Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 4 septembre 2013 à 20:15

Spécial votation - Fin du citoyen-soldat?

  • Spécial votation : Fin du citoyen-soldat ? [1:01:38 min.]
  • Fin du service obligatoire, version courte [05:42 min.]

Si les Suisses disent oui le 22 septembre prochain à l'initiative du GSsA (Groupe pour une Suisse sans armée), le service militaire ne serait plus obligatoire! Une sacrée révolution au pays du citoyen-soldat! Mais quels en seraient les conséquences, en termes de sécurité et de cohésion nationale? Trouverait-on suffisamment de miliciens volontaires pour servir l'armée ou faudrait-il passer à une armée de professionnels?

INFRAROUGE ouvre le débat lors d'une grande soirée spéciale votation ce mercredi en direct et en public avec notamment Ueli Maurer, président de la Confédération et chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Ueli Maurer, président de la Confédération et chef du Département de la défense, de la protection de la population et des sports

Denis Froidevaux, président de la Société suisse des officiers

Jacqueline de Quattro, conseillère d'Etat, cheffe du Département de la sécurité et de l'environnement, Vaud et vice-présidente de la Conférence gouvernementale des affaires militaires

Amanda Gavilanes, secrétaire romande du GSsA, Groupe pour une Suisse sans armée

Carlo Sommaruga, conseiller national, PS, Genève

Christian van Singer, conseiller national, Verts, VD

Le GSsA doit-il être dissout ou simplement changer de nom ? SuisseRomand, 2199 messages Le 22 septembre 2013 à 23:49

Suite à cette votation, le nom de GSsA n'a certainement plus aucune signification.

Doit-il être dissout ou simplement changer de nom ?.

Corps constitués - Dissuasion - Prévention des conflits Laurent Campiche, 27 messages Le 4 septembre 2013 à 21:06

Préparer une troupe au combat, qu'il s'agisse de lutter contre une agression, d'effectuer des tâches de polices, d'intervenir en cas de catastrophe ou de lutter contre les incendies est à 70% la même commune dans un corps constitué qui l'est précisément pour être efficace et rentable en terme de défense au sens très large.

Afficher sa volonté de défendre le pays, au besoin par les armes et de toutes sortes d'autres manières, démonter que cette volonté est au coeur même des préoccupations de nos concitoyens et afficher sans aucune ambiguïté que cette volonté est structurée, organisée et entraînée et un élément hautement dissuasif qui contribue avec la diplomatie et la politique étrangère à maintenir la paix.

Laurent Campiche

Claque salutaire Constantin60, 1649 messages Le 22 septembre 2013 à 14:21

73% de NON à cette initiative clairement anti-armée ! Merci aux Suissesses et Suisses d'avoir donner une bonne paire de claques au GSSA.

Mais quelle belle école de vie ! Parti Libre, 6 messages Le 4 septembre 2013 à 20:32

À titre personnel, j’ai été contraint d’effectuer mon service militaire. Je l’ai subie votre école de vie. Et si elle ne m’a absolument pas donné envie de me battre pour une nation qui se permet de se donner bonne conscience d’infliger de pareils traitements à sa propre population. Avec un tel manque de respect, une telle violence, une telle bêtise, une telle incompétence, une telle mauvaise foi, un tel gaspillage, une telle ignorance... Elle me l’a fait mépriser au plus au point cette nation. Elle m’a donné envie de me battre contre elle, de me battre pour ma liberté, de me battre pour la liberté !

Merci aux BOBO de service qui prêchent la rédemption par la réinsertion !! Constantin60, 1649 messages Le 13 septembre 2013 à 14:19

Au lieu de s'en prendre systématiquement à l'armée, la gauche, les verts, le GSSA et les soixante-huitards attardés feraient bien de s'occuper des malades mentaux prévenus de viols avec violence, viols d'enfants, assassinats, et autres petites babioles.
Grâce à leur naiveté et leur croyance aveugle dans la rédemption par la réinsertion, une nouvelle fois une jeune éducatrice a laissé ses illusions et sa vie au bord d'une route.
Jusqu'à quand va-t'on continuer avec ces stupides croyances dans le "bon fond" de l'être humain ???
Celle ou celui qui a signé le bon de sortie pour ce prévenu de viol avec violences, pour cette ballade bucolique accompagné d'une jeune femme seule, devrait finir devant un peloton pour meurtre !
Oui, aujourd'hui je suis un homme en colère !! contre une justice stupide, contre des médecins stupides voir criminels qui mettent sciemment en danger des innocents.
un époux, un père et un grand-père ulcéré. :-((((

anonymous icon Une armée professionnelle c'est moins chers qu'une armée de milice, réflexions détaillées ci-dessous Taca, 6 messages Le 13 septembre 2013 à 1:16

