Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 10 septembre 2013 à 22:35

Syrie: la peur de l’engrenage?

  • Syrie : la peur de l'engrenage ? [1:03:13 min.]
  • Syrie, la non-intervention, version courte [05:39 min.]

Y aura-t-il des frappes en Syrie pour punir Bachar al-Assad? La question tient en haleine toute la communauté internationale depuis les attaques chimiques contre des civils syriens le 21 août dernier. Barack Obama attend le feu vert du Congrès qui se réunit ce lundi. La Russie met en garde contre les pulsions guerrières. Le remède pire que le mal? Quel est le risque d'un embrasement généralisé en cas d'attaques contre des positions du régime syrien? Comment sortir de l'impasse? Infrarouge ouvre le débat ce mardi. Un débat présenté par David Berger.

Le dossier de RTSinfo sur la guerre en Syrie

Si vous voulez venir assister à l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Antoine Basbous, directeur de l'Observatoire des pays arabes, Paris

Marwa Daoudy, professeur de relations internationales du Moyen-Orient au St Antony's College, Université d'Oxford

Daniel Warner, politologue et ancien adjoint du directeur de l'IHEID, Institut des Hautes études internationales et du développement




Vincent Desportes, général français, ancien directeur de l'Ecole de guerre, professeur à Sciences Po, en duplex de Bâle

Emma Suleiman, porte-parole de la Coalition nationale syrienne en France

Bruno Jochum, directeur de MSF Suisse

anonymous icon Dommage...une bien mauvaise émission proutlalere, 4 messages Le 12 septembre 2013 à 0:21

Bonsoir,
je suis fan de cette émission, Infrarouge, qui généralement est de grande tenue, et je regrette qu'en France nous n'ayons pas d'équivalents.

Mais là, sur la Syrie, cette émission a été en dessous de tout. Sur toute l'émission pas une seule fois, pas un seul intervenant ni votre animateur n'a cité le mot Qatar.
Je comprends qu'en France ce mot soit tabou, puisque le fonds qatari achète notre pays, comme on le voit dans cette crise syrienne, où l'attitude de la France est un retour sur investissement...mais en suisse ?

Pire, on a parlé géopolitique...pas un mot sur le gaz. Les gisements immense de Syrie en Méditerranée, et les pipeline...La clé de ce conflit réside dans les pipeline approvisionnant l'Europe.
Le Qatar a un projet passant par la Syrie et se branchant sur le projet US Nabucco en Turquie, sur ce projet se brancherait le gaz d'Israel.
La Russie a le projet South stream et la Syrie de Assad a déclaré il y a deux ans choisir au final un pipelin Iran-Irak-Syrie au lieu du projet qatari...deux mois plus tard l'insurrection commençait.
On sait que le Qatar finance les groupes armés, et c'est bien lié à ces intérêts géostratégiques gaziers.

J'attendais qu'Infrarouge en parle...ce fut une émission désolante.

anonymous icon Une attaque aérienne Yoyo340600, 457 messages Le 6 septembre 2013 à 15:37

Si les USA ne veulent pas ce ruiner comma l'a fait Bush avec ces guerre Afganistan Iraque qui ont couter les yeur de la tête les USA et l'OTAN devrais attaquer la Syrie comme ils l'ont fait avec la Lybie attaque aérienne et tire de missils depuis des navir de guerre de l'OTAN.

Mais surtout pas une attaque terrestre qui risque de crééer le même M que en Afganistan et Iraque

Ils nous refont le coup de lrak. dharma, 5259 messages Le 7 septembre 2013 à 16:22

Une vache ne met pas longtemps à réaliser que la clôture électrique fait mal.
Certains êtres humains ont par contre une amnésie inquiétante en ce qui concerne leur propres expériences. Ceux qui se sont fait berner sur l'Irak en sont un bel exemple.

Au nom de quels intérêts cachés les USA et la France tiennent ils coûte que coûte à intervenir? Personne n'est dupe, ce sont toujours les mêmes intérêts économiques et géopolitiques, qu'on ne me dise pas que c'est pour les droits humains, car ils sont bafoués des 2 côtés.
Aussi exécrable que soit le régime de Damas, il faut reconnaître qu'il est le garant du respect des minorités alaouites, chrétiennes, kurdes et laïques. 

