Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 16 janvier 2007 à 22:30

Caisse unique: qui perd qui gagne?

LEFT
RIGHT
  • Invités principaux: Stéphane Rossini, conseiller national valaisan/PS, et Claude Ruey, conseiller national libéral/VD [09:25 min.]
  • Caisse unique: qui perd qui gagne ? [1:00:18 min.]
  • Sujet explicatif et réaction des invités principaux [07:01 min.]
  • Marianne Huguenin, conseiller national, Parti Suisse du Travail/VD [02:32 min.]
  • Urs Schwaller, conseiller aux Etats, PDC/FR [03:33 min.]
  • Réactions de S. Rossini, M. Huguenin et C. Ruet [04:23 min.]
  • Rudolf Mayer, médecin, Pully et vif échange avec C. Ruey [04:55 min.]
  • Extrait de Pascal Couchepin du 15.01.07 - Réactions de S. Rossini et U. Schwaller [04:28 min.]
  • Bernard Gruson, directeur général des Hôpitaux Universitaires de Genève - Réactions de M. Huguenin, U. Schwaller et C. Ruey [05:56 min.]
  • S. Rossini, C. Ruey et l'exemple canadien, puis R. Mayer [04:02 min.]
  • Irène Ropero, assistante médicale, a fait recours auprès des tribunaux contre les hausses de primes [02:36 min.]
  • M. Huguenin, les médecins pour la caisse unique - Réaction de B. Gruzon [03:10 min.]
  • Hugues Hiltpold, député Gd Conseil GE, Radical [03:30 min.]
  • Micro-trottoir et conclusion de S. Rossini et C. Ruey [04:00 min.]

Les classes moyennes vont-elles passer à la caisse... unique?

A un peu moins de deux mois de la votation du 11 mars, adversaires et partisans se sont engagés dans une féroce bataille de chiffres. Avec cette question centrale: les familles et les classes moyennes, vous, nous, vont-elles gagner ou perdre avec la caisse unique?

En plein cœur de cette campagne qui déclenche les passions, le parti socialiste propose un nouveau modèle de financement qui prévoit:

  • la conservation de la prime par tête, comme aujourd’hui, mais avec une augmentation des personnes qui toucheront des subsides (dont une partie des revenus moyens)
  • la suppression des cotisations pour les enfants et l’allègement de celles des jeunes en formation.

Formidable! Mais qui va payer, demandent les opposants qui présentent, eux, des modèles exactement inverses. Les radicaux genevois prévoient, avec la caisse unique, jusqu'à 20% du revenu consacré aux primes.

La discussion continue, Infrarouge remet le débat sur le métier.

Pour en débattre, Romaine Jean a invité:

  • Claude Ruey, conseiller national, PLS Parti Libéral Suisse, Vaud
  • Stéphane Rossini, conseiller national, PS Parti Socialiste, Valais
  • Urs Schwaller, conseiller aux Etats, PDC Parti Démocrate Chrétien, Fribourg
  • Marianne Huguenin, conseillère nationale, PST Parti Suisse du Travail, Vaud
  • Bernard Gruson, directeur général des HUG, hôpitaux universitaires genevois
  • Irène Ropero, assistante médicale, a fait recours auprès des tribunaux contre les hausses de primes
  • Rudolf Mayer, médecin, Pully
  • Hugues Hiltpold, député au Grand Conseil, PRD

Dites-nous ce que vous en pensez sur le site d'Infrarouge.

Liens

La caisse unique sur le site de la Confédération

Communiqué du Parti Socialiste

Communiqué du comité d'initiative NON à la caisse unique

Communiqué du Parti Radical Genevois

anonymous icon Intervention 22335, 1917 messages Le 10 mars 2007 à 9:51

Mesdames & Messieurs,

Il faut faciliter l'accès aux soins des assurés en ambulatoire afin de réduire le nombre d'hospitalisations, le nombre d'interventions chirurgicales et, finalement, réduire les coûts globaux dans un système de santé.

L'Etat doit fixer administrativement des tarifs bas (Schedule fee japonais !!!) pour tous les actes médicaux afin de permettre un grand volume de consultations médicales et d'actes médicaux en ambulatoire, réduire les hospitalisations, les interventions chirurgicales et les coûts globaux d'un système de santé et accroître l'espérance de vie.