@ Pascal Tendon et tous les autres
"une armée professionnelle,... c'est très mais alors très cher"

(1) Une armée professionnelle s'imbrique dans de nombreuses formations professionnelles civiles et par conséquent répartit de nombreux coûts! Possibilité de former des mécanisciens sur machines, des électriciens, des électroniciens, des informaticiens, des cuisiniers, des chimixtes et biologistes, des psychologues, des infirmiers etc. Et aussi des cadres, à noter que la correlation entre le commandement militaire et le commandement civil est beaucoup plus forte quand les militaires sont tous volontaires! Quel partit peut-on autrement en tirer avec l'armée actuelle?

Une expérience de leader sur des gens qui sont contraints d'être présent sous peine de finir en prison et hyper-fatigués! Une situation très éloignée de la vie civile où les employés les plus capables peuvent vous faire une révérence et aller travailler ailleurs! Et ées autres ne risquent en général pas leur santé (en fait pas trop et il y a évidemment des cas où une spirale se met en place) s'ils se font vider non plus!

(2) Cela peut aussi être une école de santé : sport, survie, alimentation optimum etc, Donc ds économies sur les coûts de la santé quand ces personnes reviendront au civil.

(3) Cela économise aussi les nombreuses dépressions, et malaises divers qui arrivent quand on force des gens à faire ce qu'ils ne veulent pas! Des gens se suicident à cause de leur travail, combien se sont suicidés à cause de la conscription : perte d'identité, de pouvoir, d'autodétermination, on devient un jouet dans les mains des technocrates militaires .. ça n'a plus grand chose d'humain, juste attendre que ça finisse en espérant éviter la casse! Sans compter que l'on se fait répéter à longueur de semaine qu'il y a des valeurs hautement digne et humanitaire à se comporter comme des petits robots! Combien de points de QI en moins pour toute la population qui a passé dans cette grande machine à décerveler? On est presque chez Orwell 1984 là! L'énergie que j'ai pu gaspiller pour cette armée, je n'en revient pas d'avoir été aussi c..!

(4) Et les semaines de travail civil manquées? L'angoisse qui débute 3 semaines avant et empêche de travailler correctement et le cerveau en pâte à modelé pour quelques jours après le retour! ... ça coûte rien peut-être?

(5) Et les gens qui ne supportent pas la situation de perdre toute liberté à une date et pour une durée choisie par autrui? Ces gens là ne peuvent pas forcement bénéficier d'une éjection psychiatrique et vont voir leur carrière, leur vie sociale en pâtir pendant 30 ans à l'époque!!!! Et ceux qui acceptent et qui se disent voilà on me dit, je fais je ne réfléchit plus! Quel bel usage de leur cerveau humain! Somme nous vraiment né pour être les esclave d'un système? Parce que c'est ça, le but principal de l'armée suisse est plus orienté vers le conditionnement de ses citoyens que vers la défense! Comme ça on a des travailleurs bien formatés qui sont des consommateurs optimums, ils vont manger les cochonneries qu'on leur propose dans de très jolis emballages, tomber malade quand il le faut et consommer de nombreux services médicaux, et quand à la retraite ils ne rapporteront plus rien et ne seront plus guidés par un système, ils vont faire une dépression qui les emportant rapidement et minimisera encore les coûts de l'AVS. C'est de ces économies là que vous voulez ?

Généralités :
A noter que les plus malins s'en tirent de toute manière en faisant ce qu'ils veulent, et se font probablement éjecter par la voir médicale, ou au contraire participent, mais par choix personnel et toute la différence est là!

A noter que dans mes petites réflexions je n'ai pas trop tenu compte du service civil, mais comme c'est plus long et qu'il y a eu tellement de blabla, avec la preuve par l'acte etc. C'est une alternative qui est probablement aussi très douloureuse pour certains! A noter que la notion de service à la société ets très importante, mais l'amalgamer avec obligation fausse le jeux! Quel genre d'empathie un travailleur social forcé dans ce domaine va-t-il pouvoir donner ? Etc.

Je crois d'ailleurs qu'il faudrait un changement de société drastique! Ouvrons les yeux, d'un côté c'est du blabla.. service à la société, humanitaire et philanthropie et de l'autre une bataille hyper-égoïste sur l'échiquier commercial et dans beaucoup d'autres secteurs encore! C'est schizophrénique Coucou! Réveillez vous arrêter de dissocier!

