Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 7 décembre 2010 à 22:25

Euthanasie: la grande hypocrisie?

  • Euthanasie, la grande hypocrisie. (version courte) [06:27 min.]
  • Euthanasie: la grande hypocrisie ? [1:01:14 min.]

Que faire face à l'agonie? La question a été relancée avec le procès à Neuchâtel d'une bénévole d'EXIT qui a aidé à mourir une femme atteinte d'une maladie incurable. Accusée de "meurtre sur demande de la victime", elle vient d'être acquittée? Mais la question demeure: n'y a-t-il pas une terrible hypocrisie autour des questions de l'assistance au suicide et de l'euthanasie. La loi suisse tient-elle suffisamment compte du désir des malades de mourir sans souffrance? Mais peut-on vraiment choisir l'heure de sa mort?

Dossier Assistance au décès sur le site admin.ch

Le site d'EXIT Suisse romande

Reportage de Temps présent sur EXIT

Si vous voulez venir assister à l'enregistrement de l'émission, réservez votre place en appelant le 079 681 70 59

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Jérome Sobel, président d'EXIT Suisse Romande

Nicolas Betticher, vicaire général de l'évêché de Lausanne, Genève et Fribourg

Christa de Carouge, styliste, membre d'EXIT

Jean Martin, ancien médecin cantonal du canton de Vaud, co-auteur de "Il n'y a pas de mort naturelle", Editions Mon village

Gilbert Zulian, médecin-chef du service de médecine palliative, HUG

Denis Müller, professeur d'éthique dans les Universités de Genève et de Lausanne

Yves Borboen, fils d'une femme ayant bénéficié des services d'EXIT pour mourir

ET LES SOINS PALLIATIFS ? STOP AU COMMERCE ! JLR, 294 messages Le 7 décembre 2010 à 17:05

POURQUOI PARLE-T-ON DE CE COMMERCE DE LA MORT ? COMMERCIAL ? ET LES SOINS PALLIATIFS ALORS ? TROP CHERS ? TROP LONGS ? NON TRèS HUMAINS SIMPLEMENT ... STOP AU COMMERCE.

Intervention zass77, 55 messages Le 4 décembre 2010 à 15:13

Pour moi, que ce soit la personne ou le médecin qui donne le produit, ça ne fait aucune différence.

Abus vousdormez, 3 messages Le 9 janvier 2011 à 20:32

ce qui est dangereux n'est pas le choix des malades, ils le font déjà.
le danger est la famille, l'entourage...les notaires auraient dû intervenir pour raconter l'abus de certaines famille (mise sous tutelle alors que la personne est consciente ETC)...mais les malades se prennent en main, puisque EXIT existe.

L'assistance au suicide est-elle vraiment un acte d'amour? Valentin Müller, 1 message Le 7 décembre 2010 à 20:31

La débat sur l'euthanasie active a été relancé suite à l'acquittement du Dr Daphné Berner dans une affaire remontant à septembre 2009. L'ancien médecin cantonal avait accompli le geste fatal à la place du patient atteint d'une sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative à l?issue inéluctable.

Ce débat pose la question suivante: Disposons-nous entièrement du droit de vie et de mort sur notre propre vie?

La réponse qui nous vient directement à l'esprit est: oui, bien sûr, de la même manière que je fais des choix durant ma vie, j'ai également le droit de choisir quand et comment je désire mourir. Cette réponse s'inscrit dans une évolution de notre société de plus en plus individualiste qui cherche à avoir le contrôle sur tous les secteurs de son existence.

A cette mentalité, je désire opposer un point de vue plus altruiste. Pourquoi certaines personnes choisissent de recourir à ces organisations d'aide au suicide? Pour plusieurs raisons: parmi celles-ci notons la souffrance physique, la peur d'une mort lente et douloureuse, la solitude, le sentiment que l'on ne manquera à personne et la certitude qu'il n'existe aucune rémission possible.

Face à tout ces arguments, que opposer? Je ne me permettrai jamais de juger une personne qui choisit d'accomplir ce geste fatal pour elle-même. Néanmoins, je fais partie de ceux qui ont énormément de respect pour la vie, celle que nos parents ont choisi un jour de nous donner, sachant qu'elle serait semée d'embûches mais aussi de joies, de réjouissances, de partages et d'amour réciproque. Je me permets de poser la question autrement. Serions-nous prêts à appuyer sur le bouton en présence de nos parents, de nos amis, de ceux pour qui l'on compte? Probablement pas. Pour la simple raison que souvent, le simple fait de se savoir aimé et d'avoir de la valeur pour quelqu'un nous donne la force d'affronter nos souffrances avec courage.

Nous ne sommes pas seuls sur cette terre, nos choix déterminent notre « destinée » mais également, celle de notre entourage. Je trouve triste que notre société individualiste nous pousse à mourir seul, dans un lit d'hôpital, avec pour seule compagnie un assistant de sa propre mort.

