Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 11 février 2014 à 20:15

STOP à la libre circulation: quelles conséquences ?

  • Stop à la libre circulation : quelles conséquences ? [1:08:42 min.]
  • Infrarouge court - Les conséquences de la votation du 9 février [04:57 min.]

Infrarouge vous propose une EMISSION SPECIALE pour comprendre le oui historique des Suisses à l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse. Comment expliquer le malaise qui s'est exprimé dans les urnes? Notre modèle de croissance risque-t-il de vaciller? Les travailleurs suisses seront-ils avantagés? La voie bilatérale est-elle morte? Infrarouge sera ce mardi en direct et en public juste après le journal dès 20h15.

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59 ou envoyez un mail à infrarouge@rts.ch.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Nicolas Brunschwig, président de la Fédération des Entreprises Romandes

Yves Defferrard, responsable secteur industrie UNIA Vaud

Etienne Piguet, professeur de géographie de Université de Neuchâtel, vice-président de la Commission fédérale pour les questions de migration, auteur de « L'immigration en Suisse, 60 ans d'entrouverture », Presses polytechniques et universitaires romandes.

Jean-Nat Karakash, conseiller d'Etat, chef du Département de l'économie et de l'action sociale, Neuchâtel

Michel Charrat, président du Groupement transfrontalier européen

Isabelle Moret, vice-présidente du PLR, conseillère nationale, PLR, Vaud

Yves Nidegger, conseiller national, UDC, Genève

Klaus Stöhlker, conseiller en communication, en duplex de Zurich

Marta Andreasen, députée européenne britannique, parti conservateur, en duplex de Bruxelles

Florian Philippot, vice-président du Front national, en duplex de Paris

Ainsi que des citoyens qui ont dit oui à l'initiative de l'UDC

anonymous icon Politique à géométrie variable Menad, 6 messages Le 24 février 2014 à 13:12

Je suis Algérien, né en Suisse, et je ressent de plus en plus de la discrimination concernant les étrangers comme moi. La vie n'ai déjà pas facile pour nous ici et de plus je me demande; dois-je faire un visa pour voyager en Europe après ces dernière votation que je trouve pas réfléchi et non raisonnable, je trouve que ce sont effectivement des votations émotionnelles. J'ai vis depuis 20 ans un refus de naturalisation et depuis 1 ans je n'ai toujours pas de permis de séjours.
Notre pays est bien MALADE. Et je dis "NOTRE" pays ironique non?
Pour résumer je vie depuis ma naissance ici et je suis étrangé, je dois respecter la lois mais je n'ai pas les même droit. Donc nous pouvons parler ici d'une politique fachiste.

Et maintenant? AB, 4949 messages Le 9 février 2014 à 20:56

Est-ce qu'un partisan de l'initiative peut maintenant me dire ce que la Suisse soit faire?

Merci.

anonymous icon CONCERNANT LES "SCANDALEUSES" DECLARATIONS DE M.BLOCHER ombredeshin, 1081 messages Le 13 février 2014 à 17:24

Concernant son point de vue selon lequel les suisses romands seraient moins patriotes que les suisses allemands.

Je suis entièrement suisse romande, et pourtant, je suis en partie d'accord avec lui. Mais il y a des explications:

La Suisse romande naturalise bien plus que la suisse allemande. Tous ces nouveaux citoyens suisses ne sont pas des patriotes. Souvent, c'est par intérêt qu'ils prennent le passeport. Pas tous, bien entendu.

Croyez vous qu'une Ada Mara, qu'une Cesla Amarelle, qu'un Antonio Hodgers, qu'un Jacques Neirinck aux trois passeports (parce qu'il ne faut pas non plus oublier que tous ces gens gardent aussi leur nationalité d'origine) sont des patriotes???

Pas du tout! En voyant leur comportement politique, et si on reste honnête, on voit qu'ils sont là pour préserver les droits des étrangers en Suisse, légaliser les sans-papiers, supprimer le secret bancaire, etc. etc.

Donc, je donne raison à M. Blocher et je pense aussi qu'en fait, le romand est moins attaché à sa patrie, plus "franchouillard". Mais étonnamment, les français, eux, sont patriotes.

Chez nous, les paysans sont encore de vrais patriotes, raison pour laquelle on cherche à en supprimer en maximum, car le nouvel ordre mondial ne veut pas de patriotes, il ne veut qu'un état mondial fasciste, avec des humains déshumanisés, esclaves producteurs-consommateurs dociles, attachés avec de maigres chaînes d'argent que sont les salaires toujours plus bas et les aides sociales devenues de plus en plus souvent nécessaires.