Je me permet donc de rajouter que le service à la société, la philanthropie humanitaire etc. sont des valeurs indispensables qu'il faudrait les valoriser sur la vie entière et non pas juste dans une institution qui est soi disant programmée pour ça! Il faudrait donc changer de nombreuses structures sociétales, spécialement commerciales des sociétés occidentales de manière à ce qu'elles aient automatiquement tendance servir l'intérêt de la société au sens large et non pas l'intérêt des seuls directeurs et actionnaires! A noter qu'une certaine étatisation répond parfaitement à cette demande de plus d'humanité, car l'état vivant des impôts à intérêt à conserver ses concitoyens dans le meilleurs état de santé possible, contrairement à des entreprises privées qui peuvent se débarrasser des employés vidés de leur énergie et en reprendre des neufs ailleurs qui auront été en grande partie formés aux frais de la communauté!

Bref je me disperse! Mais la suppression de la conscription va dans le bon sens en faisant faire des économies à la société et en rendant les gens plus intelligents! Si si :-)

Et puis si vous trouvé ces paragraphes débiles, c'est normal j'ai fait mon armée!


anonymous icon Ridicule de refuser un progrès progressif sous prétexte qu'il n'est pas absolu! Taca, 6 messages Le 12 septembre 2013 à 17:29

@ Paul T. Newton. Tellement ridicule de refuser des améliorations pragmatiques conséquentes (fin de la conscriptions), sous prétexte que ce n'est pas aussi parfait que l'anarchisme qui n'est actuellement qu'une utopie ( • 1), est-ce que l'on refuse de manger à vie sous prétexte que la nourriture n'est pas parfaite ? ... Soyez conséquent :-)

En pratique refuser un progrès sous prétexte que ce n'est pas parfait appartient soit aux stratégies des sophistes pour détourner le débat des questions fondamentales, soit à l'incapacité de voir et d'accepter les nuances ce qui se retrouve souvent chez les enfants et adolescents et aussi chez les personnes atteintes de troubles de la personnalité, dont le narcissisme qui devient tellement prévalent de nos jours qu'il a été retiré du DSM V.

Dans un débat il est important de pouvoir mettre un nom sur ces stratégies de déstabilisation : Refus des nuances ? Refus de compromis ? Vision tunnel perfectionniste ? Aveuglement par les extrêmes ? Discrétisation absolue du réel ? Rhétorique extrémiste ? Tout ou rien ? Quelqu'un connaît une dénomination officielle ?


( • 1) Impossible par définition avec des individus trop égoïstes de coexister de manière raisonnable sans un cadre étatique lui aussi raisonnable, à moins d'évoluer encore pendant quelques milliers d'années, et si évolution il y a, elle viendra par des petits progrès progressifs, par par une transformations du jour au lendemain de brutes en être socialement parfaits.

La conscription est une conséquence de l'étatisme. Paul Thomas Newton, 84 messages Le 4 septembre 2013 à 0:02

Que celles et ceux qui rêvent de liberté, et donc d'une abolition de la conscription, demandent également une abolition de toute forme de gouvernement. Car la conscription n'est qu'une conséquence de l'étatisme, donc de l'existence d'un gouvernement. Il faut donc être cohérent ; soit on s'oppose à toute obligation gouvernementale, soit on demeure dans l'incohérence.

Bref, si vous voulez la paix et la liberté, demandez l'Anarchie.

anonymous icon Des jeunes volontaires formés à de nombreuses technologies de pointes ou des conscrits déformés par une broyeuse de destins ! Taca, 6 messages Le 11 septembre 2013 à 15:56

J'aimerais, raconter une partie de mon histoire de citoyen soldat en quelques points, qui je pense a été vécue par des milliers d'autres soldats, voir la majorité avec différentes intensités, ceux qui souffrent le moins étant ceux qui réussissent à y échapper rapidement ou ceux qui abandonnent toute lutte contre le système de coercition sociale, mentale et physique de la conscription obligatoire et se laissent ainsi conditionner à une certaine passivité débordant probablement sur leur vie civile.