Une solution diplomatique où le résultat serait une partition fédéraliste de la Syrie où chaque composante y trouverait sa place est une solution plausible. On en est très loin, car les djihadistes ne veulent pas partager le pouvoir. L'erreur serait de croire qu'en misant que sur les rebelles laïques minoritaires la Syrie s'en sortira, l'exemple du chaos actuel en Lybie est là pour nous le rappeler.

Questions aux intervenants: Ptah Hotep, 743 messages Le 10 septembre 2013 à 23:06

Qu’est-ce qui est le plus important, la "face" des dirigeants occidentaux ou les personnes qui subissent des conflit?

Ensuite, il serait intéressant que les intervenants parlent du marché de l'armement et e quelles sont les responsabilités des mêmes démocraties occidentales dans ce derniers.

Parlez à coeur ouvert, je (nous?) ne sommes plus dupes.

Disait Pépin chat'du'meunier, 1075 messages Le 11 septembre 2013 à 6:09

Bref, bourrage de mou pour nous vendre la guerre.
Ça ira comment quand ce sera à notre tour de nous révolter?

Carton Rouge ou "dernier avertissement" SuisseRomand, 2199 messages Le 10 septembre 2013 à 16:07

La négociation est à l'ordre du jour, mais un seul nouveau incident (bombe au gaz sarin) déclencherait certainement un bombardement immédiat de sites stratégiques.

anonymous icon Farfelu data, 1433 messages Le 14 septembre 2013 à 12:17

La RSR organise avec nos deniers des émissions sur la Syrie. Très biens. Quel influence à la Suisse, sa population et son opinion publique sur l'intervention ou non de certain pays occidentaux en Syrie ? Plutôt que de discuter du sexe des anges, ne faudrait il pas se concentrer sur les vrais problèmes du pays, ici et maintenant ? Nous avons visiblement un problème avec notre système judiciaire, avec l'éducation de nos jeunes, avec l'incapacité de faire respecter nos lois sur l'asile et l'immigration, sur les difficultés que rencontre notre système économique et financier avec les pays voisins, avec l'augmentation non maitrisée de la population et l'insuffisance des infrastructures, avec notre politique énergétique, avec notre sécurité alimentaire en cas de crises etc... La priorité de la télévision d'état Suisse est elle biens de débattre de ce qu' il se passe en Syrie ?

Pour mieux comprendre digitus, 154 messages Le 12 septembre 2013 à 13:12

ce qui se passe depuis l'intérieur du monde musulman :
http://www.youtube.com/watch?v=sVtjQ55HGyU#t=2153

Comme c'est un peu long, le plus important se trouve vers la 30ème minute.
Vraiment très intéressant, c'est la pièce du puzzle qui se met en place, en tout cas pour moi...


Merci à Temps Présent versinget, 2101 messages Le 13 septembre 2013 à 11:35

Au-delà des causettes passionnées au coin du feu, comme celle de nos voisins français plus soucieux de savoir si la France doit s'enorgueillir d'avoir obtenu que le régime d'Al Assad dévoilent enfin ses pets cachés, en se foutant comme en 14 du sort actuel des civils syriens, je ne saurais trop conseiller de voir, si ce n'est déjà fait, l'excellent Temps présent de la RTS diffusé hier soir, même si le reportage date de quelques mois déjà :

http://www.rts.ch/video/emissions/temps-present/5207260-syrie-sur-la-ligne-de-front-disponible-7-jours-depuis-la-suisse.html

Si le débat d'IR nous démontrait toute la vacuité des bricolages pour punir des auteurs supposés sans même se soucier du comment ou du résultat, ce temps présent nous montre au moins la précision "métrique" des bombardements ou l'on punit tant les preneurs d'otage que les civils pris en otage par des fanatiques qui ne pensent qu'à tuer sous prétexte de défendre quelque chose. Mais quoi ? On en vient inévitablement à se le demander face à l'horreur de la situation sur le terrain.

