Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 16 janvier 2013 à 20:15

Soirée événement «Chronique d'une mort oubliée»

  • Morts oubliées : sont-elles inévitables ? [55:28 min.]
  • Morts oubliées, version courte [05:32 min.]

La découverte du corps de Michel C. dans un quartier populaire de Genève, plus de 2 ans après sa mort, avait défrayé la chronique en 2005. Bouleversé et intrigué par cette affaire, le réalisateur Pierre Morath y a consacré un documentaire poignant «Chronique d'une mort oubliée». Sa diffusion, pour la première fois sur la RTS, sera suivie d'un débat Infrarouge. Car ce documentaire met en lumière une réalité tragique: les morts oubliées ne sont hélas pas rares; la police genevoise découvre chaque semaine un corps. Ces morts oubliées sont-elles inévitables? C'est la question qu'Elisabeth Logean posera à ses invités. Cette soirée est organisée avec l'unité des documentaires de la RTS.

Si vous voulez assister à l'enregistrement de l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Pierre Morath, réalisateur « Chronique d'une mort oubliée »

Bertrand Levrat, directeur général de l'Hospice général, Genève

Jean-Daniel Delley, ancien président de la Commission externe d'évaluation des politiques publiques du canton de Genève, auteur d'un rapport sur l'affaire

Thierry Mertenat, journaliste Tribune de Genève, co-auteur avec Steeve Iuncker de "Levées de corps", Labor et Fides, 2008

Bernard Crettaz, sociologue, animateur des Cafés mortels

Murièle Lasserre, responsable d'unité des clubs sociaux, Ville de Genève

Christian Luthy, ancien inspecteur et chef de brigade, police judiciaire, Genève

Nouveau code civil Suisse serait un débat interressant 1 luca loSvizze, 9 messages Le 14 février 2013 à 12:30

suite 3 fois répondeur, je suis votre tuteur. ok, je ne4 pe4ux vous donner que cent francs, dossier en court, le 8 février recourt suspension de tutelle, a noter que pendant 2 moi on a payé que mon loyer, j' habite maintenant a Vallorbe. Février 2012 moins 15 une semainechauffage a bois factures impayée pour 3000 sfr. On se fout de moi, je suis transparent, il serait trop long a vous exposer toutes les conneries faites par le tuteur, fermeture de comptes, alors a quand l'émission?

Nouveau code civil Suisse serait un débat interressant 1 luca loSvizze, 9 messages Le 14 février 2013 à 12:22

Ma vie a basculé le 8 décembre 2011, a Milan pour voir ma fille je vais au bancomat,carte retenue veuillez vous adresser a votre banque eumr Raiffeisen a Milan, de retour en Suisse je vais voir ma banque, mr vous êtes sous tutelle, voyer l'otg a lausanne, le 3 janvier ci fait, chemi9n de Mornex un spectacle digne d'un mauvais film, des gens crasseux et mal odorants.......j attends 2 heures, un hurluberlu arrive vers moi mr Miserez, oui je vous ai téléphoné



















7

Aider moi, un appel au secours jujutsuka79, 1 message Le 16 janvier 2013 à 21:35

Je me présente Alexandre Parrat j'ai 33 ans de nationalité suisse vivant à Genève depuis 17 ans.

Je me trouve au social depuis bien trop longtemps à mon goût je suis dégoûté par le service social de Genève la Cass de Saint-Jean, Madame (édité: les propos incriminant nominalement une autre personne ne sont pas autorisés) mon assistante en charge de mon dossier mis à part me donner de l'argent à la fin du mois c'est la seule chose que ce département fait pour moi. Je cherche activement du travail sans succès, je parle l'anglais couramment le français un peu d'allemand, je suis sans diplôme mais je ne veux pas terminer comme Monsieur Christen paix à son âme. AIDER moi s'il vous plaît, j'ai un frère qui vit sa vie, ma mère qui vit au Etats-Unis mon père qui nous oublié depuis bien longtemps et je veux m'en sortir, je ne suis ni alcoolique ni toxicomane ni marginal donc que faire ???

anonymous icon Obtenir le film petitetortue, 1 message Le 25 janvier 2013 à 23:50