Donc les suisses-allemands, et beaucoup de romands patriotes aussi, ont eu le courage de voter oui à cette initiative. Ils ont jeté un pavé dans la mare du mondialisme et c'est très bien, car la Suisse est encore le seul pays à pouvoir exercer ce droit.

Quant à nos politiciens, ils devraient se vouer à leur peuple, et non pas aux institutions internationales!

Dans ma petite commune à majorité socialiste, nous avons eu 40% de oui!

anonymous icon Intervention kindling, 23 messages Le 20 février 2014 à 16:21

La suisse n'est pas dans la réalité; elle essaye de vivre comme si cette planète est encore à 350 millions au moyen age. Je comprends les peurs de préserver son propre pays, mais on fait cela d'abord en vivant dans la réalité des choses, et pas avec un esprit qui reste dans les anciens temps... La réalité est la réalité, il y a pleine du monde aujourd'hui dans le monde. Faisons face d'abord à la réalité, puis enfin prenons une solution et décision. Mais ne faisons pas comme si on ne voyait rien. Cette votation a été prise à l'aveugle.

anonymous icon A voir absolument « Qui gouverne la France et l’Europe ? » pilou111, 81 messages Le 18 février 2014 à 23:09

En avril 2012, François Asselineau, fondateur du Parti Union Populaire Républicaine, a tenu une conférence « Qui gouverne la France et l’Europe ? » qui a fait l’objet d’une vidéo de plus de 4 heures. Malgré la longueur de cette dernière, elle vaut vraiment la peine d’être visionnée, car elle est très instructive. Elle commence par de l’histoire américaine, ce qui permet ensuite de mieux comprendre comment s’est construite l’Europe. Des documents américains ont été déclassifiés, desquels il ressort en fait que les principaux pères de l’Europe étaient en quelque sorte des Agents de la CIA. Il s’avère que le Mouvement Européen, à l’origine de la construction européenne, aurait en fait été financée de manière occulte par la CIA via l’American Committe on United Europe. Ledit Comité Américain pour une Europe Unie, créé en 1948, était lui financé par les Fondations Ford et Rockefeller et comptait dans ses rangs des personnalités des services secrets, dont William Donovan, Président de l’ACUE (créateur et ex-patron de l’OSS qui a contribué avec A. Dulles à la création de la CIA), d’Allen Dulles (Agent OSS, puis employé de la CIA dont il a été directeur adjoint dès 1951, puis directeur de 1953 à 1961, ainsi que Secrétaire du CFR, membre de la Pilgrims Society et des Chevaliers de Malte ), et de Walter Bedell Smith (Directeur de la CIA de 1950 en 1953).

http://www.youtube.com/watch?v=Bb8dB7d3BdE

Biographie de M. François Asselineau :
http://www.upr.fr/francois-asselineau

On peut aussi consulter le site wikipedia en anglais mais ne le cherchez pas sur Wikipedia en français. Lui et son parti y sont censurés. Sa notoriété serait insuffisante, quand bien même il a participé à quelques émissions de télévision dont celle de F. Taddei. En fait, la raison me paraît simple: IL DERANGE, donc il faut éviter de le médiatiser.

anonymous icon Diplomates trop peu ou trop intligent data, 1433 messages Le 22 février 2014 à 11:37

Qui a été d'accord de signer des bilatérales avec des clauses guillotines ? Avec de tels accords, il est impossible de réaménager quoi que ce soit sans renégocier l'ensemble ce qui dans un monde changeant est forcément inadéquat. Si l'objectif est de finir membre de l'UE en forçant petit à petit de plus en plus à prendre les conditions des membres: c'est très intelligent, si l'objectif est de défendre les intérêts du pays: c'est débile ! Quand on sait qui étais responsable du DFAE à l'époque et quel étais l'objectif de cette personne, les choses s'éclairent.

Bravo Infra- Rouge ! Cyan, 3718 messages Le 11 février 2014 à 22:23

Je suis soufflé!
Vous avez réussit à montré dès le début de l’émission, pourquoi cette initiative a passé.

C’est du génie!

Nicolas Brunschwig, président de la Fédération des Entreprises Romandes

Il n’y a qu’à l’écouter et vous comprendrez pourquoi le plus raisonnable des citoyens de ce pays aurait voté cette initiative.
Cette arrogance du patronnat. personnifiée.
Ce monsieur je sais tout.
La jeune dame explique, comment le personnel d’une multinationale est mis sous pression, ce monsieur le nie.
Cette expression hautaine, morganatique.

J’ai cru au début que c’était un comédien. Une carricature du libéral de ce pays.

