Infrarouge

Prochains débats

Aucun forum.
Forum des internautes

Débat du 2 février 2010 à 22:20

Evasion fiscale: la Suisse poignardée par l'Allemagne?

  • Fraude fiscale: la Suisse poignardée par l'Allemagne? (version courte) [06:33 min.]
  • Fraude fiscale: la Suisse poignardée par l'Allemagne? [55:58 min.]

Après la France, c’est l’Allemagne qui pourrait utiliser des données volées d’une banque suisse. La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré lundi qu’il fallait tout faire pour obtenir les données sur de présumés fraudeurs du fisc. Un informateur, inconnu pour l’heure, proposerait des informations en provenant d’une banque suisse moyennant 2 millions et demi d’euros. La Suisse est outrée. Elle se sent lâchée par son principal partenaire économique. Que peut-elle faire ? La Suisse a-t-elle encore les moyens de se défendre ? Infrarouge ouvre le débat.

NOUS VOUS RAPPELONS QUE SI VOUS VOULEZ VENIR ASSISTER A L'ENREGISTREMENT DE L'EMISSION, VOUS POUVEZ RESERVER VOTRE PLACE EN TELEPHONANT AU 079 681 70 59.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Hans Eichel, ancien ministre allemand (1999-2005), en duplex de Kassel (Allemagne)

Alain Berset, conseiller aux Etats, socialiste, Fribourg

Christophe Darbellay, président du PDC suisse

Jacques Pilet, journaliste et éditorialiste à l'Hebdo

Michel Dérobert, secrétaire général de l’Association des banquiers privés suisses

Xavier Oberson, avocat fiscaliste et professeur de droit à l'Université de Genève

Klaus J. Stöhlker, conseiller en communication, en duplex de Zurich

anonymous icon Qui en a profité exactement? cristal, 40 messages Le 4 mars 2010 à 22:57

je savais que certain riche connaissaient toutes sorte de de truc pour ne pas payer ce qu'ils doivent,,mais là c'est énorme,,,
je ne peux pas comprendre ceux qui veulent encore défendre ces gens là.
l'allemagne devrait acheter ces donnés et ensuite enfermer celui qui les a vendu pour trafic illégale.
je trouve normal que l'on paye des impôts en rapport à sa fortune,,et à force de constater qu'il n'y a que les pauvres qui payent,là c'est vraiment l'occasion unique de remettre quelque pendule à l'heure..je pense que les seules personnes qui se plaignent ce son ceux-là qui ont trop d'argent et qui ont trop à perdre..
en tout cas les petits ouvriers qui sont la majorité du peuple ont pas grand chose à perdre il me semble ,voir rien du tout

L'UDC dépose plainte pénale concernant le vol de données bancaires SM74, 6397 messages Le 2 mars 2010 à 22:40

Bravo! Enfin! Merci l'UDC! Merci les vrais patriotes¨!

Bis repetita: comme n'importe quelle organisation criminelle Larry, 12074 messages Le 1 février 2010 à 20:05

L'État allemand, comme l'État français précédemment, se comporte ici comme n'importe quelle organisation mafieuse, en faisant fi des principes du droit, dans le seul but de l'enrichissement. Le vrai visage de l'ancienne secrétaire pour l'agitation et la propagande au sein de la "Jeunesse libre allemande" de la République Démocratique d'Allemagne apparaît dans toute sa clarté.

anonymous icon EVASION FISCALE : LA SUISSE POIGNARDEE PAR L'ALLEMAGNE Mafle, 50 messages Le 4 février 2010 à 4:47