Face à la mort en solitaire, qui n'a rien de digne, contrairement à ce que prétendent certains, redonnons un peu d'amour et de valeur à toutes les personnes qui souffrent et qui, probablement, ne retrouveront plus jamais la vie d'antan. C'est dans ce but qu'ont été créés les soins palliatifs, dans le but d'aider et accompagner les personnes en fin de vie en leur offrant une présence, le sentiment de compter, que leur vie a de la valeur, même si l'issue en est inéluctable. Est-ce que la vie perd tout sens parce que nous sommes incapables de la même mobilité qu'au temps de notre jeunesse?

Quant aux personnes comme le Dr Berner, auraient-elle été prêtes à accomplir le même geste si la personne se trouvait sur le bord d'un pont, prête à faire le grand saut, auraient-elle été prêtes à les pousser? C'est plus simple d'appuyer sur un bouton.

Je m'oppose formellement à l'euthanasie active.Soins%20palliatifs.jpg Il s'agit purement d'un homicide. Ce que nous sommes en train de dire au patient est la chose suivante: « Je suis d'accord avec toi, ta vie n'a plus de sens, elle est foutue, et je préfère te voir disparaître que de devoir venir te rendre visite et assister à ta souffrance ». C'est à nouveau un acte de pure égoïsme. On se persuade que l'on aide la personne, mais en réalité, nous nous aidons nous-même car la souffrance de l'autre nous fait peur. Lorsqu'un chien ou un quelconque autre animal est « foutu », on l'euthanasie, mais un être humain...

Nous ne sommes pas des animaux, notre vie a bien plus de valeurs que cela et nous devons tous participer à redonner de la valeur à la vie, de son commencement dans le ventre de notre mère jusqu'à notre dernier souffle, même si cela doit être dans un lit d'hôpital, perfusé de morphine.

anonymous icon Suicide ou mort? lo_eau, 12 messages Le 8 décembre 2010 à 19:40

Etudiant en Soins infirmier, j'ai déjà suivi des situations de soins de personnes qui ont fait appel à Exit et je connais le monde des soins palliatifs.

Je trouve que les soins palliatifs ont leurs utilités mais sont aussi d'une grande hypocrisie. Dans le cas, par ex, d'une prescription de morphine ou autres médics pour faire partir la personne plus vite ou simplement l'arrêt d'un traitement qui peuvent engendrer des complications (douleurs, syndrôme de sevrage, anxiété...).

Pour une situation d'aide au suicide, il ne faut pas penser seulement à l'acte d'injecter/boire la solution létale, mais aussi ce qui se passe avant le geste. Ne pas oublier la couverture antalgique ou l'accompagnement psy par le médecin de l'institution ou le médecin de famille.

On ferme les yeux... jcjcc68, 11 messages Le 5 décembre 2010 à 10:13

quand on a une maladie,que cette maladie est incurable et que la souffrance accompagne la personne
24h/24h, pour ceux que sont dehors ce très facile de parler de moralité et de interdiction.
Quand on arrive a ce point on s'en fout des lois divines et encore plus de celles des hommes.
Quand on mets des personnes âgées, malades dans un EMS, que cette personne ce trouve seule, loin de toute chaleur humaine et de l'amour des siens, que la seule personne que la réconforte sont des étrangers que sont payées pour, vous croyez que les personnes ont vraiment envie de ce battre et de vivre?
Moi en tout cas j'aurais pas cette envie, alors laissons aux gens le droit de faire ce que ils veuillez. Laissez les gens mourir avec le peux de dignité qui le reste et SURTOUT... laisse nous le choix de mourir se on veut, puisque la maladie on la pas choisie. ABE salut...

anonymous icon SMS jany, 42 messages Le 7 décembre 2010 à 23:03

La prière pour le croyant est le meilleur des soins, et de l'accompagnement en fin de vie.

anonymous icon Exit Forum, émission a bout de souffle. Achevez là! cloc, 7 messages Le 5 décembre 2010 à 22:08

Désolé mais cette émission devient carrément affligeante.

Encore et toujours les églises avcj, 1 message Le 8 décembre 2010 à 17:04

M. Betticher est-il certain que Monseigneur Genoud a été soigné comme tout en chacun et non pas comme un grand représentant de l'eglise ? je n'y crois pas.
Les soins paillatifs ne couvrent, et de loin, pas toutes les douleurs. M'étant retrouvée paralysée dans mon lit durant plusieurs mois, je fais maintenant, depuis de longues années partie d'Exit. Grâce à eu je sais que je ne finirai pas comme un légume si une autre attaque venait à se déclarer.Depuis lors, je vis ma vie sans plus d'inquiétude. Quand à M. Müller, il nous casse les pieds avec son éthique, autant parler pour ne rien dire.....
Merci au dr. Sobel et chapeau à Mme Berner.

anonymous icon Pas de la religion, mais de l'édulcorant... moz, 19 messages Le 11 décembre 2010 à 22:46

Au lieu de louvoyer, le cul entre deux chaises, entre le socialement correct et une espèce de philosophie dégoulinante de condescendance, ils n'osent plus parler franchement de leur Dieu, ils ont trahi leur Seigneur ceux qui sont censés nous transmettre les clés du royaume de l'Esprit, ou royaume des cieux.

