Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 30 avril 2013 à 22:35

Derrière les barreaux, la poudrière ?

  • Derrière les barreaux, la poudrière? [1:01:55 min.]
  • Infrarouge prisons - version courte [05:49 min.]

Les prisons débordent et inspirent les pires craintes, que ce soit Champ-Dollon ou Bois-Mermet. Si les gardiens disent leurs ras-le-bol, les conditions de détention sont également montrées du doigt et pourraient être en violation de la convention européenne des droits de l'homme. Ces conditions de détention sont-elles dignes de la Suisse ? N'y a-t-il pas urgence à agir ? Et ne faut-il privilégier dans certaines situations les peines sans privation de liberté ? Infrarouge ouvre le débat.

Si vous voulez venir assister à l'enregistrement de l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Pierre Maudet, conseiller d'Etat en charge du département de la sécurité, Genève

Béatrice Métraux, conseillère d'Etat en charge du département de l'intérieur, Vaud

Yves Nidegger, conseiller national UDC, Genève

Carlo Sommaruga, conseiller national PS, Genève

Rebecca Ruiz, criminologue, députée PS au Grand Conseil,Vaud

Marco Mona, vice-président de la commission nationale de la prévention de la torture, ancien juge et ancien procureur du district de Zurich

anonymous icon Vingt-deux jours au box, c'est inhumain ! Hevel, 4 messages Le 1 mai 2013 à 23:29

J'ai été choqué de savoir qu'un homme ait pu être gardé 22 jours au box à Lausanne. J'ai fais des conneries étant plus jeune et je peux vous garantir qu'après 24 heures de box vous êtes déjà cuit. La lumière nuit et jour est très forte et la cellule est très petite et mal ventilée ! La vraie torture quoi...

Aussi pour répondre à tous vos messages sans compassion pour les prisonniers : j'aimerais juste dire que beaucoup de délinquants sont aussi des êtres humains comme vous (pas des animaux). Ils peuvent aussi pleurer, souffrir, regretter ce qu'ils ont fait etc. Donc ne soyez pas trop manichéen dans votre manière de voir les choses. Les conditions de détention actuelle ne sont pas digne de la Suisse, et c'est pas en faisant de la répression barbare qu'on supprimera la délinquance... bien au contraire.

Enfermer les gens n'est pas la bonne solution, mais quoi d'autre ? Capricio, 1773 messages Le 29 avril 2013 à 11:17

Jamais on ne pourra améliorer quelqu'un en l'enfermant. N'y a-t-il pas des pays qui ont d'autres alternatives ?

anonymous icon Places libres en Suisse alémanique... Pasvraiment, 165 messages Le 11 mai 2013 à 16:11

Il y a des places libres en Suisse allemande.... Pourquoi est-ce que les services de Genève/Vaud ne transfèrent-ils pas leurs détenus là-bas ??

Si les places manquent à Genève... le Baron vert, 657 messages Le 1 mai 2013 à 14:18

...mettez ces pauvres qui dorment par terre à Zürich, si c'est à moitié vide!
Ces débats ont au moins le mérite de voir comme la Suisse s'ankylose avec ses partis, ses commissions, ses chambres aux politiciens animaux de foire.

Plus je vois les socialistes plus je les trouve nuls...

anonymous icon Intervention roller, 349 messages Le 4 mai 2013 à 11:34

Ce qui me scandalise c'est le peu de respect de nos politiques envers la démocratie directe de notre pays.
Il y a quelques années nous avons voté afin d'expulser les requérants qui auraient commis des délits et cette loi n'a jamais été mise en application.
Honte à vous politiciens suisses. Maintenant toutes ces personnes se retrouvent dans nos prisons et se permettent encore de critiquer le système suisse.
Quant aux droits de l'homme, cette institution se permet de harceler et d'insulter le citoyen suisse sous prétexte que nous avons une démocratie directe. J'appelle cela de la dictature.
Si chaque pays qui rejette ses propres citoyens, était mis au banc des accusés comme les droits de l'homme font avec la suisse, les requérants diminuerait drastiquement et leur vie serait nettement meilleure.
Alors c'est ds ces pays là qu'il faut agir et arrêter de nous prendre toujours pour des pommes. C'est ces pays là qui doivent être jugés et dénoncés au tribunal international pour non assistance à leurs citoyens. Là-bas les droits de l'homme aurait enfin du vrai travail à effectuer.

anonymous icon Pas de sentiments là où il n'y en a pas Allo quoi, 51 messages Le 1 mai 2013 à 0:35

Je pense comme M Nydegger, je me torture lorsque je pense à tous ces innocents frappés à terre, même des vieillards pour juste quelques petits sous...ceux-là j'ai envie de ne plus en voir et je cherche des solutions pour que cela change...
Par contre la qualité de vie de ceux qui les ont envoyés à terre et m'inquiéter de savoir s'ils sont bien soignés, je m'en fous, sorry

anonymous icon ET IL EST OÙ LE SUJET POUR LE 7 MAI ombredeshin, 1081 messages Le 3 mai 2013 à 16:52

QUI ETAIT LÀ TOUT-à-L'HEURE??????

disparu? Perdu dans le brouillard?