Dans l'émission télévisé Infrarouge du mardi 2 février 2010, Monsieur Christophe Darbellay, conseiller national, président du parti démocrate-chrétien suisse, tente à semer le discrédit sur les représentants politiques allemands et notamment sur Madame Angela Merkel, Chancelière d'Allemagne. Il critique leur motivation à réclamer l'argent soutiré au fisc allemand, en définissant leur manière de «méthode de gangster». L'usage de cette expression par un politicien suisse envers un émissaire du monde politique européen, n'est pas digne d'une démocratie qui se veut civilisée et encore moins concernant l'affaire en question. Malgré la maladresse et le comportement pour le moins douteux des banques suisses à l'égard de ce genre d'affaire, les représentants politiques allemands n'ont jamais eu le moindre mot déplacé en s'adressant aux personnes présentes sur le plateau de l'émission. Il n'y a de secret pour personne qu'une bonne partie du bonheur de la quasi totalité des banques suisses est constituée de fuites des capitaux des pays qui entourent la Suisse ou de provenance plus lointaine, grâce notamment à une jurisprudence suisse qui leur est largement favorable. Monsieur C. Darbellay essaie de justifier ce vol , en accusant les autorités allemandes ou autres états européens d'employer une fiscalité trop sévère envers leurs citoyens fortunés. Bien que Monsieur C. Darbellay tente à faire du social pour les millionnaires et milliardaires allemands, ce n'est ni à un politicien suisse, ni à un représentant du parti démocratique-chrétien de suisse à revoir le système fiscal allemand. A-t-il du mal à comprendre pourquoi en Allemagne ce sont les riches qui paient davantage d'impôts que les pauvres ? Le comportement de Monsieur C. Darbellay ne remet rien de plus en question que la légitimité de son action politique.

anonymous icon SMS jojo29, 131 messages Le 2 février 2010 à 13:35

A la place de l'Allemagne je ferais la même chose

Moralité à deux vitesses droopy5691, 63 messages Le 12 février 2010 à 17:22

Il s'agit bien là d'un problème humain. Humain qui a probablement cherché l'enrichissement personnel de manière simple et rapide en faisant abstraction de toute moralité et sans se soucier de son devoir d'allégeance envers son employeur à qui l'ingrat semble oublier devoir son statut social et son pain quotidien , ne se souciant pas plus de ses clients qui avaient une confiance aveugle dans un système bancaire hélvétique aussi impénétrable que les voies du Seigneur.

Cependant, quel exemple cet employé non modèle a-t-il pour se forger une moralité lorsque l'on examine les agissements de la haute finance ? Les techniques commerciales et les objectifs qui tendent vers des profits maximum à court terme, quitte à mentir à leurs clients. Ces pratiques précarisent les employés et les incitent à l'individualisme, au chacun pour soi. Ce monsieur a peut-être tout simplement pensé " Je risque de perdre mon emploi demain, en faisant cela mon avenir est assuré" .Les élites de la finances ont-ils montrés plus de moralité dans leur manière de gérer leurs établissements ces dernières années ? N'ont-ils pas eux aussi leurré et détroussé leurs clients? Et si eux ne sont pas inquiétés par la justice, pourquoi cet informateur le serait-t-il ? Est-il plus malhonnête de mentir à ses clients en les incitant à faire des placements que l'on sait pourris ou de donner aux autorités légales les noms de personnes qui ont fraudé ou soustrait de l'argent à la communauté.

Sans chercher d'excuses à ce personnage, il ne faut pas que ces affaires nous fassent oublier quels sont les réels coupables de la perte de confiance que le monde a aujourd'hui vis-à-vis du système bancaire, et ce n'est pas la dernière distribution de milliards de bonus que les élites des milieux bancaires se sont généreusement octroyés qui vont aider à une reprise de confiance.

anonymous icon Intervention scolyme, 755 messages Le 7 février 2010 à 0:12

1)Les banques sises en Suisse gèrent 1/3 de la fortune mondiale. Une telle fortune ne peut pas concerner que des particuliers et les pays désignés comme les plus pauvres de la planète. On peut donc en déduire que cet afflux est lié à un capital confiance dont s'est crédité notre pays(sa culture). Sinon,les investissements se feraient dans les paradis fiscaux.

2)Les responsables de ces établissements bancaires seraient bien inspirés de ne pas détruire cette réputation qui leur garantit la sécurité dont ils ont besoin: sinon, ils seraient assimilables à ceux qui, en pratiquant la contrefaçon, détruisent la valeur du produit.

3) Ce capital confiance qui ne peut être généré que par suffisamment de rigueur et de correction est en train d'être balayé par des individus qui n'en ont rien à cirer, qui ne pensent qu'à leur intérêt personnel, et qui, s'ils sont étrangers, vont s'acheter une bonne conscience en dénonçant la Suisse.