C'est pourtant clair : selon la Parole, nous ne sommes pas dans la vraie vie, mais dans un monde altéré. Dieu EST la Réalité et nous, nous SUB-sistons. A l'origine, l'humanité a choisi en toute connaissance de cause de faire l'expérience de la connaissance du bien et du mal, c'est à dire de juger l'Intelligence (Dieu), l'homme s'est approprié du jugement. Évènement intemporel qui marque la séparation d'avec l'Intelligence et le début de ce monde illusoire vu et vécu sous une apparence espace-temps-matière.
Pourquoi ne disent-ils pas que le but ultime est de retourner dans la vraie Réalité en suivant le Plan qui a été édicté par leur Seigneur ? "Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle". Conservera et non "méritera".

Pourquoi ne dites-vous pas que si votre Dieu d'Amour permet toutes ces souffrances individuelles et collectives, ces catastrophes, ces famines et ces épidémies, c'est pour nous réveiller de cette conscience altérée, pour nous secouer, nous alerter ! Jésus dit : "je vous le dis en vérité, à moins que vous ne changiez et ne deveniez comme ce petit enfant, vous n'entrerez jamais dans le Royaume des cieux" Avec notre éducation absurde, notre science limitée, nos lois, etc, nous nous sommes enfermés dans des prisons conceptuelles d'où il est très difficile d'en sortir.



Sourire hypocrite du Vicaire LadyCoulinette, 273 messages Le 8 décembre 2010 à 7:55

J'ai pas ressentis la moindre chaleur humaine avec son sourire si faux et froid!
Quand il parle que la vie n'appartient pas à une personne mais à un ensemble (je n'ai pas sa phrase exacte)...
Est-ce que la douleur ou la souffrance appartient à tout le monde ou juste à la personne qui le vit dans son corps? (ce n'est pas la même souffrance pour l'entourage)
C'est bien joli les bondieuseries, mais tout le monde n'y adhère pas.
Il veut que la vie soit respectée jusqu'au bout et dignement, certes, mais laisser le choix à la personne de sa propre fin surtout quand il n'y a plus d'espoir de mieux, c'est aussi un respect à avoir.
Bon, il va au bout de ses idées de croyances, souffrir pour gagner sa place au paradis, souffrir pour recevoir le respect de ceux qui entourent le souffrant, souffrir pour ceux qui accompagnent et en sortir grandi etc etc etc
Du blabla de biguots!
Celui qui voudra partir "naturellement" ne demandera pas d'aide, alors doit-on pour autant refuser l'aide à celui qui ne veut pas vivre une fin qui ne lui convient pas? Celui-ci n'aurait pas droit au paradis?
C'est pas très convaincant.
En tout cas si je devais passer par ce choix, je ne voudrais pas avoir la face de ce vicaire dans mon champ de vision!

La question du garde-fou Greenville, 22 messages Le 9 décembre 2010 à 5:28

La question du garde-fou revient très souvent ici et là, que ce soit dans le cas de l?assistance au suicide ou de l?euthanasie active directe. Je crois que le Dr. Sobel d?EXIT a apporté une réponse très claire et tout à fait raisonnable à cette question. Il souhaite, et je partage son avis, que l?article 114 du code pénal soit modifié pour y ajouter une clause d?exemption (que j?appellerais alinéa 114b par opposition à l?alinéa 114a qui serait l?article 114 tel qu?il se présente aujourd?hui) traitant du cas particulier des personnes en pleine possession de leurs facultés mentales mais physiquement incapables de faire le dernier geste. Ainsi, comme le dit très bien le Dr. Sobel, la justice ouvrirait une instruction pénale en cas d?euthanasie active directe, comme elle le fait d?ailleurs déjà dans tous les cas d?assistance au suicide, et le juge d?instruction/procureur statuerait sur l?applicabilité de l?alinéa 114b au cas sous investigation. Cette formulation juridique me semble être la meilleure car le code pénal définirait ainsi en premier ce qui relève du meurtre (114a) et préciserait ensuite les circonstances exceptionnelles permettant de considérer qu?un tel acte n?est pas un meurtre (114b).

Nouvelle intervention dans le forum "Euthanasie: la grande hypocrisie?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Euthanasie : la grande hypocrisie ?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.