Hé, les politiciens de gauche… mettez-vous dans l’opposition svp ... SuisseRomand, 2199 messages Le 1 mai 2013 à 16:08

Les socialistes disent «socialisons les prisonniers» de droits communs. Du n’importe quoi, les socialistes devraient sortir des gouvernements et se mettre dans l’opposition avec les délinquants et les prendre en sous-locations chez eux …

Combien de suisses sont-ils en prison … ?.

Aie 20-30% de suisse !!!» alors nous pouvons dire que la société a changée et que nous sommes dans une situation de situation sociologique dangereuse et de ce fait c’est l’unique cause de notre sur-occupation carcérale.

Qu’en pensez-vous Mesdames et Messieurs les politiciens ?, car le peuple en a marre de supporter le coût de cette partie de société marginalisée.

anonymous icon AUX FRAIS DU CITOYEN CONTRIBUABLE? ombredeshin, 1081 messages Le 30 avril 2013 à 23:34

Comme d'habitude, M. Sommaruga, en bon socialiste, ainsi que la demoiselle criminologue, réclament PLUS DE CREDITS, tout cela pour financer le confort en prison de criminels (plus de 70% étrangers).

Et qui paie? Vous, moi, avec nos impôts, de l'argent qui serait bien mieux utilisé ailleurs, pour le bien-être des contribuables, par exemple.

Quand je pense qu'à Nyon, à la maison de Bourgngne, et sur ordre du département de P.Y.Maillard, socialiste, les locataires de studios pour personnes âgées qui allaient jouer aux cartes une heure en fin d'après-midi dans les locaux de l'EMS couplé à leur immeuble se sont vu taxer de Fr. 5.-- chacun pour leur simple présence à une table dudit EMS, sans consommer la moindre boisson ni bénéficier de la moindre assistance du personnel.

Cela nous met la table à 20 francs pour des petits retraités qui n'ont souvent que l'AVS, vu leur âge avancé, entre 85 et 90 ans!

Je suis scandalisée par l'attitude de nos socialistes suisses, qui veulent démanteler la nation par tous les moyens, tant en s'attaquant au secret bancaire qu'en voulant toujours dépenser notre argent pour des gens qui n'ont rien à faire dans notre pays!

anonymous icon Intervention scolyme, 755 messages Le 3 mai 2013 à 0:00

Il est logique que la délinquance soit faible dans la communauté qui se porte garante de l'Etat de droit, sinon celui-ci ne pourrait même pas exister: voyez tous ces pseudo-états dont la population, pour avoir plus de droits, s'étripe parmi.

les personnes qui circulent librement exigent de ceux qui "ne circulent pas" de leur garantir des droits alors qu'eux-mêmes ne se sentent aucune obligation à garantir quoi que ce soit.

Avec l'ouverture absolue des frontières, et on l'observe déjà, on pourra bientôt dire adieu aux droits, par la pressurisation de la communauté qui légitime l'état de droit. Dans une ville d'un état digne de ce nom, il n'est nul besoin de cars de police et de patrouilles qui sillonnent 24h/24 son territoire; c'est pourtant ce que doit faire Lausanne.

Et le débat sur les enfants placés ??? Joseph Calamo, 7 messages Le 28 avril 2013 à 14:05

Bonjour !

J'aimerais savoir pourquoi vous renoncez à diffuser un débat sur les enfants placés de force, en Suisse, jusque dans les années 70, avec la question "Faut-il les indemniser ?", alors que ce débat était déjà prévu à la place de celui consacré à l'attentat de Boston.

Il y a beaucoup de gens qui ont gravement souffert, des enfants et des parents, de ces placements forcés, avec tous les mauvais traitements qui en on découlé, dans notre pays, et cette situation a laissé de graves séquelles, alors je trouve qu'un tel débat est très important !

Dans l'attente de votre réponse, d'avance je vous remercie, et je vous présente, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

avatar de Courage dit-il La surpopulation, un désordre volontaire ou subi ? Courage dit-il, 7228 messages Le 26 avril 2013 à 14:39

Comme dans le "débat" précédent, le thème sous-jacent est la surpopulation de la Suisse et de l'arc lémanique. Voir donc:
http://www.infrarouge.ch/ir/thread-398481-comme-fermentation
Ici ce sont les nombres des malfaiteurs qui sont en cause: l'insuffisance des infrastructures se venge aussi, par des prisons trop petites.
Les effets de la libre circulation étaient prévisibles de loin: on a confondu liberté d'aller et venir comme touristes et liberté de s'établir ici - grave erreur: reste à trouver la marche arrière ... Parce qu'augmenter les infrastructures ressemble beaucoup à une fuite en avant !

Nouvelle intervention dans le forum "Derrière les barreaux, la poudrière ?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Derrière les barreaux, la poudrière ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.