 • J'ai essayé d'y échapper en faisant des examens médicaux inutiles, notamment des radios, j'ai donc augmenté mon risque de cancer pou rien!
 • J'étais entouré "d'incompétents" qui ne voulaient absolument pas discuter le problème de manière objective, à savoir une discussion éthique et logique du sujet, suivie d'une analyse sur les possibilités personnelle d'y échapper! A la place les discussions tournaient au pugilat verbal avec à la fin des conseils quasi psychopathiques avec utilisation du fusil d'assaut. Je crois que ce problème est très présent et appartient à la catégorie des bizutages, à savoir que les gens qui l'ont fait veulent que les générations suivantes le fassent pour éviter de se sentir lésé psychologiquement, on constate donc qu'il y a des phénomènes sociaux qui font la promotion du pire par soucis d'équité, en d'autres termes tous égaux dans la douleurs et maintenons la douleurs à tous pour éviter des inégalités! J'ai donc subi une pression psychologique sur plus de 15 ans qui a court-circuité une partie de mon développement émotionnel, physique et social!
 • A la sortie de l'école de recrue, mes capacités intellectuelles avaient fait un énorme bond en arrière, et j'ai eu besoin de deux semaines pour récupérer..
 • La pression psychologique de l'école de recrue m'a fait tomber dans les bras d'une fille que je n'aurais jamais rencontré autrement et qui m'a refilé une maladie vénérienne!
 • Et l'hygiène dentaire / qualité de la nourriture à l'école de recrue (je ne parle pas seulement de celle qui nous est offerte, mais plutôt de celle qu'on apporte pour tenir le coup psychologiquement). Des milliers de francs de dentiste prématurés à cause de ça! Conclusion l'école de recrue contribue à la fortune des dentistes!
 • Avant l'école de recrue je prenais la voie d'un développement physique athlétique avec le paradoxe que meilleur est le physique plus haut sont les risques de faire un service de grade supplémentaire!
 • J'ai perdu plusieurs copines à cause de l'armée car :
o les cours de répétition séparent les couples.
o la grande majorité des femmes se trouvent incapables d'avoir une discussion objective sur le moyen d'échapper aux contraintes militaires avec leur partenaire (perception de faiblesse?) et sont souvent victimes d'un certain culte de la puissance et de la force qui leur fait souvent aimer l'armée, en fait c'est probablement les mêmes neurones qui rentrent en jeux que ceux qui hypnotisent la majorité des femmes devant les mâles dominants! Je ne critique la sélection sexuelle, elle est nécessaire, mais elle peut se faire de manière moins invasive pour tout un chacun.

Conclusion : les contraintes du service de milice sur la psychologie des adolescents et jeunes adultes sont souvent insupportables et génèrent des paradoxes que beaucoup ne peuvent pas gérer sans endommager leur personnalité et leur santé, par exemple :

 • le paradoxe de la bonne santé et condition physique : c'est bien pour soit, mais cela peut devenir handicapant si on est choisit de force pour rempiler.
 • le bizutage de ceux qui ont passé par là et qui adorent envoyer les autres au casse pipe.
 • l'empoisonnement relationnel avec le sexe opposé qui souvent adore les beaux militaires en uniformes.

Il ne faut pas s'étonner avec ces conditions que la Suisse aie un des plus haut taux de suicides du monde! Et vu le niveau des débats ça va continuer! Bizuter vos jeunes et saoulez les aux antidépresseurs et à la ritaline, c'est comme ça qu'on progresse.

Et au niveau militaire / gestion des risques pragmatique ?

 • Les problèmes actuels sont de plus en plus globaux et internationaux (climat, pollution, surpopulation) il faut donc beaucoup d'intelligence et d'énergie pour changer le mode de vie de la planète, et la Suisse peut y participer efficacement avec des propositions technologiques, sociales et politiques.
 • Les violences que la Suisse peut subir sur son territoire dans les 50 prochaines années sont plus du domaine de la guerre civile et du terrorisme que d'une invasion générale aérienne ou terrestre avec des blindés, donc mes milliards pour des avions semble complètement à côté de la plaque! Par contre une armée professionnelle dotée d'une éthique forte et bien formée pourrait faire des merveilles aussi bien contre des menace à grande échelle que contre des menace plus courantes comme l'aide en cas de catastrophes où un appuis aux forces de polices! La clé consiste probablement à rendre ce nouveau secteur professionnel très attractif en y incluant :
o une formation professionnelle dans une profession civile reconnue (cela pourrait se faire à l'avance en sponsorisant des jeunes en entreprise).
o le développement de capacité psychique et physiques haut de gamme, part exemple un programme physiologie, nutrition, sport de combat + ? pourrait être inclu et permettre aux futurs soldats de voir leur entraînement comme un développement personnel ayant des débouchés à très long terme!
 • Le GSSA ne parle pas en remplacement d'une armée professionnelle, mais d'une armée de milice volontaire, ce qui est très flous, mais devrait pouvoir être remplacer par une armée professionnelle si la sécurité nationale en dépends! En pratique il s'agirait juste de rendre l'armée suffisamment attractive pour qu'il y aie suffisamment de volontaires, donc salaires et formation son des paramètres très faciles à moduler!