S'agissant du débat d'IR, j'ai constaté pour ma part, qu'à part un plateau d'invités discutable dont aucun des participants ne savait vraiment où aller, ce qu'on visait concrètement sur le terrain d'abord et surtout pour la suite (démocratie, partitionement de la Suisse en zones religieuses, linguistiques, etc., pour la bonne conscience des Nations ???), l'animateur du débat a au moins eu le mérite d'essayer de soulever quelques questions raisonnables pour ses invités. Que visez-vous en fait, comment et pour aller où ? Car se complaire dans des diagnostics alors qu'il faut des remèdes, des solutions, n'est pas vraiment la voie à suivre. Mais que faire pour éviter encore l'escalade exponentielle de la haine ? Rajouter encore de l'huile sur le feu ?

Pour la précision métrique visant des dépôts d'armes chimiques (on se souvient des résultats américains en Irak et de ses petits trous dans le sable), pour que cela fume encore mieux, c'est sûr qu'on ne peut qu'espérer résoudre le drame syrien avec une précision millimétrique !

Merci à Temps Présent versinget, 2101 messages Le 13 septembre 2013 à 10:34

Au-delà des causettes passionnées au coin du feu, comme celle de nos voisins français plus soucieux de savoir si la France doit s'enorgueillir d'avoir obtenu que le régime d'Al Assad dévoilent enfin ses pets cachés, en se foutant comme en 14 du sort actuel des civils syriens, je ne saurais trop conseiller de voir, si ce n'est déjà fait, l'excellent Temps présent de la RTS diffusé hier soir, même si le reportage date de quelques mois déjà :

http://www.rts.ch/video/emissions/temps-present/5207260-syrie-sur-la-ligne-de-front-disponible-7-jours-depuis-la-suisse.html

Si le débat d'IR nous démontrait toute la vacuité des bricolages pour punir des auteurs supposés sans même se soucier du comment ou du résultat, ce temps présent nous montre au moins la précision "métrique" des bombardements ou l'on punit tant les preneurs d'otage que les civils pris en otage par des fanatiques qui ne pensent qu'à tuer sous prétexte de défendre quelque chose. Mais quoi ? On en vient inévitablement à se le demander face à l'horreur de la situation sur le terrain.

S'agissant du débat d'IR, j'ai constaté pour ma part, qu'à part un plateau d'invités discutable dont aucun des participants ne savait vraiment où aller, ce qu'on visait concrètement sur le terrain d'abord et surtout pour la suite (démocratie, partitionement de la Suisse en zones religieuses, linguistiques, etc., pour la bonne conscience des Nations ???), l'animateur du débat a au moins eu le mérite d'essayer de soulever quelques questions raisonnables pour ses invités. Que visez-vous en fait, comment et pour aller où ? Car se complaire dans des diagnostics alors qu'il faut des remèdes, des solutions, n'est pas vraiment la voie à suivre. Mais que faire pour éviter encore l'escalade exponentielle de la haine ? Rajouter encore de l'huile sur le feu ?

Pour la précision métrique visant des dépôts d'armes chimiques (on se souvient des résultats américains en Irak et de ses petits trous dans le sable), pour que cela fume encore mieux, c'est sûr qu'on ne peut qu'espérer résoudre le drame syrien avec une précision millimétrique !

Bande de ploucs !

anonymous icon Intervention johnlocke1202, 22 messages Le 11 septembre 2013 à 0:02

La RTS glisse vers le modèle français...plusieurs intervenants, une seule perspective. Ceux qui ne veulent pas des frappes, ben on ne les invite pas, tout simplement. Faudra quand même rappeler à Mme Mamarbachi et à toute sa bande d'admirateurs de la Cour de Louis XV, que c'est nous qui payons leurs salaires et que la source, risque une fois de se tarire. De mon côté, j'ai très envie de lancer une initiative pour abroger Billag. Peut-être que lorsque ces pseudos-journalistes de comptoirs, iront pointer au chômage, leur arrogance s'estompera.

Intervention Rima, 8 messages Le 10 septembre 2013 à 23:21

Emma suleiman, croyez-vous à la démocratie? de quel droit empêchez-vous Assad de se présenter à la présidentiel de 2014?
De quoi avez-vous peur? de la volonté du peuple de le choisir?

Nouvelle intervention dans le forum "Syrie: la peur de l’engrenage?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Syrie: la peur de l'engrenage?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.