Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 17 décembre 2013 à 22:35

Mariage gay, la Suisse est-elle prête ?

  • Mariage gay, la Suisse est-elle prête ? [1:02:48 min.]
  • Le mariage gay, la version courte [04:38 min.]

Les Verts libéraux veulent ouvrir le mariage aux couples de même sexe. Pas question pour le PDC : il faut ancrer dans la Constitution que le mariage, c'est l'union d'un homme et d'une femme. Après avoir enflammé la France, le mariage gay nourrit le débat en Suisse. L'évêque de Coire met en garde contre le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par des couples de même sexe. Les organisations homosexuelles estiment que le partenariat enregistré, en vigueur depuis 2005, est une union de seconde classe. Définition de la famille, intérêts de l'enfant, les questions sont sensibles. Le mariage est-il une institution sacrée ou le dernier rempart de la discrimination envers les homosexuels ? Infrarouge ouvre le débat pour sa dernière émission de l'année.

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Laurent Seydoux, vice-président suisse des Verts libéraux

Béatrice Wertli,secrétaire générale du PDC suisse

Barbara Lanthemann, secrétaire générale de l'Organisation suisse des lesbiennes (LOS)

Philippe Matthey, aumônier de la Pastorale familiale à Genève, Eglise catholique romaine

Line Dépraz, pasteur, membre du Conseil synodal de l'Eglise évangélique réformée du canton de Vaud

Thierry Apothéloz, conseiller administratif de Vernier (GE)

Dominique Baettig, psychiatre, ancien conseiller national UDC, en duplex de Delémont (JU)

anonymous icon A médite. Young1, 2 messages Le 17 novembre 2014 à 10:45

hello tout les tout le monde j'écrit aujourd’hui car je suis tomber la dessus par hasard, j'ai juste deux trois chose a vous dire.

de 1, dites vous que si on échange les rols es-que vous les hétérosexuelle vous vous imaginer de pas pouvoir vous marier et de ne pas avoir d'enfant ? Ou de vous faire traiter par tout les noms quand vous essayer de vivre votre vie; vous n'avez pas choisie d’être hétérosexuelle non? bas nous on n'as pas choisie d’être gay.

Puis une dernière, chose vous avez peut être des enfants ? Des parent de la famille des amis. vous n’êtes pas a couvert d'avoir votre fils ou votre fille gay ou lesbienne. Ou encore une personne de votre famille ou vos amis votre meilleur amis, etc...

anonymous icon Corrections Heresiarque, 9 messages Le 18 décembre 2013 à 19:24

Bonsoir,
Ce malheur frappera tôt ou tard la Suisse aussi, car la dégénérescence est consécutive à la marche du temps. Ce n'est qu'une question de temps, et pour ma part j'espère que je serai mort avant que cette infamie ne souille nos terre.
Nous ne pouvons rien faire donc pour l'empêcher, tout ce que nous pourrions faire éventuellement, c'est tâcher de retarder son avènement et ces efforts doivent se faire dès à présent.

Ce n'est pas mon but ici. J'ai quelques remarques à faire simplement, j'espère que je ne serai pas censuré.

1. Il faut bien comprendre ceci et arrêter de conter des fables sinistres : la Suisse N'EST PAS un Etat laïque (regardez la Constitution). Notre pays est régit par la Neutralité confessionnelle, ce qui signifie qu'il reconnaît les religions mais qu'il n'adhère, en tant qu'Etat, à aucune et qu'il affirme la liberté de conscience pour tout un chacun.
La "laïcité" est une notion purement française qui n'a strictement rien à faire en Suisse et elle est loin d'être ce dont elle a l'apparence.
(Le ministre français Vincent Peillon, laïque s'il en est, explique très clairement ce qu'est la "laïcité", "religion" qui est "contre toutes les orthodoxies" dit-il, ce qu'elle veut, la ruine du Catholocisme et des religions authentiques plus généralement et d'où elle émane. Regardez la video sur youtube, c'est très éclairant.)
Il faut cesser de faire passer la Suisse pour un pays laïque et se garder de confondre neutralité confessionnelle et laïcité.

2. Refusons maintenant et toujours désormais d'appliquer le mot "mariage" aux unions d'individus de même sexe. Le mot "mariage" et ses équivalents dans toutes les langues humaines, signifient "union légale entre un homme et une femme". Il n'appartient ni aux lois ni aux hommes de corrompre le sens des mots dans des intentions hideuses de surcroît...