Bonsoir,
Cela fait quelques jours que j'essaye de voir le documentaires mais malheureusement je n'ai pas pu le voir est-ce que quelqu'un l'à enregistrer, car je n'ai pas réussi non plus à le visionner. Et cette histoire m'a beaucoup touchée. Donc si quelqu'un a une solution à me proposer pour que je puisse visionner le film c'est avec plaisir. Merci

anonymous icon - erratum - pimprunelle, 3 messages Le 21 janvier 2013 à 13:15

Commentaires et éléphants avec cette orthographe – je suis troublée …

anonymous icon - mea culpa - pimprunelle, 3 messages Le 21 janvier 2013 à 13:08

J'oubliais M. Crettaz, oups : grand bien vous fasse d'avoir demandé une petite explication sur le fameux rapport établit par M. Delley. Rapport confidentiel qui ne fera l'objet de commantaires de l'opinion publique ...

... Ou seulement quand les éléphant voleront - donc jamais!

anonymous icon - les bras m'en tombent - pimprunelle, 3 messages Le 21 janvier 2013 à 11:29

A Monsieur Michel Christen tout d'abord : R.I.P

A Messieurs Morath, Delley et Mertenat : bravo pour l'excellent documentaire, votre sensibilité humaine, votre professionnalisme, vos interrogations. Citant également l'intéressé par son nom et/ou son prénom. Ajoutant la phrase de conclusion de M. Morath : personne ne peut affirmer que M. Christen voulait mourir seul. - c'est tellement vrai!

Monsieur Levrat et Dame Lasser : tantôt arrongant, hautain, hypocrite et sournois pour l'un et, mielleuse pour l'autre. De sérieuses remises en question vous ferez grand bien, à mon humble avis.

M. Luthy n'ayant bcp parlé mais ce fut intéressant.

A Dame Logan et tous ses confrères journalistes : merci par avance de parler de personne(s) quand il s'agit d'un être humain - en lieu et palce de dire cadavre, alcoolique, marginale, etc. Cela ne dérangerait personne. On n'a pourtant dû vous apprendre ce qu'est l'éthique, la déontologie et le respect d'autrui durant votre formation journalistique. Non? Par ailleurs les émissions de la RTS sont câblées alors faites un petit effort (même si cela devrait être spontané chez vous) - des milliers de gens vous écoutent/regardent à travers le monde et c'est tant mieux!

Quant à l'ex-femme puis la fille de M. Christen : indignée par leurs paroles dépréciantes. Leurs attitudes vis-à-vis du défunt est simplement qualifiée de non-assistance en personne en danger. Si une éventuelle prise en charge était lourde à gérer - il existe des personnes compétantes à qui l'on peut déléguer certaines choses (avec l'accord de l'intéressé bien entendu). Pourquoi somme toute parler à visage couvert si elles prétendent avoir la conscience tranquille et voulant lui rendre hommage? Etrange cette attitude ... Or si quelqun osait parler de mes parents(décédés)comme elles - je serai furieuse car les intéressés ne plus là pour s'exprimer.

Pour le Dr Pavel (?)du HUG de Genève qui se prend pour la science infuse dans le reportage : quelle simplicité d'affirmer qu'il ne va pas; je cite courir après tous les patients qui ne viennent au(s) rendez-vous - au vu de l'état péjoratif de santé de l'un de ses anciens patients souffrant d'un triple cancer ainsi que d'un état général faible - c'est franchement scandaleux de ne s'inquiéter davantage. Je ne l'engagerai - soyez certain ...

Pour la régie immobilière absente lors du débat : de sacrées zones d'ombre subsistent. Elle manque de courage, visiblement.