4)Malheureusement,en raison du processus d'internationalisation, notre pays va perdre ce qui faisait sa réelle richesse: une forte proportion des gens qui s'y installent la prennent pour une tire-lire. L'horlogerie fait vivre des cités en Suisse, alors que les rastaquouères se pavanent dans nos rues avec moults produits de luxe.

anonymous icon SMS jojo29, 131 messages Le 1 février 2010 à 21:43

La Suisse par le secret vole de l'argent aux autres pays. Maintenant que leur dette augmente je ne suis pas surpris qu'ils s'attaquent à la Suisse.

anonymous icon Mais c'est normal ! Frutig, 7 messages Le 1 février 2010 à 22:27

Il est absolument logique que l'Allemagne réclame l'argent de ses contribuables. Tout comme n'importe quel autre pays d'ailleurs. Nous passons tous à la caisse pour payer des impôts. Pourquoi une minorité - de plus richissime - soit exempte de cette obligation ? Il en va évidemment de même pour les contribuables américains ayant une compte à l'UBS. Et tant pis pour le "pseudo" secret bancaire suisse qui n'existe tout simplement plus. Il n'y a que les banquiers suisses qui croient toujours à cela... Nous vivons dans un monde globalisé et il convient enfin de voir la vérité en face. Mais certaines réalités font mal aux yeux. En régulant mondialement l'éthique morale des banques, il n'y aura plus de favoritisme, ni de complaisance. La Suisse et ses banques en sortiront largement gagnant d'ici peu !

L'état de droit :)))) , message Le 3 février 2010 à 13:08

Un petit exemple de la schizophrénie suisse concernant l'état de droit, lorsque ça l'arrange...

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=11774648

on peut toujours beugler, le droit est quelque chose de très malléable, n'en déplaise aux nombreux cartésiens du site!

Juste un petit détail. JooL_321, 1 message Le 3 février 2010 à 0:16

Les gens ne savent donc pas que l'argent du fisc allemand couvrent toutes les charges des contribuables : maladies, accident, chômage, retraite, en bref toute la sécurité soiale. Le salaire de l'allemand, contrairement au Suisse, est absolument net. Quand les banquiers suisses parlent d'une fiscalité allemande exorbitante ils oublient sciemment ce "petit" détail.

Même pas vrai ... Quadra, 156 messages Le 6 février 2010 à 21:14

Les allemands sont tout simplement entrain de récupérer ce qui a été placé en Suisse lors des dernières guerres..

Je suis d'avis que s'ils veulent tous (français-allemands et italiens) récupérer leurs billes et bien qu'ils emportent également leurs ressortissants et multiples chômeurs avec - il y aura alors bien suffisamment d'argent pour alimenter ces retours-là aussi ce que l'on perds d'un côté on va le gagner de l'autre et charité sera ainsi bien ordonnée libérant places de travail - logements - pollution en moins - et surtout moins de trous dans les caisses ...

Si cela ne se fait pas - il y aurait lieu de conclure que la Suisse baisse sa culotte et n'est pas du tout à la hauteur de l'image "souliers vernis" qu'elle tente de montrer au reste du monde .. et qu'elle est bel et bien la verrue européenne qu'il y a lieu d'extirper à tout pris ^^^ ce n'est pas deux poids deux mesures.
Faut payer qui pour les ramener chez eux avec les milliard de leur pays ?? Et faire revenir chez nous les citoyens qui sont partis exporter la richesse intellectuelle ailleurs ??
Ce forum est en lecture seule, vous ne pouvez plus intervenir.
Mot de passe oublié
Se connecter avec Facebook

MIX & REMIX

Evasion fiscale: la Suisse poignardée par l'Allemagne?
LEFT
RIGHT
Toutes les galeries MIX & REMIX

Voir et discuter en direct

Infrarouge est diffusé en direct sur ce site.

Au moment de la diffusion antenne (en général mardi à 22h30), le site d'infrarouge présente automatiquement la vidéo de l'émission en direct.

Une zone de discussion permet aussi de dialoguer avec les autres internautes à propos de l'émission en cours. Infrarouge est aussi diffusé en direct sur les applications iPhone et Android Play RTS.