Avec mes très respectueuses salutations et excellente soirée.


Table 1

Comparisons of the United States and Japanese Health Systems (1990)
U.S Japan
Expenditures
Per Capita Health Spending1 $2,867 $1,267
Total Health Expenditures as % of GDP2 13.40 6.60
Medical Care Use
Physician visits per capita5 5.30 12.90
Hospital admissions as % of population 13.70 8.30
Average length of hospital stay 9.10 50.50
Inpatient days per capita6 1.20 4.10
Number of surgical operations per 10007 91.0 22


Table 3

Fee Schedule Rates in $U.S.: U.S. and Japan (1992-93)

Japan U.S. (Medicare)
Chest X-Ray 13 32
EKG 12 20
Pap Smear 13 32
Total Colonoscopy 127 427
First Consultation
(office visit) 17 79
Appendectomy 369 647
Cataract Operation
(incisional) 292 747
C-section1
(delivery only) 454 1149

1The Japanese fee for this procedure was reported in Yoshikawa (1992) p.12, Table 1

Sources: Japan's fees in yen were converted to $U.S. at a rate of 130 yen per dollar. Data provided by Toshiro Murase at the Japan Society conference. U.S. Medicare rates are for the New York area. They were taken from the Datasheet Charge Summary Report, Empire Blue Cross and Blue Shield, 1993. These charges apply to physicians who do not accept the Medicare rate as payment in full.





anonymous icon Intervention OuiOuiOui, 1 message Le 1 mars 2007 à 0:18

Qui est satisfait du système actuel ? Les assureurs certainement ou du moins leurs dirigeants. Les médecins partiellement, certains s'enrichissent impunément. Les pharmaciens, s'il existait une comparaison avec leurs collèges étrangers, ils seraient j'en suis persuadé les plus riches.
Je dis oui à la caisse unique, car le système actuel est insupportable pour beaucoup. Pour preuve, les jeunes Suisses ne font plus d'enfants, ils savent que ce devoir civique, ils devront l'assumer seul... La caisse unique à l'avantage de remettre l'ouvrage sur le tapis afin de trouver un système plus juste pour la majorité d'entres-nous.

anonymous icon Intervention woman, 123 messages Le 20 février 2007 à 9:49

questiom @ lapin
vous utilize souvent le terme "je peux vous le promettre" est ce que vous travailler pour les assurances ou dans le milieu de la sante?

anonymous icon Intervention bedzu, 4 messages Le 15 février 2007 à 13:05

Quelle déception de voir autant d'acharnement pour nous faire croire à :
- Une augmentation des impôts
- Augmentation des coûts de la santé avec une caisse unique
- Des chiffres incroyables et hors réalités
- Dire que la concurrence est bénéfique (vous voulez dire comme Coop et Migros ;-) oui je vois bien la différence sur le beurre)
- Que les familles ont déjà des subsides (où ça ?)

Dites nous M. Couchepin quels sont les intérêts que l'on vous verse pour avoir tant d'ardeur à la tâche ??
Je pourrais voter dans votre sens si vous partagiez le gâteau...

A tout cela je répondrais :
- Je préfère un impôt juste et équitable par rapport à mon revenu qu'une prime difficilement surmontable
- Caisse unique ou pas, est-ce que les coûts vont changer, je suis certain que non, mais actuellement c'est pire
- Je suis plus que bien placé pour dire que les chiffres sont des mensonges (Couple avec 1 bas revenu et 2 enfants > 800.-/mois de prime, subside compris BIEN ENTENDU)
- Comment avoir une concurrence quand les assureurs perdent les dossiers de transfert 2x sur 4 et découragent les assurés (les mauvais risques !!) à changer de caisse !!!
- Les subsides, parlons-en. Avec 30'000.- de revenu imposable, ont vous supprime les subsides en vous annonçant que 2007 et basé sur votre taxation 2004 sans tenir compte de votre éventuelle situation familiale ACTUELLE.... Je parle du canton de Vaud uniquement.