3. Le mot "homosexuel" est un mot absurde et il faut en rejeter l'usage. D'abord parce que c'est un anglicisme, et que nous avons un équivalent plus pertinent en français, ensuite parce que c'est un mot bâtard, étant formé d'une racine grecque et d'une autre latine (ce type de mots dénotent toujours l'ignorance et la bassesse de ceux qui les forgent.)
En effet il ne veut rien dire, car littéralement il signifie "sexe semblable". Mais dans ce sens l'idée d'attirance n'est pas présente du tout, et le mot ne pourrait, à la rigueur, être appliqué que pour désigner un groupe quelconque dont les individus sont tous du même sexe. Il serait possible, par exemple, de parler de "classe homosexuelle" pour dire que la classe est composée d'individus de même sexe (comme c'est le cas en gymnastique dans certains établissement).
En français on dit Homophile (qui aime son semblable) : « Attirance sentimentale ou sexuelle d'un individu pour un individu du même sexe » (TLF)
L'Homophilie est l'attirance exclusive d'un individu pour un autre du même sexe.
Cette précision sémantique me m'incite à faire une autre remarque pour les sots zélés :
Vous prétendez que l'homophilie (que vous appelez à tort "homosexualité") existe depuis la nuit des temps, notamment dans la Grèce antique. Rien n'est plus pitoyablement faux et absurde. Il faudrait écrire un livre pour le démontrer par mille arguments et plus, mais ici il me suffit d'avancer celui-ci :
Toute réalité humaine, concrète ou abstraite, a nécessairement un nom. Il n'y a jamais rien eu qui ne porte un nom quelconque pour le désigner. Nul fait sans mot qui le désigne. Or dans le monde antique, le mot "homophile" (ou votre équivalent absurde) n'existe pas...le mot est une invention toute moderne comme vous le savez. Donc pas de nom, pas de fait...L'homophilie n'a jamais existé dans les sociétés antiques et en disant le contraire vous que faites que prouver votre ignorance et votre perversion .
Il ne faut pas confondre :
- la sodomie
- pédérastie
- pédophilie
- misogynie
Ces mots ne recouvrent pas du tous les mêmes réalités.

4. L'homophilie est une maladie psychosomatique et elle le restera quoi qu'en puissent dire les suppôts du malin. Il faut avoir en tête deux choses :
elle a été déclassée des listes de maladies suite à un vote par un collège de psychiatres...qui subissaient pressions et menaces de la part du "lobby gay" à l'époque...je vous laisse juger de cette façon de faire...
- il n'appartient pas à la science, ni à qui que ce soit d'autre de dire ce qu'est une "maladie" et ce qui est "santé". La maladie se définit elle-même et elle le demeure quand même on en changerait de nom. La maladie est une dysfonction physique ou mentale, ce qui se traduit par l'incapacité du patient, ou de l'organe malade, à remplir naturellement ses fonctions naturelles.
Je vais droit au but :
De deux choses l'une, soit l'individu peut se reproduire naturellement (par la congression avec un individu du sexe opposé) et dans ce cas il ne peut pas être homophile (puisque cette maladie implique l'attirance Exclusive d'un individu pour un autre du même sexe) soit il ne peut pas se reproduire naturellement et dans ce cas, il se révèle inapte à la reproduction...Donc il est malade. (je simplifie beaucoup, je n'ai pas le choix, il faudrait écrire un livre pour démontrer la morbidité de l'homophilie sur le plan métaphysique, psychique, physique et social).

Aspect physique dans la relation homosexuelle SuisseRomand, 2199 messages Le 27 décembre 2013 à 23:53

Pourquoi dans la très grande majorité des couples homosexuels, l’un des deux partenaires d’un couple a un aspect physique ressemblant à l’aspect du sexe opposé.

S’agit-il d’un jeu de ressemblance corporelle ou vestimentaire consentie (malaise visuel) afin de palier à l’hétérosexualité !.

