusion : Il faut voter OUI à la caisse publique, celle-ci seule garantissant à long terme au patient / assuré le libre choix de son médecin dans le cadre de l’assurance-maladie obligatoire et au médecin la garantie de pouvoir facturer à charge de cette assurance de base".


Comme quoi les assurances (et leurs représentants..) ne s'intéressent pas du tout au fait que la population désire le maintien du libre choix du médecin ...

Caisse unique mais pas prime unique Patricia Nydegger, 2 messages Le 10 septembre 2014 à 20:19

Caisse unique ok, mais pourquoi pas une prime unique pour toute la suisse ? Les cantons campagnards et réfractaires de suisse centrale notamment paient toujours moins mais ils bénéficient également des prestations des hôpitaux urbains et universitaires qui coûtent chers bien évidemment. On prône le principe de la solidarité, mais pourquoi ne pas l'appliquer a l'échelle nationale ?

avatar de Jocauss Non à la compensation des surprimes Jocauss, 6680 messages Le 16 septembre 2014 à 18:07

[...En cas de nouveau scandale de primes excessives, les assurés n'auront pas de garantie d'obtenir un remboursement, a décidé mardi le Conseil des Etats...]

[...A une douzaine de jours du scrutin sur la caisse unique, le Conseil des Etats a adopté mardi le modèle du National dans la loi sur la surveillance de l'assurance maladie. Initialement, la Chambre des cantons voulait exiger une garantie de remboursement. Mais elle s'est finalement contentée d'une version édulcorée. Le remboursement des primes maladie excessives ne constituera pas une obligation mais uniquement une possibilité offerte aux assureurs.


Christine Egerszegi (PLR/AG) a défendu ce modèle au nom de la commission. L'ensemble des nouvelles dispositions sur l'approbation des primes devrait déjà permettre d'éviter la répétition d'un scandale, comme celui qui marqué les années 1995 à 2013, selon elle. Avec la nouvelle loi, l'Office fédéral de la santé publique pourra refuser a priori les primes qui dépassent de manière inappropriée les coûts ou provoquent de trop grandes réserves...]

-> Voilà la politique de la droite envers les caisses maladie en Suisse!

Abe

Les socialistes sont responsables AB, 4949 messages Le 1 septembre 2014 à 14:37

Environ 50% des coûts de la santé sont à la charge des cantons. Dans les cantons romands, les Conseillers d'Etat responsables de la Santé sont depuis de nombreuses années des élus socialistes.

NE: M. Kurth (PS)
VD: M. Maillard (PS)
JU: M. Thentz (PS)
VS: Mme Waeber-Kalbermatten (PS)
FR: Mme Demierre (PS)

Et depuis de nombreuses années, les coûts de la santé ainsi que les primes sont plus élevés en Suisse romande que dans les autres cantons.

Et ce sont ces mêmes personnes, responsables des coûts et des primes très élevés en Suisse Romande qui veulent nous faire avaler leur proposition? Qu'ils commencent d'abord à mettre de l'ordre dans la gestion de leur département.

anonymous icon AVS, AI, AC ça marche, pourquoi pas l'AM ? geophile71, 1 message Le 10 septembre 2014 à 20:42

Les assurances sociales - étatiques - fonctionnent bien depuis des dizaines d'années. Une caisse maladie publique pourra tout aussi bien fonctionner selon le même modèle.
Pensez aussi à tous les malades de ce pays qui ne peuvent pas se soigner à cause du système actuel profondément injuste. Et nous serons tous malheureusement un jour malades...

Nouvelle intervention dans le forum "Caisse publique, la solution?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Caisse publique, la solution ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.