Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 23 novembre 2010 à 22:20

anonymous icon SMS Ouvrezlezyeux, 19 messages Le 23 novembre 2010 à 22:57

La catastrophe de Tchernobyl a été provoquée par des communistes soviétiques qui ont coupé les systèmes de sécurité.

anonymous icon Facile turlut, 117 messages Le 23 novembre 2010 à 22:57

Il y aurais un moyen facile a réaliser politiquement: Faire une loi qui obligerais toutes les construction a être énergiquement neutre. En plus cela créera des milliers d'emplois.

anonymous icon SMS Ouvrezlezyeux, 19 messages Le 23 novembre 2010 à 22:55

Il n'y a pas de déchets radioactifs.
Ce sont d'excellents combustibles qu'on utilisera dans moins de 20 ans.

anonymous icon SMS Maicall, 2 messages Le 23 novembre 2010 à 22:54

Pourriez-vous installer une turbine électrique sur le moulin à parole de madame Chevalley. Bon sang qu' elle est fatiguante avec ces propos démagogues.

anonymous icon SMS Ouvrezlezyeux, 19 messages Le 23 novembre 2010 à 22:51

Ce que proposent les écolo-pastèques est hors de prix.

anonymous icon SMS Ouvrezlezyeux, 19 messages Le 23 novembre 2010 à 22:49

Le principal, c'est l'énergie grise.
Le photovoltaïque n'est pas une bonne solution.
La meilleure solution est le nucléaire.

anonymous icon Il n'y a pas d'alternatives au nucléaire Albert25, 123 messages Le 23 novembre 2010 à 22:49

L'enjeu n'est pas de savoir si on est pour ou contre le nucléaire et les débats autour des lobbies ne sont qu'une diversion politique.
La question est de savoir comment on peut réduire notre dépendance aux énergies fossiles. Les raisons essentielles ne sont pas écologiques à cause de la raréfaction de ces ressources précieuses et pour des questions géopolitiques (qui veux être dépendant de la Libye ou de l'Iran?).

Il faut savoir que les 1/3 de l'énergie primaire consommée sont des carburants, 1/3 sont des combustibles de chauffage et 1/4 de l'énergie électrique (dont la moitié d'origine nucléaire); le reste étant d'origine atmosphérique, géothermique ou tirée de la biomasse.

En admettant hypothétiquement que la majorité des chauffages à combustibles soient remplacés par des pompes à chaleur et que le gros du parc de véhicules soit électrique, pneumatique ou autre, il faudra au moins doubler notre production électrique.

Les économies d'énergie non seulement sont irréalistes chiffres à l'appui, mais en plus la consommation ne pourra que s'accroître pour réduire notre dépendance vis-à-vis du pétrole.

Il faut également savoir qu'un réacteur EPR (1,5 GW électrique) est équivalant en terme de production à env. 1000 grandes éoliennes ou à 40 km^2 (!) de cellules photovoltaïques.

En corollaire, seuls le nucléaire couplé à l'hydroélectrique (=renouvelable) sont significatifs. L'éolien et le photovoltaïque sont et resteront marginales. Elles sont des outils de marketing servant à donner bonne conscience aux écolos nantis comme Mme Chevalley.

Les avancées technologiques sont pacificateurs par définition PACB, 234 messages Le 23 novembre 2010 à 22:22

Bonjour tous,

Je ne suis pas physicienne et n'appartiens pas (plus) à un mouvement politique quelconque (bien que je reste ''green'' à ma manière).

Néanmoins, je tiens à souligner, rappeler pour d'autres, que les avancées technologiques sont aussi un moyen de pacifier notre monde.

Bien des guerres ont pour objectif la main mise sur les ressources, l'énergie appartenant à cet ensemble.

Développer des alternatives à la production énergétiques reste un des meilleurs moyens en vue de lutter contre les stratégies guerrières qui tuent des millions d'innocents chaque années et empêchent des économies saines de prendre un place prépondérante.

A notre stade civilisationnel, nous serions bien mal positionné de nous défaire du nucléaire (cf. notre consommation d'occidentaux gourmands en énergie).

Par conséquent, développer des installations de dernière génération ce n'est pas seulement répondre à nos besoins grandissants, mais bien nourrir une économie juste et pacificatrice.