Union: Homme-Femme; Homme-Homme; Femme-Femme; … et bientôt Homme-Animal; Femme-Animal SuisseRomand, 2199 messages Le 17 décembre 2013 à 23:01

Sauf avis contraire, un enfant est conçu entre une femme et un homme …

anonymous icon A LIRE ATTENTIVEMENT. Lindia Marques, 15 messages Le 17 décembre 2013 à 18:29

Bonjour, bonsoir,

Si je vous écris aujourd'hui c'est parce que je ne peux rester muette devant tant de bêtises. Je tâcherai d'être brève.

Premièrement, le mariage homosexuel n'enlève rien à personne, il ajoute au contraire quelque chose à la société.

Deuxièmement, beaucoup d'entre vous disent que le pacs suffit, mais si vous preniez le temps de comparer les droits que l'on a suivant que l'on se marie ou se pacs, vous constaterez que la différence n'est pas moindre. Pour vous donner deux exemples :
- Votre femme est à l'hôpital, dans le coma : en tant que partenaire de pacs, vous n'avez aucun droit car vous n'êtes pas de la famille. D'une part, vous ne verrez donc pas votre femme, de deux vous n'aurez aucun droit sur elle, même si vous êtes la seule personne à s'occuper d'elle dans son entourage. Rien. Nada. Vous n'avez droit à rien.
- Votre femme a un enfant et depuis que vous l'avez rencontrée il y a 10 ans, vous le considérez et l'élevez comme votre fils : vous n'avez pourtant aucun droit sur cet enfant. Dans le cas d'une séparation ou de la mort de votre femme, l'enfant se retrouvera dans un foyer ou une famille d'accueil bien qu'il vous considère comme sa famille puisque vous l'avez élevé.

Pour poursuivre, et ce paragraphe s'adresse plus particulièrement aux croyants : nous sommes tous humains. Dieu nous a créé nous aussi, et il est dit que Dieu aime tous ses fils. Il est aussi dit que "tu aimeras ton prochain". Je ne suis pas croyante, mais je crois en l'être humain. Il faut relativiser un peu et penser comme une personne à part entière. Réfléchissez.

Pour conclure, nous sommes au vint-et-unième siècle. Nous avons tous droit à l'amour et a l'EGALITÉ. Certes, nous sommes une minorité, mais ce n'est en rien une raison pour nous marginaliser et nous discriminer de la sorte. Nous ne voulons pas toujours plus, nous voulons juste être égaux en droits. Mettez-vous à notre place l'espace d'un instant. Imaginez que vous ne puissiez ni vous marier, ni avoir d'enfants. Imaginez que vous soyez contraints à vivre caché, vivre dans la peur, dans l'ombre. Imaginez que vous soyez mis de côté par cette société qui vous est chère. Imaginez ce que nous vivons au jour le jour. Seriez-vous capable de vivre comme nous ? Je ne penses pas.

Merci à ceux qui m'aurons lu jusqu'à la fin. C'est un message bien pauvre en mots, car il y a tant à dire, mais c'est tout ce que je peux vous dire ce soir.

Bonne soirée, et pensez aux autres. Pensez que nous sommes là, nous sommes peut-être votre voisin, votre fleuriste, votre coiffeur, votre professeur, votre collègue, votre soeur, votre ami et aussi probablement votre fils. Nous sommes là. ENTENDEZ-NOUS.

Merci.

Noël, Amour et Sodomie R57, 2260 messages Le 16 décembre 2013 à 11:47

Ben voilà. La France a débattu, alors faut faire pareil, des fois que les sujets importants se seraient évanouis, comme par magie et à la vitesse d'un pucelage liquidé sans préliminaires.

Les 90% d'hétéros certifiés ISO 9000 vont donc débattre d'un sujet avec et concernant les 10% de lesbiennes, gays, bi et trans, certifiés LGBT.

Camarades, compagnons, compatriotes, congénères, l'heure est grave. L'évêque de Coire met en garde ! Contre quoi d'ailleurs ? La perte de pouvoir de l'église et la réduction de la manne financière qui pourrait en résulter ? Aucun doute que les charlatans et autres diseurs de bonne parole s'inquiètent.

La seule question pertinente dans cette affaire est :

En quoi, par le cul de sainte Bénédicte, le mariage entre deux personnes de même sexe dérangerait-il les 90% attirés par leur opposé ?

Serait-ce que cela changerait d'une quelconque manière leurs vies ? Non.

Serait-ce que cela pourrait participer au bonheur des 10% de LGBT ? Oui.