Peuple suisse, à Toi de choisir : des jeunes volontaires formés à de nombreuses technologies de pointes et utiles aussi bien dans la vie civile que la vie militaire, ou des jeunes déformés par une broyeuse de destins ! A bon entendeur!

Halala... Ptah Hotep, 743 messages Le 4 septembre 2013 à 21:08

A la représentante du GSSA:

Madame,

Vous me faites désespérément penser à une étudiante universitaire de gauche. Ce n'est pas une injure, je précise. C'est touchant, mais à mon sens c'est largement insuffisant.

Vous êtes idéaliste, c'est bien et dans une certaine mesure je partage vos idéaux de paix généralisée.

Mais il me semble judicieux de rester pragmatique et concret.

C'est pourquoi je partage l'idée de mieux organiser l'armée en vue de faciliter le passage de cette dernière à la vie civile et inversement. De potentialiser l'expérience du service.

Ainsi, je vote non à votre initiative tout en la considérant louable sur le fonds au niveau des idéaux. Néanmoins, elle ne fait pas sens lorsque nous sommes confrontés à des désastres, ne serait-ce que naturels.

A Madame de Quattro,

Votre calme, votre structure de pensée et votre pragmatisme vous honorent.

A Messieurs Sommaruga et Van Singer,

Je suis choquée que la gauche désire ouvertement désarmer un pays. C'est de la bêtise pure, car c'est confondre des idéaux de paix avec les réalités de l'existence. Les réalités de l'existence n'étant pas uniquement, nécessairement un ennemi... A moins qu'un tremblement de terre soit un ennemi...:-)

Merci néanmoins d'avoir eu l'honnêteté de l'avouer. Cela me permettra de mieux analyser vos propositions politiques et d'être davantage avisée dans cette votation et les suivantes.

Idéaliste oui, mais les pieds sur terre.

Sujet sur le 3ème objet en votation! sean, 3040 messages Le 24 août 2013 à 1:31

Je vois qu'il n'y a pas de débat prévu autour du troisième objet de votation. Je trouve ça dommage, car cet objet est très important au niveau sociétal. Il touche directement à la liberté de choix de l'individu, liberté qui s'amenuise d'années en
années pour satisfaire la bureaucratie de Berne et l'industrie pharmaceutique qui arrose par le "lobbying".
Ils chercheront à obliger la population à se vacciner inutilement contre des maladies pas graves. Par exemple la grippe porcine, on nous faisait croire que ça pourrait être très grave, au final, très peu de gens se sont vaccinés et le monde se porte à merveille de ce point de vue là.

Ceux qui me liront et qui souhaite pouvoir décider eux-mêmes de leur vie et qui ne veulent pas se soumettre au lobbying de l'industrie pharma voteront NON. Ma fois pour les autres qui souhaitent donner leur entière confiance en matière de choix de santé à un groupe de bureaucrate qui choisit dans l'intérêt de l'industrie pharmaceutique, tant pis pour eux.

Préparation Militaire Supérieure Laissez-faire, 393 messages Le 7 septembre 2013 à 22:31

Sans être chaud partisan du service militaire obligatoire, l'armée de milice me semble être une très bonne chose. Une façon de "privatiser" l'armée (de ne pas la laisser aux mains de l'Etat).

Il faut que les suisses préservent leur liberté de s'armer. Sur le long terme, c'est une garantie nécessaire à la démocratie.

Si la votation passait, je trouve qu'il faudrait proposer en plus du service volontaire une formation courte et régulière à un usage des armes (et autres compétences militaires). Du genre de ce que l'on peut faire pendant ses vacances professionnelles (une semaine ou deux chaque année). Comme l’appartenance à un club de tir/chasse, ça pourrait être un pré requis au droit de posséder une arme.

En France il y a la Préparation Militaire Supérieure une semaine intensive qui ne peut être faite qu'une foi (dommage).
http://www.defense.gouv.fr/marine/organisation/commandement-territorial/comar-paris/la-pms-etat-major

De quoi faire ravaler leur initiative aux gauchistes...

Nouvelle intervention dans le forum "Spécial votation - Fin du citoyen-soldat?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Spécial votation: la fin du citoyen soldat?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.