Finalement tout ce qui fut dit dans le documentaire et sur le plateau révèle une fois de plus que les citoyens suisses se moquent de la solidarité - pays peuplé d'individualistes et d'égoïses en définitif. C'est regrettable! Espérons que les mentalités changeront dans le bons sens du terme. Avant que n'éclate une guerre civile - la Suisse et ses citoyens ne sont épargnés par les injustices sociales et le mépris des administrations diverses. Preuve par le documentaire cité avec, le discours de certains ...
ABE.

anonymous icon Retournons aux valeurs humaines Modupe, 1 message Le 16 janvier 2013 à 21:32

En temps qu'africaine, je suis horrifiée! Une histoire pareille ne pourrait être conté dans mon pays d'origine. Je ne suis quand même pas surprise car même dans mon canton, il y a des personnes qui évitent de vous parler à cause de la couleur de sa peau. Mais on s'y est habitué. Heureusement pour moi, je suis passée outre ces préjugés en allant vers les voisins et leurs faire comprendre qu'aucun être humain devrait vivre seul. Mon père n'aurait pas pu mourir dans ces conditions! Même si il était ivrogne ou lépreux, rien n'aurait pu m'éloigner de lui pendant 28 mois sans le voir, surtout étant dans la même ville.

anonymous icon Posez-vous la question Megu, 1 message Le 16 janvier 2013 à 23:36

Permettez-moi de réagir à ce reportage comme bons nombres d'entre vous.

Personnellent ma réflexion se tourne vers les conditions de travail des assistants sociaux au sein des différentes structures qu'intégrent notre État. Pouvons ou plutôt pouvez-vous imaginer un instant qu'un éventuel manque d'effectif peut-être aussi à l'origine de ce genre de phénomène? De plus en plus de situations sont confiées aux services de l'Etat avec de plus en plus de prestations. Ce qui est certes une bonne chose mais n'oubliez pas renforcer le personnel en charge de ces personnes! Nous ne sommes pas des "surhommes". La surcharge reste un mot tabou dans ce domaine et pourtant il est souvent responsable de burn out. Donnez-nous les moyens d'aider ces personnes, de fournir le travail demandé par l'Etat et aucun nous avons demandé à être former pour le faire. Ceci éviterait peut-être ce genre d'oubli! Mais il n'est sans doute pas necessaire d'aller si loin pour constater avec tristesse dans quelle condition nous sommes contraints de faire notre travail. Ce n'est pas faute d'avoir essayé et d'essayer encore de faire remarquer cette problématique! À bon entendeur

anonymous icon Permettez-moi d'ajouter que... jmemeledetout, 18 messages Le 19 janvier 2013 à 21:43

A mon précédent commentaire je voudrais ajouter ceci :

Je respecte profondément la TSR que je considère comme l'une des meilleures TV du monde pour ses reportages, magazines sans langue de bois.

Mais je m'étonne, que dans un tel sujet, vous n'ayez pas invité une personne isolée et confrontée à ces problèmes pour venir témoigner de ce qu'elle vit dans la réalité.

Les invités ne sont pas représentatifs de ce qui se passe réellement. L'un défend son bout de gras langue de bois, l'autre énonce ce qu'il fait et ses bonne intentions, les autres en parlent, mais comme témoins, et aucun témoignage direct ?

A part cela, coup de chapeau au reportage, son réalisateur et au journaliste, c'était un excellent reportage.

C'est pas moi, c'est l'autre... saladerouge, 3922 messages Le 18 janvier 2013 à 15:23

Vous voulez savoir si les AS qui travaillent à l'hospice générale sont humain, demandez aux bénéficiaires ?
Vous faites une enquête sur vos produits, vous interrogez les clients, pas le vendeur, ni le concepteur qui ne seront pas impartiaux... Donc, l’auto-congratulation des différents intervenants n'a aucun sens, 28 mois, c'est long et il y a forcément une longue chaîne d'incompétence pour aboutir à ce résultat...

anonymous icon A la fille de Michel ninette, 13 messages Le 17 janvier 2013 à 23:20

Comment peut-on savoir son père malade et rester 2 ans et demi sans prendre de ses nouvelles ? Je ne veux pas vous culpabiliser, tout le monde a pris grand soin de ne pas le faire, mais vraiment, Madame, je ne comprends pas. Vous avez un fils, plus tard si la vie devait vous malmener, imaginez-vous comment vous ressentirez son absence. Nos sociétés individualistes ont tort de ne pas insister sur la solidarité que nous nous devons au sein d'une famille.

Nouvelle intervention dans le forum "Soirée événement «Chronique d'une mort oubliée»"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Soirée événement "Chronique d'une mort oubliée"
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.