Facile de faire peur à la classe moyenne... n'est-elle pas la classe où il y a le plus de personnes, donc plus de voix pour la votation et aussi la meilleur tranche financière !

Caisse unique ou pas, la situation actuelle n'est pas acceptable et un changement est plus que nécessaire. Autant le faire avant que les bas revenus et les familles ne soient en Burn-Out et que les coûts explosent encore plus.
Oui, je crois que si les gens sont mieux lotis, il est possible que leur santé soit un peu meilleure aussi, non ?

anonymous icon Intervention Carouge100, 1 message Le 15 février 2007 à 6:36

Honteux, l'arrogance des assurances maladie et les interventions de M. Favre me laissent sans voie! Une peur des assureurs de perdre une affaire juteuse? La caisse unique ne résout rien en ce qui concerne notre rapport avec la santé mais elle est une tentative de limiter l'arnaque des assureurs.

anonymous icon Intervention Epir, 17 messages Le 14 février 2007 à 21:21

Bien sûr, la caisse unique n'est pas une panacée. Je n'attends d'ailleurs pas de baisse de primes. Ce que je veux, c'est que l'argent de tout 1 pays n'aille pas dans les poches des profiteurs d'1 système qui n'a pas fait ses preuves. Revenons à un système raisonnable. A bas Couchepain et Ruth Dreyfuss!!

anonymous icon Intervention pedze, 1 message Le 14 février 2007 à 21:17

Mais est-il normal que les primes ne sont pas égal partout comme dans les cantons comme Appenzell ou Zoug les tarifs ou les primes sont basses par rapport a d'autre cantons alors ces patients ne devrait on pas les faires payer une partie des soins au canton dont domicilié

Caisse unique ter Message anonyme , message Le 12 février 2007 à 12:30

Ce qui est assez outrancier autour de toute cette vaine médiatisation, c'est de se rendre compte que finalement cela ne va rien changer même après l'acceptation ou le refus d'une caisse unique.

Le problème cardinal auquel les politiciens pourraient et devraient montrer leur compétence est d'inverser les rôles. Je m'explique. Aujourd'hui un assureur ne vous rembourse pas ce qu'il vous doit.Que faites-vous ? Perte de temps au téléphone, perte de temps à écrire des lettres, bref, c'est à vous de vous justifier.

Et bien je propose, en qualité d'assuré modeste, d'inverser les rôles. Que les assurances remboursent d'office les prestations. Ensuite seulement, que ces dernières se justifient pour qu'on leur rende la somme en question. Cela permettrait d'une part, de respecter une certaine équité aux yeux des assurés qui remplissent leurs obligations, et d'autre part, d'éviter qu'une maladie progresse chez un assuré, sachant que, et c'est une lapalissade, plus vite on traite une maladie mieux c'est - et dans l'intérêt de tous - . Il faut en finir avec les médecins qui doivent compter sur les assureurs pour guérir des VIES. On parle de vies, pas uniquement d'argent. D'êtres humains qui ne cherchent qu'à guérir.L'argent est secondaire.

Et force est de constater la pauvreté des différents débats, et j'invite Infrarouge à évoquer non pas uniquement les coûts, mais surtout la qualité de soins qui devraient aller avec. Car il semblerait que cela n'aille pas toujours de pair, que ce soit selon la caisse unique ou le système actuel.

Pensez donc, cela fait 4 mois que j'attends pour subir un examen. Pourquoi ça dure ? Parce que si je veux me faire rembourser, je dois passer cet examen dans les lieux agrées que j'ai dû, bien malgré, accepté selon la police d'assurance. Sinon ce serait déjà fait depuis longtemps. Vous avez l'air de trouver ça normal alors qu'on paye déjà assez de primes par mois.

Et c'est pas la caisse unique qui y changera grand chose puisque sa politique est basée principalement non pas sur les soins mais sur les coûts. Si on ne résout pas un problème à sa source vous reviendrez à la case départ.

En définitive, ce genre d'initiative démontre bien le manque de lois censés nous protéger, nous, citoyens. Qu'il y a un réel malaise au sujet de l'assurance-maladie, dont les politicens ne préfèrent même pas s'occuper. Pensez donc, ce serait trop dur pour eux. Pour illustrer ce que j'expose tenez vous.