La Suisse est un petit pays et n'a pas de matière première sur son sol. En devenant les promoteurs des centrales de 4ème génération tout en développant les énergies renouvelables et en faisant preuve de parcimonie en termes de consommation, nous ne ferions pas seulement figure de pionnier en matière de gestion d'énergie, mais de plus nous ouvririons des pistes concrètes à une autre forme de gestion de l'énergie.

Le recyclage des déchets pourrait devenir notre fer de lance et dans ce domaine il y de la ''matière première'' (dont on ne sait plus que faire!!).

Innovons!

PS: ce segment économique est porteur d'emplois, c'est donc positif et constructif +++

Drôle de question versinget, 2101 messages Le 22 novembre 2010 à 18:06

Celle en gros et en gras me semble sortir tout droit d'un Baladin connu.

La question "d'autant plus d'actualité" n'est pas, à mon sens, "faut-il vraiment développer le nucléaire en Suisse ?" mais bien "avec quelle énergie, les Suisses comptent-ils vivre encore dans peu de temps?".

Avec une population en croissance continue via nos bontés migratoires et tout ce que cela implique comme nouveaux aménagements coûteux en énergie (appartements, école, routes, hôpitaux, prisons, télécoms, etc.)

Les choix sont-ils encore permis avec des écolos qui nous bouchent l'horizon des évidences. Car pour moi, être écolo c'est utiliser le meilleur capteur solaire connu au monde, un truc qui détecte la lumière, la température, qui s'oriente automatiquement pour en prendre le plus possible, qui stocke l'énergie, qui se construit tout seul, se maintient tout seul. On appelle ça encore : une feuille, un arbre, une plante. Il faudrait juste savoir reconnaître les championnes dans ce monde-là. Le chanvre ?

Bien sûr que si on se met maintenant à craindre même le gaz carbonique le plus écolo qui soit, sans lequel la vie n'existerait pas et qui nous vaudrait de nous les geler à longueur d'année dans nos vertes vallées, slors c'est sans espoir...

en dehors du nucléaire.

Les déchets ?

Mais c'est juste de la matière. Qui est là depuis toujours. Qu'on la remette là où on l'a trouvée, au besoin si l'on n'a rien de mieux à en faire! Bien sûr, ce sera toujours plus facile de dire que c'est de la merde lorsqu'on ne la veut pas chez soi. Et pourtant, il faudrait oser de temps en temps se regarder bien en face, du haut en bas, avant de rêver à ce qui n'existera plus, de toute façon.

On n'aura plus jamais les mêmes choix dans un système à ressources finies.

Il faut donc choisir ceux qui sont disponibles aujourd'hui et qui sont rentables avant de vouloir aller plus loin.

La gauche doit donner l'exemple AB, 4949 messages Le 23 novembre 2010 à 14:01

Que les anti-nucléaires et les adeptes de la décroissance donnent d'abord l'exemple. Si les gens de gauche arrêtaient de consommer de l'électricité, il y aurait économie de 20% environ. Pourquoi ne commencent-ils pas par eux-mêmes?

SMS JLR, 294 messages Le 23 novembre 2010 à 18:11

QUE FAIRE à LA PLACE ?
QUE FONT TOUT CES PHYSICIENS, INGéNIEURS ETC... ?

avatar de Courage dit-il Il faudra beaucoup plus que 3 nouvelles centrales Courage dit-il, 7228 messages Le 22 novembre 2010 à 12:21

Le calcul n'est pas trop difficile: jour et nuit et toute l'année, les Suisses emploient 5 centrales nucléaires (total 3'220 MW de puissance) et 2 centrales françaises (un peu moins de 3'000 MW). Quand les 5 anciennes centrales auront été arrêtées et que les contrats avec la France auront été abandonnés (l'Europe n'est plus d'accord avec des exportations d'énergie), il faudra donc environ 6'000 MW pour retrouver notre niveau de fournitures actuel.
Je n'ai aucune sympathie pour quelque source d'énergie que ce soit: tout ce que je demande est d'avoir 6'000 MW jour et nuit pour la Suisse. Les énergies renouvelables seules ne font hélas pour l'heure de très loin pas l'affaire ... il faut donc mettre en oeuvre TOUTES LES SOURCES !

Nouvelle intervention dans le forum "Vous reprendrez bien une petite centrale nucléaire?"

Vous devez être identifié pour intervenir dans le forum.

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez vous inscrire.

Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Vous reprendrez bien une petite centrale nucléaire
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.