Non! Non ! Cette personne est vraiment le président de la Fédération des Entreprises Romandes.

Vote émotionnel, nous explique le drôle. Ha! Ha!

Repassez-le vous et vous verrez en combien de temps vous commencerez à vous demander, comme moi qui ai voté contre initiative.
si je l’avais entendu avant, aurai-je voté contre.

Voilà à quel genre de personnage, le travailleur ou le chômeur suisse est confronté.
Edifiant!

anonymous icon Intervention scolyme, 755 messages Le 17 février 2014 à 21:29

Les propos de Barroso donne la nausée:
Si, pour lui, la réussite de la Suisse ne tient qu'à la forte présence des européens, que font les pays européens pour les garder chez eux? Ils devraient plutôt se réjouir que l'on freine la venue de leur matière grise chez nous.

Se vanter que lui, qui a été scolarisé dans un des instituts les plus luxes de Suisse romande, a visité tous les cantons suisses, se comparant à bien des suisses qui ne l'ont pas fait, c'est avoir un regard des plus méprisants sur ceux qui n'en ont simplement pas les moyens.

anonymous icon Nous avons plus d'immigration que l'australie et le canada, cherchez l'erreur ! Romandie1, 5 messages Le 19 février 2014 à 7:38

Nous sommes tellement envahis alors que disposant de très peu de terrain, qu'il est parfaitement compréhensible que les suisses, pourtant si dociles, obéissants et soumis, aient cette fois-ci voté oui et ainsi enfin réagi, bien que trop tard, à l'invasion et au bétonnage tous azimuts que nous vivons depuis les années 80.

La preuve: Mme Calmy-Rey était à 100% pour l’EU SuisseRomand, 2199 messages Le 16 février 2014 à 16:48

Vu à la TSR:

Micheline Calmy-Rey
Pardonnez-moi du 16 février 2014

Source:

http://www.rts.ch/video/emissions/pardonnez-moi/#/video/emissions/pardonnez-moi/5617892-micheline-calmy-rey.html

Darius Rochebin reçoit Micheline Calmy-Rey. L'ancienne conseillère fédérale publie ses mémoires. Elle revient sur ses années au Conseil fédéral, sur les rapports avec les Etats-Unis, sur l'affaire... »

La confirmation de Madame Calmy-Rey quel a toujours été pour une adhésion à l’EU et ceci en contradiction avec ses affirmations … je veux une neutralité active …! (affirmation non exhaustive).

Notre Conseil Fédéral actuel a-t-il une position identique, soit une adhésion à l’EU et que le peuple ne le saurait pas !.

anonymous icon Intervention kindling, 23 messages Le 20 février 2014 à 13:55

J’adore la Suisse, j’y ai vécu pendant plusieurs années. J’ai pleins d’amis en Suisse, mais, je ne suis pas suisse. Malgré mon amour pour la Suisse, le progrès se fait uniquement par la collaboration et non pas l’opposition. Les conséquences de la deuxième guerre mondiale ont été atroces. La paix… c’était ça l’Europe, l’Europe est cela avant tout. Et, si l’Union Européenne change, commence à être étouffante, alors il faut mettre en place des discussions libres et collaboratives. Disant que l’UE est arrogante n’aide pas, disant que la Suisse est arrogante n’aide pas non plus.

anonymous icon Marre de cette presse unilatérale data, 1433 messages Le 19 février 2014 à 12:47

Le 9 Février, le peuple avait à se prononcer sur l'introduction ou non de quota d'immigrant: avec 1% d'afflux annuels, voter oui semblait l'évidence. Cet afflux conjugué au manque de natalité locale conduit à un véritable remplacement de la population résidente. A longueur de temps depuis cette votation les journaux nous bassinent avec les éventuels effets néfaste. Choisir c'est faire une pesée d'intérêt et chaque choix présentes des avantages et des inconvénients. Il peut être tout à fait légitime sans être un imbécile de penser que les effets néfastes de la libre circulation dépassent les bénéfices attendu des bilatérales. Quand la Suisse aura des problèmes du à une surpopulation ou à une hétérogénéité créant des problèmes qui s'en souciera ? La Suisse à existé avant les bilatérales, si ces accord doivent tomber elle existera après et la terre ne va pas cesser de tourner pour si peux ! Au pire, des conditions moins attractives, un retour aux valeurs de travail, de frugalité, de famille et de solidarité ne seront certainement pas néfaste à notre société !

Nouvelle intervention dans le forum "STOP à la libre circulation: quelles conséquences ?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Stop à la libre circulation!
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.