Il n'existe aucune loi pour fixer des primes maladies de bases afin qu'elles soient égales chez toutes les assurances (ce qui est totalement discriminatoire alors qu'on parle de "soins de base").

Aucune loi qui oblige un assureur de vous rembourser une prestation avant une opération ou autre traitement médical d'importance, impossibilité de recours juridiques (les classes moyennes et pauvres n'en n'ont pas les moyens).

Aucun loi qui oblige les assurances à nous rembourser les frais dentaires, alors que sans nos dents, comme sans nos bras, il s'agit bien d'un membre comme un autre, et qui pourtant n'est pas remboursé (allez comprendre). En d'autres termes, non seulement vous payez des assurances-maladies, mais quand vous avez des problèmes dentaires, il faut encore casquer. Vous le trouvez où l'argent, lorsqu'on nous le prend de partout ? Faut que ça cesse. Et vite.

Infrarouge, je vous en supplie, ne tombez pas dans le piège des initiants comme des opposants. Le vrai problème n'est pas la caisse unique. Mais la LAMAL qui doit être modifiée et améliorée. Amen.

anonymous icon Intervention woman, 123 messages Le 10 février 2007 à 15:47

en ce momment ceux qui ne penvent pas payer leurs primes cèst l`aide sociale qui aide , qui finance l`aide sociale? c`est nous avec les impots alors on a tous interet a que chaqun arrive a payer ses primes de ces propres moyens et dans la dignite sans devoir aller pleurer a l`aide sociale soyons un peu plus humains la sante c`est ce qu`on a de plus important et quand la maladie frappe elle ne choisit pas aujourd`hui c`est notre voisin qui est malade demain ca peut etre nous si on a de gros traitements gros frais arrivera t on a suivre, on peu vite se retrouver de l`autre cote de la barriere alors penssez au futur avec modestie et a nos enfants aussi ne donons pas la possibilite aux assureurs de controler la sante suisse

anonymous icon Intervention Ducommun, 1 message Le 10 février 2007 à 2:50

temoignage
bonjour j'etais chauffeur p lourds suite a un accidant en espagne l'ass accident et maintenent maladie sa fais 5 ans que j'attend une decision et avec 500frs par mois je ne vi plus (pour me nourrire s'il me reste 50frs sais beaucoup
en plus j'ai deamnder de l'aide et l'on ma rpeondu que je me debrouillier pour payé par mois ,,,,,Mais il n'ont rien compris je ne peut plus payé ....Que faire me laisser mourir et maintenent en plus je me suis dechirer le menisque sa fais deja 4 jour je f k????

anonymous icon Intervention woman, 123 messages Le 7 février 2007 à 23:59

la suisse un si petit pays et 80 caisses maladies, 4 langues on est vraiment pas tous egaux meme pas devant la maladie

anonymous icon Intervention ofankhau, 5 messages Le 6 février 2007 à 3:07

Le pouvoir de négotiation et de gestion d'un payeur unique est clair. Il suffit de regarder les statistiques.

En 1970, les Suisses ne payaient que 5.5% du Produit Intérieur Brut (PIB) pour la santé. En 2004, ce chiffre est monté à 11.6% (le pays le plus cher de l'OCDE après les USA).

Au Canada, le système de caisse unique a été introduit dans les années 60. En 1970, les Canadiens payaient 7.0% de leur PIB pour la santé. Toutefois, en 2004, il ne payaient que 9.9% du PIB pour la santé.

Sur une période de 24 ans, les coûts de la santé ont plus que doublé en Suisse (+110%), alors qu'ils n'ont augmenté que de 41% au Canada.

Une comparaison avec la Suède donne des résultats similaires (6.8% du PIB en 1970 vs. 9.1% en 2004).

Ces systèmes de santé ne sont pas parfaits, mais comment peut-on dire qu'un système avec un payeur unique (caisse unique) n'arrive pas à contrôler les coûts? Les statistiques démontrent le contraire.

Nouvelle intervention dans le forum "Caisse unique: qui perd qui gagne?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Caisse unique: qui perd qui gagne?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.