Alors si le mariage est une institution sacrée, elle devrait l'être pour l'entier des créatures du Seigneur et du petit Rhésus qui nous regarde.

Et pis c'est pas fini, après le mariage gay, faudra bien qu'on milite pour le mariage polygame, voire polygame mixte hétéro-LGBT. Histoire de mettre un peu de saveur et de fantaisie dans ce foutoir psychorigide qu'est devenu notre société !

L'évêque de Coire, ben y va en couler une bielle !

anonymous icon Mariage pour tous pachyderme, 2 messages Le 17 décembre 2013 à 23:20

Au nom du mariage pour tous, pourquoi un père et sa fille ou une mère et son fils ou encore frère et sœur n'auraient pas le droit au mariage?
Il faut peut-être se rendre compte que certaines choses sont immuables!

Espérance Bernard Jaquier, 32 messages Le 17 décembre 2013 à 23:03

si l'accouplement de deux hommes ou l'accouplement de deux femmes permet d'espèrer une naissance dans 9 mois, alors à ce moment-là je croirai au mariage gay.

avatar de Courage dit-il Les homosexuels constituent environ 10% de la population ! Courage dit-il, 7228 messages Le 19 décembre 2013 à 14:11

Elles et ils ont droit en principe à un traitement civil égal à celui des autres 90%. Dans les faits, ces droits ont été escamotés ou remplis très partiellement avec le PACS jusqu'ici: il y a bien eu discrimination.
Nous avons vu l'année passée que nous avons en suspens la résolution d'un très gros problème: notre propre extinction à terme ! Or le sujet a déjà été abordé, voir
http://www.infrarouge.ch/ir/thread-369529-priorite-obtenir-moyenne-enfants-pour-femme
Nous ne pouvons donc plus nous permettre le moindre faux pas en matière de droits civils, en rapport direct ou lointain avec notre propre survie ...

De l'huile sur le feu Athena, 941 messages Le 17 décembre 2013 à 11:37

Bonjour,
Je suis d'accord avec le pacs. J'ai d’ailleurs voté oui. Par contre le mariage gay je ne suis pas d'accord.
Le mariage a été depuis des temps fort lointains un homme et une femme. La base de notre civilisation c'est la famille. Ce que je constate c'est que depuis bien des années la famille est traqué et attaqué par une meute d'expert qui parlent d'évolution (Monde du travail, éducation, etc). Une évolution voulu par qui et dans quel but?
En détruisant la famille nous détruisons la civilisation. Quand on enlève les piliers le bâtiment s’effondre.
Les gens font ce qu'ils veulent dans leurs sphères privés, tant qu'ils restent dans la légalité.
La Suisse est un pays laïc sur le papier et dans les lois. Par contre dans la pratique nous avons les messes dans certains cantons avant le début de législature, nous avons les Gardes Suisses du Vatican et sous le couvert de monument historique nous entretenons des biens appartenant aux églises.
Je ne suis pas une personne politiquement correcte. Je laisse cela au bien pensant.
Salutations Athéna

Je voterai un grand oui David Marceau, 14 messages Le 16 décembre 2013 à 23:04

Aucun argument n'est pertinent contre le mariage gay
1. Nous sommes un Etat laïc, il n'y a pas à poser de définitions religieuses. Et répéter : un mariage c'est un homme et une femme, c'est pas un argument, c'est une phrase.
2. Un célibataire peut adopter.
3. Les études montrent que les enfants vivant dans des familles homoparentales se portent très bien
4. Un enfant vivra toujours mieux dans une famille - fut-elle homoparentale - que dans un orphelinat
5. Il n'y a pas de situation crée. Les enfants existent déjà, qu'ils soient dans un orphelinat ou qu'il soit issu d'une première relation hétéro d'un des conjoints. La question serait différente dans le cas de la protection médicale assistée et de la gestation pour autrui.
6. A l'argument, "je connais des homosexuels qui..." je rétorque "je connais des hétérosexuels qui..."

Rien à dire, sauf que la société d’aujourd’hui est au bord de l’anarchie SuisseRomand, 2199 messages Le 16 décembre 2013 à 23:32

... et qui n’a plus de repères du fait que les valeurs identitaires et fondamentales de chaque pays se perdent !!!.

Nouvelle intervention dans le forum "Mariage gay, la Suisse est-elle prête ?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Mariage gay: la Suisse est-elle prête?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.